L'émotivité.

Forum Lesbien - Créé le



10 remerciements
L'émotivité.

Selon vous, l'émotivité, la sensibilité, sont elles des qualités ou des défauts ? Comment la percevez vous ? Est-ce que ça vous dérange ? 

Argumentez =3
0

Salut, moi je suis réputé pour être quelqu'un d'hyper-sensible (probablement du à ma jeunesse particulièrement violente), si on lève la voix sur moi : je peux me mettre à pleurer, surtout si c'est un homme qui lève la voix. Les gens qui se disputent dans la réalité : ça me brise le coeur, j'ai vu cela toute ma vie.
Mais on me dit que ma sensibilité extrême est une qualité, car je me montre particulièrement attentionné, tendre avec les gens. Je pleure aussi facilement devant une série ou un film (encore il y a deux jours devant un épisode de "FBI..."). 
Ma mère est comme ça. Mais je ne sais pas trop quoi en penser. Pour moi, la sensibilité est quelque chose de très important, dernièrement j'ai vu mon père qui m'en as fait voir de toutes les couleurs, pleurer : c'était arrivé qu'une fois il y a quinze ans ! Ca m'as marqué et je ne l'oublierais jamais. C'est en vérité, malgré sa grande-gueule et son gout pour se servir de ses poings, un être assez sensible et fragile.
L'émotivité et la sensibilité peuvent révéler la profondeur réelle des gens. 
0

Comme chaque chose l'émotivité, ou plutôt la sensibilité plus globalement, peut à la fois être un défaut et une qualité. 
Le tout est de savoir gérer cette aptitude et de savoir s'en servir à bon escient. 

Je suis quelqu'un de très sensible, empathique aussi... Et oui cela peut être très difficile à vivre. 
Nous ne sommes pas toujours compris des autres, alors qu'inversement on essai toujours de se mettre à la place des autres. 

Avec le temps on apprend à gérer ses émotions, et à en faire une force. Mais ça demande du temps et du courage. 

Pour finir, il faut aussi sortir des jugements types de notre société sur les émotions.... Un homme à autant le droit de pleurer qu'une femme par exemple ! 
Pleurer n'est pas un signe de faiblesse, ce sont juste des émotions qui "sortent" de façon physique. 

Garder et enfermer ses émotions est la pire des choses à faire.
Je conseil à tous d'apprivoiser sa part de sensibilité, avec le temps elle devient une alliée précieuse pour comprendre les autres et se comprendre soit même :)
0


1 remerciement
Je suis aussi hyper émotive ou "sensible" particulièrement quand je suis stressée. Comme Frencesio je peux me mettre à pleurer hyper facilement (mais vraiment dans des situations de stress genre entretiens, ce qui est embarrassant). Pour moi c'est plus un défaut qu'une qualité. Je trouve ça juste embêtant au quotidien, voilà.
0


Je suis quelqu'un d'émotif et sensible, mais dans le "bon sens" du terme, je dirais. Je suis pas mal capable d'avoir de l’empathie, et du coup, j'suis pas dans l'excès. Je ne pleure pas devant les films ceci dit (ou très très peu), mais certaines musiques/chanteurs me tirent les larmes, c'comme ça.

Donc de mon point de vue, c'est une qualité. Mais les personnes sensibles au point de pleurer pour une chenille morte, c'est chiant, voilà voilà !
0

Je pleure énormément, depuis que je suis gosse je suis une véritable fontaine !

Fut une période pendant mon adolescence où je retenais mes émotions pour ne rien laisser figurer, mais avec les aléas de ma vie devenue une tragédie moderne je me suis habitué à accepter le fait que pleurer et bah, ça fait du bien ! Et que fuck les gens qui me verraient craquer (bon ça j'évite quand même, ou généralement ce sont des proches), on est tous humain après tout.

Par contre quand je pleure pour un rien par simple contrariété, stress, devant quelque chose de plus ou moins triste ou beau (voir pas du tout) ou alors le soir après avoir pourtant passé une bonne journée, je me questionne sur l'utilité d'une telle sensibilité, ou du coup hypersensibilité. Avoir les larmes aux yeux lorsque je vois un enfant par exemple peut avoir plusieurs significations avec moi, soit c'est parce qu'il me rappelle mon enfance avec nostalgie, soit il me fait rire, soit il me donne aussi un pincement au cœur quand je pense au fait que je n'en aurai peut être jamais. Ouais, ça part loin.

Bref, il faut assumer ses larmes quand elles sont naturelles et nécessaire ça prouve que l'on a encore un cœur, mais pour ce qui est du côté dramatique et handicapant perso je m'en passerai bien. Je réserve ça pour le jeu d'acteur !

Par contre j'apprécie cette qualité chez une autre personne, c'est un plus qui fait qu'elle pourrait mieux me comprendre et moi aussi. Un être insensible n'attire personne, bien que parfois je me demande si ce ne serait pas plus simple de ne plus rien ressentir...
0

Je ne pleure jamais.

(sisi j'ai un coeur)
0

On peux effectivement être touché sans pleurer, et si tu y arrives sans tant mieux en soi ! Ça fait moins de gaspillage niveau mouchoirs. ;)
0

Bah oui, les mouchoirs je les garde pour d'autres utilités voyons ! :D MDR

Effectivement, personnellement, c'est le contraire de vous tous. J'ai eu une enfance difficile aussi, mais du coup, j'ai tout intériorisé, et ça m'a laissé plus la rage qu'autre chose, voire un grand vide, ce qui fait que je ne peux pas, ou très très difficilement pleurer, parce que honnêtement, je garde une distance émotionnelle avec tout je crois ^^

Mais objectivement, je crois que c'est mieux d'être comme vous, parce que au moins, vous pouvez "extérioriser" et vous ne cumulez pas en vous ^^
0

Pas mal pas mal, faut dire que j'ai tendu une grosse perche (oups) ! :p

Je te comprends, j'ai été comme ça pendant longtemps. Tellement que je n'avais plus aucune empathie envers mes proches parfois, juste un je-m'en-foutisme total. Et c'est bien pour ça que j'apprécie plus le fait de pleurer maintenant quand j'en ressens réellement le besoin. Intérioriser ça finit toujours par éclater, et je ne suis pas sûr que la colère soit la meilleure des solutions malheureusement... Mais trop extérioriser n'est pas forcément plus bénéfique non plus sur le long terme je trouve. Pleurs ou non, on a tous une certaine sensibilité plus ou moins accrue. Il faut juste une certaine mesure et savoir s'auto-gérer comme ce que disait aussi Flob69007.
0


et t'aimes ça les grosses perches coquinou ;) mdr

Je pense que comme dit l'adage, il faut un juste au milieu dans toute chose ! In medio stat virtus !
0

Ouais... Par expérience, et en voyant comment ça se passe autour de moi, intérioriser ses émotions c'est le jackpot pour développer une bonne petite maladie... voir une très grosse, de type cancer ... !
Peut être est-ce difficile à appréhender pour certains, mais les émotions joue un grand rôle dans notre santé, psychologique évidemment mais aussi physique...

En tout cas c'est ce qui ressort de ma propre expérience et de ma connaissance à ce sujet.

Donc vraiment pas une bonne idée de ne jamais rien laisser sortir :/...
Je pense qu'il y à un équilibre à trouver. Un peu comme une cocotte minute, il faut laisser sortir la pression en trop pour ne pas qu'elle explose, mais en garder pour qu'elle cuise les aliments...
0

ta métaphore sur la cocotte m'a tué MDR

(mais je suis absolument d'accord "sur le fond")
0

Astarothius86 a écrit :
et t'aimes ça les grosses perches coquinou mdr Je pense que comme dit l'adage, il faut un juste au milieu dans toute chose ! In medio stat virtus !

Effectivement, mais je n'irai pas plus loin dans les métaphores et le hors-sujet, haha.

------------

Bonne analogie pour la cocotte minute ! :)
0

Je dirais même plus : "anal-o(r)gie"
0

Mdrrr :p, c'est l'image la plus parlante que j'ai trouvé ^^.
Merciiii :D.
0

Je vais mieux choisir mes mots la prochaine fois. x)
0

*applaudit*
0

Tu devrais créer un topic sur la sensibilité... anale tiens, tu pourras y écrire autant de cochonneries que tu veux ! :p
0

c'est très "profond" ce que tu viens de dire :) mdr

bonne idée !
0

Défaut quand ceci prend trop de place. Personnellement je suis hyper-sensible et c'est horrible a vivre par moment pour les gens qui m'entour car quand une émition est trop forte je suis incapable de parler voir meme de bouger et ca que ce soit une émotion positive ou négative
0

Attention à pas aller trop "profond", pas sur de ce sur quoi tu pourrais tomber Astarothius :O
0

bah si on va trop loin, on finit toujours par finir dans la merde, quel que soit le contexte ! MDR

d'où mon In medio stat virtus ! je prône toujours le juste au milieu ^^

Sinon oui je pense qu'être hyper-émotif est un problème, car bon, les gens jugent aux apparences, et si vous éclatez comme ça sans raison, ça va rebuter tout le monde ^^' Après je pense que c'est plus accepté aujourd'hui qu'à certaines périodes de l'histoire où l'on devait observer un comportement "bienséant"
0

Moi je suis normale (Pas particulièrement émotive, je pleure rarement mais ça m'arrive, normal quoi) mais par contre moi je pense qu'être avec quelqu'un d'hyper-sensible ça me gênerai, ça n'a jamais été le cas mais je pourrai pas être trop en contraste avec quelqu'un à ce niveau-là, ou même gérer le truc
0


3 remerciements
Je trouve que l'emotivité est bien, mais elle doit avoir ses limites :s
Les gens trop emotifs je pense qu'on en distingue 2 sortes :
- ceux qui font expres de laisser paraitre leur emotions de manière exagérée et qui en ont conscience.. Ptet pour se rendre interressant. C'est ceux qui, par exemple, quand tu leur dit un simple compliment vont te trouver super génial et vont être remplis d'une joie quasi fausse. Ceux qui lorsque sont au courant d'un truc triste dans le journal sont limite à pleurer et qui ensuite te parle de la paix dans le monde. Ceux qui dès que tu es triste en font trop pour toi, tellement trop que tu remet en cause leur motivation de te soutenir. Bref ceux la j'les appelles les gros niais. Les emotifs qui en font trop et dont je ne saurais jamais si c'est des émotions naturelles ou superficielles qu'ils ressentent.
- en deuxieme viennent les cas comme moi (oui je suis ultra emotif). Atteinds d'un lunatisme sans limite et dont l'humeur depend du temps qu'il fait ou de la chanson qui passe a la radio.
Quand ils ressentent une emotion, c'est jamais de moitié. Lorsqu'ils sont joyeux c'est la fete du slip ! Lorsqu'ils sont en colere garre a la premiere personne qui se mettra à travers leur chemin. Personnellement je me rend compte que je suis chiant a etre comme ça, parfois je suis limite pueril et d'autre fois completement blasé. Et un jour je dis a quelqu'un que je l'admire beaucoup, que je l'adore etc. Et le lendemain suffit qu'un truc me mette de mauvaise humeur et que au même moment je parle a cette personne, bah elle prend cher ! Pourant mes compliments de la veille auront vraiment été sinceres mais seulement mon humeur est plus forte que mes paroles. Et donc ce genre de cas peinent souvent être decris par les autres car l'image qu'ils renvoient est jamais fixe. Bref ce cas la c'est les lunatiques, voire bipolaires.

Bref, ces 2 cas bah c'est pas du gateau a gérer, après evidemment tout le monde est unique et la je generalise juste ma cause et celle de personnes que je connaisse. Mais pour moi rien que ces 2 exemples montrent que c'est pas cool d'etre trop emotif.

Après y'a aussi ceux qui laissent paraitre aucune emotion. Les coincés, les resevés ou les timides. Souvent ils sont froids et ça leur donne un air hautain. Je détèste ça.
(Tiens par exemple vous avez vu the voice kids ? Le petit Lisandre de l'equipe de Jennifer, lui c'est le parfait exemple du gosse coincé que j'ai envie de claquer quand je suis de mauvaise humeur Ò.Ó)

Puis y'a aussi ceux qui ne laissent passer aucune emotion mais qui souffrent interieurement, et eux j'ai juste envie de les pousser à s'ouvrir car en gardant tout pour soi on se fait vraiment du mal (oui ça a déjà été dit avant, et alors ?!). Du coups c'est les introvertis, ceux qui se replient sur eux même et qui ne devraient pas car ils se font du mal.

Du coup ma conclusion c'est que faut juste etre dans le milieu, trop coincé c'est nul, tu profites pas de la vie ! Trop emotif c'est chiant, les gens finissent par plus te comprendre. Etre au milieu c'est cool, et croyez-moi, on ne contrôle pas nos emotions mais on peut décider du niveau auquel les faire transparaitre. Et ça c'est important d'abord :p
Bande de pignoufs !
0

encore une fois, je pense que l'idéal réside dans le juste au milieu comme tu viens de le dire :)

Sinon j'ai un ami qui est comme toi au niveau de ses émotions, elles sont toujours démultipliées, tu as déjà consulté pour voir si tu n'aurais pas un problème neurologique? Car c'est le cas de mon ami, il avait un soucis de je ne sais plus quoi, un problème d'équilibrage chimique ou quelque chose comme ça et il a trouvé une professionnelle et un traitement qui l'ont beaucoup aidé !

(Sinon ça doit être marrant quand t'es excité :D mdrr)
0

Alex, ce que tu décris là, je le comprend tellement à 200% haha ! Ces émotions décuplées, positives comme négatives, ce lien entre l'état d'humeur et la météo ou une simple musique... C'est une vraie galère au quotidien, que ce soit pour nous... Ou pour les autres, qui le perçoivent et doivent le supporter/le gérer.
Mais je t'avoue que ça me fait davantage pensé au côté borderline que lunatique...

Sinon, je suis d'accord avec ce qui a été dit précédemment, à savoir qu'il faut trouver un juste milieu, bien que ça soit souvent assez difficile...!
0


3 remerciements
Astarothius non ne t'inquiete pas je n'ai aucun problème ^^ c'est juste du a une oppression familiale et j'en ai conscience !
Puis le seul avantage c'est que quand je suis heureux bah j'ai envie de profiter de la vie a fond hahaha :p
Enfin en tout cas on a rien constaté de different chez moi, juste un lunatisme qu'est du a ma famille, après c'est + personnel donc je vais pas développer ^^
Je pense que quand j'aurais mon appart' etc. je ne serais plus aussi lunatique :)
Je compatis Faelfur ^^" des fois on ressemble a des personnages de dessin animé avec nos sautes d'humeur xD
0

le principal c'est d'en avoir conscience et de se contrôler au mieux xd bon eh bien amuse toi bien désormais ! ^^
0


3 remerciements
NON C'EST BON T'ES PAS MON PERE POUR ME PARLER COMME ÇA ! Y'a pas de principal qui tienne OK ?!?!?!
Oh non.. C'est pas ce que je voulais dire... Merde.. Mais pourquoi j'ai dis ça ? X'o Je dois m'excuser ! Mais pourquoi m'excuser je suis trop nul... Quel est le role de ma viiiie ? Je veux mourriiiiiiir !!!
Ah mince j'avais mal lu, mais en fait c'est GENIAL !! :) :) :) Je vais m'eclater ouais ! Yeah c'est parti mon kiki !! :D :D'La vie est beeeele !!

Bon aller je sors avec mon humour de merde >.< Mais au final certains cas sont comme ça ^^"
0

MDR

Rigole pas je connaissais quelqu'un comme ça MDRRRRR

Je lui ai dit bonjour, tout gentiment un jour, et il m'a hurlé dessus sans raisons, et 5min après il m'a appelé pour me supplier de l'excuser en pleurant MDR

ça fait trop peur '_'

(mais sinon c'était bien écrit ta réponse, j'ai trouvé ça drôle tkt :p )
0



Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit