la capacité à se remettre en question

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Lorsque vous rencontrez des personnes qui ont des avis différents du votre, comment réagissez vous ?
Et sur quel genre de sujets aucune concession n'est possible ?
Est ce que la capacité de remise en question est pour vous une preuve d'intelligence ou une faiblesse d'esprit ? :)


Mon avis :

Les plus grands philosophes se sont toujours remis en question, jusqu'à leurs morts comme Nietzche, car la vérité ne se termine jamais, il suffit de voir l'actualité de la science, chaque jour on apprend des nouveautés, alors, comment peut-on ne pas remettre en question notre pensée
dans de tels faits ? Pour ceux qui ne se remettent jamais en question, généralement il est préférable de discuter avec un mur. :(




photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors...très bonne question, m'est avis que ça dépend du sujet, et du point de vue adopté. Après remise en question ou enrichissement de point de vue? OU les deux ! On ne peut pas attendre de quelqu'un qu'il se remette en question en permanence, si c'était le cas cette personne serait extrêmement influençable...
Cependant quelqu'un qui ne change pas, ne serait-ce qu'un peu (id est que son opinion soit ou renforcée ou ébranlée) d'avis sur une question x ou y est quelqu'un de trop butté. Il y a, à mon sens, un juste milieu. Ensuite il faut que les arguments soient bons si l'on cherche à convaincre, on ne fait pas changer d'avis une personne en claquant des doigts, il faut quand même se prêter à l'exercice de l'argumentation.

photo de l'auteur coco25000
Coco25000
Homme de 23 ans
Besançon

1 remerciement
Modérateur
Aaah le sujet de la remise en question. C'est bien un "sujet-débat" sur lequel l'on pourrait parler des heures durant tant le point de vue et les opinions diverge. Celui qui ne se remet pas en question et évidemment trompé par son esprit puisque la "remise en question" et un automatisme géré par les méandre de notre cerveau qui cherche constamment à trouver le moyen de satisfaire non seulement notre bonheur quotidien mais aussi sa stabilité. Que l'on se rende compte des changements en train de s'effectuer ou non, chaque petites aventures de la vie nous apporte une graine que nous sauront faire germé tôt ou tard selon nos besoins du moment. Ne nous reste qu'à cultiver l'énorme champs qu'est la vie pour la découvrir et continuer de la savourer que l'on sois dans des périodes heureuse ou triste.           

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
un mot en amène un autre et boooummm la remise en question se profile à l'horizon

enfin bon, si c'est un truc comme de faire croire au père noël, l'horizon est trèèèèèèès loin, y en a même plus dis donc

photo de l'auteur Khloroforme
Khloroforme
Homme de 23 ans
Paris

29 remerciements
Ca dépend pourquoi, ça dépend comment

Exemple: Je suis intimement convaincu que personne ne mérite la peine de mort, même les violeurs/pédophiles toussa toussa (je prends des gros exemples pour qu'on comprenne le point de vue)
Ou encore que l'inceste entre 2 personnes adultes/responsables/qui n'obligent pas l'autre est tout à fait acceptable (à la condition qu'aucun enfant n'en résulte parce que "pensez aux maladies des enfants m'voyez")

On pourrait avoir un avis différent du mien, je le conçois (et on a souvent un avis différent du mien d'ailleurs).
Bah j'écoute, je dis ma version, et puis basta, je vais pas forcer l'autre à penser comme moi même si parfois les propos des gens sont choquants u_u

Mais je vois pas en quoi relativiser peut être vu comme une faiblesse. Avoir la capacité de voir et comprendre une situation de plus d'un seul point de vue, on m'explique comment ça peut être vu comme une faiblesse?

photo de l'auteur aragon
Aragon
Homme de 27 ans
Angers

8 remerciements
Se remettre en question ou apprendre de la vie jusqu'à ça mort. Pour moi c'est un automatisme, de plusieurs point de vue avec différentes personnes on en tire une conclusion qui peut changer notre point de vue du sujet de base. Et c'est comme ça que l'on évolue intellectuellement, c'est en rien une faiblesse à mon sens.

En tout cas je suis d'accord avec Khloroforme sur la peine de mort. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Lorsque vous rencontrez des personnes qui ont des avis différents du votre, comment réagissez vous ?
Et sur quel genre de sujets aucune concession n'est possible ?
Est ce que la capacité de remise en question est pour vous une preuve d'intelligence ou une faiblesse d'esprit ? 


Il est parfaitement d'avoir des avis différents et des points de vus différents surtout sur les choses relatives de ce monde. Donc chacun voit de son point de vu et chacun peut avoir raison. Ceci prend compte en général un peu toutes les débats dans la vie. Connaissant cela tu as la paix d'esprit et tu comprends le point de vu de l'autre.


Par contre il y a des sujets qui n'ont pas de concession possible, qui ne peuvent avoir plusieurs perception: ce sont les vérités absolues/universelles (mais seuls les physiciens, mathématiciens, métaphysiciens et peu d'autres y ont accès, donc c'est rare. PS: ca ne veut pas dire que ces gens ont la science infuse mais ils sont en général les experts de certain domaine "universel" comme les maths etc. Donc il n'y a rien à contredire.) Par exemple j'étudie des lois universelles qui gouvernent notre monde et notre mental depuis des années et quand j'en parle autour de moi certaines personnes me disent "je ne suis pas d'accord" Sans aucun argument, sans aucun fondement ou explication. Ils disent ne pas être d'accord juste parce-qu’ils ne comprennent pas.  J'ai déjà eu ces stations sur ce forum. Pourtant ces gens n'ont pas étudié ces lois ne serait-ce que 1 seconde.
Souvent les gens ont tendance à juste balancer leur opinion sans vraiment réfléchir. Dans ce cas il faut juste laisser la personne être dans son délire. Car certaines personnes veulent juste avoir raison, elle ne veulent pas connaitre la vérité. L'intelligence c'est ça: c'est de donner ta perception, ton opinion, ou d'exposer un fait indiscutable: Après en fonction de la réponse de l'autre tu sais si ça vaut la peine de lui expliquer ou juste le laisser.
Si par la "remise en question" tu veux dire être auto-critique, s'analyser soi même, voir si tu es dans la vérité, dans ce cas c'est très intelligent. Seuls les cons ne vont jamais se remettre en question, ils ne vont pas essayer de comprendre dans un débat. Ils sont ignorants, leur but est d'avoir raison, non pas de connaitre la vérité. Avec ces gens il n'y a rien à faire malheureusement. L'intelligence c'est aussi de ne pas parler d'un truc que tu n'étudies pas ou que tu ne connais pas suffisamment.

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Pour moi une personne qui se remet en question est une personne qui cherche à "évoluer" avec le monde qui l'entoure. La remise en question est importante, cela dit il ne faut pas qu'elle soit systématique, je doute que ce soit saint pour l'estime personnelle. 
Confiance en soi et remise en question étant très liés, il faut aussi savoir assumer les choses dont on est convaincu. On arrive des fois dans la case "tomber de haut", quand on impose un choix, une idée qui est mauvaise/fausse, mais là aussi cela fiat partie de la construction de notre personne.

Bref, pour ma part, il y aura toujours des choses sur lesquelles je ne démords pas et c'est normal. Charge aux gens de me prouver le contraire quand je reste sur mes convictions ! 
Mais il y aura aussi une grosse part de ma vie où je suis à l'écoute et m'adapte aux autres, à l'environnement.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
En politique, la remise en question est un exercice périlleux. D'abord rares sont ceux qui la pratiquent, ensuite une personne remettant son programme ou sa façon de faire en question se fait taxer par son groupe de peu stable, peu confiant et de girouette et que ce sont les autres qui n'ont rien compris et pas le politique qui a oublié de s'adapter à la réalité du monde.

photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 23 ans
Strasbourg

14 remerciements
Et c'est pour moi l'un des aspect de la politique que je trouve pénible. La remise en question me semble la base de toute raison. Si l'on ne questionne pas les choses, et nous même entre autre, je ne vois pas comment on peut apprendre. Les certitudes, les dogmes, les croyances, les préjugés, les normes, et les opinions sont pour moi le poison de l'esprit . 
Si l'on recherche la vérité,  il faut savoir douter, ça me semble essentiel. 

photo de l'auteur Halvor
Halvor
Homme de 21 ans
Strasbourg

2 remerciements
La seule chose que je ne peux remettre en doute, mon existence: Je pense donc je suis. (Coucou Descartes)
On va être cartésien sur le coup, il faut douter de tout, et donc forcément remettre en question toutes nos croyances (j'entend par là tout ce qui nous semble certain). Qu'est-ce qui va fonder votre jugement: l'expérience et la table rase (Coucou Locke) . C'est avec un vocabulaire plus complexe, en mettant à plat tout ce que vous avez entendu, en pesant le pour et le contre que vous pourrez intelligemment raisonner. 

A partir du moment où une personne vous propose un point de vue différent de la votre, c'est là que le débat devient intéressant justement. Les coutumes, la philosophie, chacun a une façon de penser. 
Ce proverbe n'est pas anodin: il n'y a que les imbéciles qui ne changent pas d'avis.
Si vous restez entêtés sur un sujet, c'est que vous ne voulez même pas prendre la peine d'écouter les autres, en d'autres termes, vous pensez posséder LA réponse à la question. Alors non, se remettre en question n'est pas une preuve de faiblesse, ni même une preuve de naïveté, mais la représentation d'une ouverture d'esprit.

Je reviens sur la peine de mort: Il suffit pas de dire ''POUR'' ou ''CONTRE'' c'est toujours bon d'avoir un avis constructif sur la question. Personnellement, je considère la peine de mort comme le dernier châtiment pour un être humain, il est une barrière que la plupart ne veulent pas franchir. Malheureusement, certaines communautés ont modifié les mentalités afin de ne plus avoir peur de la mort elle-même, poussant  à exécuter leur propre sentence. Donc si la peine de mort est un frein il est dur de refuser l'idée. Cela dit, décider de la mort de quelqu'un est une autre question légitime: je dirais tout simplement que ce n'est pas l'homme mais la loi qui décide (mais qui a conçu la loi, c'est l'homme). En connaissance de ces droits, l'homme doit accepter les conséquences. 

Je pars peut-être un peu trop loin dans le débat, mais j'avais aucune envie de me coucher...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@Dedale et @Halvor, pour résumer vos idées et apporter mon point de vue:
- Remettre sa politique en question = sentiment de perdre des voix d'électeurs [ ou pas ]
- Refuser de débattre = refuser de se remettre en question = fuir des vérités potentielles.

photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 23 ans
Strasbourg

14 remerciements
totalement d'accord avec Halvor. néanmoins, je dirais que ce n'est pas le débat en soi qui est intéressant, car un débat peut être totalement vide et creux, comme la plupart des débats politiques par exemple,  ou les arguments fallacieux et les attaques personnelles fusent.
Un débat, pour être enrichissant, doit être constructif, et basé sur des faits, des preuves, des expériences, et non sur un charisme ou une personnalité. c'est pour cela que la politique en générale ne m’intéresse pas, c'est pour moi une vaste mise en scène plus dans le paraître que dans l'intelligence. Comme toute élection en faite: une élection ce n'est pas le concours de celui qui sera le plus compétent, mais un concours du plus populaire, et pour gagner, il ne faut pas énoncer des chose censé, il faut énoncer ce que les gens veulent entendre. 

mais je m'égare, le sujet n'as pas pour vocation de parler de politique, pour en revenir au véritable sujet, se remettre en question c'est savoir s'ouvrir, s'ouvrir aux possibles et à la connaissance, puis faire le tri, en pesant le pour et le contre.
Se remettre en question est pour moi à dissocier du fait de faire un choix, c'est a dire que le choix vient après , en fonction de nos jugement de valeurs (qui sont propres a chacun). 
Se remettre en question apporte uniquement de la connaissance, et la connaissance, quelle qu'elle soit est a écarter du jugement. Une connaissance est neutre, elle n'est ni bien ni mal, donc on a toujours tort de s'en priver. Le jugement de valeur vient après, et grâce aux prévisions que l'on obtiens par la remise en question, on peut choisir selon notre désir l'option qui nous est la plus favorable. 

photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 23 ans
Strasbourg

14 remerciements
De plus, savoir se remettre en question n'implique pas forcément de changer d'avis, on peut s’être remis en question et ré adopter notre modèle initiale après avoir analysé puis exclu un autre modèle potentiel.
Donc contrairement a ce que certains disent, je ne pense pas que se remettre en question rende influençable, au contraire même, plus on possède de connaissance, plus on est à même de juger avec conscience, et donc d'être résistant aux manipulations.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Dedale : De plus, savoir se remettre en question n'implique pas forcément de changer d'avis, on peut s’être remis en question et ré adopter notre modèle initiale après avoir analysé puis exclu un autre modèle potentiel. Donc contrairement a ce que certains disent, je ne pense pas que se remettre en question rende influençable, au contraire même, plus on possède de connaissance, plus on est à même de juger avec conscience, et donc d'être résistant aux manipulations.

J'appelle cela la capacité de s'amender. Une fois n'est pas coutume, je vais encore dire que dans mon entourage je suis le seul à avoir cette capacité. Cela consiste à reprendre ses anciennes idées, et d'expliquer pourquoi on a changé d'avis. Les infidèles eux se contentent de changer d'avis sans explication, juste parce qu'ils se fient à ce que leur cerveau pense à un instant t, et non sur une construction de principes et de valeurs durables dans le temps. Esprits faibles influençables qui eux n'ont pas la capacité de se remettre en cause!

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit