La maladie fait peur

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour aujourd'hui je pose une question qui a effrayer ou qui peux effrayer dans une relation la maladie quel soit physique ou psy, comment le dire?  Est a quel moment pour éviter de prendre la personne par surprise? 
Parce que la frayeur d'une personne malade peux m'être un frein ou un arrêt a la relation.
Merci a vous est a vos réponses


photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Bonsoir Jucar

A la hâte, car ma tablette exige " ses pauses syndicales " plus de batterie ! 
Je te livre ce soir ou demain, mon /mes expériences liées à tes attentes  :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Jucas,
Ton sujet est courageusement  posée. La maladie fait peur car la mort qui est sous-jacente fait peur. Du coup, la vie peut faire peur aussi.
En Occident, on pense souvent que l'opposé à la mort, c'est la vie. En Asie, le contraire de la mort est la naissance, et les deux font partie de la vie.
Si une personne est effrayée par la maladie d'une autre personne, et que leur relation (amoureuse?) se termine, alors sans doute cette relation est basée sur la quête du bonheur plutôt que sur l'amour.
IL y a des maladies qui font plus peur que d'autres, et personne n'a envie d'être malade, ni physiquement ni psychologiquement. Il ne s'agit pas d'un choix. De toute façon, tout le monde connaît la maladie un jour ou l'autre, mais de manière plus ou moins intense.
C'est le lien que le malade a avec sa maladie qui est plus problèmatique. Car en l'assumant, en ne voulant pas chercher dans l'autre personne la solution du problème médical, le malade est plus à l'aise et ne peut plus effrayer, car il ne dérange plus avec son attente inconsciente de l'aide de l'autre.
Avoir peur de révéler sa maladie peut révéler un malaise personnel. Dire sa maladie quand on n'est pas à l'aise avec, peut effrayer. L'autre a peur plus de devoir se sentir obliger de faire quelque chose qu'il ne se sent pas capable d'assumer.
En espérant avoir ouvert des pistes de réflexion.
Prend soin de toi. Je veux dire, accepte-toi tel que tu es, malade ou pas. C'est difficile, mais c'est libérateur.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
salut

sujet un peu délicat mais en général quand on aime la maladie n'est pas un frein , elle peut être au contraire un moyens pour augmenter cet amour , tout dépend pourquoi on aime l'autre . quand on passe devant un maire il formule bien "vous êtes unis pour le bien comme pour le pire" mais bien souvent on ne retient que pour le bien et on oublie bien souvent le pire .......puis ya des maladies qui sont trés difficile à gérer comme les maladies psychologiques où il faut être très courageux pour affronter les pires moments et je sais que c'est pas facile d’après mon expérience .....ya aussi que le malade bien souvent il se renferme sur lui même et par amour pour l'autre veut le préservé .....mais en général comme j'ai dis plus haut quand on aime la maladie de l'autre n'est pas un frein .......l'essentiel comme disait Floryan accepte-toi tel que tu es, malade ou pas. C'est difficile, mais c'est libérateur.bon courage à toi

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour j'ai lue les quelque réponse je vous remercie pour mon cas j'accepte c'est surtout un frein j'ai remarquer quand l'attachement se fait est que tu vient a vouloir poser la base du problème la personne fuit est donne plus de réponse est dit tous simplement "je veux en rester là".
Pour mon cas ça na jamais était un problème de vivre avec mes problème de santé parce que j'ai appris avec le temps que je pouvait en faire ma force.

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Citation de Jucar : Débat La maladie fait peur Bonjour aujourd'hui je pose une question qui a effrayer ou qui peux effrayer dans une relation la maladie quel soit physique ou psy, comment le dire?  Est a quel moment pour éviter de prendre la personne par surprise?  Parce que la frayeur d'une personne malade peux m'être un frein ou un arrêt a la relation. Merci a vous est a vos réponses


Bonjour Jucar, Je rejoins nos "cammarades" & partage bien sûr leurs avis ou conseils.

Avant tout, je pense que te définir "malade" est réducteur,  tu mérites tellement mieux pour te désigner :)
Nous le sommes tous, certes à des degrés divers, mais qui n'à pas de problèmes santé à partir d'un certain âge ou non, ou liés au mal de vivre ? Je ne parle pas évidemment d'être dans le déni,  mais peut être,  attendre " le bon moment "  ? Tu n'es pas une maladie ! mais un être à part entière qui mérite sa place dans la société & mérite autant que les autres ( sans doute davantage ) à être heureux.

Comme le dit Reda, la maladie doit être accompagnée par celui ou celle qui partage notre vie. Ceci dit, selon le degré & la gravité,  je me doute combien ça doit t'être difficile en étant seul & espérer rencontrer la bonne personne, qui n'en sera pas craintive. Celle qui au-delà de " ça  ", t'aimera tel que tu es Jucar, avec tes qualités & tes beautés intérieures :)

Tu nous dis qu,en parler à effrayé ; est ce que ce fut dès la rencontre en réel ou le Net, que tu l'as dit ou après quelques temps, d'avoir pu être avec la personne, révélé tes goûts,  le meilleur de toi-même, que cette personne aurait donc pu être sensible à tes qualités,  car n'en doute surtout pas, tu en as :)

Nous vivons dans une société, qui nous impose ses codes à tous points de vue, y compris même,  à la pensée unique.
Je t'épargne la liste, tant elle est longue & tu la connais bien..

Comment vivre autrement,  en tant que "soi-même" au sein de ce Monde , y avoir sa place malgré nous, malgré tout ? Je n'ai pas le secret évidemment.  Pour certains d'entre-nous, un grand travail sur soi & avec cette société  nous incombe, bien plus que la " normalité formatée " des autres aujourd'hui. 

Bien à Toi :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pierre2Lune merci de ta réponse bon pour te dire je me suis fait repousser dans la vrais vie est sur le net maintenant je suis comme un poussin ou une tortue je pense rester cacher dans mon oeuf pendant que la sortie n'est pas prévue est je me livrerai fasse a la grandeur de la personne quand je le déciderait parce que aillant subit une rupture a cause de la maladie est quelque rejet de personnes je pense rester discret jusqu'à se que je soit sur de moi est de la personne  

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
" il y a comme ça dans la vie, de merveilleux passagers qui croisent nos existences et qui nous font l'instant de beauté, où il nous semble que l'on dialogue avec les anges..il y a comme ça dans la vie, papillons de soie, papillons de nuit..Il s'appelait John Parker Lee le magnifique,  il voyageait de train de nuit en galaxie pour nous offrir sa vie..John,  John,  qu'elle était belle ta différence ! "

Barbara son dernier opus en 1996 - John Parker Lee

Prends soin de Toi Jucar, tu n'es pas n'importe qui, tu es Toi essentiellement & peu importe les autres, ta " maladie " peut être surmontée lorsque l,Amour te viendra..:)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Jucar, un jour, tu trouveras sûrement la personne qui t'acceptera tel que tu es. Et si cette personne t'aime vraiment, elle te soutiendra dans ton combat contre la maladie et ne te repoussera pas. En attendant, c'est vrai que c'est dur de se remettre de ruptures dues à ton état de santé...
Cependant, il vaut mieux ne jamais perdre espoir et toujours penser qu'un jour un soleil viendra éclairer tes journées moroses.
Tu trouveras sûrement la bonne personne, en attendant, il ne faut pas désespérer.

J'ai conscience de ne pas forcément t'aider, mais je t'aurais au moins livré mon point de vue.

Bon courage en tout cas, ne lâches rien.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit