Être un électron libre coûte cher

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour -bonsoir à Vous

Ce pourrait être " une bouteille à la mer " , une confession, ou tout simplement un billet d'humeur. ..

Me revoici parmi-vous ce soir,  où je ressent le souhait de me livrer un peu, sur ces derniers mois qui furent très très éprouvants de toutes part ; trahisons,  faux amis, plus de taf & forcément plus de fric avec son cortège de galères, de faux semblants dans une société où rien ne se dit plus, faire semblant & garder la tête haute coûte que coûte. ..A cela, un incendie qui a ravagé mon salon & mis à mal mon équilibre mental, ma "maison" qui était mon havre. .

Être un électron libre coûte cher.

Un phone qui ne sonne plus,  car ceux/celles que je croyais Ami (e)s n'ayant plus de bonnes agapes chez moi & ne pouvant plus les suivre ont brillé par leur silence, voire même mis en rouge à mes simples appels pour avoir de leurs nouvelles. 

Naïf le Pierrot lunaire  ? Non pas vraiment,  car je parle de personnes de ma génération & que j'ai tant aimé,  fut si généreux & pour finir,  me rendre à l'évidence : je fus aveugle & sans doute trop indulgent malgré les années & leurs mesquineries que j'excusais toujours. 
 
A ce jour,  je retrouve le goût de vivre malgré tout,  mes finances s'améliorent & je suis allé à ma chère & douce île de Corfou seul..Ma solitude choisie, aborde ce prochain automne avec plus de sérénité que ne le furent ce printemps -été. 

J'ai rencontré des personnes véritablement extraordinaires de ma génération pour certains, mais surtout des jeune's formidables durant le Festival d'Avignon,  ici aussi en revenant sur Betolerant  (Malazarc & Tom1991 merci de Vous :)) ..& un étudiant en Histoire de l'Art  avec lequel nous partageons tant de passions & d'échanges depuis. Il a tout juste 19 ans ..

"A l'heure d'Internet mes cartes postales font de la résistance " 
C'est ce qui était écrit chez l'un de mes bouquinistes préféré à Paname & vrai,  j'écris toujours des cartes & de longues lettres,  même mes SMS peuvent être un mini roman fleuve  ;)

Juste une question & besoin de vos conseils :

Cet adorable étudiant m'invite à venir 2/ 3 jours chez lui à Paname dans son studio & ensemble nous rendre à l'expo consacrée à Rambrandt au musée Jaquemar  & au Louvre évidement ; nous n'avons absolument pas abordé nos vies perso,  je vous rassure,  je n'en suis pas amoureux, mais au contraire éprouve beaucoup d'affection à son égard,  pouvant largement être son père. 

J'hésite à réserver une chambre chez l'habitant ou accepter son invitation si chaleureuse,  car la promiscuité d'un studio & ne nous connaissant pas intimement,  me met sur la réserve. Je me sent si responsable à son égard. 

Merci à Vous 
Pierre


photo de l'auteur loversity
Loversity
Homme de 20 ans
Romans sur Isère

1 remerciement
Bonsoir Pierre de Lune.
Je comprend ce que vous pouvez ressentir. Je n'ai que 19 ans, mais c'est suffisant pour avoir expérimenter l'état d'électron libre ! Je n'ai pas l'impression que votre préoccupation se focalise là dessus, mais j'y reviens car ça me parle: C'est vrai que, dans cet état, trouver de vrai accroches ( même temporaire, ce n'est pas évident).
comme vous semblez sollicitez des avis là dessus, je me permet de donner le mien: accepter une invitation à dormir dans le salon, ça fait très intime et chaleureux, peut-être trop pour une première rencontre..
Essayez chez l'habitant ! et puis si vous vous entendez bien , vous serez toujours à tant de dormir chez lui une autre fois !? espérant vous avoir aider :-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Mon avis est que : Si tu ne veux vraiment pas de soucis, tu a deux solutions:

- Soit tu a le temps de lui en parler avant, pour avoir sont avis sur le problème et éventuellement deviner s'il est suffisamment grand pour prendre des décisions sans être manipuler par ces propres émotions.

- Soit tu n'a pas le temps de lui en parler et dans ce cas tu prend des nuits chez l’habitant et tu profite du séjour pour aborder le sujet. Après même si tu a payer tes nuits chez les gens, rien ne t’empêche d'aller chez lui ensuite.

Maintenant, tu peu aussi te demander si tu est capable de lui dire "non" si tu sens qu'il n'est "pas près".
Si tu te sens capable de gérer la situation si elle venait à se présenter, alors rien ne t’empêche d'aller directement chez lui.

Voila sinon je te souhaite un bon rétablissement général (c'est le moins que je puisse faire)

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Bonjour Loversity 

Je vous remercie pour vos conseils & c'est sans doute ce que je vais faire ; nous nous sommes rencontré face à un chef d'oeuvre du XIV ème siècle dans un musée d'Avignon & avons sympathisé. Fi des convenances  (l'âge entre autre) nous avons pris le temps de boire un pot & d'échanger sur l'Art. 

Merci encore Loversity  :)

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Bonjour Guillaume 35

Tes avis me sont précieux, je t'en remercie :)

J'ai le temps encore, car c'est prévu le 1er week-en de décembre,  j'attends seulement sa confirmation, car il doit s'informer à propos de ses cours & je lui en parlerai. 

Lorsqu'on s'est revu le lendemain toujours sur Avignon au même musée,  je lui ai offert un ouvrage ancien sur la symbolique de l'Art Chrétien qui l 'a grandement touché. Nous avons ainsi partagé un long moment au café sur nos passions communes & c'est à cette occasion qu'il m'a invité à le revoir sur Paris être ensembles au Louvre entre autre. 

Merci infiniment Guillaume pour ton ampathie, je retrouve peu à peu la joue de vivre & le désert s'éloigne. .
Belle journée à toi :)

Pierre

photo de l'auteur Kattarsis
Kattarsis
Homme de 29 ans
Strasbourg

66 remerciements
Je rejoins l'avis de Guillaume, mieux vaut lui en parler avant. Je pense qu'il ne vaut mieux pas prendre le risque de tout gâcher pour un geste mal interprété de l'un ou de l'autre. 
Tu es déjà passé par pas mal d'emmerdes, inutile d'en ajouter encore une :-/ 

Sur le fond, une invitation de la sorte est je pense pleine de bons sentiments, à priori ça ne se refuse pas trop. Mais mieux vaut se protéger en amont, et ne pas faire de tes craintes une réalités. 

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Bonjour Kattarsis

Merci pour tes recommandations, c'est au final ce que je vais faire tenant compte de tous vos avis & sages conseils :)

photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Bonjour,
Ton questionnement est parfaitement compréhensible, il est possible sinon probable qu'il n'est pas familier de l'homosexualité, et des soucis des gens de ta générations.
Parallèlement il est étudiant dans une matière qui ouvre l'esprit, et sans doute avide de connaissances il fait confiance aux gens qui détiennent ces connaissances.
Je ne suis pas sûr la question tourne autour de la liberté, les inquiétudes et emmerdes ne libèrent pas l'esprit c'est même tout le contraire, et si tu as des réserves sur la proximité virile entre hommes, c'est que ton esprit n'est inconsciemment pas complétement libéré du regard que tu portes sur eux.

Si c'était le jeune homme qui posait ta question, on lui répondrait sans doute de faire preuve de maturité, de savoir protéger son jardin secret, de se consacrer au sujet principal qui est l'art, et de rester un zeste sur ses gardes pour ne prendre aucun risque.
On ne lui conseillerait sans doute pas de commencer par raconter sa vie, qui risquerait de ne pas être comprise, et compliquerait initialement les choses.
Par contre un fois la confiance établie, la passion principale comblée ( à savoir l'art et pas les beaux yeux sombres de l'amateur d'art...), l'alcool familier aux jeunes aidant le cas échéant, pourquoi pas dire un petit peu de sa vie. Mais là aussi à manier avec précaution lorsqu'on estime avoir une vie d'emmerdes.
Ce serait sans doute plus facile parce qu'il y a une logique à ce que les plus vieux écoutent et aident les plus jeunes, en tout cas chez les hétéros ayant le sens des responsabilités (bien moins vrai chez les gays, qui n'ont jamais élevé d'enfants).

Comme tu es en principe le plus mature des deux, je serais tenté de te donner le même conseil, même si plus contraignant qu'une chambre chez l'habitant, quoique moins cher.
J'ai conscience de répondre l'inverse des messages précédents, mais voilà c'est mon avis, et je pourrais même ajouter que cela te ferait du bien.
 

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Bonjour Lindos, 

Je réponds tardivement à ton avis & te prie m,en excuser,  car le topic est parti aux oubliettes. .
Merci infiniment pour tes conseils qui, avec ceux des autres membres,  me permettent d,y voir plus clair.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit