Phase d'échecs accumulés ? Incompréhension totale

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous, 

Je crée ce topic suite à des situations qui me sont arrivées récemment et qui se sont suivies dans le domaine professionnel et affectif. Je vais faire en sorte synthétiser pour pas faire trop pavé et pour pas faire trop mal à vos yeux xD 
Dans le domaine professionnel : j'avais démarré le 03 août dernier un 3ème contrat en tant que réceptionniste en hôtellerie (sauf que cette fois c'était dans une auberge de jeunesse)et ça m'a bien plu. J'ai vraiment commencé à prendre mes marques, j'ai pu avoir des contacts davantage approfondis que dans mes anciennes expériences dans un hôtel "lambda", découvrir les nouvelles formalités et caractéristiques d'une auberge par rapport à un hôtel, voir des clients d'origine étrangère, etc... Bref, ce que j'aime dans ce taf quoi. Jusqu'au moment où la boss vient ce matin et me dit que la période d'essai est finie (ok, ça j'étais au courant), mais qu'elle me garde pas car, je cite :"Je ne vous sens pas à l'aise, vous paraissez fermé, vous n'avez pas l'air de vous sentir bien" 
Moi (dans ma tête) : "Euh, WHUT? O__O" 
Plus sérieusement, je n'ai pas compris et ne comprends toujours pas ses propos. J'ai bien entendu essayé de me "défendre", lui exprimer ce que je ressens par rapport à ma place dans cette auberge (donc que j'ai commencé à prendre mes marques, que je prends davantage de plaisir ici que si on était dans un hôtel 5***** chez les bobos, que j'apprécie beaucoup le contact avec les clients, que je me sens plus responsable dans le sens où j'ai davantage de tâches... Rien n'y a fait. 
Je ne prétends pas être un employé parfait, je lui ai même cité 2-3 erreurs (mineures hein) que j'ai involontairement faites parfois pour lui montrer mon honnêteté. Rien. Nada. 
Dans le domaine affectif : les 3 derniers garçons que j'ai rencontrés (pour le premier RDV, et en l'espace de plusieurs mois vu le peu de rencontres que je fais) m'ont sorti la chose suivante à la fin de chaque RDV : "J'ai le sentiment qu'on sera plus faits pour être amis que pour plus". Ok. Soit. On ne va pas leur reprocher d'avoir été honnêtes, ça au moins c'est cool. Sauf que le dernier que j'ai rencontré pas plus tard que mercredi dernier me le sort au bout d'une heure de RDV. Comme ça. Cash. J'ai pas trop su quoi répondre sur le coup. S'en suit à la fin de cette phrase qqch davantage "mignon", genre "T'en fais pas , t'as de belles qualités, blabla" en m'en citant une ou deux. Certes. Et quand j'ai demandé si j'ai dit et/ou fait qqch de mal ou de travers, les 3 gugusses m'ont dit que non, pas du tout. 
Le truc c'est que forcément dans ce genre de RDV je mets mes plus belles qualités en avant (tout en restant moi-même, bien entendu, le contraire stupide et pas naturel), et on me dit à chaque fois la même chose. 

Concrètement : je suis totalement pour la remise en question. Chose que je fais actuellement. Mais je ne vois vraiment pas où sont le ou les problème(s). INCOMPRÉHENSION TOTALE. Je sais pas trop où j'en suis. C'est un peu pesant. 

Merci à ceux qui auront la patience d'avoir lu mon sujet. Je sais qu'il y a plus réjouissant, mais j'avais besoin d'exprimer ce que je ressens par écrit. 


photo de l'auteur aragon
Aragon
Homme de 27 ans
Angers

8 remerciements
Pour moi il n'y a pas de problème dans ce que tu vit, c'est une suite de malchance. Comme si quelqu'un t'avait jeté un mauvais sort :) Dans une vie humaine cela arrive souvent, il faut être patient et attendre que cela ce passe. Je sais plus facile à dire qu'a faire.
Dans le domaine affectif se prendre des "râteaux" c'est normal lol (je me fais peur moi même en l'écrivant) on peux pas plaire à tout le monde et c'est dure parfois à accepter. Dit toi qu'il ne savent pas ce qu'il rate.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hello, je voulais juste te dire de garder courage. La majorité du temps on se crée nous même des problèmes et on voit pas le côté positif des choses. C'est vrai que c'est dommage pour ton boulot, mais ça t'auras donné une expérience professionnelle en plus et tu as appris des choses j'imagine. J'en suis sûr que tu trouveras un autre poste ailleurs et tant pis pour eux, on trouve toujours si on cherche bien :)

Sinon, pour tes rencontres, je sais pas trop, vu que je sais pas comment ça s'est déroulé. Mais bon, j'ai des ami(e)s, ils ont fait pleins de rendez-vous, de rancards, mais que quelques uns ont pu trouvé un(e) partenaire. Tout ça pour te dire que il faut pas t'en vouloir si tu ne leur plaît pas, ce ne sont que trois personnes lambda parmi tant d'autres. Et puis y en a, ils ne jugent que sur le physique et ne son intéressés que par des relations charnelles. Il y a pleins d'autres mecs et j'en suis sûr que tu trouveras chaussure à ton pied x) Moi perso je pense qu'il ne faut pas trop forcer le destin et que ça viendra en temps voulu. En tout cas te laisse pas abattre par tout ça, y aura forcément quelqu'un qui viendra :3 

Bon courage !

photo de l'auteur Vado33
Vado33
Homme de 34 ans
Bordeaux

7 remerciements
D'un point de vue professionnel, et surtout si c'est la première fois que ça t'arrive, tu peux mettre ça sur le compte de l'employeur qui a juste trouvé une excuse pour ne pas te garder, ça arrive. :)
Mais note quand même la situation au cas où ça recommencerait.
Évidemment, il faut espérer que dans ce cas, tu tombes sur quelqu'un de plus expressif et qui tente réellement d'argumenter sur tes défauts qui l'ont motivé à ne pas te garder.

Sur ton plan personnel, je suis plutôt d'accord avec les autres.
Effectivement, avant de trouver celui avec qui ça fonctionnera, tu peux encore t'en prendre, des râteaux. :p
Et pour celui qui te le donne, c'est plus simple de barbouiller une petite excuse plutôt qu'explicitement te dire ce qui ne lui plaît pas chez toi... Surtout que ce qui ne plaît pas chez l'un peut plaire chez l'autre. :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir :) !

Pour le domaine pro', je pars toujours du principe que toute expérience même courte est toujours bonne à prendre bien sûr :) Néanmoins, je suis du genre à avoir horreur des non-dits (et ce, dans tous les domaines) sinon ça me frustre; du coup, j'ai préféré jouer la carte de l'honnêteté et de la valorisation envers moi-même par rapport à mon sentiment à ce poste. Mais c'est vrai qu'en y pensant bien, l'auberge venait de rouvrir en mai dernier (elle a failli fermer en fait) et les collègues m'avaient fait part de leur envie "d'évolution" : c'est-à-dire avoir un logiciel de résa', des classeurs avec les docs' nécessaires et toussa, initiatives que j'ai prises après avoir demandé accord bien sûr, sauf que j'ai remarqué qu'il n'y a que moi qui me servait de ce que j'ai fait malgré le fait que la responsable m'ait remercié (par exemple, elle avait exprès acheté des classeurs pour ce que j'avais suggéré); je prétends de loin pas avoir les meilleures idées du monde, mais si ça gênait, fallait me le dire !  
Concernant le domaine affectif, bien évidemment qu'on ne peut pas plaire à tous (encore heureux!) et j'ai repensé à ces rencontres (et même à d'autres encore plus anciennes) et j'ai été totalement moi-même du début à la fin. Peut-être qu'au final, je suis "juste" tombé sur des mecs indécis et que je n'ai pas fait la bonne pioche ? Et il y en aura (peut-être) encore des comme ça. Même si je vous avouerais que les mecs indécis comme ça je m'en passe très volontiers x) 
Concrètement je n'ai pas besoin de faire une énorme remise en question selon vous ? Après bien entendu, je décèle quelques petits points que j'aurais pu ne pas énoncer (notamment dans l'exemple pro' que je vous ai évoqué) ... 
Après, je baisse pas les bras, je m'en suis assez bien sorti jusqu'à maintenant pour trouver ces boulots jusqu'à maintenant (bien qu'étant de courte durée), donc y'a pas de raison que je me retrouve au chômage 100 ans hein xD
Et concernant une de tes dernières phrases Lusheta, j'ai constaté que la passivité ne m'apportait jamais grand-chose et on m'a souvent appris à provoquer les choses, genre notamment pour trouver un taf, mais aussi sur le domaine affectif (par exemple pas toujours attendre sur les autes pour qu'on m'envoie le premier message, pour un échange de numéros, pour une proposition de rdv... C'est quasiment toujours moi qui effectue ces démarches dans ce domaine car autrement rien ne se passe x) )

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut ! J'ai trouvé que tout ce dont tu témoignais était dit de façon touchante et je pense que quiconque t'aura lu aura envie que tu gardes courage.

Pour l'aspect professionnel, je comprends ta frustration. Je pense en revanche que tu n'y es pour rien. Ta patronne a sans doute trouvé là un prétexte pour ne pas te garder, tout simplement parce qu'elle ne comptait peut être pas embaucher quelqu'un dès le début ! Cela arrive assez fréquemment. Ce qui compte, c'est l'expérience que tu as acquise et puis surtout ce que tu as ressenti de ton côté, c'est-à-dire que tu prenais tes marques et que tu appréciais le cadre dans lequel tu travaillais.

Sentimentalement, je pense qu'il ne faut pas s'alarmer non plus. Dans une relation, il faut qu'il y ait ce petit truc en plus, le feeling comme on dit, or cela se voit très rapidement quand tu rencontres la personne. Si le feeling ne passe pas, autant le dire tout de suite. C'est ce qu'ont exprimé les garçons que tu as rencontré. Ils ont fait preuve d'honnêteté et c'est bien, plutôt que de laisser lanterner l'autre ou carrément d'attendre qu'il s'attache pour lui dire : non mais en fait ça ne va pas le faire. Après, cela n'est pas parce que le feeling n'est pas passé avec ces trois garçons différents qu'il ne passera jamais avec aucun garçon !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut Tom1991 ! Merci pour ton message, ça fait plaisir à lire comme les précédents :)

Pour le côté pro', tu es la 4ème personne à m'exprimer que ce n'est pas de ma faute et tout ça. J'avoue que ça me rassure ! Je me sentais à l'aise dans ce poste, ça me convenait vraiment, mais bon. Soit. Au final, je trouve ça assez lâche de la part de cette responsable. Il y a "mauvaises raisons" et "critiques constructives"! Et la 2ème catégorie est justement une perspective d'évolution, d'où ma frustration xD Mais bon, pour ce côté, ça va aller, je vais passer par-dessus. Et ça fait toujours une (petite) expérience qui permet de gonfler le CV :)
Pour le côté sentimental, j'ai trouvé ton avis pertinent. Je pense que tu as employé le bon mot qui pourtant est un terme pas mal utilisé : feeling. Et maintenant que je relis tes phrases, je me dis qu'au final, certaines choses ne s'expliquent pas ou alors difficilement ? Qui sait ? Ces gugusses que j'ai évoqué voyaient peut-être la chose ainsi? Si c'est le cas, j'ai envie de dire à la fois "tant mieux" car je n'ai rien fait de "mal" ou "de travers" mais aussi un léger "grrr" parce que c'est "pas de chance" quoi. C'est une phrase assez passe-partout, mais souvent vraie. Heureusement, ces gars n'étaient pas des enfoirés de première et ont mis les points sur les i cash. Je ne pourrai pas leur retirer ça.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bien sûr je n'étais pas là pour voir comment se sont passées ces rencontres, mais oui, je pense que tout ne s'explique pas. En amitié comme en amour, il y a des gens avec qui ça le fait tout de suite : on se sent bien, naturels, en confiance, bref : soi-même.

Peut-être que ces garçons n'ont pas ressenti cela en te parlant, qu'il n'y a pas eu le petit plus. D'où le fait, qu'ils aient évoqué rapidement une potentielle amitié, parce qu'ils avaient du repérer de belles choses chez toi, des qualités. Après, bien sûr on peut dire que leur réaction est rapide en besogne, parce que, si parfois le courant passe tout de suite avec quelqu'un (sans parler de coup de foudre hein), parfois une relation se tisse sur le long terme, évolue de la simple attirance vers des sentiments plus profonds.

En tous les cas, tu as raison, dans toute relation il y a une part de chance et de malchance : il faut tomber sur la bonne personne, au bon moment. Et d'ailleurs l'expression "tomber sur", montre bien le hasard qu'il peut y avoir dans cette situation.

De même, sur un site de rencontre, tu as beau te dire que telle personne avec laquelle tu parles réunit tous les critères que tu cherches chez un homme, il n'empêche que tant que tu ne l'as pas rencontré et tant que tu n'as pas constaté s'il y avait ce feeling qui passe ou non, tu ne peux vraiment juger de rien, à mon sens.

Tu dis "pas de chance". C'est sans doute le cas, mais encore une fois, cela ne veut pas dire que la prochaine fois tu n'auras pas la chance de tomber sur quelqu'un qui t'attire et à qui tu plais réciproquement. C'est ce que je te souhaites en tous les cas.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Waouh, que dire de plus ? Je crois que tu as tout résumé ! ça fait plaisir à lire... Merci beaucoup en tout cas de ton soutien, c'est mignon de ta part :)
En gros : qui sait ce que la vie nous réserve ... Et je suis entièrement d'accord avec toi, surtout sur le fait que la rencontre réelle est tellement plus constructive que le virtuel qui permet de poser les bases ! En face à face, tu as les gestes, les mouvements, le ton de voix... ça peut sonner bizarre exprimé comme ça, mais ça apporte toutes les réponses à nos éventuelles questions :)

photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Ayant travaillez dans une administration bien connue qui est dans le domaine de l'emploi, je peux te dire que ton cas est loin d’être anodin !!! Tu serais impressionné de voir les motifs de rupture de contrat. 

Pour le coté affectif, j'ai bien peur que les romantiques et ceux qui ont envie de donner beaucoup d'eux ne soient pas les bienvenues, les jeunes de mon age sont beaucoup dans une optique de consommation et non de relation durable. Ne te dévalorises pas pour ce genre de crétin, si sa doit le faire ça le fera mais je peux comprendre ta frustration. Bon courage pour la suite :) Et que la force soit avec toi XD

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah bon ? Tu as des exemples Seyan24 ? ça je m'en doute qu'il y a pire, je relativise souvent dessus même si c'est un peu dur sur le coup en me disant qu'il y a toujours pire xD

Alors d'un côté je suis assez d'accord avec toi sur le fait que beaucoup de gens de notre génération (j'ai vu sur ton profil que tu as également 24 ans) préfèrent "s'amuser" (bien que je ne comprenne leur conception de "cet" amusement-là.......), soit par pure envie, soit par peur de l'engagement (notamment). Après, chacun fait comme bon lui semble, tant que ça convient aux principaux concernés, tant mieux. 
En revanche, je pars d'un principe très simple que j'applique moi-même dans mon job de réceptionniste : chaque personne est différente! Il y a des romantiques, des psycho rigides, des pas romantiques mais sérieux quand même, des personnes qui préfèrent prendre leur temps, tout citer serait long x) (comme dans mon boulot en soi : chaque client est différent! Il y a des "babas cool", des tatillons, des exigeants, des "lambdas"... Pour mieux cibler la demande et mieux satisfaire).
Rassure-toi, je ne me dévalorise pas, je me pose juste quelques questions (sans trop me casser la tête non plus hein) du genre si à force je dégage pas qqch d'effrayant ou je ne sais pas quoi d'autre, du genre ne pas inspirer confiance, passer pour qqun de pas fiable qui ne sait pas ce qu'il veut (alors que c'est absolument pas le cas), ou alors comme Tom1991 l'a bien cité, le feeling qui n'est pas comme les deux personnes l'auraient espéré. Je crois plus en cette 3ème chose-là car en me remettant un peu en question, je suis tout de même souriant, sociable, qui adore rire et faire rire, qui aime échanger et débattre, avenant quoi :) 

photo de l'auteur Seyan24
Seyan24
Homme de 26 ans
Espalion

13 remerciements
Je suis encore tenu au secret professionnel :) Mais tu as des choses aberrante  venant des employeurs, ils le disent pas devant parce que c'est pas légal mais ils n'en pensent pas moins. 

Tu sais en moment j'ai une situation un peu compliqué, et je dois que l'engagement quand il y à une différence d'age c'est pas simple non plus, mais c'est un autre débat.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oups autant pour moi alors, j'ai rien dit ! Désolé xD
J'ai repensé à la situation, et il s'avère que durant ces deux semaines de boulot, une employée était en vacances à ce moment et devait revenir à partir de cette semaine. Or, c'est jeudi dernier où je me suis fait jeter, la responsable avait dit pourtant avoir besoin de qqun car il n'y avait qu'elle et une autre collègue pour gérer l'accueil (sans compter les réceptionnistes de nuit)... J'en déduis donc qu'ils avaient besoin d'un bouche-trou le temps de ces deux semaines avant de trouver une excuse bidon ? Je ne vois que ça comme hypothèse viable...
La différence d'âge... ça aussi, c'est un éternel débat effectivement. Il y a un juste milieu en fonction de la conception de chacun je pense

photo de l'auteur aragon
Aragon
Homme de 27 ans
Angers

8 remerciements
Citation de Gayboy68 : J'ai repensé à la situation, et il s'avère que durant ces deux semaines de boulot, une employée était en vacances à ce moment et devait revenir à partir de cette semaine. Or, c'est jeudi dernier où je me suis fait jeter, la responsable avait dit pourtant avoir besoin de qqun car il n'y avait qu'elle et une autre collègue pour gérer l'accueil (sans compter les réceptionnistes de nuit)... J'en déduis donc qu'ils avaient besoin d'un bouche-trou le temps de ces deux semaines avant de trouver une excuse bidon ? Je ne vois que ça comme hypothèse viable...  
c'est une des raisons qui m'a pousser à me mettre à mon compte. Je connais plus d'un employeurs qui fait ça et c'est pas normal

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est surtout moche ! C'est comme si on jetait qqun par simple envie ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Citation de Gayboy68 : C'est surtout moche ! C'est comme si on jetait qqun par simple envie ! 


Hey !

J'ai lu attentivement ce que tu as expliqué de ta situation, du moins de ce qui t'est arrivé, et comme les autres je voudrais t'encourager à ne pas baisser les bras.

Bon : pour les question amoureuses, je me garderai bien de tout avis perso au sens où je ne suis pas expert en la matière. Côté pro par contre, j'ai dirigé plusieurs entreprises avant de me mettre à mon compte ; comme l'est Aragon aujourd'hui.

Pour être tout à fait franc, je ne vois absolument rien (nada) que tu aurais à te reprocher d'un point de vue professionnel. Ils avaient très certainement besoin de boucher un trou - pour reprendre ton expression - et ils se sont en quelques sortes servis de toi. C'est pénible, malheureusement ça arrive sinon souvent du moins fréquemment. De toutes les façons, tu étais en période d'essai et pendant cette période tant toi que l'employeur pouvez mettre fin au contrat sans avoir besoin de justifier de quoi que ce soit. Je pense, compte tenu de cela, qu'en te donnant des raisons plus que largement discutables et très subjectives, la responsable t'a en fait donné une fin de non-recevoir. Parce qu'elle n'envisageait probablement pas de te garder, quoi qu'il advienne.

Ce n'est certes pas drôle, mais pour autant tu n'as selon moi aucune raison de te remettre en question suite à cette mésaventure. Si ce n'est peut-être, à l'avenir, être plus vigilant pour ne pas te faire enfumer à la première occasion.

Donc ne baisse pas les bras, et fonce droit devant. Tu finiras nécessairement par trouver un poste à la hauteur de tes espérances ;-)

photo de l'auteur Lesdixgagas
Lesdixgagas
Femme de 25 ans
Paris

3 remerciements
Salut! Pour ton problème professionnel tu te sentai à l'aise mais ton employeur te dit le contraire c'est donc qu'il n'a pas ressenti que tu l'étais donc peut-être que tu devrais plus extérioriser ton ressenti et vraiment te demander pourquoi on te fait cette remarque après c'est aussi l'employeur mais je ne vois pas pourquoi vu qu'il t'a formé et habitué aux lieux il te virrerai comme ça parce qu'il n'aime pas ta tête parce qu'à chaque embauche il faut tout recommencer
Pareil pour le côté amour même si c'est plus compliqué parce qu'il y'a pleins d'autres facteurs qui entrent en jeu
En résumé il faut que tu te remette en question et même si c'est pas toi le problème c'est toujours bien de la faire :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci Galoupio et Lesdixgagas pour vos avis :)

Sur le plan pro', lors de ma toute première expérience dans la vie active, je me souviens ne pas l'avoir ouverte une fois de par les clichés que j'entendais tellement '"les temps sont durs", "ta génération est dans la m**** pour la retraite, "c'est dur de trouver un boulot"), ce genre de propos quoi. Et j'avais regretté de n'avoir rien dit ensuite! Et pourtant je sais très bien que j'ai horreur des non-dits. C'était certainement par crainte de me faire renvoyer si je disais quoi que ce soit, et j'ai essayé de m'exprimer davantage durant cette expérience à l'auberge de jeunesse, la preuve, c'est moi-même qui ai provoqué la discussion et donc ma tentative de défense pur garder mon poste quand la responsable m'a dit qu'elle me garde pas ! 
Une remise en question n'est jamais inutile, au contraire, là j'en déduis que même sur le plan pro' faut absolument pas hésiter à dire si qqch ne va pas , que ce soit un problème mineur ou de plus ample envergure ! Chose qui n'avait pas eu lieu à cette auberge, mais bon.
D'ailleurs, petite chose qui m'est arrivé cette semaine sur le plan affectif : un jeune homme qui fait le premier pas en m'écrivant sur un site (chose rare,c'est quasi' toujours moi qui écrit en premier), on discute très bien pendant deux jours par sms, et la veille du jour où on devait se rencontrer (on avait tout prévu, il était tout enthousiaste) il me dit que je suis pas ce qu'il cherche et (là vient le meilleur) que je suis efféminé et je parais pas assez "mâle" et que c'est ça qui le gêne. Je n'avais pas envie de m'énerver une énième fois face à un énergumène qui juge sans avoir vu la personne, j'ai coupé court à la discussion et basta.
Alors là vient ce qu'on m'a déjà plusieurs fois : ma gentillesse,mon côté doux et avenant quoi. Oui, je suis comme ça :) Mais on m'a déjà dit d'être plus "agressif, méchant". J'arrive pas, c'est pas possible, c'est pas ancré dans ma personnalité. Je ne dis pas que ces conseils sont du n'importe quoi, de loin pas, mais j'ai du mal à concevoir suivre des conseils de ce type qui feraient de moi une personne que je ne suis pas et que je ne peux pas être... C'est comme si vous aimeriez que votre aspirateur ait la fonction lave-vaisselle ou serpillère dans son programme: impossible.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ouais, ouais, ouais, blablabla, t'es bon à rien et pis c'est tout MDR ( JE PLAISANTE !!!!!!!).

Bon c'est clair niveau boulot, c'était juste un prétexte bidon pour te larguer "sans trop de casse pour eux" les S......... bienvenue dans le monde du travail ( VDM) hahaha.

Pour le reste, je veux bien sur parler du côté cœur, bas t'es pas tomber sur le bon et alors, ça arrive tellement souvent ce "GENRE DE SITUATION" !!!!!!! MDR.

Il ne faut surtout pas té décourager ( ou tu finiras vieille fille et au chômage) LOL, cela n'a rien à voir avec toi, simplement on ne peux pas plaire à tout le monde et gagner à tous les coups sinon ce serait "TROP FACILE" ( eh ouais, la vie est une BITCH !!!!!, c'est bien connu LOL).  

Bref reste comme tu est, poursuis ton aventure avec confiance car le meilleur reste à venir ( enfin il paraît) LOL.

BSXXXXXXXX Poisseux LOL.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
@Marjorie88: Sérieusement, tu ne veux pas aller te pendre au lieu de pourrir le forum par tes messages infâmes et sans intérêt ? Ou te jeter sous un bus, n'importe quoi qui nous débarrasse définitivement de ton existence.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit