être Bi fait fuir les filles...?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut à tous, récemment inscrit sur beto, j'entame donc mon activité sur le site avec ce Forum. Déjà peut être dois je éclaircir un point avant de commencer, je ne suis pas efféminé du tout, mon côté homosexuel à toujours été entendu avec beaucoup de surprise pour le peu de gens qui savent. Et donc j'en viens à ce qui m'ammène, ma grande question qui est plus une ouverture à un débat: la bisexualité est elle un énorme frein, un petit frein, ou pas un frein du tout quand on est un homme qui cherche à plaire aux filles ? La question est lancé, des réponses féminine sont les bienvenu, vous êtes peut être les plus à même de répondre j'imagine !
Biz à tous, même si vous êtes nombreux je crois ^^ 


photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon

33 remerciements
Administrateur
Salut Supersnare,

je connais des bisexuels totalement assumés, avec les filles. Après il est vrai que pas mal de filles sont réticentes à sortir avec des garçons bis.
Mais j'ai une question, pourquoi leur dire dans un premier temps ?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Viveeeuh la biiiisexualitééé!!
Nan; honnêtement, si tu sais que tu es sûr à 200% d'aimer les filles ET les garçons, que tu l'assumes vraiment, les filles ne sont pas réticentes. Il y a toujours le problème - mais ça c'est aussi vrai avec les homosexuels - lorsque tu n'es pas sûr de ton orientation et que tu hésites, et le fait que la personne peut avoir le sentiment d'être utilisé comme "testeur" (ou juste le fait que, pour l'opinion commune, une bi est quelqu'un qui n'arrive pas à se décider) , mais dans le cas inverse, je n'ai rien noté de particulier...

Ah oui; y'a toujours la peur d'être trompée avec une personne du sexe opposé, le côté un peu "chuis bi, c'est in et chuis aussi un peu frivole mais faut pas m'en vouloir chuis comme ça" (l'idée que bi=volage car plus de "choix") mais je pars du principe que, peu importe la personne avec qui l'on sort, on reste sérieux et on s'implique (ça va de soi! ^^)

Donc si la fille n'est pas une idiote, capable de réfléchir et de distinguer opinion et vérité, non y'a pas de problèmes =)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
  Ca dépend des filles, et ça dépend aussi de la façon dont tu l'annonces ?

Tu leur dis comment à tes dulcinées ?

" Je n'aime pas un sexe, j'aime une personne, et  parmi toutes ces personnes tu es celle qui me fait ressentir quelque chose"

ou est-ce que ça donne plutôt 

" Salut, franchement j'suis bisexuel, tu me plais, et puis faut dire que t'es la seule pas trop dégueulasse dans mon bled de Paumé-sur-Lointain,  m'en veux pas si je reste frais et dispo pour keun , on sait jamais"  

  
  Mais aussi parce qu'il faut voir sexualité et sentimentalité,  les deux ne sont pas obligatoirement liés 


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour,

oui ça peut faire peur car une fille ne saura pas comment " lutter à armes égales " avec le sexe opposé.
Après si tu es clair sur la fidélité, il n'y aura aucun soucis.

Mais je pense qu'au départ c'est une réflexion personnelle.

Pourquoi le dire si la fille est celle avec qui tu veux construire ta vie.

On peut être bi sans pour autant être volage.

Et puis les femmes ont une intuition très fine, elle le devinera.

Ca ne la dérangera pas tant qu'elle ne se sentira pas en danger, sinon elle t'en parlera.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Merci déjà pour l'ensemble des réponses ! 
Oui après rien n'oblige à forcément le dire, mais il est vrai que j'affectione particulièrement la franchise dans les relations. 
Après oui en ce qui me concerne quand je dois en parler j'explique clairement que, Ok les boobies et autres pussies ça reste top, mais je n'ai rien contre embrasser un homme voir bien plus, et même sans parler du côté sexuel, ça pourrait être sentimental. (bien qu'en l'occurrence je suis jamais tombé amoureux d?'un mec, je sens que ce ne serait pas impossible).
J'ai eu une relation avec une fille qui savait tout de moi, et c'est vrai que ça ne la dérangeait, presque au contraire elle avait un meilleur ami gay avec qui se taper des bonnes barres et même temps un mec qui s'assume mec à 100%, en ce qui la concernait ça fonctionnait bien ! 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis comme toi, je suis franc.
Quand j'ai connu ma femme, je ne savais pas que j'étais bi.
Donc personne ne le savait.

C'est venu d'un coup, je lui en ai parlé quand j'ai ressenti un mal être.

Et à ma stupéfaction, elle m'a dit qu'elle s'en doutait.

Mais nous sommes un couple fusionnel et fidèle et j'arrive donc parfaitement à gérer cela.

Tout ça pour dire simplement qu'annoncer dès le départ que tu es bi peut faire croire à la fille que tu sous entends que tu pourrais la quitter pour un homme.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Moi je suis sorti avec un bi garçon il me l'a dit directement ça ne m'a pas posé de problème l'étant moi aussi. Il a était franc alors je l'ai était aussi. Je ne vois pas de problème mais je ne suis pas vraiment objectif l'étant moi même
Après il est vrai que certaines filles ne sont pas très à l'aise avec cela. Quand tu regarderas un homme, elle aura aussi peur que quand tu regardes une fille. Certaine deviennent très jalouse.
Mais tant que tu lui fais comprendre qu'il n'y a qu'elle je ne vois pas le problème
C'est vrai qu'il faut néanmoins faire attention à la façon dont tu le dis, si elle n'accepte pas et bien elle n'est pas faite pour toi et tu trouvera quelqu'un d'autre.
J'espère avoir répondu à tes questions avec mon avis féminin

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui Amaury5 ça c'est indéniable, y aura forcément cette possibilité, que tu puisse partir avec un type.. Mais ce serait plus dur que de la quitter pour une autre femme ?  Parce-que si c'est le cas il y aurait un côté rivale qu'il n'y aurait pas avec un homme, là elle ne pourrait pas rivaliser... 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui merci Laure toute contribution est enrichissantes ! :) c'est vrai que de fait ça ouvre le champs des possibles sur le nombre de partenaires possibles, tu joues dans les deux catégories, ça peut être flippant pour quelqu'un qui joue dans une seule.. 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Oui c'est plus dur que de la quitter pour une autre femme justement parce qu'elle ne saurait pas comment rivaliser comme tu l'écris.
Un ou une fille bi comme laure peux comprendre mais une fille qui ne l'est pas ?

De plus pense aux images qui vont se créer dans la tête de la fille à qui tu dis cela.

Forcément ce seront des images pornographiques et pas des réflexions mais qu'est ce que cette fille a de mieux que moi.

Enfin je pense, peut être que je me trompe, je ne suis pas une fille hétéro ))).

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ah je ne sais pas, peut être que certaine verront immédiatement des images pornographiques se former dans leur esprit, d'autres penseront plus à l'aspect moral, psychologique, voir même comportemental que cela implique. D'autres seront plus tourner sur le sentimental...
Je pense que les femmes ont justement plus de diversités psychologiques disons que nous autres, qui pour la plupart, j'en fais parti, verront en effet assez vite des images érotiques...
Elles sont peut être plus aptes à comprendre et/ou accepter du coup...  Ce n'est peut être qu'un cri du coeur, un espoir :p

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Hey! :) Je suis à fond pour la franchise aussi :p Je pense que tu (le "tu" général) peux plaire à une fille que tu sois bi ou hétéro (même homo, mais là ça complique un peu). Bref revenons au sujet. Il se peut que certaines filles soient un peu gênées à l'idée que tu sois bi. Il se peut qu'elles n'acceptent pas du tout,, il se peut qu'elles l'acceptent ou s'en foutent ou aient n'importe quelle réaction différente.
J'ai peut être une vision utopiste et très personnelle du couple, mais je considère personellement que si un mec sors avec une fille, qu'il soit bi ou hétéro (ça marche pour la fille aussi), à ses yeux il n'existe plus personne d'autre et les 2 s'acceptent comme ils sont en se faisant confiance. Si par un malheureux évènement ils en viennent à se quitter quelle serais dans l'effective la différence si la personne qui suit est un mec ou une fille ? Je n'en vois aucune: il y à séparation et reprise de vie de couple dans les 2 cas.
Bref la vie est trop courte pour se prendre la tête avec tous ces préjugés. T'es pas obligé de lui dire, parce que dans le fond elle ne risque pas plus de choses que si tu lui dit que t'es hétéro, mais si tu veux être franc, et qu'elle n'accepte pas ta bise.xualité quelque part tu peux te consoler en te disant que tu ne rates pas grand chose parce que ça veut dire qu'elle ne t'accepte pas entièrement comme tu es. :p
Voilà voilà :)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Histoire de trancher, si une fille n'accepte pas ta sexualité pour d'autre raison que la peur ( elle peut ne pas l'accepter parce que tu mates chaque belle paire de fesses qui passe ) , alors cette fille n'est probablement pas faite pour toi, et tu mérites tout aussi probablement mieux !

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Salut !
Je comprends ton inquiétude, ayant moi-même quelques préjugés sur la manière dont les hommes peuvent réagir par rapport à ça. Mais n'ai pas peur de le dire, surtout si préfères la franchise. Pour ma part, j'ai besoin que la personne avec laquelle je suis me connaisse entièrement sinon je n'arrive pas à voir la relation comme "possible", "réelle". Il y aura toujours des filles avec des préjugés : certains internautes parlaient de jalousies, liée à la rivalité avec le sexe opposé (les hommes en l’occurrence) mais je ne vois pas en quoi cela devrait être différent de la jalousie que ta copine peut éprouver envers une fille. Encore une fois, il s'agit de personne et le fait que tu sois également attiré par les hommes ne doit être un prétexte pour être (encore plus) méfiante. Si elle t'apprécie vraiment, elle apprendra à mettre ça de côté et surtout à se débarrasser de ses préjugés.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je parle juste de part mon expérience et de celles d'amis que je connais.

Pour ma part comme j'en ai beaucoup discuté avec ma femme, elle m'a dit que si ma bisexualité s'était révélé au départ de notre relation, ça n'aurait pas duré.

Pour les amis que je connais (que des gars), leurs copines ne savent pas.

Certains sont fidèles et change de partenaire sans restriction de sexe au cours de leur vie, d'autres sont infidèles.

La bisexualité c'est compliqué et pas encore compris.

C'est assimilé effectivement aux personnes volages ou aux homos refoulés.

Après effectivement ton choix d'être franc dès le départ peut jouer en ta faveur et qui sait peut être que la fille qui t'attirera te révèlera qu'elle est elle même bi ))).

photo de l'auteur Unicorns
Unicorns
Femme de 24 ans
Aubevoye
Salut
Alors moi aussi je suis bi, et tu vois je l'assume parfaitement, 50% hétéro, 50% homo. Le problème auquel je suis le plus souvent confrontée, c'est qu'on me demande souvent si je fais les deux en même temps, et je crois que c'est à cause de ça précisément que certaines personnes sont réticentes. Car certains bis sortent avec les deux en même temps sans que ça dérange ni les uns ni les autres dans leur trio, d'autres comme moi sont fidèles à une seule et même personne. a encore c'est l'option si tu assume parfaitement ta bisexualité; et quand tu rencontre un gars ou une fille, tu peu en parler si tu sais que la personne est tolérante et tu lui explique clairement comment tu fonctionne si elle s’intéresse à toi.
Par contre, si tu es pas sûr d'assumer pleinement ta sexualité bah, attend toi à n'avoir que des réticences alors :/
En espérant t'avoir éclairé :)

photo de l'auteur juliencorbi
Juliencorbi
Homme de 47 ans
carcassonne
la bixsexualité fait peur en géneral.On doit pas en parler et la garder pour soi.car en fait tout le monde est bi même les puristes et ils ne le savent pas vraiment.Tout est fonctions des rencontres et du moment de la vie.On est plus conciliant jeunes ,au début.Donc on nage en grande hypocrisie ou méconnaissance.mais tu es là pour faire avancer le schmilblick.

photo de l'auteur punkie15
Punkie15
Femme de 22 ans
Clermont-Ferrand
Je suis moi meme bisexuelle , jai l impression que c est un peu tabou , moi personnellement j ai deja u un cheri bi et ca ne m a pas génée ;)

photo de l'auteur misterbi
Misterbi
Homme de 42 ans
Cantal

1 remerciement
Une anecdote qui m'est arrivé :

Il y a quelques mois sur un site de rencontre je parle à une femme de 42 ans je lui dit que je suis bisexuel elle me répond :

"Ah tiens c'est original" puis clôt la conversation en disant qu 'elle cherche un vrai homme... 

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit