Exprimez vôtre vous en littérature

Arts et lettres - Créé le - 27 Participations

Exprimez vôtre vous en littérature

Bonsoir, bonjour, je ne sais quand tu lira ce message. 
Enfin bref, le but de ce sujet, ce pourquoi il existe, c'est de trouver une façon un peu rigolote et littéraire de se présenter, de se décrire, autre que par des caractéristiques physiques, beaucoup trop terre-à-terre, ou morales, étant donné que s'auto-évaluer objectivement est assez complexe, mais plutôt au travers de citations, de phrases, de poèmes qui te parlent et te correspondent. 
Ouais, ça semble assez flou comme ça. 
Imagine que tu lises un jour un poème, ou une phrase, ou même, encore mieux, que tu écrives quelque chose qui te semble être toi, entièrement ou partiellement, que tu lises ou écrives quelque chose qui te remue à l'intérieur, sans que tu saches forcément expliquer pourquoi, eh bien tu pourra le poster ici de manière à ce que tout le monde profite de ce qui t'as bouleversé, remué, fait rire, pleurer... 
Comme ça, toi tu t'exprimes, tu partages, en plus de nous faire profiter d'un beau poème/extrait de poème (j'insiste sur la poésie mais ça peut être un autre genre de littérature hein), et puis tu dévoiles un peu de toi sans être non plus trop explicite. 
C'est une autre manière de faire connaissance en faisant abstraction de ce que tu SAIS sur toi, justement parce que la littérature s'adresse à ce que tu ne SAIS PAS, elle te révèle à toi même, tu vois ? 
Donc, je commence par cette citation d'Arthur Rimbaud que je trouve trop bien : 
"Il s'agit d'arriver à l'inconnu par le dérèglement de tous les sens" 
(Si mes explications ne sont pas claires : tu postes une phrase, un poème, un extrait de poème, un extrait de livre, peu importe, un truc qui t'as parlé et qui, donc, te correspond) 
0 vote


"on rit mal des autres quand on ne sait pas d'abord rire de soi-même"

"Je préfère mourir debout que vivre à genoux"
0 vote

" Aussi longtemps qu'il existera des fenêtres, le moindre être humain de la terre aura sa part de liberté "  
" Je découvris ce soir-là une chose terrible: on peut rater sa vie à cause d'un seul mot. "

Amélie Nothomb. 
0 vote


Mon compagnon Khalil m'autoriserait certainement cette infidélité , car c'est pour un aussi grand que lui:Je t'aime sans savoir comment, ni quand, ni où,
je t'aime directement, sans orgueil, sans problèmes :
je t'aime ainsi parce que je ne sais pas aimer autrement,
Je t'aime ainsi sans que je sois sans que tu sois,
si près que ta main sur ma poitrine est mienne,
et si près que tes yeux se ferment avec mon sommeil.
----Pablo Neruda---- (La centaine d'amour)
0 vote

Quand elle est obstinée, l'espérance fait reculer la peur. Toujours.
                    ( Jean-Claude Guillebaud )
0 vote

"Il y a deux manières de combattre, l'une avec les lois, l'autre avec la force. La première est propre aux hommes, l'autre nous est commune avec les bêtes" - Nicolas Machiavel

Peut-on dire que ceci est de la littérature politique ?
0 vote

Je le pense puisque cette phrase est issu du traité  "Le Prince" ,   je crois.
Ce manuel est cité comme manuel politique.

Pour la petite histoire, il est dit qu'il s'est inspiré de la vie de césar Borgia pour écrire son traité.
0 vote

Oui, en fait ma question concernait votre définition de la littérature, en fait. xD
0 vote

au modérateur fredreamer,
la seule façon de combattre l'odieux est de se résigner à l'accepter ; s'il peut, par sa constitution et le ressenti qui en découle contrarier le cours que l'on voudrait si rectiligne de l'existence, il n'interfère en rien avec la vie en son développement comme processus qui fait fi du temps comme chronologie.
Yggdrsll
0 vote


Merci Ygg, je trouve ça tellement vrai. Ça vient de qui ? :)
0 vote

A Fredreamer :
j'ai jugé préférable de répondre au questionnement conséquent à cette citation de Machiavel par mp sur ta messagerie..
Bien à toi,
Yggdrsll :)
0 vote

Merci beaucoup Yggdrsll, je vais regarder ça avec beaucoup d'attention, en espérant que je comprenne bien tout car je me suis réveillé y a une heure. :D
0 vote

"L'homme ne s'adapte plus à la nature, il la force à s'adapter à lui" Bernard Werber. 
0 vote

N'aimant pas me calquer sur les majeures différences, mon chemin éclairé devient ma diligence
0 vote


9 remerciements
~ Définir c'est limiter ~
Oscar Wilde.


Malgré le chagrin et le désespoir,
J'essaie d'y mettre une lueur d'espoir,
En espérant que cela m'aide à te retrouver,
A travers cette tristesse où je me suis égaré.
0 vote

Respects Louvinol, c'est très joli :)
0 vote


9 remerciements
Ah merci c'est gentil je l'ai écris à l'instant mdrrrr 
0 vote

"Tout se paie: la possession par l'inquiétude"
Citation de Anne Barratin

Ces derniers temps, cette citation me convient (':
0 vote

"Find what you love and let it kill you" Charles Bukowski

"Il était comme une fleur qu'on a coupée, en passant, parmi d'autres fleurs, et qui tout à coup, au bout des doigts, n'est plus qu'une petite chose quelconque, embarrassante, et qui meurt." René Barjavel (Les chemins de Katmandou)
0 vote


1 remerciement
"L’espoir nous rend fou, il nous force à suivre des sentiers périlleux et étonnants mais… n’est il pas moins fou de ne pas avoir d’espoir?" Citation personnelle.
0 vote


9 remerciements
Pensée du moment assez personnelle je dois l'admettre :
Tu m'avais promis de tenir,
Face à la vie et sa dureté,
Pourtant tu m'as bien lâché,
En partant sans prévenir.


~ K ~
0 vote

" On ne fait que filer vers la tombe, le visage ne recouvre le crâne qu'un temps. Étirez donc ce couvercle crânien, et souriez. " J.Kerouac, visions de Cody.
0 vote


9 remerciements
 ~ Il n'y a point d'endroits où je peux me réfugier et être en sécurité à part dans tes bras ~
0 vote

Je connus une seconde naissance quand mon âme et mon corps s'aimèrent et s'épousèrent (Khalil Gilbran)
0 vote

Intéressant comme sujet je dirais : 
"En tuant le temps on blesse l'éternité" Henry-David Thoreau 
"Les seuls gens qui existent sont ceux qui ont la demence de vivre, de discourir, d'être sauvés, qui veulent jouir de tout dans un seul instant, ceux qui ne savent pas bailler" Jack Kerouac 
0 vote

Il y a un bloc complet dans une musique, sauriez-vous la reconnaître?

"
Oh ces yeux qui me dévorent
La rage aux ventres
La colère est palpable
Glissante est la pante

Oh ce doigt qui me pointe
Quand plus rien ne va
On sait très bien comment ça finira

Mais qui-de nous fera le pre-mier pas
Parfois j'ai peur de nous quand on est aussi bas
Quand un rien enflamme tout
Me myself par dessus-tout
On ne lâche pas, lâche pas, lâche pas

Il y a comme une étincelle dans le ciel de ce soir
Je sens trembler la terre l'apocalypse est ce soir
Ensemble partis pour la guerre, partis la guerre
On devrait prendre le temps de se calmer [...]
"
0 vote

"Quand on est différent, on est seul. On ne peut rien contre ça. Les gens t'adorent au début, parce que tu es différent, tellement pittoresque, puis ils finissent par se lasser. Se lasser de ta différence, de tes contradictions, de ta colère. Se lasser et avoir peur. Les gens ont peur de ce qu'il ne comprennent pas." (Diastème)

et

"Pour et par les Hommes, crache le venin de ton passé." ("Murena")
0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit