Quand on a plus envie ... de rien

avatar contributeur anonyme
Anonyme
05/05/2021 à 21:56

Bonjour,

Je arpente ce site depuis quelques mois. Je suis lesbienne et j'ai été en couple plusieurs fois... Chaque histoire était différente et s'est terminée également de manière différente... la seule chose commune est qu'à la fin de la liaison je ne me sentais plus amoureuse, attirée par l'autre pour diverses raisons... D'autre part, je n'ai jamais été super à l'aise en général avec la sexualité sauf quand je me sens attirée et très en confiance, là je peux me lâcher complètement avec une femme si je ressens quelque chose pour elle ... mais ces moments là ce se sont fait de plus en plus rare au fil du temps même avec mes copines... Comme je sais supporter très facilement, des periodes d'abstinence de sexe à 2 de plusieurs mois voire plusieurs années, je me suis donc posée des tas de questions sur le fait d'être asexuelle... mais mon souci est que j'aime quand même ça... ça me manque et me fait souffrir... Le problème c'est que je déteste le sexe sans sentiments et attirance ... J'ai découvert que ça avait un nom: demisexuelle.... Sachant cela, je me suis donc armée de patience et me suis donc rassurée en me disant que je tomberais sur la bonne fille un jour....Cependant, là encore, problèmes... j'ai l'impression que depuis ma dernière rupture (Et d'autres déceptions, peines de coeur, etc...), je n'ai plus envie de rien, plus vraiment d'attirance... ou alors, des attirances impossibles... plus rien ni personne ne me donne vraiment envie, je ressens plus rien pour personne même pour des femmes que j'adore sincèrement ... Est ce une perte de libido suite à une période de stress trop intense? Un renoncement suite à trop de déceptions ? Une dépression nerveuse?... je n'en sais rien ?

Qu'en pensez vous?

Merci de m'avoir lue

avatar contributeur de Faith141
Faith141
06/05/2021 à 13:08

Salut,

je up ton post

avatar contributeur de Plume
Plume
06/05/2021 à 19:08

Salut Anonyme,

En te lisant, je me demande ou tu situe le probleme.. est-ce le manque de sentiments, de confiance, de libido, de desir, de contact physique?

Je te demande ça parce que des fluctuations de désirs ce n'est pas du tout rare ni inquietant..

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar ancien membre
Ancien membre
06/05/2021 à 19:21

Citation de Anonyme #361678

alors je comprend tres bien ton probleme , moi aussi j' ai des pertes de sensations , plus envie de rien ni de personne , plus d attirances , plus rien ... et puis cela revient à la "normale" si je rencontre une personne avec qui je suis reellement en phase mais c' est rare ...

je crois tout simplement que nos attentes , besoin de tendresse , d affections profondes ne sont pas ou plus satisfaites à un moment et tu es certainement tres ou hyper sensible , tu ne supporte pas le sexe sans amour , moi non plus ...

tu as probablement comme tu dis accumulé trop de deceptions et tu as peur c est normal , apres que tu sois deprimée c est bien possible ...

bon tout ça pour dire que je n' ai pas de solutions miracles ... tu as besoin de tendresse , d affection , d ecoute , d etre rassuree , d etre aimé et tu as beaucoup beaucoup à donner en echange mais tu doutes (de toi , des autres , de leur sentiment , de leur sincerite ... je ne sais pas exactement) et tu te bloque toute seule ... maintenant c est juste mon ressenti ... mais je ne suis pas psy ... mais je crois que comme moi ton probleme est que tu raisonne avec ton coeur avant d utiliser ton cerveau et si ton coeur n est pas satisfait il envois au cerveau des idees negatives ...

avatar contributeur anonyme
Anonyme
06/05/2021 à 20:19

Citation de Plume #361729

Je pense qu'il s'agit d'un manque de désir ou libido (sorry pour moi c'est la même chose) car des sentiments j'en ai un peu trop justement... manque de contact physique, certainement : la tendresse, la douceur, le fait simplement qu'on prenne dans ses bras oui ça me manque aussi ( j'ai pas eu des parents très "cajoleurs", pas très tactiles et je compense avec mes copines avec qui je suis à chaque fois très "pot de colle")... j'espere comme tu dis que ça va passer et que je vais pouvoir retrouver ces moments tendres et de douceur qui me manquent...😔

Citation de Rosso #361731

En te lisant, je me retrouve assez bien. Oui je suis hypersensible et oui aussi je réfléchis trop, j'ai difficilement confiance en l'autre, je suis compliquée à cerner, incomprise souvent, je suis très méfiante, ai du mal à lâcher prise (mais ça va bcp mieux pour le moment). Pourtant, je trouve que j'ai assez confiance en moi et mes capacités. .. ce qui me freine je pense est une peur irrationnelle de tout et n'importe quoi qui peut littéralement me figer sur place... l'anxiété est un enfer au quotidien que j'essaie de gérer et sur lequel je travaille depuis perpéte... et je pense en me relisant que c'est ça qui me fatigue le plus: la peur des gens ... et ça comme tu dis Rosso faudrait être psy pour analyser... mais je sais ce que le psy dirait... t'inquiète 😉 ( et ça m'apporte quoi au final de savoir hin? ) ...Non, faut se battre contre ses démons comme toujours et leur tenir tête ! Mais y a des moments où l'énergie manque. .. faut se ressourcer... recharger les batteries. .. puis au final y retourner 😅

Merci pour vos messages, ça me rassure 😉

avatar contributeur de Barbatos
Barbatos
06/05/2021 à 20:45

je crois que tu n'es pas la seule dans ce cas-là. Et perso, je suis bien placé pour te comprendre, bien qu'étant un garçon. J'aimerai passer un moment au lit avec quelqu'un, mais aussi, je n'en ai pas envie. C'est moitier-moitier. Je ne sens d'attirance sexuelle pour personne, et ça, à la limite, je m'en fou (j'en viens à croire que je finirai mais jours célibataire et puceau). Mais d'un autre côté, ce genre de chose m'intéresse, et j'aimerai le faire. Je suis un paradoxe ambulant. Récemment, je me suis posé une question : "pourquoi est-ce que je me masturbe"? Une question bigrement existencielle, hein ? Qu'est-ce que cela m'apporte, mis à part un plaisir plus qu'éphémère ? On peut se dire que c'est une sorte de simulation de l'acte, mais j'en suis pas sûre. Honnêtement, je crois que cela ne m'apporte rien. Absolument rien. D'ailleurs, le sexe, ça nous apporte quoi ? Pas grand chose, visiblement. Tout ça pour dire que comme toi, je sais pas où j'en suis, mais nous ne sommes pas pareils.

Si quelqu'un à d'éventuelles réponses à mes questions... envoyez-moi un message, ça sera plus simple. Merci.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
06/05/2021 à 20:57

Citation de Barbatos #361734

Je comprends ce que tu ressens barbatos mais ( et c'est moi qui dit ça!) Je pense que le sexe c'est très bénéfique pour ta santé, ton équilibre, ça apporte de la détente, ça relaxe les tensions de toutes sorte... donc ce n'est pas inutile bien au contraire... les plaisirs solitaires sont des plaisirs à part entière ( mais c'est quand même bcp mieux et waw quand c'est partagé dans le bonheur d'être à 2 !)

avatar ancien membre
Ancien membre
06/05/2021 à 21:10

Chère anonyme !

Je comprends tellemznt ce que tu ressens. Je suis aussi dans une traversée du désert actuellement, rupture puis déceptions en déceptions.

J'étais aussi un "pot de colle" pour mon ex car mes parents sont pudiques.

Si tu veux discuter en mp tu peux, la porte est ouverte.

Il n'y a pas de recette miracle mais il faut essayer de trouver du soutien auprès des gens que t'aimes.

Il y a -malheureusement- toujours des moments creux dans une vie. Tu peux essayer d´explorer ton corps par toi-même aussi, cela pourrait aider ton désir.

Après en couple, quand une routine s´installe, c´est parfois difficile... mais on ne sait jamais ! tu peux être avec qqn de très compréhensif vis à vis de ta libido. Et c´est normal qu´elle ne soit pas toujours au top -et heureusement !

Avec mon ex, on n'a pas eu de rapports "complets" pendant un an, ce n'est pas pcq on ne s'aimait pas mais que parfois on est fatigué, on a plus envie de calins que de sexe.

Ne t'en fais pas ! Essaye de trouver des activités qui te font du bien ! ^^

avatar ancien membre
Ancien membre
06/05/2021 à 21:52

Citation de Anonyme #361732

bon alors je te confirme que malheureusemet pour toi on est pareil ...

alors tu as peur de tout et n' importe quoi de facon irrationnelle et tu es angoissée depuis tellement longtemps que tu te demandes si tu n es pas née comme ça , moi j' en ai parler à pas mal de psys et autres et au final la plupart m ont expliquer qu' il y avais un facteur hereditaire à l anxieté et que certains traumatismes ajoutés à ça n arrangeait pas les choses et que ma maladie c etais l angoisse comme d autre c etait le diabete ...

alors on peut toujours se mentir en se disant qu' on arrivera a contoler tout ça , qu ' il y à pire , que ça va allez ... oui mais pas avec du bla bla ... ou avec vraiment les bonnes personnes et le probleme c est qu il va suffire d une seule deception ou coup dur pour tout foutre par terre ...

je suppose que tu n es pas trop medicament (un ressenti peu etre faux) mais sans parlez de devenir un zombi certaines molecules peuvent etre benefique pour nous ...

n essaye pas de lutter en permanence contre tes demons , se battre en permanence oui ça fatigue , ça use ... il faut accepter nos faiblesses , lacher vraiment prise , s avouer qu on est pas des etres durs et insensible ...

la mefiance , le manque de confiance en toi et dans les autres ne sont pas des defauts ... juste des protections

tu as besoin d' amour veritable , de sentiments vrais , d avoir une partenaire qui soit ton amour , ta complice , avec qui les mots ne sont pas indispensables , le langage des yeux , le ressenti , les vibrations , les emotions partagées ... voila ce qu il te faut ... tu fait partie du club tres select des dependants affectifs ... ne cherche pas à te comprendre , reste comme tu es , tu es une vraie personne avec de vraies valeurs et continue d ecouter ton coeur ...

tu souffrira encore mais tu sera egalement heureuse et je sais que la persone qui partagera ta vie sera chanceux(se)

avatar contributeur anonyme
Anonyme
06/05/2021 à 23:38

Citation de Enchanted68 #361737

Merci enchanted68 pour tes encouragements et tes paroles rassurantes ;) oui je pense que je suis dans une période bien creuse ...je dois effectivement me changer les idées, j'y arrive plus ou moins bien parfois... avec des hauts et des bas 😅

Citation de Rosso #361741

Merci aussi pour tes explications ;) il est vrai que je me retrouve dans ce que tu dis ... non je suis pas du tout pour les médocs ! J'essaie de vivre un max sans... j'ai déjà été "medicamentée" ça m'a aidé un peu mais au final je ne me sentais plus moi même et de toute façon le plus gros du travail c'est toi qui doit assumer... je suis peut être maso mais je préfère souffrir que de me droguer lol ( oui car pour moi tout ces médocs = drogues) 😅 plus sérieusement, je pense que les médocs sont nécessaires pour certains cas ( certaines périodes difficiles) mais qd on peut s'en passer , il faut essayer un maximum!

Pour le reste, je suis assez d'accord sauf que je pense avoir une bonne confiance et connaissance de moi même...Et pour la dépendance affective, c'est vrai je connais ça mais j'arrive à gérer et à prendre de la distance justement car je me connais bien ...Et donc je sais jusqu'où je peux ou ne peut pas aller ... le revers de tout ça c'est que indéniablement ça me freine dans ma spontanéité et dans mes relations car je réfléchis toujours de trop, j 'essaie de tout prévoir, anticiper... car j'ai une fâcheuse tendance à ce que mon naturel revienne au galop...

Et la c'est bonjour l'autosabotage!

Bref tout ça pour confirmer que c'est vrai ce que tu racontes...il faut vraiment lâcher prise et s'accepter soi même sans se juger constamment 😅

Et comme tu dis on a tous envie que la bonne personne nous trouve et nous lol ^^



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr