Une visibilité pour les Genderqueer ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonjour à toutes et à tous,

Je suis tout neuf sur ce site et en parcourant les forums, j'ai été assez étonne de n'avoir trouvé aucune discussion Genderqueer.

Pour planter rapidement le décor, ça faisait quelques années que je pensais être bisexuel sans en parler et en refoulant beaucoup de facettes de ma personnalité. C'est en suivant récemment des cours sur les études de genre que j'ai commencé à réfléchir à mon propre genre ainsi qu'à lentement (trèèès lentement) l'assumer.
Je suis toujours en recherche aujourd'hui, même si je me considère comme étant Genderfluid.

Tout ça pour dire qu'en parcourant les topics à la recherche de réponses il m'est venu une drôle d'impression : il est très agréable d'avoir un bouton "No Gender", mais sommes-nous si peu à ne pas nous reconnaître dans une division binaire du genre ? Les Genderqueers sont-ils mal perçus, mal compris ou tout simplement moins nombreux que je ne le pensais ? 

Ces questions ne sont pas réellement des questions de débat, j'aimerais simplement entamer une discussion avec vous sur le thème Genderqueer qui me semble être assez peu traité (même si je n'ai pas eu le temps d'éplucher tous les posts), et éventuellement en discuter plus personnellement avec certainEs.

Merci à toutes et à tous pour votre aide et participation !


photo de l'auteur Lumyaz
Lumyaz
Femme de 20 ans
Le Havre

8 remerciements
Salut, moi c'est un sujet qui m'intéresse pas mal ! Mais par contre niveau vocabulaire je ne suis pas sûre de comprendre. Je suppose que un Genderqueer c'est une personne qui a une vision du genre/un genre différent de la norme binaire ?
Et un Genderfluid plus précisément c'est quelqu'un qui vogue (de manière fluide) entre les genres ?

Je pense que définir les termes ça peut aider à ce que tout le monde comprenne bien de quoi on parle ici. Parce que même si on est sur un site tolérant, ça ne veut pas dire que tout le monde ici s'est posé la question de son genre ou s'est intéressé à la question en général.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pour les Genderqueers, à priori c'est pas exactement ça ; ce sont des personnes qui ne se sentent ni homme, ni femme. C'est donc une catégorie qui en regroupe d'autres: androgynes, agenres... et genderfluid, ça tu l'as. Je mets un lien vers une courte page wikipedia ici :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Genderqueer?

En général, ils ont en effet une vision du genre qui sort qui sort des catégories binaires homme/femme justement à cause du fait qu ils ne se sentent ni l'un ni l'autre; aujourd’hui tu as des mouvements LGBTQI qui incluent les personnes queers et intersexes, c'est en me renseignant là dessus que j'en suis arrivé à croire qu'ils étaient peut-être plus visibles qu'ils ne le sont.
Bon, ensuite il y a une vraie "théorie queer" qui cherche à déconstruire l'idée de genre, mais là c'est un sujet plus compliqué que je ne maitrise pas très bien.

Du coup ça m'intéresse d'avoir vos réactions quant à cette catégorie de genre, parce que j'ai l'impression que les personnes sortant des catégories traditionnelles homme/femme sont assez mal comprises et ça me semble être un lieu bien choisi pour en parler :)

photo de l'auteur pierre2lune
Pierre2lune
Homme de 48 ans
Orange 84100

23 remerciements
Du coup ça m'intéresse d'avoir vos réactions quant à cette catégorie de genre, parce que j'ai l'impression que les personnes sortant des catégories traditionnelles homme/femme sont assez mal comprises et ça me semble être un lieu bien choisi pour en parler  

Bonjour Knok :)

Les "tradi' hommes/femmes sont déjà mal compris (es) , à cause des critères sélectifs d, un grand nombre, ici comme ailleurs ! Physique,  âge,  origines,  classe sociale,  goûts etc..tant leur liste est longue. Ce phénomène c, est accru depuis une dizaine d, années,  avec Internet plus accessible. Ce ne sont plus des sites de rencontres, mais des hyper marchés ! Alors imagine un peu, pour les personnes comme toi/vous ?

Pour autant, nous sommes encores quelques " ireductibles " qui n,avons, non pas des critères tels que les leurs, mais certains souhaits raisonnables dirons-nous, en ce qui concerne une possible liaison amoureuse. Il est assez rare également,  que ce sujet soit abordé, non par indifférence ou mépris,  mais tout simplement que vous êtes si peu ou inscrits ou à vous manifester. Tu as eu une excellente idée de franchir le pas vers nous :) pour ta peine, vais t, envoyer un bekiss ;)

Tchuss

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il est difficile de comprendre quelqu'un qui se définit comme GenderQueer, puisque cela reste un concept assez nouveau. 

Pour beaucoup, ça se limite à Homme/Femme et à la rigueur, TransGenre. Il est donc difficile de donner une visibilité à cette "communauté". 

Et puis même, c'est pas simple de se définir pour un GenderQueer de se définir. Après tout, on a pratiquement tous été formés par H/F, et peu d'entre nous ont réellement étudié la question. 

D'un point de vue personnel, je n'arrive pas à savoir si je suis Agenre ou GenderFluid; c'est assez difficile. Et puis, j'ai aussi très peu envie de l'expliquer à mon entourage, principalement par flemme, parce que c'est compliqué comme sujet... 
Il n'empêche que le sujet est effectivement intéressant, et je pense que je vais le suivre de plus ou moins près.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,
Je pense que le genderqueer est comme tout le monde l'a dit mal connu voir pas connu.
Comme toute autre chose, ce qui est mal connue est également mal perçu. 
On va souvent essayer, par un réflexe de défense, un mécanisme de défense inconscient, se référer à nos acquis (pour la plupart on a acquis la binarité du genre assez tôt). Et toujours par mécanisme de défense, nos références sont souvent immuables car elles nous ont construites, on s'appuyer dessus pour analyser et agir.

Etant "transgenre" mtf on pourrait s'attendre à ce que je nie l'existence du nogender puisque d'une certaine façon je valide complètement la théorie de la binarité en étant passer d'un genre à l'autre. Or c'est faux. J'ai ma petite idée sur le sujet. Je pense que les clichés définissant la binarité qu'on nous fait bouffer depuis la plus tendre enfance (un homme ça pleure pas, une fille ça pète pas, un homme ça montre pas ses sentiments, une fille ne doit pas avoir une grande gueule ça fait garçon manqué, etc) sont par des définition du terme cliché loin de la réalité naturelle des comportements. Du coup, je pense que le nogender ou le genderqueer s'explique aussi par le fait qu'aujourd'hui, à coup d'égalité des sexes, on prend de plus en plus conscience qu'en fait les hommes et les femmes sont pareils, seuls leur rôle dans la reproduction diffère. Du coup, pour moi, le genderqueer n'est que l'expression de cette prise de conscience. 
Le fait que je sois mtf ne m'a pas fait modifié mon comportement (je suis tjs aussi chiante avec mes proches, toujours exigeante, et tjs émotive). Mes qualités et mes défauts sont indépendants de mon genre/sexe. Il est vrai que mon aspect physique lui a changé, c'est bien la seule chose! Mais bon le physique qu'on choisit de montrer aux autres, aujourd'hui, passe aussi par le look, les accessoires, la coupe de cheveux, les soins etc. Il existe même des personnes qui sans traitement hormonal et chirurgie sont totalement "crédibles" dans le sexe/genre opposé.

Bref je sais pu trop où je voulais en venir lol mais j'espère que vous avez compris un peu l'idée qui je le rappelle est propre à moi-même. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour vos réponses !

Citation de Anaoj : Du coup, je pense que le nogender ou le genderqueer s'explique aussi par le fait qu'aujourd'hui, à coup d'égalité des sexes, on prend de plus en plus conscience qu'en fait les hommes et les femmes sont pareils, seuls leur rôle dans la reproduction diffère. 


Je suis bien d'accord avec toi, mais du coup je ne sais pas comment augmenter la visibilité des genderqueers. Ca me semble pourtant important pour énormément de choses, notamment pour la lutte féministe ! La théorie queer lutte justement contre l'attribution de rôles de genre aux personnes qui sont évidemment bien plus que ce à quoi on les réduit, leur sexe et le rôle qui en découlerait.
Quelque part, le transgendérisme et la queerness ont pas mal de points communs vu qu'ils ne réduisent pas le genre au sexe, du coup je ne suis pas étonné de t'entendre dire ça. Par contre, c'est vrai que la binarité du genre est un des principes les plus ancrés dans notre société et que l'extrême majorité des personnes se définissent par rapport à lui, mais on gagnerait beaucoup à s'en défaire. Je ne sais juste pas par où commencer ...

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit