Quand rompre ?

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Hello, j'ai quelques problèmes avec mon copain depuis quelques temps. Ca fait 4 ans et demi qu'on est ensemble.
J'ai été très attirée par lui au début car il était très différent de moi, rassurant, et aussi toutes les filles l'adoraient... Après avoir beaucoup voyagé et sauté de relations en relations, j'avais besoin de me poser. Je me suis sentie tellement bien qu'il m'ait choisi moi, et pas une autre.

Mais avec le temps y'a plein de trucs qui vont pas. Je suis plus très heureuse. Au niveau sexuel, je lui en veux beaucoup (même si je ne peux en vouloir qu'à moi même d'être restée avec lui). Enfin je lui en veux bcp sur bcp de plan : très égoïste dans son désir, je me retrouve frustrée. Malgré les discussions, je vois qu'il ne prend pas de plaisir. J'ai eu d'autres relations sérieuses avant lui, les mecs étaient ouvert, prêts à vivre, à faire des expériences, et aussi très curieux du sexe féminin, savoir comment on fait jouir une femme de milles façons etc etc. Ce n'est pas son cas. Et je n'aime pas ce qu'il aime. Il fait le minimum parce que je le lui demande.
Je n'ai plus besoin de prendre la pilule avec lui depuis deux ans... 

Je fantasme sur un milliard de mecs à côté et de femmes mais je me sentirai mal de le tromper et je n'ai pas envie "d'utiliser" quelqu'un pour m'aider à rompre, à passer le cap je veux dire. Même si c'est rassurant de savoir qu'on plait à d'autres.
C'est un peu triste mais à bientôt 30 ans, je me demande si je suis capable de rompre ou pas ? De vivre de nouveau seule ou de tout recommencer avec quelqu'un ou quelqu'une, mais au moins je me connais maintenant et je pourrai trouver quelqu'un qui me correspond plus.
Avant je l'aurai fait sans souci, en me disant, je m'enfou j'ai la vie devant moi. Aujourd'hui, je sais pas.
J'ai peur, je me suis fait du confort actuel  (confort matériel ) mais je trouve ça affreux et je veux pas me réveiller à 40 ans en me disant 'merde'.

Je sais pas trop mais à quel moment, pour vous, avez vous décider de rompre ? A quel moment avez vous jugé bon de rompre ? Je suis perdue. Tous vos conseils/questions sont bons/bonnes à prendre.
Désolé pour le roman, et merci de m'avoir lu si vous êtes arrivés jusque là.


photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Le conseil que je peux te donné c'est de faire le pour et le contre. Et de prendre une décision que t'assumera pleinement. 
Si deux personne s'aime, elles doivent toute deux faire des effort de leur côtés pour surprendre l'autre. 
Reparle avec lui d'un ton très sérieux même si tu doit t'enerver fait le pour obtenir des réponse a tes questions car j'en suis sur que tu en as beaucoup. Cherche, analyse etc..
Si tu vois qu'il ne réagi pas, qu'il se préoccupe plus que de lui, c'est que la flamme est définitivement éteinte et qu'il faut passé a autre chose. Même a 30 ans tout est possible. Rien n'a d'âges. Met tout en oeuvre pour avoir les chances de ton côtés. 
:)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je suis vraiment pas un grand expert, mais je pense qu'on vit qu'une fois, et après il y a rien (ou en tout cas y a pas de preuve d'une quelconque vie dans l'au delà, autant partir du principe que la mort c'est la fin de tout...) et moi je préférerai vivre heureux  1% de ma vie avec quelqu'un qui me correspond parfaitement que j'aime et qui m'aime et 99% du reste de ma vie seul et mal dans ma peau, que toute ma vie avec quelqu'un que je "supporte" par obligation ou par peur... ça vaut vraiment tellement le coup sans déconner!!! et puis être en couple c'est pas un concours de longévité, tout ça c'est un recommencement sans fin!!! ma frangine est resté 7 ans avec un mec qui au final ne l'aimais pas autant quelle ne l'aimai, et si elle l’avais compris plus tôt elle aurai pas gâché plusieurs année parce que "sa fait X temps qu'on est ensemble, on vas se séparer, et nianiania et nianiania..."
J'espère que j'ai pu t'aider d'une façon ou d'une autre, bon courage a toi!

photo de l'auteur Nekokun
Nekokun
Homme de 28 ans
Metz

1 remerciement
Seule toi peux savoir si tu es prête ou pas à rompre. Pour moi le bon moment pour rompre c'est quand je suis plus satisfait sur plusieurs plans. 
Après il faut pas rompre immédiatement, il faut passer par la communication. Poser les problèmes en évitant le "tu" qui est accusateur en préférant le "je". Par exemple :
"Je suis triste qu'on ..." plutôt que "Tu ne fais pas d'effort sur ..."

Après si les conversations n'arrangent pas un peu les choses, qu'il n'y a pas de changement je me vois mal rester tout le reste de ma vie avec une personne comme cela.

Amicalement, Neko-Kun 

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonsoir Anonyme :-)
Tout comme Valia, je pense que tu dois faire le pour et le contre de ta relation avec lui.

Il ne faut pas hésiter à lui faire part de tes doutes et des problèmes que tu rencontre avec lui.
La discussion est le ciment d'un couple, prépare bien tes arguments...et voit sa réaction.

Tout couple tombe tôt ou tard dans la monotonie, certains préfèrent rester par souci de confort et par peur de redémarrer à zéro.
D'autres s'aiment différemment, la passion est certes partie mais cela laisse place à une sorte de tendresse quotidienne, qu'on ne remarque même plus au fil des ans.

A ce que j'ai lu, ça fait un moment que tu remets en question ta relation.
Je pense que tu trouveras amplement les arguments de ce qui ne va et lui soumettre des exemples précis.
Les hommes ont souvent des égos surdimensionnés surtout quand cela touche aux rapports intimes, il sera certainement vexé.

S'il tient à toi, il se remettra forcément en question. On ne peut rayer plus de 4ans de relation par pur égoïsme...
Dans le cas contraire, s'il reste sur ces retranchements et qu'aucun effort n'est fait, rompre sera la meilleure chose à faire.

L'amour n'est pas à sens unique, et tu ne peux pas rester dans cette situation.
Il ne reste plus qu'à savoir dans quel sens, Monsieur, veut évoluer!!

Bon courage !! :-)

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce que je vais dire peut paraître très succinct mais le point principal me semble être : est-ce que tu l'aimes ?
Car si oui, ça vaut la peine de te battre pour améliorer votre relation.
Mais s'il n'y a plus de sentiments (amoureux bien-sûr, car on peut continuer à ressentir de l'affection ou de l'amitié), alors je pense que c'est une perte de temps pour vous deux.

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Hello, merci pour vos messages et conseils qui m'ont fait beaucoup réfléchir ces derniers jours.
Je dois avouer que je suis à bout de discussions et que je n'ai plus envie  de l'écouter... Cette relation a eu des côtés très positifs sur moi mais aussi des côtés très négatifs.

J'ai souvent peser les pour les contre mais je me finissais souvent par me dire "non donne lui encore une chance".
Quand je fais cette "liste", il y a beaucoup de contre, et les choses les plus importantes aussi je dirai se retrouvent dans le rouge.
Avant je croyais que je pouvais le changer, mais là, j'y crois plus. Je me voilais la face, c'était plus simple.

Ces derniers temps, ce qui me rend heureuse, c'est que j'ai de nouveau des rêves, je m'écoute de nouveau, j'ai de l'espoir et je sais ce que je veux (l'avantage de l'âge lol) : j'aimerais sortir avec une personne avec qui je peux avoir plus d'affinités. Je demande vraiment pas la lune, je suis quelqu'un qui aime bcp de choses : faire à manger, la musique, les concerts, le cinéma, les livres, les randonnées, le sport, bouger, les musées....
La dedans, il y a quand même le choix non? et certainement une personne qui aime au moins une de ses choses non !?
(Mon actuel copain n'aime rien sauf sa TV).
J'en suis même venue à être nostalgique d'un de mes ex. On aimait vraiment les mêmes choses et c'était génial. Je dis pas qu'on faisait tout ensemble car c'est important d'avoir son jardin, mais au moins quand on était tous les deux, on pouvait faire des trucs sympas : musée, ciné, concert, inviter des amis et autres, discuter... J'aimerais retrouver cela.

C'est que je me demande : si mon désir est légitime ? C'est terrible. J'ai si peu confiance en moi pour demander ça sur un forum ? pour demander à être rassurer... :'(

J'aimerais vraiment retrouver mon moi d'avant-lui, c'est à dire que j'aimais la vie, je sortais beaucoup, je voyais des gens, j'étais prête à partir n'importe où. Aujourd'hui, j'ai peur de tout, j'ai perdu aussi quelques amies au passage qui me disaient que j'en faisais trop pour lui. J'ai très mal réagi en disant qu'elles étaient jalouses..... (et oui ma meilleure amie m'en veut toujours et je comprends). Certaines ne comprenaient pas ce qu'on faisait ensemble et m'ont dit que mes motivations étaient financières...  Même si certaines ne m'ont pas dit les choses comme il fallait, je me suis vraiment enfermée avec lui.

Alice, il me reste très peu de sentiments amoureux pour lui. Beaucoup de tendresse, ça oui.
Je lui en veux beaucoup pour les raisons évoquées ci dessus (et je n'arrive plus à dormir avec lui depuis 6 mois). Mais aussi parce que les deux premières années, j'ai beaucoup fait pour lui sans retours, que malgré les discussions, rien ne change ou très peu ou pas assez pour moi. J'ai longtemps culpabilisé en me disant que j'étais trop exigeante (ce qu'il dit) mais en fait, j'avais juste pas confiance en moi.
Parce qu'aussi pour moi quand on aime quelqu'un on fait des choses juste pour le rendre heureux, pour lui donner du plaisir sans penser au sien... J'avais toujours fonctionner comme ça bien naïvement en pensant que c'était forcément réciproque...  Juste de voir l'autre heureux, ça nous rend heureux. Il n'a jamais fonctionner comme ça pour moi...

Bon ça sert à rien de vous dire tout ça ici et de me plaindre lol parce que comme vous l'avez dit, c'est à moi de prendre la décision.
J'ai énormément besoin d'être rassuré. J'ai peur de la suite, oui je sais c'est nul : et si je ne retrouvais personne ? Et si je regrettais ? Et si c'est le seul homme avec qui je pouvais avoir des enfants ? Et si la rupture pouvait le faire bouger et qu'il change et qu'il devienne super ? LOL.... bref, je crois que c'est pas une bonne idée d'avoir des enfants avec lui de toute façon, ça serait m'enterrer vivante.
Même si j'ai déjà fait mon choix au fond. Je ne sais pas comment m'y prendre. Dès que je vois sa bouille, je me dis "non tu peux pas lui faire ça"....
Aussi  je ne me pressais pas parce que c'est compliqué de trouver un logement à Paris surtout dans ma situation (reconversion professionnelle avec salaire de pole emploi). Mais, j'ai finalement commencé à chercher ce week end.

Et en attendant de trouver ce logement, comment co-habiter ?
J'en ai marre de faire semblant, mais tout lui dire rendrait nos prochains mois vraiment vraiment invivables...

Désolé pour la tartine et merci pour vos aides/avis et conseils. Je suis vraiment preneuse. Comme peut être vous l'aurez compris, je n'ai plus beaucoup d'amis et j'ai besoin d'en parler.
J'espère ne pas avoir besoin d'un psy pour franchir le cap. Je ne suis clairement pas heureuse.
Si je vois que je n'y arrive pas, j'irai ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
outch !
Puis-je être cash ??

Tu ne l'aimes plus, vous n'avez pas de hobbies en commun et c'est un manche au lit...

A 30 ans, tu as peur de te retrouver seule et tu en es à regretter un "ex" ?? Là, c'est grave.

Pardon, hein mais ton histoire, c'est quelque chose. Ce qui m'a fait bondir, c'est qu'à 30 ans tu penses comme nos anciens qui restent ensemble après 40 ans de mariage par habitude et tendresse (surtout cette infinie tendresse qu'ils ont su développer en remplacement de la flamme originelle).

Il ne me semble pas que tu sois mère Térésa donc je suggérerai respectueusement que TU VIVES TA VIE.
Donc là, le machin devant sa télé qui ne rempli même pas son devoir conjugal (j'imagine aussi qu'il doit changer de sous vêtements quand tu lui dit !!), tu l'expédies sur le canapé !
J'allais dire, vous discutez (quel idiot je suis ! Tu l'as déjà fait, ça), donc non TU lui expliques les nouvelles règles : finita la comédia !
Part à 2 (loyer, courses, ménage, factures...) ; chambre à part ; sorties séparées etc.
Si à 30 ans tu ne prends pas un nouveau départ, quand le fera-tu ? JA-MAIS. Tu vas lui sacrifier ta vie ?

Trouver du boulot, un appart, tu as raison, ce n'est pas simple... Moi, j'me d'mande quand même si c'est pas plus compliqué de vivre avec un mec pareil :)
Mais tu peux essayer de rester en coloc avec lui, puisque vous avez quelques habitudes (de vieux) (nan, j'rigolle, j'te taquine) mais en prenant bien garde de respecter les règles d'une coloc.

Culpabilise pas de te plaindre : t'as juste un méga coup d'blues. T'as misé mais ton cheval s'est vautré à la 1ère haie.
HOP tu te relèves, tu piques (ou pas) ton canasson et (re)HOP tu prends le départ de la course suivante avec un autre cheval :)

Bon, désolé, j'ai pas attendu ta réponse pour savoir si je pouvais être cash ;)
Bises

photo de l'auteur Nekokun
Nekokun
Homme de 28 ans
Metz

1 remerciement
Hello.

Dès lors que l'envie d'écouter l'autre n'est plus là, il devient difficile de faire des efforts (au sens large) pour améliorer la situation. 

L'idée de la liste est vraiment bien. Moi j'aime en faire plusieurs : Ce que la relation m'apporte / Ce que j'attends d'une relation. Ce que j'ai fait pour l'autre durant le dernier mois / ce que l'autre à fait pour moi durant le dernier mois etc
On y retrouve des réponses quand tu parles de ta nostalgie envers un de tes ex. 

Tu le dis toi même ; désormais tu es heureuse quand tu t'écoutes, quand tu portes ton attention sur toi. Ça te rend heureuse car tu en as besoin car après tout, lui, ne s'inquiète guère de toi d'après ce que je lis. 

Demander cela sur un forum n'est pas qu'une question de confiance en soi. Beaucoup de gens prennent des décisions après avoir demandé conseils à leurs amis / familles etc. Tu nous dis "je n'ai plus beaucoup d'amis et j'ai besoin d'en parler". Inutile de te rabaisser de la sorte :) C'est normal, et c'est surtout une bonne chose. 

Quand tu dis que tu culpabilisais beaucoup, je pense surtout que c'est ton copain qui te faisais culpabilisé volontairement. D'où le fait, peut-être, que tu t'es enfermée sur toi même. 

"Et si je ne retrouvais personne ?" => Impossible 
"Et si je regrettais ?" => Que regretterais-tu ? Son attention ? Elle est inexistante. Tu n'es clairement pas heureuse, comment pourrais-tu regretter cela ? :)
"Et si c'est le seul homme avec qui je pouvais avoir des enfants ?" => "LOL.... bref, je crois que c'est pas une bonne idée d'avoir des enfants avec lui de toute façon, ça serait m'enterrer vivante. "  Rooh tu réponds même à tes propres questions, c'est me facilité le travail :D
"Et si la rupture pouvait le faire bouger et qu'il change et qu'il devienne super ?" => Comme par magie ? Ahah. personnellement, je pense qu'il ne restera pas "super" bien longtemps. Pourquoi ferai-t-il des efforts à ce moment là plutôt qu'avant lors de vos diverses discussions ? 

Par contre, ne te laisse pas avoir s'il en vient à te faire culpabiliser de nouveau. Notamment avec des phrases du genre "Comment peux-tu me faire ça ?" ou "Tu ne m'as jamais dit que tu allais si mal" 
A la place de te dire "Non tu ne peux pas lui faire ça" tu devrais plutôt te dire "Non je ne peux pas me faire ça" car dans l'histoire, TU es malheureuse, TU souffres. 

Pour la co-habitation c'est à toi de voir ce qui est le mieux, allez, devine pour qui ? ... pour toi ! o//
Inutile de risquer d'être mise à la porte si, par exemple, l'appartement n'est qu'à son nom. J'avoue que je ne m'y connais pas trop, mais c'est assez fourbe.

Tu as tenu sans but précis depuis un moment. Maintenant que tu sais où tu veux aller ça sera plus facile.

En espérant t'avoir apporté quelques conseils / réponses. 

o/ Neko-Kun o/

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je me retrouve beaucoup beaucoup .... beaucoup dans ce que tu dis. Je me suis retrouvé (pratiquement) dans la même situation que toi :

- Vie sexuelle ennuyante. Elle était même devenue une corvée puisqu'au fil des années mon compagnon ne cherchait plus que son plaisir à lui seul dans l'acte alors que c'est sensé être un moment de partage. 
- J'ai perdu toute vie sociale, dynamisme, initiative, ambition au quotidien alors que j'avais l'habitude de vivre à 100 à l'heure.


Pour moi ça a fini par une rupture, et ce n'est pas plus mal finalement. Certes je n'ai plus quelqu'un qui partage ma couche tous les soirs mais je me suis retrouvé moi. Pour autant avant d'en arriver là tu peux lui en parler de ce que tu "subis" ou bien essayé de redonner du piment à votre vie sexuelle, pratiquer une activité sportive communes etc... pour casser la routine qui s'est installé et inventé une nouvelle manière de vivre votre couple. 

auteur anonyme

Anonyme

17 remerciements
Merci pour vos messages qui me remontent le moral ! Oxy j'adore ta cashitude, j'en ai besoin! Et tu m'as fait bcp rire au passage! J'adore ta métaphore avec l'histoire de cheval !
Quitter cette vie de vieux... oui ! Mais je n'y arrive pas encore.... Je n'ai pas toujours penser comme ça mais je sais pas pourquoi je n'y arrive pas... 5 ans avec un vieux et je suis devenue une vieille. C'est contagieux.
Ce mec en fait, c'est le premier mec qui m'a donné envie de me poser et de fonder une famille bizarrement. J'ai l'impression de m'attacher à ce rêve et c'est aussi le gendre idéal pour mon père. Ichhhh aaaaaaahhhhhhh  :'(
Mauviette, culpabilité, lâcheté, peur de la suite, peur de perdre cette idéal de m... ? J'ai encore des sentiments, je sais pas trop de quelle sorte, mais j'aime pas trop.
Il a une emprise sur moi qui fait que lorsque je sors je culpabilise.... c'est bizarre. Pourtant il ne dit rien, ne fais rien. Il n'a jamais d'avis sur rien. Il reste là devant sa TV. Triste vie.

Je lui ai dis tout ce qui n'allait pas, je pouvais pas faire semblant, le croiser et tout, être obligée de l'embrasser et tout....bref ça m'a fait du bien. ;)

Mais le lendemain, j'ai rebroussé chemin, comme si je ne voyais pas où était le problème (ahhhh je me déteste quand c'est comme ça)....J'avais peur de le perdre. Il a encore de l'emprise sur moi...  scrogneugneu. Fais iech d'être aussi sensible....
Il s'est excusé heureusement (pour le peu d'attention de toutes ses années et il est prêt à faire tout ce qu'il faut et blablabla - je lui ai rappelé que c'est ce qu'il dit à chaque fois- ).... comment dire....aujourd'hui, si j'étais soulagée hier en croyant de nouveau à mon couple, je ne suis vraiment plus très convaincue...
Je me suis dit (comme je me suis dit 15 fois ses dernières années) un peu comme ce que tu me conseilles Papaya de pimenter notre vie de couple... mais en fait, ça fait 4 ans que je fait ça... et donc bon. non en y repensant, j'avais envie de gerber.

Je prends une semaine de vacances du coup, seule (famille, amis...). Je vais réfléchir... essayer de trouver la force d'aller de l'avant et je pense relire vos messages de temps à autres.  Même si voir les parents, je redoute un peu , c'est pas le meilleur plan lol...
LOL le gros pathos quoi pardon.

Merci Neko-Kun de me montrer que je sais m'écouter....;) ;) Milles merci. Je ne l'ai pas toujours fait et voila où j'en suis. Tu m'aides beaucoup dans ton message où tu décortiques les points positifs et me remonte le moral à fond ! C'est vraiment important le "comment je peux me faire ça à moi?".... un truc vraiment tout bête, un pronom à changer mais ça change tout !! Je crois même que c'est utile tout le temps, dans n'importe quelle situation.

Pour le logement, du coup je crois que vu comment je réagis lol - mode girouette- ça sera mieux une studette....
J'ai envie de faire des apéros avec de la musique (un truc non fait depuis 4 ans ;) ). vu comment en plus je risque de retomber dans ses bras, dans son canapé amorphe et légumeuse....
Enfin je ne sais pas trop encore, je me suis inscrite sur un truc. En tout cas, j'aimerais vraiment être de ses gens qui claquent des doigts, qui disent "ok là stop", qui pensent next partner et qui ne regrette rien. MAis c'est vraiment pas aussi facile ! Et je redoute bcp la période où il viendra à me manquer... C'est le genre de périodes où j'ai toujours fait de grosses conneries... Le genre à tout faire pour récupérer une personne alors que le lendemain je m'enfous. Bon mais je dois avoir foi en moi sur ce coup là ! :'(

Bonne soirée à vous!!

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit