Je suis insomniaque...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Donc comme je l'ai dit dans le titre je souffre d'insomnie chronique. J'ai essayé les somnifères certains très puissant et même des antidépresseurs mais c'était une mauvaise idée cela à gravement nuit à mon caractère. Je suis devenue froid et distant avec tout le monde y compris mes amis les plus proches et ma famille. Mon copain ma quitter, j'ai perdu de bon amis et dès lors j'ai commencé à fumer du cannabis pour essayé de me calmer. Mais comme vous pouvez le prédire c'était aussi une très mauvaise idée sa n'a fait que m'éloigner des personnes que j'aimais. Mais j'ai commencé à me reprendre en main grâce aux personnes qui était rester avec moi et maintenant je me sens heureux pour la première fois depuis 3-4 ans. Du coup j'ai arrêté les médicaments et la drogue et je l'ai remplacé par le sport. De minuit à une heure du matin je cours puis je me couche vers une heure et demis. Mais avec les études je ne peux pas le faire trop vu que je me réveille tôt. Il y a 2 jours je me suis surpris à vouloir reprendre de mes anciens médicaments et j'ai peur de replonger dans l'état  pitoyable qui ma pris une bonne partie de mon adolescence. 
Alors je vous demande de l'aide, ce cite ma déjà permis de rencontrer une personne qui ait et deviendra dans le futur une personne importante pour moi, donc si vous avez des conseilles merci d'avance.


photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 25 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
Je ne suis pas spécialiste mais je vais essayer de t'aider.

Alors, un ami insomniaque m'a dit qu'il a tenté des médocs mais ça l'a pas aidé. Je pensais avant que seul un traitement pouvait aider mais il m'a ajouté avec un sourire que ça se passe dans la tête, que ses insomnies ont passé ou se sont atténuées quand il s'est senti mieux. J'étais un peu hébété par ce qu'il me disait, je m'attendais pas à cette réponse, fin bref' je ne sais pas si ça peut donner sens chez toi.

Ensuite, je sais pas si le lien en anglais entre drugs et médicaments a un rapport, mais je pense que les deux visent à détourner une souffrance sans la guérir pour de bon, souvent on peut trouver une solution personnelle mais c'est moins évident sur le coup. Il y avait une vidéo qui expliquait que le fait de créer davantage un lien social avec les gens, nos proches nous permettait d'aller bien et de nous écarter des drogues. J'ignore l’efficacité de ce que je dis et j'en suis désolé mais j'essaye d'apporter ce que je peux. Courage en tout cas car ça doit pas être facile.

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 21 ans
Paris

5 remerciements
Tu ne peux pas décaler tes heures de courses ? Peut-être que courir de 23h à minuit aurait le même effet. Certes se coucher tous les soirs à minuit c'est pas le bon plan si tu te lèves tôt, mais c'est mieux que rien. En tout cas, comme l'a dit Hoctave, n'oublie pas que les somnifères/anti-dépresseurs ne sont pas des solutions, mais qu'ils décalent le problème dans le temps.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut, je passe pour dire que je viens de faire une nuit blanche, ça craint.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Et bien camarade, si tu cherches des compagnons de ballades nocturnes un de ces quatre, hésite pas à demander. :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Malheureusement non Inuit53, le problème n'est pas vraiment l'heure mais le temps de repos après l'exercice, si je me couche vers minuit je vais me réveiller vers 4h du matin et donc je cumule le manque de sommeil et la fatigue du sport, du coup faire du sport le soir pendant les périodes de cours n'est pas une solution. Mais comme la dit Hoctave je pense aussi que me rapprocher des gens pourrait avoir un impact positif, merci à vous deux.

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Surtout que faire du sport avant de se coucher ce n'est justement pas bon pour trouver le sommeil, parce que ça excite et éveille les muscles au lieu de les détendre. Mais si je comprends bien ton problème ce n'est pas tant de trouver le sommeil, mais plutôt de le garder ? Il vaudrait quand même mieux que tu ailles courir le matin ou vers midi si tu en as l'occasion. 

Est-ce que tu as consulté un médecin à ce propos ? Je suppose que oui, tu ne t'es pas retrouvé avec des anti-dépresseurs après un simple passage à la pharmacie. Essaie d'aller en voir un autre lui lui disant que tu aimerais autre chose que les médocs. Il y a d'autres solutions. Il existe des centres du sommeil, ils doivent bien avoir un numéro vert. 

http://www.sommeil-vigilance.fr/contact/contact0.html

L'insomnie est quelque chose d'assez sensible. A moins qu'on ait un pro parmi nous, c'est difficile de te donner une bonne solution, premièrement parce qu'il y a plusieurs origines à l'insomnie. 

Parfois il suffit de changer son environnement de sommeil, parfois son régime alimentaire, son rythme de vie, arrêter de fumer etc... Ou alors parfois c'est en effet l'origine dépressive mais dans ce cas là je ne sais pas trop qu'elles sont les alternatives aux médocs. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci, je vais me renseigner sur les centres de sommeil et je ne pense plus être dépressif enfin j'espère...

photo de l'auteur golphy
Golphy
Homme de 37 ans
Alger

9 remerciements
Moi aussi je suis un peut insomniaque, mais c'est des périodes surtout l'été et durant le changement de saisons, j'ai du mal à dormir je sens que ma tête va explosé tellement ça tourne là-haut, et je me réveil souvent durant la nuit, bon je n'ai jamais consulté ou pris de médocs, mais j'essaye de me relaxer un max et de ne pas trop chercher le sommeil car ca a tendance à empirer les choses, mais contrairement à toi je n'en soufre pas tellement du coup je laisse traîner les choses :D ce qui n'ait pas vraiment conseiller :(

Comme il a été dit plus haut, premièrement évite le sport le soir car le fait de faire du sport crée une excitation et la sécrétion d'hormones comme la dopamineet l'adrénaline qui ne sont pas top pour pouvoir t'endormir :( bien au contraire, privilégi le sport le matin ou en fin de journée jamais le soir, ensuit vas voir un spécialiste qui pourra t'aider et diagnostiqué le problème et pour finir essaye les séances de relaxation surtout le soir, ça aide bcp, moi j'écoute la radio ou des émissions plutôt posé et intellectuel ce qui m'oblige à me concentrer sur ce qui est dit et bloquer en qlqs sortes mes pensés, au bout de qlqs dixennes de minutes mon cerveau lâche prise et me voilà dans les bras de Morphée :-D

Bon courage à toi, ce n'ait pas évident mais à coup sur tu trouvera qlqch qui t'aidera :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci à toi et j'ai déjà consulter un spécialiste et il m'a donner des conseils qui n'ont pas vraiment marché et après il a dit que c'était peut être du à une dépression et que l'internement était une suite possible. Mais malheureusement l'internement des ados pour des problèmes psychologique est vraiment horrible car il te prive de tout et te donne des médicaments toute la journée ( renseignez vous le sujet c'est révoltant). Du coup j'essaye de vivre avec et moi aussi j'ai espoir de trouver quelque chose qui m'aidera. 

photo de l'auteur golphy
Golphy
Homme de 37 ans
Alger

9 remerciements
Alors essaye au moins les yeux de relaxation genre yoga ou méditation, le truc est de calmer ton esprit un max et le vider te toutes les idées qui peuvent l'alimenter comme une sorte de coupe surcuit :-D

Je vais essayé de te retrouver un lien sur YouTube d'un psychologue qui parle de ce sujet ;-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci, mais tu n'a pas besoins de chercher, je vais le faire moi même tu m'a déjà bien aidée :D

photo de l'auteur golphy
Golphy
Homme de 37 ans
Alger

9 remerciements
Donc voilà le lien youtu.be/dh1j_uLs9Vc bon désolé je suis tombé sur une science d'hypnose :-D je ne sais pas se que ca veut :-) mais il a des vidéo super intéressante sur les techniques de relaxation et sur l'insomnie en plus je pense que c'est qlqun de sérieux il a même fait l'émission Alo docteur sur France 5 ;)

J'espère que ca t'aidera :-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci, je ne sais pas quoi dire d'autre....

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Oula, si tu devais être hospitalisé en psychiatrie ça voudrait dire que tu en aurais besoin. On hospitalise en interne que les cas de dépression les plus durs. Pour les dépressions de stade peu avancée c'est juste de l'accueil de jour, à la limite de courts séjours (et encore). Le spécialiste a dit que c'était une suite possible mais il n'a pas dit que c'était une suite probable. Quand même pas ? 

Enfin, il y a un an je sais pas comment tu étais mais là tu ne me donnes pas trop l'impression d'être un dépressif majeur. 

photo de l'auteur golphy
Golphy
Homme de 37 ans
Alger

9 remerciements
Rien, je ne fais que te dire ce que j'ai fais rien de plus ;)

photo de l'auteur golphy
Golphy
Homme de 37 ans
Alger

9 remerciements
Non je parle dès sciences de relaxation pas d'hypnose je ne crois pas que ça fonctionne à distance en plus sans surveillance, mais c'est vrais tu as bien fais de le souligner, à ne pas conseiller surtout par écran interposé.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il y a un an j'étais vraiment dans un sale état mais maintenant sa va oui^^.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Styxthetys,
Si je résume un peu ce que j'ai lu, tu as un lourd passé d'insomniaque dans un contexte d'épisode dépressif majeur ayant abouti à des conduites additives que tu es ensuite parvenu à sevrer. Actuellement, tu es confronté à une récidive de troubles du sommeil, plutôt des insomnies de fin de nuit, et tu essaies de les juguler en recherchant un épuisement physique avant de te coucher.
Ta situation est complexe et nécessite à mon avis une évaluation medicale, soit par un médecin généraliste compétant, soit directement par un médecin du sommeil mais les délais de rendez-vous sont souvent longs. Je te conseille vivement de te rapprocher du réseau Morphée. Leur site internet te donnera déjà d'excellents conseils sur l'hygiène de vie nécessaire pour favoriser un sommeil de qualité. Mais au-delà de ça, il faut quand même se poser sérieusement la question chez toi de la récidive de troubles dépressifs ou plus généralement d'un stress psychique, dont les premières manifestations peuvent être volontiers des troubles du sommeil, en particulier des réveils précoces avec difficultés de rendormissement.
Concernant tes interrogations sur les conduites addictives, il est difficile de te répondre d'une manière tranchée. Pour les antidépresseurs, il en existe certains qui réveillent, d'autres qui endorment, et on peut très bien les associer afin d'améliorer éveil diurne et sommeil nocturne. Encore faut il qu'un épisode dépressif soit avéré, d'où la nécessité que tu sois vu par des professionnels compétants. Pour les somnifères, il ne faut pas avoir peur de les utiliser lorsqu'il s'agit de passer un épisode difficile de quelques semaines dans sa vie. Mais ce n'est pas une solution pour le long terme. Ensuite, il faut se faire prescrire les bons, c'est-à-dire ceux qui agissent suffisamment longtemps pour être actif au moment de la nuit ou on en a besoin, mais qui ne transforment pas en zombie le lendemain. D'où l'intérêt, encore une fois, de consulter un professionnel compétant qui prend le temps de bien cerner ton cas. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ok merci je comprend très bien ton point de vu et je pense aller sur le site Morphée mais aussi prendre rendez vous avec un spécialiste.  Et pour tous ce qui est somnifère ou anti-dépresseur je ne pense pas en reprendre un jour, j'ai trop peur de finir comme avant, peut être dans quelque année. Encore merci.

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit