Bonjour la rentrée et.. la mauvaise orientation

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous et à toutes !

J'espère ne pas m'être trompée de forum en postant ce sujet mais je ne me voyais pas le mettre ailleurs. Je viens écrire ici parce que je suis un peu perdue, ou assez sûre de moi, on peut le voir dans les deux sens.

J'ai commencé la fac début septembre, en licence 1 de sciences du langage. Le système de la fac me plaît, j'ai déjà suivi l'enseignement au CNED (cours à distance), je suis habituée et friande de l'autonomie que la fac nous laisse. Cependant, les cours que je suis ne me plaisent absolument pas, me connaissant très bien, je n'ai pas eu besoin de plus de 3 semaines de cours pour m'en rendre compte.

Ayant beaucoup traîné au niveau collège/lycée pour différents problèmes personnels, je me demande si je ne me suis pas trompée en allant à la fac, car j'ai subi beaucoup d'années de cours théoriques et j'ai l'impression que cela ne me convient pas, ou plus, et que je devrais rentrer dans le vif du sujet. De plus, je suis sûre que la filière que j'ai choisi ne me convient pas, dans le sens ou elle ne me prépare pas aux métiers du social auxquels j'aimerai pouvoir accéder.

Je ne suis pas fixée sur mon futur métier mais j'aimerai me diriger vers des métiers du type assistante social/moniteur éducateur/éducateur de jeunes enfants.. J'aime aussi énormément l'idée de travailler avec des livres mais c'est plutôt secondaire. Je n'attends pas que quelqu'un ici me donne la solution miracle mais je ne sais pas trop par quel bout prendre la réorientation. Evidemment, je pourrai continuer à aller aux TD de la fac toute l'année pour toucher les bourses et m'éclater le reste du temps mais j'ai déjà "perdu" beaucoup de temps scolairement et je ne peux pas imaginer une seule seconde repasser une année sans rien faire. De plus, ce n'est pas la chose la plus gratifiante du monde que de me dire que je profite du système pour ne rien faire de ma vie.

Merci de vos futures réponses, en espérant tomber sur des gens vieux, expérimentés et aux conseils avisés !


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour, 
Je comprends tout à fait que les cours théoriques ne t'intéressent pas.... (ce qui n'est pas mon cas, par ailleurs x) )
Je lis aussi que tu voudrais être dans les métiers "type assistante social/moniteur éducateur/éducateur de jeunes enfants"... as tu pensé à regarder du côté des BTS? :) (je préviens tout de suite que je n'y connais rien, en BTS)

Après, il faut aussi prendre en compte le fait que tu sois prête à changer de ville ou non pour les études...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour, merci de m'avoir répondu !

Ca m'intéressait jadis mais j'ai trop traîné (5 ans se sont écoulés entre ma 3ème et l'obtention de mon bac, et je n'ai jamais redoublé) et je pensais que ça m'intéressait toujours autant, et que j'avais toujours autant envie de me rouler dans les livres et de les embrasser mais manifestement c'est en train de me passer (x

J'ai essayé de chercher un petit peu, depuis hier seulement ou j'ai commencé à remettre en question ce choix mais je n'y connais rien non plus et je ne suis pas trop trop prête à changer de ville sachant que j'habite à Bordeaux, grande et belle ville ou presque tout est proposé !

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Je pense que tout comme moi, tu as besoin d'alternance si tu fais des études ! Je suis pareil, rester sur les bancs de la fac, j'ai saturé en même pas un mois. 

Je sais que dans le domaine où tu cherche il existe des alternances, notamment pour éducateur spécialisé. et pour passer le concours d'admission, un simple bac suffit ! Par contre ça demande quand même de l'expérience en amont avec les enfants.

photo de l'auteur Dedale
Dedale
Homme de 23 ans
Strasbourg

14 remerciements
Je comprend ton problème Breatheme, ce n'est pas toujours simple de trouver la bonne orientation.
Le problème que tu risque de rencontrer, c'est que la plupart des formations ont déjà commencés, et que ça risque d'être difficile d'intégrer une formation en dehors des inscriptions officiels, en particulier dans les BTS, qui généralement sont plus sélectif que les facs...
Il y a peu de place malheureusement pour ceux qui veulent une formation en dehors du système "admission post bac"
Avec beaucoup de chance tu parviendra à t'inscrire dans un établissement si tu ne tarde pas, et que tu les contacte rapidement (parfois certains établissement ont des désistements et peuvent proposer 1 place si tu les contacte, mais c'est rare), sinon il faut aller voir du coté des cours par correspondance, des formations pour adulte, ou des écoles privés, ect... mais ça te coûtera de l'argent...
Le système français est assez mal fait pour ce genre de problème, il laisse peu de possibilité pour ceux qui veulent se réorienter en cours de cycle...
Si tu ne trouve vraiment rien, la seul option que je vois est de trouver un boulot pendant 1 an, et de suivre le protocole habituel des inscriptions pour l'an prochain...

Je te souhaite donc beaucoup de chance et de courage dans ta recherche! Et dans le pire des cas, tu aura une nouvelle chance l'an prochain... :/

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Kattarsis, comment as-tu fait pour passer des bancs de la fac a l'alternance, enfin comment as-tu organisé ta période de transition ? De l'expérience en amont avec les enfants ? Comment ça ?

Oui, c'est sûr que je vais sûrement me heurter à des murs, après la seule réorientation intra-universitaire que je me vois faire serait de passer en sociologie mais pareil, c'est très théorique et je ne pense pas que ça me convienne.

J'ai appelé la mission locale, en désespoir de cause mais pour qu'ils me proposent une solution, il faut que je sois déscolarisée (illogique..) et je ne compte pas me déscolariser avant d'avoir une solution de repli !

Sortant d'une année de terminale dans une classe particulière et ayant gardé de très bons contacts avec l'équipe enseignante, je peux toujours trouver un travail pendant un an et chercher à faire des stages au sein du lycée dans les branches susceptibles de m'intéresser (en tant que CPE, conseillère d'orientation, documentaliste ou dans l'ULIS) en espérant que cela ne me décourage pas.

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Je suis allé en fac par défaut, suite à une très mauvaise expérience professionnelle. C'était juste pour occuper mon temps, pour me reconstruire. Ca n'a d'ailleurs pas marché.

Après j'ai jamais réellement repris les études, j'ai bossé directement. Car justement je n'ai jamais trouvé de boite pour une alternance... Aujourd'hui je suis à mon compte, et ce n'est pas le peu que j'ai appris en fac qui m'a servi.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Breatheme!

Est-ce que tu as pensé à regarder du côté des services civiques? Je te mets le lien en dessous.
Il existe des missions dans des domaines très variés et je suis certains que tu peux trouver quelque-chose dans le social.
Ça te ferait une expérience concrète et tu pourrais voir si ce domaine te plait vraiment. Ce n'est pas une année de "perdue", c'est très valorisable sur CV. Et puis il y a une petite rémunération qui pourrait peut être compenser ta bourse.

J'espère que ça pourra t'aider.
http://www.service-civique.gouv.fr/jeunes-volontaires/?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
J'ai eu la même idée que Promethee au moment de parcourir ce topic. Dans ton cas et sortant à peine du bac, tu as très peu de chances de trouver un emploi. Désolé d'être pessimiste, mais le privé cherche des diplômés avec expériences, le public cherche des contractuels avec un haut niveau d'études et des expériences ou avec concours, de plus en plus difficiles. Quitter ton établissement? Ca paraît suicidaire tant que tu n'es pas fixée sur ce que tu veux faire et sur ce qui est possible de faire, ne signe pas de démission. Faire un stage? Attention à ne pas être le larbin de service, il faut savoir imposer des limites à la société et ne pas s'utiliser en quasi-esclave.
Reste le service civique, ne correspondant certes pas à un salaire comme une vraie travailleuse, mais ça semble accessible pour les personnes sans expérience, les structures sont relativement souples, ça tombe dans ton domaine et tu peux avoir des structures relativement plus souples, comme des associations par exemple. Et peut-être même pourrais-tu cumuler avec tes bourses et assister à quelques TD de temps en temps.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Breatheme :-)

c'est un petit peu tard pour envisager une réorientation cette année-ci, comme te l'explique judicieusement Dedale. Mais si tu souhaites réellement te réorienter vers un métier tel que ceux que tu évoques, il sera utile pour toi que tu te renseignes dès à présent ; pour anticiper les éventuelles démarches qui seront nécessaires.

Je ne sais pas si tu connais cet organisme mais tu peux consulter ce site-ci : http://www.cidj.com/etudes-metiers/secteurs-d-activite/social-services-a-la-personne

Là je te mets le lien en rapport avec le domaine que tu as évoqué dans ton premier post sur le forum. Tu y trouveras un descriptif assez détaillé des métiers en question, ainsi que des informations sur les formations nécessaires pour se former. Par contre : ne t'arrête pas à des informations du genre "la formation est payante", il est possible d'obtenir des aides pour aider à leur financement, dans un certain nombre de cas.

Si tu vois un métier qui t'intéresse, et que tu identifies les écoles ou organismes de formations qui forment à ce métier, n'hésite surtout pas à les contacter directement et à expliquer ta situation. Ils sont habitués à ce genre de demande et t'expliqueront les démarches à entreprendre.

Bon courage à toi :-)

Marc (anciennement  "Galoupio").

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Tout d'abord merci à tous pour vos réponses bienveillantes !

Promethee, c'est exactement ce à quoi je pensais car c'est la seule réelle manière de ne pas perdre une année et de rester ancrée dans la vie active, car je ne veux
absolument pas sortir du « système » et me couper du monde (je l'ai déjà trop fais). D'autant plus que certains services civiques commencent en octobre ou novembre. J'ai déjà regardé, en revanche je n'arrive pas réellement à comprendre comment on postule. Certaines personnes m'ont parlé de réunions d'informations, d'autres me disent de postuler sur internet, je ne comprends pas vraiment.

MonsieurS, quand je parlais de chercher du travail, je parlais d'un travail du style emploi étudiant (caissière, enquêtrice téléphonique, baby-sitter en
périscolaire). Quand à quitter la fac, je ne le ferais pas sans solution de repli, évidemment. Par rapport aux possibles stages, c'est mon ancien lycée qui me propose d'en faire, histoire que je ne galère pas à trouver, ils me prendraient immédiatement et sans conditions, et étant donné que ce seraient des stages voulus et « à l'amiable » je ferais évidemment en sorte de ne pas me faire exploiter :) De plus comme tu le dis, si je peux tout de même assister à quelques TD, je ne perdrais pas ma bourse mais je ne veux pas ne rien faire, en résumé !

Amatheon, la seule réorientation que je pourrais envisager est une licence intra-universitaire en licence de lettres mais je ne sais même pas si cela me plairait, étant donné que c'est le système qui me pose globalement problème. Je vais immédiatement jeter un œil au lien que tu m'as envoyé et suivre tes conseils !

Encore une fois, merci à vous trois :)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit