Qui est bon en Philosophie ?


Lxllx
Lxllx - 22 ans
De DIJON
  il y a 11 mois


J'ai un sujet de philo à faire est c'est grave galère surtout quand tu as  jamais fait de philo !! 

................................................................................................................................................................

Justinem
Justinem - 19 ans
De Gresy Sur Aix
  il y a 11 mois


Salut Vas-y donne ton sujet je vais voir ce que je peux faire :-)
Lxllx
Lxllx - 22 ans
De DIJON
  il y a 11 mois


http://www.crcm-tl.fr/index.php/sujets-et-cas/mercatique/bts-communication/bts-com-e-1/bts-communication-e1-2016/3210-bts-communication-2016-e1-merleau-ponty-fiat-sujet/file
evilheart21
Evilheart21 - 24 ans
De Dijon
  il y a 11 mois


Pour la première partie c'est pas un expert en philo qu'il te faut, mais un psychanalyste !
Lxllx
Lxllx - 22 ans
De DIJON
  il y a 11 mois


oui ! perso je trouve sa dure ! 

progressif
Progressif - 60 ans
De Paris
  il y a 11 mois


Tu as vu qu'il y a certains mots qui portent des renvois.
Donc tu les cibles et tu apprends que :
la réflexion spéculaire est celle, parfaite, d'un miroir ou d'une eau très calme,
l'intéroception est la perception que nous avons de nous-même par le truchement de nos organes internes (ex : avoir mal au ventre, avoir des palpitations, bander, avoir des fourmis...). Dans certains cas l'intéroception peut être confirmée par la vision (ex : une crevasse te fait mal entre deux orteils et tu mets de la crème dessus pour te soigner).
Pas la peine de faire de grand dessin pour comprendre que la perception fragmentaire et parfois liée à des dysfonctionnements que nous avons de nous-même est nettement moins flatteuse que de se voir en entier dans un miroir puis se souvenir de cette image de nous-même en l'idéalisant.
Au sujet du mot "aliénation" noté en renvoi 3, il te faut trouver le sens que Merleau-Ponty lui donne (et qui n'est pas dans wikipedia), car le mot est très utilisé dans beaucoup de sens différents.
Pour le dire très vite, l'enfant qui découvre que c'est bien lui dans le miroir va passer d'une perception de lui à travers la gêne occasionnée par pipi caca ou la faim à la possibilité d'un dialogue avec lui-même.
L'aliénation consistant chez l'adulte à passer de l'image brute renvoyéee par le miroir à un souvenir idéalisée qui l'aliène dans la mesure où il ne réussira jamais à en être le reflet.
La pub utilise toujours le narcissisme, mais de façon plus ou moins directe.
Les mannequins pour les photos de pub de lingerie ont en général 16 ans, donc un corps parfait et on les vieillit par le maquillage, de sorte que la femme de 30 ans peut toujours acheter toutes les crèmes ou les nuisettes qu'elle veut, elle n'aura jamais une poitrine qui se tiendra aussi bien et ne pourra effacer les quelques défauts de sa silhouette qui commencent à venir.
Ça, c'est une exploitation directe du narcissisme et de la volonté de la lectrice de s'identifier au modèle qui porte le vêtement qu'on veut lui vendre. Même si la plupart des femmes ont développé un sens aigu de ce qui leur va ou pas une fois dans le magasin.
Une vieille pub pour Guronsan mettait en scène un homme (au volant d'une voiture, premier cliché) et une femme côté passager qui lui dit au moment où ils passent devant un hôtel-château de luxe qu'elle a mal à la tête et voudrait se reposer (deuxième cliché, la femme tentatrice). Et le chauffeur lui donne un boite de Guronsan en lui disant que c'est ce que son épouse prend quand elle n’est pas en forme.
L'idée n'est évidemment pas de promouvoir la fidélité, mais de flatter les hommes (qui se disent qu'ils ne seraient pas non plus tombés dans le panneau) et les femmes (qui se disent qu'elles auraient réussi là où l'autre a échoué, pour les femmes du type Aphrodite, que c'est bien fait pour elle pour les femmes du type Héra). Ici, le ressort utilisé est l'humour aux dépens d'autrui, ce qui est une façon indirecte de valoriser le spectateur des mésaventures de l'autre.
Voilà, je t'ai donné des éléments de compréhension, à toi de bosser maintenant. En n'oubliant pas que le travail qu'on te demande n'est même pas de penser à partir du texte (ce que je viens de faire pour te l'expliquer) mais, ce qui est plus facile, de le synthétiser objectivement.
Bon courage.
Pierre

Lxllx
Lxllx - 22 ans
De DIJON
  il y a 11 mois


un grand merci à toi !!
Robot
Compte supprimé
  il y a 11 mois


Je n'arrive pas à ouvrir ton lien, mais je peux tout de même t'aider si tu le veux. 
leptitprince
Leptitprince - 25 ans
De Arras
  il y a 11 mois


Bah :

1ère partie

1) la prise de conscience de soi, l'intelligence. Rare sont les animaux qui ont conscience de soi. Soi = je donc je suis. J'existe, je peux agir, sur mon environnement. Mais je est un autre, j'agis en fonction de l'autre, je ne suis pas libre etc

2) on vise une cible, une cible pour se sentir cible doit s'identifier. Pas besoin de toucher quelque chose de narcissique mais quelque chose qui peut le toucher et lui faire penser à quelque chose. Narcissique est pas le bon mot. Et dans ce cas il faudrait définir ce qu'est le narcissisme.

2ème partie

1) produit auto, cible conducteur. il faut les deux, l'un ne va pas sans l'autre. Complémentarité. On place l'homme ici dans la situation future de conduire, on anticipe l'action de celui qui voit la pub. On ne s'identifie pas à la voiture mais à l'homme. Et l'homme conduit une voiture etc

2) l'aliénation à définir, qui semble être le fait de passer (ici) dans l'image de soi par celle de l'autre. Notre image est déjà faussée par nous même, mais aussi par autrui. Car autrui interprête, juge, ce qui nous renvoi une image faussée de notre vrai moi, si tenté qu'un vrai moi existe.

Voilà :) pour la rédaction, un peu trop long pour le faire ici :P



Pour participer à [ Qui est bon en Philosophie ? ] il faut être obligatoirement inscrit