Comment gérez-vous l'amour, ressentis par vous même et reçu de l'autre ?

avatar contributeur de Dentelle
Dentelle
25/07/2023 à 10:24

Bonjour tout le monde, j'ai écris ceci sur une feuille en avril et je me décide enfin à vous le partagez.

Voilà un sujet universel je dirais, car peut importe notre genre, orientation, nationalité ou religion on est tous concernés par le mot Amour.

Alors pour ma part je vie très mal l'amour de l'autre au point de fuir ou/et faire fuir l'autre à la simple idée qu'il puisse un jour ( qui n'arrivera peut-être jamais) tombé amoureux de moi.

Comment ? Tout simplement en adoptant un comportement négatif voir méchant envers l'autre, c'est à dire que j'utilise ce que la personne ne tolère pas chez l'autre ou je la blesse. Même si c'est pas volontaire, c'est un mécanisme de défense contre ma peur, j'en culpabilise et ne me reconnais pas, je suis un bisounours et cette peur me pousse à être "méchante ".

L'amour envers l'autre est inexistant chez moi, même avec ma propre fille ( elle ressent l'amour) part contre avec elle, aucun probleme de relationnel. C'est sans nom, on est ni mère/fille, ni amie ou autre... on pense que c'est juste hors normes, on est 2 personnes qui évolue côte à côte en toute armonie. C'est d'ailleurs la seule personne où j'accepte son amour pour moi, vu qu'elle peut me dire je t'aime et moi je peut répondre moi non plus sans la blesser.

Ne pas ressentir d'amour pour l'autre ne me dérange pas, je vois bien avec ma fille que ça ne pose pas de problème de ne pas aimer vu qu'il y a plein d'autre choses qui rendent les liens puissant.

Mais je garde quand même cette peur de l'amour de l'autre. Je pense déjà par incompréhension de se ressentis que je ne connais pas, que l'autre finisse par attendre que je l'aime en retour ou n'ose pas le dire de peur de me déranger avec ça, le risque de blessé l'autre avec mon non amour, de briser un cœur tout simplement. Bref pour l'instant je n'arrive pas à dépasser ma peur du coup je reste figé sur place, c'est un peu frustrant d'ailleurs, mais au moins je ne regrette pas les personnes qui ne sont pas resté dans ma vie au contraire l'essentiel est qu'elles y soient passé, y a du positif dans tout même dans le négatif alors quoi qu'il arrive c'est jamais pour rien...

Et vous comment vivez-vous l'Amour ?

Voilà c'est écrit et maintenant j'ai juste à validé !

avatar contributeur de Cameleone 17
Cameleone 17
25/07/2023 à 13:50 - 25/07/2023 à 22:42

Bonjour,

Bien que déconcertante, vous avez osé.

Sans nul doute, ce que vous dites me parle.

Quand il s'agit de montrer de l'Amour envers l'autre. "un lien puissant" c'est l'une des formes de l'amour, votre fille ne s'y trompe pas. être "Bisounours" c'est avoir une bienveillance naturelle. La peur, la méfiance, c'est de l'auto-défense, tout comme cette attitude un brin agressive envers l'autre. Je suis ainsi, c'est irrationnel, je ne contrôle rien

C'est dans l'enfance qu'il faut regarder.

avatar contributeur de Occamj
Occamj
25/07/2023 à 15:08

Et vous comment vivez-vous l'Amour ?

Bonjour,

Je vis souvent l'amour que me portent les autres avec incrédulité. Je me demande bien souvent ce qu'on me trouve pour m'apprécier, et encore plus pour m'aimer. Ce qui ne m'empêche pas de recevoir les marques d'amour avec grand plaisir et grande émotion (souvent jusqu'à être débordée d'émotion d'ailleurs).

J'arrive lentement, doucement à me convaincre que l'amour qu'on me porte est bien réel. J'ai fait récemment d'énormes progrès et mes proches savent pourquoi.

Mais je garde quand même cette peur de l'amour de l'autre.

Alors pour ma part je vie très mal l'amour de l'autre au point de fuir

Ce que tu dis me rends triste pour toi. Tout en ne sachant pas très bien comment on peut remédier à cette peur de l'amour, qui te pousse à fuir.

avatar ancien membre
Ancien membre
25/07/2023 à 17:44

C'est flippant et délicieux à la fois.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
25/07/2023 à 18:09 - 25/07/2023 à 18:15

Citation de Emiliebeli #468368

Petite question: que mettez-vous dans la définition du mot amour?

Comment savoir finalement que ce lien sans nom pour votre fille n’en n’est pas?

Quoi qu’il en soit je comprends cette peur car l’amour rend dépendant, nous attache à l’autre et de ce fait nous blesse, nous change, nous rends encore plus bon ou plus mauvais… c’est effrayant quand on y pense. Mais pour autant sans le chercher à tout prix, si il arrive devant la porte je serai tenter de lui ouvrir.

Dire à l’autre je t’aime n’est pas trop dans la culture française mais répandue du dans la culture anglo-saxonne. Dire ou entendre à tout bout de chant » je t’aime » me soûlerai et ça perdrait de sa valeur je préfère la démonstration au quotidien dans les moments simples

Ayant perdu une amie commune, moi et mon meilleur ami nous nous disons plus facilement « je t’aime », le décès d’un être cher nous fait nous rendre compte que les mots doivent être dit avant qu’il ne soit plus possible de les entendre

avatar ancien membre
Ancien membre
25/07/2023 à 19:16

🌸

Je peux comprendre cette peur, peur de souffrir?

Je peux donner et recevoir de l'amour mais quand cet amour n'est Pas de nature amoureuse de couple.

Dans mon cas, je me l'empeche, je me mets des límites "jusqu'a la, pas plus loin" et je mets la distance nécessaire quand des sentimients surgent en moi.

Si cela te fait souffrir il faudra trouver des solutions car la vie passe vite. De le vivre bien, peut-être que tu n'aura Pas ouvert le sujet, ou peut-être que tu l'as écrit pour un simple partage....

En tout cas, je te souhaite que du bonheur 🌸

avatar contributeur de Sharkie
Sharkie
25/07/2023 à 19:35

L'amour que se soit en amitié ou pour une relation me font peur mais comme dis plus haut "voir enfance". j'aime le donner mais le recevoir c''est compliqué pour moi car j'ai toujours l'impression qu'il va y avoir un retour de bâton. oui la vie est courte mais les sentiments prennent le dessus donc je te comprends....

avatar ancien membre
Ancien membre
25/07/2023 à 19:40 - 25/07/2023 à 20:48

Citation de Sharkie26 #468493

Surement qu'en amitié j'ai peur aussi, mais je me soigne 😁. Grâce a un bon groupe d'amis.

Mes peurs relationnels ne vient Pas de l'enfance, j'ai meme aimé a ceux qui m'ont maltraité. Après j'ai pardonné aussi (sans oublier)

avatar contributeur de Sharkie
Sharkie
25/07/2023 à 20:33

Citation de Alma08 #468495 suis fier de toi ^^

avatar ancien membre
Ancien membre
25/07/2023 à 20:46

Citation de Sharkie26 #468510

🌸

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
25/07/2023 à 22:09

L'amour, j'adore.

Ma famille, mes ami.es, je leur offre généreusement.

Par contre, quand un sentiment amoureux survient, ça se complique. Je voudrais éviter le problème de la mise à nue de mon coeur. Pourtant l'incertitude est délicieusement stimulante.

J'aime aimer l'autre pour la porter vers son authenticité. Un peu comme voir une fleur éclore.

Et lorsque je suis aimée en retour, cela me donne envie de me dépasser.

avatar contributeur de Dentelle
Dentelle
25/07/2023 à 22:19

Citation de Némésis Inu #468470

Alors je sais pas si je vais réussir à l'expliquer mais si je dit ressentir de l'amour pour ma fille je ressent un mensonge et ça depuis le jour de sa naissance y a 17 ans, j'ai compris sans savoir comment ni pourquoi que lui dire je t'aime serait un mensonge de ma part envers elle, et un mensonge de ma part quand je l'ai dit aux autres ( son père, ma famille par exemple ) et envers moi même au final vue que mentir aux autres cest se mentir a soit meme . si j'ai compris cette sensation de mensonge c'est que jai ressentis la même sensation avec le père Noël, je ne voulait pas qu'elle y crois par honnêteté envers elle sauf que vis à vis de ma famille je l'ai pas fait et pendant 6 ans j'ai eu la même sensation de mensonge envers elle et moi aussi du coup mais qui cette fois était sur un sujet concret donc qui m'a permis de comprendre ce que je ressentais .

Oui ressentir de l'amour fait peur et je pense que c'est ce qui me bloque face à l'amour des autres, car je ne ressent pas cette peur, je la connais pas alors comment comprendre l'autre, ses peurs et tout ce qu'il ressent autour de l'amour. Finalement j'ai pas peur d'aimer vu que je peut pas mais j'ai peur de mon non amour sur l'autre.

Par contre la ou je vous rejoint parfaitement c'est dans l'idée que dire ses sentiments tel qu'ils soient ou les entendre trop souvent ça peut être de trop du coup je trouve aussi que le montré à l'autre est plus intéressant, en plus il y a tellement de manière différente de l'exprimer que ça serait dommage de s'arrêter qu'à un seul mot répéter en boucle !

avatar ancien membre
Ancien membre
25/07/2023 à 22:31 - 25/07/2023 à 22:31

Citation de Emiliebeli #468549

En lien a ta fille je me demande pourquoi tu prends soins d'elle?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
25/07/2023 à 23:35 - 26/07/2023 à 00:11

Citation de Emiliebeli #468549

Merci de votre explication.

Alors votre parallèle du père Noël m’a fait penser à ceci :

  • peut-être que comme vous percevez l’amour comme une utopie, vous ne vous sentez pas capable ou à la hauteur de le ressentir, de le recevoir et d’en donner en retour car qqchose d’aussi merveilleux ne peu pas venir de vous et ne le méritez pas?

En général quand on aime pas qqn ou qqchose on ne s’en occupe pas puisqu’il a aucune importance, hors votre fille est importante pour vous au point de prendre en considération le fait de ne pas lui dire je t’aime par craintes de lui donner de faux espoirs … n’est ce pas une démonstration d’amour maternel?

EDIT: aimer c’est aussi faire porter le poids d’un bonheur aussi instable que fugace à l’autre, ça m’est déjà arrivé de le ressentir et d’en éprouver une certaine culpabilité si jamais l’amour venait à disparaître

avatar ancien membre
Ancien membre
26/07/2023 à 05:51

Citation de Hystorie #468546

Coucou, j'ai ressenti des frissons d'angoisses en te lisant. Je réalise que c'est effrayant cette façon dont tu vois l'amour. Principalement lorsque tu dis :

"l'incertitude est délicieusement stimulante. J'aime aimer l'autre pour la porter vers son authenticité. Un peu comme voir une fleur éclore."

Pour moi, on doit s'aimer soit même pour s'épanouir et devenir la bonne personne pour l'autre. Pour ensuite se mettre en attente de croiser son chemin lorsque ce sera le bon moment pour l'autre également. L'authenticité doit être présente dès le début, sinon il n'y aura rien de stable pour fonder quoi que ce soit. L'incertitude me fait suer de la raie personnellement, c'est comme faire une crise cardiaque, ça ne stimule pas "délicieusement" pour moi xD Et honnêtement, l'histoire de la fleur qui éclos fait assez kitch, un peu comme les tapisseries de mémé dans son salon ! Nous sommes tellement différents les uns les autres ! Je te souhaite de trouver ton bonheur à ta manière ^^

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
26/07/2023 à 08:41

Je suis affreusement romantique.

Néanmoins je ne souffre pas de dépendance affective.

Je perçois l'amour comme un espace où être le plus librement et authentiquement soi-même.

Inconditionnel.

Après je suis Bélier asc Lion...☺️

avatar contributeur de Dentelle
Dentelle
26/07/2023 à 10:19

Citation de Némésis Inu #468567

Pour avoir déjà ressenti l'amour de l'autre , d'une personne avec qui son amour ne me posais aucun probleme, et aux nombres d'émotions que j'ai ressentis au travers de son amour, je sais que ce n'est pas une utopie ! Non se sentiment est bien réel mais tout le monde ne le ressent pas c'est tout, ça peut pas être un mensonge vu que c'est quelque chose qui ne se contrôle pas, on peut juste prendre conscience de le ressentir ou pas et du coup de comprendre si on ment à l'autre en le disant ou pas.

Je sais ou j'en suis avec moi même, je ne me pose pas de question sur mon non amour et il ne me dérange pas même si je garde une certaine incompréhension de l'autre ( ma question n'est qu'un partage en fait, pas une recherche de réponse) .

Et je ne pense pas que le fait d'aimer ou pas signifie qu'on s'occupe de sont enfant ou pas. Car oui je m'en occupe, je l'élève, je fait en sorte qu'elle se sente bien mais de manière "mécanique", en devenant maman je me suis engagé à élever un enfant, et ne pas aimer cet enfant ne veut pas dire que je ne peux pas respecter, écouter ses besoins, ou autres, mais que je le fait par "savoir vivre", j'ai signé un contrat et je respect mon engagement.

Après c'est vrais qu'on vie dans une société ou le bon parent aime et le mauvais n'aime pas, alors que la réalité est bien différente il y a des "mauvais parents" qui aime quand même leur enfant et le contraire, du coup je comprend que ça puisse être étonnant que dans une relation parentale sans amour il peut y avoir un équilibre mécanique.

avatar ancien membre
Ancien membre
26/07/2023 à 11:05 - 26/07/2023 à 11:23

Comment gérez-vous l'amour ressentis par vous même ?

Comment et pourquoi chercher à maîtriser ce sur quoi nous sommes impuissant ? Ne dit-on pas que le cœur a ses raisons que la raison ignore ?

Et l'amour reçu de l'autre ?

C'est encore plus lointain. Nous ne sommes pas l'autre, nous n'avons donc strictement aucuns contrôle. Il faut réaliser que si nous sommes impuissant face à nos propres émotions, nous le seront encore moins face aux émotions de l'autre.

Citation de Hystorie #468618 "Je perçois l'amour comme un espace où être le plus librement et authentiquement soi-même."

Alors là, sur ce point, je suis absolument d'accord avec toi ! Même si, plus le temps passe, plus je désespère de ne pas atteindre, ni même étreindre, cette osmose !

Je suis Scorpion ascendant Cancer de l'année du Serpent et ayant pour Totem le Saumon... Oui, mélange qui fait penser à une recette de potion de Poudlard (;

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
26/07/2023 à 11:18

Citation de Emiliebeli #468644 Après c'est vrais qu'on vie dans une société ou le bon parent aime et le mauvais n'aime pas, alors que la réalité est bien différente

Oula! Loin de moi cette rigidité ! A travers de mon métier j’ai vu tellement de parentalité différentes et de mécanisme liés à cette parentalité très opposées selon l’idée même de ce qu’est la parentalité selon les différentes cultures

Au final l’important c’est que tu t’y retrouve et que ton ressenti ( ou non ressenti) ne te fasse ni souffrir .

avatar ancien membre
Ancien membre
26/07/2023 à 12:05 - 26/07/2023 à 12:05

Citation de DeltaliceJe suis Scorpion ascendant Cancer de l'année du Serpent et ayant pour Totem le Saumon... Oui, mélange qui fait penser à une recette de potion de Poudlard

Espèce de sang de bourbe va 🤣

avatar contributeur de Dentelle
Dentelle
26/07/2023 à 12:28

Citation de Cameleone 17 #468419

La peur est irrationnel c'est sur, c'est l'incompréhension de soit même ou de l'autre qui la crée, et le comportement de défense qui va avec.

Si vous vous avez du mal à le montrer, c'est déjà que vous le ressentez alors que pour ma part je ne le ressent pas donc je n'est rien à montré, à part une attention à l'autre ( qui peut être très puissante aussi) mais de forme mécanique et non sentimental.

Peut-être qu'avec une personne aromantique par exemple je serais plus à l'aise car cette personne comprendrait mieux se non ressentis de l'amour ( si j'ai bien compris la définition du terme )

Pour ça qui est de l'enfance je ne pense pas que tout soit relier à ça, c'est plutôt le manque de compréhension de soit même au fil du temps qui destabilise et du coup chaque fois qu'on se comprend un peu mieux, on peu plus facilement aller vers l'autre mais ça prend du temps ça reste une évolution permanente de soit et envers l'autre.

Citation de Occamj #468424

Il n'y a rien de triste, au fil du temps, et de l'évolution de ma compréhension de moi même ma peur disparaîtra ou deviendra surmontable. Ne pas en être la pour l'instant ne me pose pas de problème je cherche juste à avancer vers cette direction et même si ça prend du temps j'arrive quand même à percevoir que j'avance, donc c'est déjà gagné !

Citation de Alma08 #468490

J'ai ouvert se sujet par partage pas par attente de réponse.

Et je le vie bien, je me sens heureuse et chanceuse de ce que jai deja , avoir conscience de mes peurs, ou de ce que je ressent ou pas, c'est un mieux me comprendre et pas un rabaissement de moi même. J'aime l'idée d'évoluer de manière personnel et dans le partage avec les autres donc ça passe par la prise de conscience de mes " forces " et de mes " faiblesse". Je suis bien d'accord, la vie est courte alors je savour mes acquis et ne me ferme pas à l'idée d'acquérir de nouvel expérience sans pour autant en ressentir un besoin ultime.

Citation de Alma08 #468495

C'est un peu votre état d'esprit que j'ai, du coup moi aussi j'ai peur et je me soigne en prenant le temps qu'il faut car même si la vie est courte, il faut respecter sont propre rythme c'est essentiel.

Après je pense que les traumatisme de l'enfance et/ou adulte n'empêche pas de pouvoir créé des liens relationnel, je pense plutôt que c'est ce qu'on fait de ses traumatisme ou pas au fil du temps qui met une barrière à sa propre évolution.

Citation de Hystorie #468546

Je le trouve joli votre partage, même si le romantisme ou ce qui peut y ressembler ne me carracterise pas, vous laissez passer vos émotions dans votre écrit, c'est agréable à lire, alors merci

Citation de Alma08 #468553

Désoler ma réponse va peut-être être froide, mais elle est réel donc je l'assume.

Je prend soins d'elle au sens mécanique de la chose. Aimer ou ne pas aimer son enfant ne veut pas dire s'en occupé ou pas, mais respecter son rôle de parent et son enfant ou pas implique qu'on s'en occupe ou pas. C'est comme un contrat, j'ai signé mon engagement et mon respect de mon enfant et je.j'ai assume avec le plus grand plaisir mon rôle de maman même sans ressentir d'amour pour elle, vue que le respect et l'amour son 2 choses différente.

avatar contributeur de Cameleone 17
Cameleone 17
26/07/2023 à 14:32 - 26/07/2023 à 16:54

C'est

avatar ancien membre
Ancien membre
26/07/2023 à 16:19

Citation de Deelinph #468668

lève sa baguette et dis Pétrificus ! 😄

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
26/07/2023 à 17:21

Citation de Emiliebeli #468674

Je ne sais pas communiquer autrement.

C'est sûrement dû à l'hyperémotivité.

avatar contributeur de Dentelle
Dentelle
26/07/2023 à 17:36

Citation de Cameleone 17 #468729

J'ai eu le temps de vous lire avant votre modification de texte.

Vous osez partagez votre ressentis sur mon témoignage et vous êtes consciente que c'est un exploit pour vous. Mais quel pas en avant, vous en êtes consciente?

Même si c'est qu'une fois à la retraite que vous avez eu un ordinateur et que vous avez pu cassé votre isolement ça reste quand même une évolution.

L'évolution n'est pas faire un gros bon en avant mais de petit pas qui permettent d'avancer sur la distance d'une vie.

Pour moi aussi avoir dit ouvertement au travers de mon témoignage ce que je ressent est une évolution ( ca ma pris 3 mois pour osé alors que le texte je lavais écrit en 5 minutes) , d'ailleurs à par en parler à ma fille ça me paraissait impossible de verbaliser mon non ressentis d'amour, alors que maintenant que je l'ai en quelque sorte crié sur les toit en l'exposant dans un endroit public je me sens plus à l'aise d'en parler dans mes futurs conversation privé. Alors ça ne veut pas dire que ça efface ma peur mais ça m'emmène à réussir plus facilement à l'exprimer donc du coup c'est un petit pas en avant qui va me permettre d'avancer au fil du temps vers l'autre en dépassant ou en ne ressentant plus ma peur, mais je reste très patiente avec moi même car ça prend du temps c'est normal, c'est de la construction.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/11/2023 à 15:59

sujet intéressant, je pense que tout est une question d'attitude, l'amour que l'on donne à une personne doit être égale à celui que l'on reçoit, une question d'équilibre. Dans le sens le plus commun, je dirai que l'attention est beaucoup plus importante que les mots...

Pour être en adéquation avec le sujet voici un petit poème que j'adore écrire, c'est un poème de femme écrit par la main d'un homme...

Il s'intitule : '' Tendresse ''

Tendresse

Mes larmes ont coulé lorsque tu m'as cueilli

par une caresse affectueuse et quelques mots gentils

je ne cesse dès lors de boire tes paroles

mon esprit se délecte dans des vapeurs d'alcool !

Tu as bercé mon âme de toutes tes attentions

qui m'ont rendu plus fière en sublimant mon nom

je me sentais belle comme la rose qui fleurit

mes larmes ont coulé lorsque tu m'as cueilli !

Tu as soigné mes faiblesses et pansé mes blessures

tu as même réussi à percer mon armure

tu as fait de moi, ta passion, ta folie

par une caresse affectueuse et quelques mots gentils !

Tu m'as donné la force en m'offrant ton amour

pour faire renaître en moi d'autres nouveaux jours

tes discours parfois sont pour moi un symbole

je ne cesse dès lors de boire tes paroles !

Tu m'as prise sous ton aile en prenant soin de moi

par de si bons désirs et de plaisirs courtois

entourée de délices où ta voix me console

mon esprit se délecte dans des vapeurs d'alcool...

La plume de Bruno

avatar contributeur de Ourson Con
Ourson Con
30/11/2023 à 16:40

Citation de Laplume #486879Pour être en adéquation avec le sujet voici un petit poème que j'adore écrire, c'est un poème de femme écrit par la main d'un homme...

Intéressant , ayant personnellement beaucoup de mal avec la notion de genre pourrait tu me dire ce qui différencie un poème de femme de celui d un homme ?

avatar ancien membre
Ancien membre
30/11/2023 à 16:54

l'émotion n'est pas la même et le ressenti non plus...

avatar contributeur de La Frite
La Frite
30/11/2023 à 18:07

Citation de Laplume #486883

ah ?

tu peux développer?

avatar ancien membre
Ancien membre
30/11/2023 à 18:29

oui pas de soucis !

Quand la femme écrit quelques vers il y a toujours une pensée profonde, une note de nostalgie, les vers y sont tous bordés d'une émotion sentimentale.

L'homme écrit quelques vers '' à défaut de les boires '', et le sentiment quant à lui est bercé de passion et d'élégance cela ne veut pas dire que les poèmes de femmes ne sont pas élégants, mais la différence fait qu'entre les vers d'un homme et les vers d'une femme, la sensation de l'écriture reste dans la sensibilité...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr