je n'arrive pas à assumer mon homosexualité

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Salut a tous je m'appelle Yasmine et ca fait près d'un an que je me suis rendu compte de mon homosexualité que je n'arrive toujours pas a assumer pas peur des regards des autres sans doute. j'étais amoureuse d'une amie qui elle est et assume son homosexualité a force de ne pas assumer le mien je l'ai poussé dans les bras d'une autre et j'en ai souffert pendant près de 8 mois je ne veux vraiment plus vivre ca dc svp aidez moi j'aimerai savoir comment vous avez assumé le votre merci


photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
Salut Yasmine, 

Je comprends que tu te sentes frustrée mais une fois que tu te seras assumée tu pourras toujours rattraper ce temps perdu.

Ce n'est pas évident. Tout d'abord, il n'est pas la seule. A 18 ans, pas beaucoup de gens assument ouvertement leur sexualité. Ils arrivent ensuite à franchir le cap donc j'espère que ça va te donner confiance. Moi j'ai fais mon CO à presque 19 ans par exemple. 

Maintenant comment affronter la chose... J'aurais besoin que tu m'en dises un peu plus sur ton environnement. Pour certaines personnes c'est plus facile que d'autre et il ne faut pas s'y prendre de la même manière suivant les situations. 

Est-ce que tu pourrais me dire qu'elle est l'avis de ta famille en ce qui concerne l'homosexualité ? Est-ce que c'est quelque chose de bien excepté par la plupart de tes amis proches ? Enfin est-ce que tu entends plus souvent des réactions neutre ou hostile envers les homosexuels et plus principalement les lesbiennes ? 

Aussi, est-ce que tu vis chez tes parents, seule ou en collocation avec d'autres jeunes ? 
Enfin, dernière question, est-ce que tu es dans le secondaire, le supérieur ou le monde du travail ? Ça aussi ça peut tout changer.

Voilà, avec tout ça je pourrai te dire comment je vois les choses :).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Alors pour moi c'est à grand coup de yaoi, de yuri (non se n'es pas une blague), de roman traitant du sujet, et au faite que mes parents l'on super bien pris, ainsi que mes amis.

Puis je suis aller sur ce site et le faite de discuter avec les autres membre du site ça m'a aider.

Mais déjà rien le faite de s'en être rendu compte et de se le dire c'est très bien !

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
Salut,
Je dirais que ton degré d'acceptation va dépendre des personnes et des évènements que tu auras dans ta vie.
Si tu es entouré de personnes s'assumant je pense qu'il sera plus simple pour toi de l'être, à l'inverse si tu n'as que des personnes qui rejettent l'homosexualité tu ne pourras pas t'exprimer comme tu le souhaite.
Ta vision de ton homosexualité va évoluer tout au long de ta vie. Ce n'est pas parce qu'actuellement ce n'est pas forcément le top que ça le sera toujours. Tu vas évoluer aussi, laisse toi le temps. Tout ne peut pas être parfait des le début (encore moins à ton âge).

photo de l'auteur adrienn
Adrienn
Homme de 27 ans
Paris

1 remerciement
Bonjour Yasmine99,

d'abord .....

tu as le temps ! Se découvrir homo ne veut pas dire , de suite , sauter dans une relation amoureuse ou charnelle . Tu as le temps . 

TU peux prendre un peu de temps , pour te découvrir plus intimement . 
Tu peux prendre un peu de temps, si tu aimes ça, pour lire ! Mais lire quoi  ? 
ben, des ouvrages sérieux sur l'histoire de l'homosexualité, sur l'histoire des Hommes, sur l'histoire de la sexualité humaine ... A quoi ça sert ? ben , ça peut t'aider à "comprendre" une partie de qui tu es ! et du coup .. doucement moins culpabiliser, accepter et doucement encore ... à moins donner d'importance aux regards des autres... donc avoir de plus en plus confiance en TOI . 

Tu peux aussi, choisir de nouveaux amis .. ten faire de nouveau. 
Avec qui tu pourras discuter de tout cela
avec qui tu pourras être toi 
avec qui tu passeras de beau moments ..même si les autres te "regardent". On est toujours mieux quand nos amis sont là . 

Tu peux aussi, certes "assumer" ta sexualité mais prendre ton temps ... 
la maturité émotionnelle , sentimentale .. ça vient pas au même moment que la maturité sexuelle. je sais , c'est rude de dire ça ..mais parfois on est pas prêt à être en relation avec un autre ... d'abord il faut être en bonne relation avec SOI. 

D'abord, fais en sorte d'être belle a tes yeux, de te sentir bien
d'être fiers de qui tu es et ensuite .. doucement , avec du temps .. tu seras prête a donner à une autre , la belle que tu es ...


Ya pas de recettes miracle. Chacun a son histoire. chacun fais comme il peut . 

tu peux lire les différentes  histoires , t'en nourrir ... mais à la fin .. c'est juste toi 

mon conseil  ? aller doucement, par étape, prendre ton temps, essayer d'en discuter, te trouver des "connaissances" des "amis " même sur le net .. avec qui tu pourras te dévoiler  ...

: ) 

photo de l'auteur Hoctave
Hoctave
Homme de 25 ans
Paris/St Dizier

10 remerciements
Bonjour !

Je vais essayer de résumer car les personnes en haut ont très bien parlé.

Pour moi la première étape qui n'est pas la plus simple est de l'assumer soi-même. Pour cela il faut matérialiser ce que tu es, il faut en parler. A travers tes mots tu vas rapidement sentir si tu es à l'aise ou non, tu vas apprendre à l'être. En participant à un forum qui traite de ce sujet ça peut t'aider aussi. Ainsi tu y réfléchis naturellement, ça devient quelque chose de concret avec de vrais gens, des histoires. Attention ça ne se fait pas du jour au lendemain.

La deuxième étape est l'ouverture de ta sphère personnelle auprès de ton entourage. Je considère que cette étape varie énormément d'une personne à l'autre puisqu'on ne vit pas tous dans le même environnement. Cette étape vise à ce que tu te sentes le mieux possible. Tu dois connaitre l'équilibre entre le fait de le dire aux gens que tu aimes et le fait de le garder pour toi. Certains se font l'idée qu'il faut le dire à tout le monde, je dis non, on est pas obligé de le crier partout. Par exemple j'ai toujours été ouvert sur le fait que les gens étaient gays mais quand un inconnu venait vers moi et me disait "Je suis homo!" je répondais "So what ?"

Ah oui je pense qu'il faut bien saisir que ton orientation est un exemple de diversité pas une rupture avec les autres. Ainsi n’inhibe pas tes envies même si elles peuvent te sembler étranges, au contraire faut se dire "wouuu c'est marrant ça" haha. Let's get started !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci pour vos conseils je vais essayer de les mettre en pratique ????

photo de l'auteur Belveline
Belveline
Homme de 31 ans
Rennes

7 remerciements
Prend ton temps, rien n'est jamais pressé dans la vie ^^

photo de l'auteur Inuit53
Inuit53
Homme de 21 ans
Paris

5 remerciements
Hey ! Moi je te dis bon courage, parce-que personnellement je penses pas que tu puisses faire quelque chose. C'est surtout une évolution psychologique que tu cherches à atteindre, et forcément c'est pas simple.
Tu peux cependant prendre en compte le fait que tu n'est pas toute seule dans cette situation et que tu n'est pas bizarre, tu n'est pas anormale, tu est toi même. Si t'arrives à intégrer tout ça tu pourrais peut-être vivre mieux ta situation.
Enfin, j'ai envie de te dire que personne ne peux vraiment te conseiller, ça change tellement d'une personne à l'autre. Regarde dans les messages précédents, certains se sont assumés tôt pour eux même et pour leur proches, d'autres ont beaucoup plus de mal.
Personnellement c'est cyclique, à certains moment je m'assume relativement bien, à d'autres beaucoup moins...
Bref, bon courage, et surtout n'oublie pas que tout peux changer, et que donc tu t'accepteras comme tu est un jour ou l'autre, le temps faisant son effet ! =)

photo de l'auteur gaeyeregard
Gaeyeregard
Homme de 24 ans
Paris

11 remerciements
Modérateur
C'est sûr que notre univers social est ultra déterminant. Par contre je ne suis pas trop d'accord sur un point. Si on ne partage pas son orientation, on reste dans un débat intérieur qui tourne en rond et qui est donc très instable. Il me semble que s'assumer personnellement et s'assumer en public se construise simultanément.

Il y a l'étape de prise de conscience, l'étape d'hésitation, mais à partir du moment où on est assez à l'aise il faut s'ouvrir. Je ne dis pas qu'il faut s'ouvrir à la terre entière, mais garder ça pour soit ne peut plus nous permettre d'avancer parce qu'on est constamment sujet à des hypothèses de ce que pourrait penser les autres. Il me semble que tu Yasmine en est là et elle doit donc passer un cap.

Donc mon conseil ça reste quand même de commencer par en parler à des jeunes. Les parents sont souvent d'une autre génération, ils ont pas le même regard que nous. D'abords des jeunes LGBT comme ici, puis des jeunes de confiance comme des cousins/cousines, des amis proches. 

Personnellement pour ne pas m’embarrasser du CO massif, j'ai réuni mes apôtres et je leur ai dit "diffusé la bonne parole" ;). Vous n'imaginez pas comme c'est efficace. Bon, j'avoue ils ont plus diffusé le gros ragot que la bonne parole. C'était une manière de faire, il y en a d'autres. Certains ont besoin d'autres étapes. Par exemple, un de mes amis avait besoin d'un modèle, de voir quelqu'un s'assumer pour lui donner du courage. Et finalement il l'a fait. 

Il y a quand même une constante dans beaucoup de cas que j'ai croisé : Partir. Changer de ville, changer d'univers, partir de 0, c'est quelque chose qui permet de faire énormément de progrès quand on s'assume. C'est génial parce qu'on est pas dans la posture de l'hétéro qui devient gay et qui est donc le centre de l'attention. Les gens disent généralement "ok" et ne se focalisent pas là dessus. 

Mais encore faut-il avoir l'opportunité et les moyens de partir... 

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit