Amitié homme/fille version HOMOS - Page n°2

Ancien membre  
Pour répondre à la question posée : Oui, parfaitement. C'est d'ailleurs mon cas, mon meilleur ami, que dis-je mon frère, est hétéro jusqu'au bout des ongles. Et nous sommes très complices, intimes même, sans "arrières pensées". Juste deux très très bon amis qui partagent leurs joies, leurs peines et leurs secrets. Et j'évite d'ailleurs de fréquenter le milieu LGBT, trop typé et fermé à mon sens.
Ancien membre  
J'ai eu un groupe d'amis hétéros pendant de longues années sans ambiguïté hors blagues avec des gros *wink wink*, plus tard des homos aussi, par contre c'était mes amies qui ont toujours voulus tenter, par taquinerie je pense, des trucs :v
Ancien membre  
Ouaip je pense que oui. L'un de mes meilleurs potes gars est gay, et aucune ambiguïté entre nous. xD
Ancien membre  
Pour ma part, j'ai des amis masculins hétéros et gay. De même qu'un homme hétéro peut avoir de bonnes amies hétéro sans qu'il ne se passe jamais rien entre eux, en tant que gay je peux être ami avec des hommes sans penser à leur sauter dessus parce que nous ne sommes pas uniquement des êtres sexués ^^ En revanche, c'est vrai que j'ai beaucoup plus d'amies hétéro que d'amis gay ou hétéros, et notamment parmi mes ami.e.s proches, c'est-à-dire celles et ceux à qui je confie des choses personnelles. Je me sens sans doute naturellement plus à l'aise avec des femmes, peut être parce que justement les rapports sont forcément neutres. Une amie me disait dernièrement que ce qui était bien avec moi, contrairement avec des amis hétéros qu'elle a par ailleurs, c'est qu'il n'y avait pas cette tension sexuelle latente. Je ne sais pas si elle pré-existe à tout rapport amical avec le sexe qui nous attire. Personnellement je ne le pense pas, pour avoir été et pour être ami avec des hommes sans que je ne ressente jamais cette "tension sexuelle latente" qu'évoquais mon amie.
Ancien membre  
J'allais répondre quelque chose de similaire :D L'ambiguïté n'est pas de mon fait ni de celui de mes camarades masculins. Les filles par contre ont tendance à être mal à l'aise (c'est marrant cette impression que toute nana non-hétéro va obligatoirement se jeter sur elles) ou à vouloir tenter l'expérience (je me demande si elles réagissent comme ça aussi devant une nouvelle variété de hamburgers).
Ancien membre  
Pour ce qui est de la dernière question... J'ai aujourd'hui des amis garçons hétéros et il n'y a aucun problème. Mais dans le milieu scolaire notamment, les gays sont souvent vus comme des parias à tenir éloigner de soi lorsque l'on est hétéro.
Ancien membre  
Je traine quasi qu'avec des (mecs) gays, parce qu'à une époque j'avais besoin d'en rencontrer, j'en connaissais aucun et je me sentais seul. Maintenant 90% de mes potes sont gays, et ça me va très bien J'ai du mal avec les hétéros, la plupart du temps en 5 minutes j'arrive à déceler des traces de beauf et de lourdeur en eux qui me saoule très, TRES vite Mais mon meilleur ami et sa bande de potes sont hétéros et je les adore, il n'y a pas d’ambiguïté, et je traine aussi avec le groupe de potes (hétéros) d'un autre de mes amis, ils sont adorables et normaux, c'est un plaisir d'être avec eux. Donc oui il est possible de bien s'entendre avec des hétéros, sans gêne ni arrière pensée ou quoi. Mais c'est (je pense) en fonction du caractère, je vois moi, perso, de base je m'entends mieux avec les mecs qu'avec les filles, qu'ils soient gays ou hétéros, et je m'entends mieux avec les gays que les hétéros, donc au final j'pense que c'est chacun son parcours et son affinité avec le gens ^^

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.