Besoin d'avis sur ma situation de couple

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonjour à tous. Je suis en mode "anonyme" pour ne pas altérer le jugement par rapport un quelconque critère.

Je vais raconter les problèmes que j'ai et attends vos avis.

Je suis en couple depuis plusieurs années maintenant. Comme dans tous les
couples, il y a eu des crises, des prises de tête, dernière en date
hier... Je m'explique.

Avec mon copain, on est inscrit sur divers sites et applications de rencontre mais pour se faire des amis même si
le but de ces applications n'était pas fait pour ça. Il y a deux jours,
j'ai discuté avec un mec sur tinder. On n'a pas du tout parlé de
relation quelle qu'elle soit, on parlais de nos passions et de nos vies.
Deux jours après, je reparle à cette personne et je sens qu'un petit
attachement est sûrement né et donc j'essaie qu'il me le confirme par
des amorces etc... Bref, j'ai ma réponse, c'était le cas donc avant
qu'il ne soit trop tard (ça fait que 2 jours hein), ben je lui avoue que
je suis déjà en couple etc... Le mec apprécie mon honnêteté et semble
respecter cela. Sauf que là les problèmes arrivent...

Continuer sur mon honnêteté, je le dis à mon copain que le mec s'était attaché
(mon copain était d'ailleurs au courant que je parlais deux jours avant
également), que je lui ai dit que ce n'était pas possible car j'étais
déjà en couple etc... Mon copain me prend la tête (pas la première fois,
enfin passons et on va faire l'impasse sur ce que j'ai vécu dans
l'autre sens) que j'aurais dû dire au départ que j'étais en couple et le
mettre sur le profil (c'est vrai que y avait rien de marqué sur mon
profil, sachant que je parlais jamais sur cette application, j'y avais
pas touché, juste inscrit par facebook qui lui n'affiche rien de mon
étant sentimental). Bref du coup, je l'ai ajouté (ce qui me semble juste
en effet) mais mon copain continue de me prendre la tête etc...
sûrement de la jalousie anticipée alors qu'il n'y a pas lieu d'être.
Pour moi, j'ai été clair avec le mec (qui semble avoir compris) et avec
mon copain mais ça m'énerve vraiment ses attitudes, je me sens privé de
liberté d'agir, je trouve pas avoir abusé, j'ai rectifié ce que je
pouvais rectifier. Le mec veut garder contact en sachant la situation,
perso j'y vois pas d'inconvénient sachant que tout est dit, je comprends
que ça puisse agacer mon copain d'un certain côté mais d'un autre côté
ça me fait dire qu'il n'a pas confiance en moi. Et puis sans entrer dans
les détails, il n'a pas été irréprochable par la passé (et bien pire
que ça) et moi j'en fais pas un pataquès.

Donc après cette longue description, que pensez-vous de tout ça? L'attitude de mon copain?
Comment auriez-vous réagi à sa place? A la mienne?

Merci de vos réponses.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,

Ça me fait penser à une situation que j'avais lu. Un couple était dans une situation de "couple ouvert" : fidélité sentimentale, mais liberté sexuelle. Ce qui implique normalement le droit de coucher, mais pas de s'attacher. Toutefois, la règle était implicite et n'avait jamais été clairement définie. Et l'un des mecs du couple, trouvant que l'autre voyait un peu trop souvent le même amant, lui a dit : "Je trouve que tu enfreins un peu trop les règles que nous ne nous sommes pas fixées". J'avais trouvé la remarque assez géniale et résumant bien la situation.

Dans votre situation, c'est peut-être justement l'occasion de définir les règles, non ? Que chacun dise ses limites et ce qu'il accepte, ce qui lui fait du mal, ce qu'il a envie, les concessions qu'il est prêt à faire. Ce qui peut vouloir dire renoncer aux sites de rencontre (en tout cas, le sujet mérite d'être abordé).

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Je suis d'accord sur le principe, mais bon aussi c'est se fermer à rencontrer des potentiels amis. Nous somme un couple fidèle et nous comptons pas être un couple libre je précise. On ne cherche pas à sentimentalement ou sexuellement aller voir ailleurs, juste se faire des amis. Mon copain comme moi, on n'en a plus trop pour diverses raisons ce qui fait qu'on est renfermé un peu l'un sur l'autre, ce qui a un côté qui peut être nocif et pourrait devenir très étouffant je pense.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est l'occasion d'une discussion de fond avec ton copain... Lui redire que tu l'aimes tout ça tout ça mais que tu as aussi besoin de voir d'autres personnes, de ne pas t'enfermer que dans cette relation de couple. Tu t'engages à avoir des profils bien clairs (perso ça m’agaçait beaucoup que mon copain sur un site que nous fréquentions tous les deux ne soit pas en couple dans son profil même si on se faisait tout à fait confiance, je n'aimais pas) précisant que tu es en couple et que tu cherches des rencontres amicales. Et après rien n'empêche si tu rencontres quelqu'un d'intéressant amicalement de le présenter aussi à ton copain, et d'agrandir ainsi votre cercle de relations à tous les deux.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
No offense mais, je pense comme ton copain. En n'affichant pas un statut clair et en flirtant avec un mec tu a pris sciemment le risque de lui briser le cœur. 

C'est horrible autant qu'injuste. 

Il n'y a rien de plus cruel que de souffrir d'un amour sans réciproque.

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Sam2Paris, ok, le statut n'était pas affiché mais j'ai rectifié direct après et j'ai surtout dit au mec que j'étais en couple avant qu'il ne s'attache trop. Et deuxièmement, je n'ai pas flirté avec ce mec. J'ai juste discuté des passions et de la vie en général sans aucune drague. Le mec a imaginé que c'était possible et j'ai peut-être donner des mauvais signaux dans mes mots mais en aucun cas, je l'ai dragué. Et quand j'ai vu qu'il allait peut-être trop loin dans sa tête, je lui ai dit que j'étais en couple (et difficilement, j'voulais pas non plus qu'il tombe de haut d'un coup d'un seul). Et l'amour est réciproque entre mon copain et moi

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Moi je dirais simplement que je trouve dommage de n'avoir que des amis gays et de ne pas s'ouvrir à d'autres personnes puisque tu ne sembles chercher des amis que sur des sites essentiellement utilisés par des gays.

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Prasten, l'application tinder n'est pas ciblé seulement gay jusqu'à preuve du contraire. Je ne cherche pas que des amis gays mais c'est souvent plus facile pour converser à la base. Et puis dans ma vie actuelle, on peut pas dire que j'ai énormément d'amis voire presque pas, et un seul est gay.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je n'avais pas réalisé que tu n'utilisais que Tinder puisque tu semblais utiliser
Anonyme a écrit :  divers sites et applications de rencontre
. Mais ok, j'espère que tu te feras des amis si tu n'en as presque pas. Surtout que ça n'aide pas vraiment à avoir une vie hors du couple. Pour le reste je laisse les autres intervenir, ils ont de bons conseils.

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Prasten a écrit :
Prasten , garçon de 25 ans de Rennes Je n'avais pas réalisé que tu n'utilisais que Tinder puisque tu semblais utiliser


Je suis inscrit sur d'autres sites comme badoo par exemple mais c'est aussi ouvert aux hétéros et aux filles (et pareil on peut pas dire que ce soit la joie forcément). J'attends plus rien des sites de rencontre mais bon parfois (dans mon cas surement une à deux fois par an), ben tu parles bien avec quelqu'un. Des sites pour se faire des amis exclusivement y en a peu (y a bien genre On va sortir ou Nidami mais disons que la moyenne d'age et les activités me correspondent pas vraiment.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut,

« Chercher un ami sur des sites de rencontre c'est un peu comme acheter une côte de bœuf chez le boulanger. »

Quel lien et quel échange veux-tu avoir avec cet ami ?
Une relation strictement virtuelle ?

Se faire des amis sur le web, oui c'est possible mais sur un site ou une application de rencontre où les gens vont essentiellement pour trouver l'amour ^^ ou plus généralement un plan, bah là non !

Va sur des sites (hors sites de rencontre) où tu peux partager avec d'autres personnes, une passion, un hobbies ou autre sans qu'il n'y ait une recherche nécessairement affective, émotionnelle, d'amour ou d'amitié.

Si tu veux vraiment aller sur des sites de rencontre pour trouver the best friend, alors il faut que tu privilégies des sites comme  BeTolerant qui te donne la possibilité, grâce entre autre à des forums de discussions, de pouvoir échanger et/ou débattre sur différents sujets (on peut parler de tout, les sujets ne doivent pas être spécialement dédiés à un environnement lgbt+)

Concernant l'attitude de ton copain, c'est un peu montrer son appréhension et son inquiétude face à une relation virtuelle pseudo-amicale-amoureuse que tu pourrais entretenir avec un autre... je peux donc comprendre sa réaction.

Et comme a dit Ajabtar « [...] c'est peut-être justement l'occasion de définir les règles, non ? »

Ce n'est pas fini, ce n'est pas fini...
Bis repetita placent

Ce qui ressort de ton message (c'est que ma pensée, hein), c'est que tu as un réel besoin d'avoir l'amitié d'une personne avec qui tu pourrais échanger, et sans langue de bois tant qu'à faire, de tout et de rien. Faire des activités, des sorties, etc., ça te ferait évidemment le plus grand bien, on ressent quelque part une certaine solitude, une frustration. Tu as besoin d'oxygène de temps en temps. Il est aussi important d'être et de rester honnête avec les autres et soi-même.

Seb.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Anonyme a écrit :
Anonyme Je suis d'accord sur le principe, mais bon aussi c'est se fermer à rencontrer des potentiels amis. Nous somme un couple fidèle et nous comptons pas être un couple libre je précise. On ne cherche pas à sentimentalement ou sexuellement aller voir ailleurs, juste se faire des amis. Mon copain comme moi, on n'en a plus trop pour diverses raisons ce qui fait qu'on est renfermé un peu l'un sur l'autre, ce qui a un côté qui peut être nocif et pourrait devenir très étouffant je pense.


Notre pente naturelle, dans une relation, est de dire ce que l'on veut pour soi, d'abord, avant de penser à ce que veut l'autre.

Nous ne sommes pas pur esprit, amour pur et désincarné, donc je ne dis pas ça pour conseiller d'être hypocrite et prétendre qu'on pourrait ne rien vouloir pour soi-même et qu'il faudrait abdiquer notre volonté pour n'avoir que les besoins et désirs de l'autre en tête.

Toutefois, il faut comprendre que si, pour aborder ce genre de situation, des choses sont posées comme inaccessibles à la négociation, ça ne va pas apporter un dénouement heureux.

Comme meilleure approche, je te propose un rapide scénario. Imaginons un dialogue qui commencerait par : "J'ai besoin de X, cela manquerait réellement à ma vie de m'en passer ; Y, par contre, je peux y renoncer. Que veux-tu, toi ?" [définir ce qui est important ("X") et ce qui est accessoire ("Y") peut aider dans la négociation]. De là, la discussion s'engage. Supposons qu'il te réponde : "X me met en situation où je me sens en danger, rejeté, inutile, etc." Tu peux lui répondre soit  : "Tu es l'homme que j'aime, je veux te rendre heureux, donc je renonce à X parce que ton bonheur est prioritaire pour moi", soit : "X est trop important dans ma vie, si tu ne peux pas faire avec, mieux vaut mettre fin à notre relation" (avec bien sûr des tas de situations intermédiaires où la négociation est possible, mais cela me semble utile de souligner les deux solutions extrêmes).

Comme solutions intermédiaires, il y aurait par exemple : prendre l'engagement envers lui que ton statut, sur quel site que ce soit, sera toujours très explicite sur ta situation de couple, sans ambigüité possible sur ta recherche ; ou encore, aller plutôt sur des sites ou des lieux où la recherche amoureuse n'est pas un but affiché (forums généralistes, ou, en dehors du Web, associations, activités diverses).

Dis-toi aussi que c'est l'occasion pour toi de définir des règles pour lui, ce que tu attends de son comportement (puisque apparemment il n'a pas toujours été très soucieux de ne pas te blesser).

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Sweb7 a écrit :
Sweb7 , garçon de 46 ans de Aix-en-Provence Salut, « Chercher un ami sur des sites de rencontre c'est un peu comme acheter une côte de bœuf chez le boulanger. » Quel lien et quel échange veux-tu avoir avec cet ami ? Une relation strictement virtuelle ?


A la base je cherche des amis, avec possiblité de les rencontrer un jour, là en l'occurence y a une ceintaine de km. Mais j'veux vraiment quelqu'un avec qui partager des passions, se confier etc... J'avais un meilleur ami y a quelques années, ça s'est mal terminé, et j'ai eu aussi un autre ami qui au final draguait mon mec (le même qu'aujourd'hui). Donc j'attends beaucoup et j'aimerais ne pas être déçu (chose qu'on peut pas dire au départ).

Concernant l'attitude de ton copain, c'est un peu montrer son appréhension et son inquiétude face à une relation virtuelle pseudo-amicale-amoureuse que tu pourrais entretenir avec un autre... je peux donc comprendre sa réaction.


Oui je comprends sauf que j'ai toujours été clair moi, et je demande de la confiance. Au bout de tant d'années de couple (une dizaine d'année), elle devrait être là.


Ce qui ressort de ton message (c'est que ma pensée, hein), c'est que tu as un réel besoin d'avoir l'amitié d'une personne avec qui tu pourrais échanger, et sans langue de bois tant qu'à faire, de tout et de rien. Faire des activités, des sorties, etc., ça te ferait évidemment le plus grand bien, on ressent quelque part une certaine solitude, une frustration. Tu as besoin d'oxygène de temps en temps. Il est aussi important d'être et de rester honnête avec les autres et soi-même.


C'est exactement ça.

Quant aux règles, ce sont des cas de figure qui sont déjà arrivés par le passé, qu'on a essayé de solutionner et quand mon mec me prenait trop la tête sur un mec avec qui je parlais, au final souvent, j'avais plus envie de parler à personne pendant un temps, donc frustré etc... Donc la solution? Je la connais pas. Encore et toujours parler et négocier avec lui... Moi quand il parle à d'autres mecs, je cherche même pas à savoir ce qu'ils se disent, j'ai confiance en revanche et vu notre passé et certaines de nos brouilles antérieurs, je pourrai réagir différemment, je pense.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
C'est à lui qu'il faut dire ça anonym, on ne parle jamais trop dans un couple... Parle lui en toute franchise, en toute sincérité, sans agacement... ça fait longtemps que vous êtes ensemble, vous devriez pouvoir vous écouter et vous comprendre. Il doit comprendre ton besoin de t'ouvrir à d'autres personnes (et ça peut passer par des activités de couple d'ailleurs, il y a pleins de façons de faire des rencontrer de nouvelles têtes) et tu dois comprendre qu'il est surement de nature un peu jaloux et que ça ne se commande pas...

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
Pierro66, on en a déjà parler par le passé. On s'écoute mais ça recommence. Oui la jalousie c'est pas mon truc, mais j'aime pas trop la subir non plus.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Anonyme a écrit :
 A la base je cherche des amis, avec possiblité de les rencontrer un jour, là en l'occurence y a une ceintaine de km. Mais j'veux vraiment quelqu'un avec qui partager des passions, se confier etc... J'avais un meilleur ami y a quelques années, ça s'est mal terminé, et j'ai eu aussi un autre ami qui au final draguait mon mec (le même qu'aujourd'hui). Donc j'attends beaucoup et j'aimerais ne pas être déçu (chose qu'on peut pas dire au départ).


Comme l'a écrit Prasten : « je trouve dommage de n'avoir que des amis gays et de ne pas s'ouvrir à d'autres personnes » et il n'a pas tort !

Perso, j'ai des amis hommes et femmes mais j'ai plus d'affinité et des relations (amicales) plus importantes avec les femmes. J'ai des amies avec qui je suis toujours en contact depuis mon enfance (autant te dire que ça date, Jésus Christ n'était pas né lol).

Que voir dans ces messages ?
Et bien que tu cherches peut-être au mauvais endroit et peut-être pas les bonnes personnes.
Pourquoi ne pas avoir des relations plus diversifiées ?!... le fait d'être en relation avec toujours le même type ou genre de personne ne peut pas nécessairement apporter quelque chose de positif. Tu te retrouves dans une espèce de boucle infinie dans laquelle tu vois toujours le même paysage, ça devient ennuyeux.

On peut aussi se tromper, oui parce que bon, on ne connait pas ta vie, tes relations, tout ça...

[...]j'ai toujours été clair moi, et je demande de la confiance. Au bout de tant d'années de couple (une dizaine d'année), elle devrait être là.


Oui peut-être ou peut-être pas.
Je pense qu'on établi notre propre niveau de confiance et on fixe forcément une limite à ne pas dépasser.
Comme nous sommes tous différents, nous n'avons pas tous les mêmes limites, il faut pouvoir trouver un équilibre et ça commence par le dialogue. Il faut donc discuter et comprendre l'autre. Il faut aussi que les deux partenaires soient réceptifs lors de ces échanges. Mais bon, tout ça n'est pas facile.

Quant aux règles, ce sont des cas de figure qui sont déjà arrivés par le passé, qu'on a essayé de solutionner et quand mon mec me prenait trop la tête sur un mec avec qui je parlais, au final souvent, j'avais plus envie de parler à personne pendant un temps, donc frustré etc... Donc la solution? Je la connais pas. Encore et toujours parler et négocier avec lui... Moi quand il parle à d'autres mecs, je cherche même pas à savoir ce qu'ils se disent, j'ai confiance en revanche et vu notre passé et certaines de nos brouilles antérieurs, je pourrai réagir différemment, je pense.


Il y a quand même de la jalousie dans tout ça, n'est-il pas un peu possessif ?!... peut-être de la peur, pas facile à déterminer.
Et donc, je répète une nouvelle fois : il faut s'ouvrir à d'autres personnes !

Et aussi couper votre connexion Internet, le virtuel c'est le mal lol

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
Je ne sais pas trop quoi te répondre, j'ai peur de t'enfoncer par mes dires ou de te déprimer davantage -_- Je vais plutôt te parler de mon expérience personnelle car je m'y retrouve un peu.

Ton envie de trouver refuge chez les autres pour te confier, de trouver de la complicité, une forme d'affection... tout ça me semble révélateur d'un problème de communication entre toi et ton copain.

Que partagez-vous ensemble ? Te sens-tu important aux yeux de copain ?

Personnellement, j'ai connu une situation assez proche, mon copain ne prenait pas d'initiatives, on ne partageait que la vie à la maison ensemble, rien de plus.

Ajabtar a écrit :
Notre pente naturelle, dans une relation, est de dire ce que l'on veut pour soi, d'abord, avant de penser à ce que veut l'autre. 


Alors il doit y avoir quelque chose de pas normal chez moi, ça a été tout l'inverse de mon côté. J'étais attentif à l'autre. Je ne m'oubliais pas mais j'avais toujours des pensées pour lui et des attentions. Mais j'aurais sans doute dû faire mon égoïste, comme mon ex ;) peut-être qu'il m'aurait moins pris pour de la merde !

Trop peu d'attention envers moi, en quatre ans jamais pensé à me faire un petit cadeau pour mon anniversaire ou Noël (c'est du gaspillage, les fêtes c'est des trucs débiles et il ne savait pas ce qui m'intéressait). Il fallait vraiment que je sois au bord du gouffre pour qu'il réagisse.

Les sorties ensemble finissaient souvent de la même façon : je le traînais comme un boulet et on se faisait la gueule.

Si j'avais le malheur de l'encourager à faire des choses ensemble (comme prendre des vacances en amoureux), je ramassais des insultes, tous les prétextes étaient bons pour ne rien faire ensemble : trop cher, tu en demandes trop, on n'a pas les moyens, je suis fatigué, j'ai perdu ma mère et j'ai pas une enfance facile comme toi, tu ne peux pas comprendre

À un moment donné, je n'arrivais plus à éprouver de désir sexuel envers lui. Je me sentais vide d'amour, je ne ressentais plus aucune libido envers

Et puis un jour il m'a proposé de faire des rencontres chacun de notre côté, genre s'envoyer en l'air avec des mecs pour mieux se retrouver après. 

Cela a empiré les choses. Je lui ai proposé de consulter un psy ou un sexologue pour discuter de ce problème, mais il a farouchement refusé, une idée à la con comme toutes celles que j'avais.

Moi, je ne recherchais pas du cul, plus comme toi quelqu'un avec qui échanger, parler, me confier. Comme c'était exclu de le faire avec la famille, j'ai cherché un peu comme toi du réconfort dans les sites de rencontre.

Bien sûr, il voulait faire les choses bien, il a mis en place les fameuses règles des couples ouverts d'esprit (genre, tout se dire, pas de tabous...) et a commencé à batifoler à droite et à gauche. Pour moi, c'était déjà fini mais je ne voulais pas l'admettre

De mon côté, je discutais surtout pour me sentir mieux avec quelqu'un avec qui je m'entendais bien, sans badinage amoureux. Je lui en avais parlé et il m'a fait une énorme crise de jalousie.

Tout cela ne rimait plus à rien, alors je l'ai quitté et je pense que ça a été la meilleure décision que j'ai prise de ma vie.

Je ne sais que trop te conseiller car toutes les relations sont différentes.

Je pense qu'il faut t'interroger sur les raisons de ce besoin de discuter ailleurs ? Tu te sens étouffé par ta relation ?

C'est tout à fait normal de vouloir se faire des amis, mais la situation que tu nous décris est ambigüe. Quand on s'inscrit sur tinder, ce n'est pas seulement pour trouver un partenaire pour jouer au tennis ^^

Est-ce que ton copain est prêt à discuter et à entendre ce qui te chiffonne ? A entendre posément des vérités qui te minent concernant votre couple.

Mon ex ne l'était pas et c'est pour ça que je l'ai quitté.

Bon courage à toi et j'espère que tu prendras les bonnes décisions pour toi et ton couple ;)

auteur anonyme

Anonyme

1 remerciement
En effet toutes les histoires sont bien différentes, pour ce qui est de tinder, j'y vais juste pour de l'amitié, et mon copain y est aussi pour les mêmes raisons. Je ne pense pas qu'on ait de l'ambiguité sur nos intentions réellement vis à vis des autres. C'est plutot mon copain qui a peur des intentions des autres envers moi et moi je justifie ça par son manque de confiance en moi (ou de la jalousie mal placée).

Je ne déprime pas. Ca me met plus en colère. Certes on pourrait partager plus moi et mon copain mais le fait d'aller parler à d'autres personnes (qui pourraient très bien être des filles ou des hétéros, je ne ferme pas les portes à quiconque), ben c'est aussi pour ne pas toujours être l'un sur l'autre, communiquer, trouver peut-être des personnes dans l'absolu à qui se confier etc...

A coté de ça, on n'a pas de problème au niveau relationnel physiquement et sexuellement. C'est juste ce problème de l'autre. Sûrement sa peur que quelqu'un d'autre puisse me séduire, alors que je lui ai toujours dit que ça n'arrivera pas.

Donc si je parle à quelqu'un, je lui dis, quel intéret ai-je à le cacher? Le cacher signifierait directement que je fais quelque chose de mal alors que ce n'est pas le cas. Je préfère dire les choses.

Sans entrer dans les détails, j'avais un meilleur ami qui m'a trahit et un peu profité de ma gentillesse (avec qui j'ai coupé les ponts ensuite), ça a entraîné un mouvement d'autres "amis" qui ont "choisi" ce meilleur ami par rapport à moi. D'autres sont partis de ma ville et bon chacun reprend sa vie souvent en oubliant un peu la vie d'avant, normal. Et le dernier que j'avais dans ma ville. Mon copain le voyait amicalement mais cet ami l'a clairement dragué, ce qui a conduit à une rupture de un mois (c'est peu) entre moi et mon copain y a quelques années. Ca a été plus loin entre eux pendant cette rupture etc... Je lui ai pardonné etc... Après est-ce que mon copain a peur des autres mecs car il a quelque part été victime de ça (bien qu'étant acteur indirectement)? Je n'en sais rien. En fait, la sensation que je déteste, c'est de me sentir coupable de choses qui ne se passent pas, tout ça car il réagit par anticipation.

De toute façon, c'est sûr qu'on aura des discussions. C'est pas la guerre froide, on s'est reparlé mais le fait que ce type de chose se répète, m'agace considérablement.

Enfin merci à tous de votre avis, même si parfois je trouve que ça va un peu loin dans l'interprétation mais après chacun réagit selon sa propre expérience.

photo de l'auteur Avatea
Avatea
Homme de 27 ans
Paris

18 remerciements
L'avantage d'avoir quasiment que des amis hétéro, c'est qu'au moins ils essaieront pas de piquer le petit copain ^^ (quoiqu'il faut se méfier chez certains XD)

Ton copain a peut-être peur de te perdre, peut-être qu'il craint que tu te dises que ce mec qui te parle sur tinder finisse par te séduire petit à petit et que tu lâches tout pour le rejoindre ? Ça te semble invraisemblable mais je pense qu'il ne voit que ça : une menace pour votre couple. Peut-être qu'il se sent vexé que tu l'exclues de certaines discussions. (ce qui est normal, mais certaines personnes ont une vision plus fusionnelle du couple)

Anonyme a écrit :
Pierro66, on en a déjà parler par le passé. On s'écoute mais ça recommence. Oui la jalousie c'est pas mon truc, mais j'aime pas trop la subir non plus.


C'est surtout ça qui me semble problématique. Si ça se répète, je doute que la communication résolve grand-chose. Il y a peut-être un blocage de sa part. Des problèmes que ton copain doit régler avec lui-même pour gagner en confiance envers toi et surtout envers lui-même ?

Sans chercher à donner raison à ton copain, je pense que moi-aussi j'aurais tendance à avoir peur si mon copain venait à me dire qu'il a rencontré un mec gay sympa sur tinder, même s'il me dit bien que c'est juste de l'amitié et que le fait qu'il me l'ait dit soit un gage de confiance.

Je comprends que ça t'agace mais la jalousie est un sentiment qui ne se contrôle pas...
J'ai envie de dire que c'est le lot de beaucoup de couples qui s'aiment très fort et malheureusement je pense que c'est dur d'exiger à un grand jaloux de mettre de l'eau dans son vin...

Après, si j'étais ton copain, je te ferais pas la gueule car j'apprécierais à sa juste valeur la volonté de transparence affichée. Je proposerais à ce mec de venir déjeuner, faire une activité, bref organiser quelque chose pour qu'on fasse les présentations et que je sois pas exclu de la relation. Cela calmerait mes inquiétudes et je serais plus à même de faire confiance à ce mec !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir ,

  On ne peut hélas vous blâmer d'utiliser des sites de rencontre, la faute à  un mode de pensée binaire et à la  rationalisation de la pensée :   problème ( on veut des amis ) ===> BAM Solution technique apportée ( application de rencontres, 100 fois plus rapide que des rencontres sans écrans interposés, rentabilisation du temps libre ) 

     Plutôt que de chercher à résoudre un problème de façon superficielle, pourquoi ne pas sortir ?  Une paire de jambes ( et un parapluie s'il pleut ) c'est tout ce qu'il te faut pour te faire des amis, et c'est beaucoup plus simple ( tu choisis le lieu, le contexte, le sport autour desquels vont s'orienter de potentielles amitiés ).  

Et en plus tu peux avoir de belles surprises ! 

Si ton copain est jaloux, pourquoi pas une sortie de couple, et aller engager la conversation à deux ? 



  L'âge n'est pas une limite, ni le genre : j'ai eu le plaisir de rencontrer une femme de 62 ans avec l'esprit d'une fille de 18 ans, j'adore passer du temps avec cette personne. 

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit