Dossier Coming-Out : mode d'emploi et conseils

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Ce sujet est une actualité

Dossier Coming-Out : mode d'emploi et conseils

A l'étroit dans votre placard? Etouffé sous le poids de ce secret trop lourd à porter? Envie de pouvoir vivre votre vie, et votre sexualité, comme vous l'entendez et au grand jour? Vous songez donc à faire votre coming-out. Gardez bien à l'esprit qu'il s'agit d'une étape capitale dans la vie d'un(e) non-hétéro, étape qui se veut irréversible de surcroît.  


C'est quoi le coming-out? 


Contraction de l'expression anglaise « coming-out of the closet » (ou "sortir du du placard" dans la langue de Molière) consiste en l'annonce volontaire de son orientation sexuelle ou identité de genre (voire par extension de toute autre caractéristique personnelle jusque là tenue secrète). Une personne gay, lesbienne, bisexuelle, ou trans (-genre ou -sexuelle) n'ayant pas fait son coming-out est dite « in ». On appelle « outing » le fait de dévoiler l'orientation sexuelle ou l'identité de genre de quelqu'un sans son accord.


Pourquoi faire le grand saut?


Qu'il s'agisse d'un désir d'être compris et accepté par son entourage, par fierté ou dans de rares cas pour se sortir d'un chantage à l'outing : plusieurs raisons peuvent pousser quelqu'un à passer à l'acte. Cependant, il est parfaitement possible d'être épanoui(e) tout en étant "in". Il faut se poser les bonnes questions : « Mon coming-out est-il réellement nécessaire? », « Suis-je certain(e) de mon orientation sexuelle? », « Qu'y ai-je à gagner? ».


Comment s'y prendre?


Ce qui est le plus délicat lors d'un coming-out, c'est que l'on ignore totalement la façon dont vont réagir les proches auxquels on se confie. C'est pour cela qu'il est conseillé de commencer par avertir une première personne de son entourage dont il est certain qu'elle soit tolérante et qu'elle acceptera la nouvelle. Celle-ci pourra vous conseiller dans la suite de votre démarche et vous apporter son soutien en cas de mauvaise surprise. 


Sur la forme, tout est possible. Certains préféreront écrire de longues lettres pour expliquer leur différence à leurs proches tandis que d’autres opteront pour en parler de vive voix. L’important reste de faire passer votre message sans brusquer quiconque. Il peut également s’avérer pertinent de s’y prendre en douceur, en laissant des indices de plus en plus explicites par exemple, ou bien en amenant le sujet au coeur de la conversation de façon de plus en plus soutenue. Vos proches pourront donc assimiler inconsciemment la chose et seront plus à même d’accepter votre annonce. 


Avec qui partager la nouvelle?


L’avantage du dernier point évoqué est cela vous permettra de « tâter le terrain ». En effet, vous pourrez observer la réaction de vos proches et en déduire leur opinion en la matière. Cela vous permettra ainsi de choisir les personnes auxquelles vous pouvez vous confier. Effectivement, il est fort probable que vous ayez à décider de ne pas vous dévoiler auprès de l’intégralité de votre entourage.


Certaines personnes, de par leur vécu, de par leur éducation, de par leur conviction ne sont pas prêtes à intégrer la différence d’orientation sexuelle. Faire votre coming-out auprès de celles-ci peut s’avérer destructeur voire dangereux. Vous pouvez toutefois essayer de faire évoluer leur mentalité subtilement de manière à ne pas trop vous mouiller bien que cela soit délicat : il s’agit souvent d’une opinion bien ancrée.


Pour résumer, souvenez vous que le coming-out doit être mûrement réfléchi et ne pas se faire sur un coup de tête. Il est également conseillé d’attendre d’être financièrement indépendant avant de l’annoncer au sein du cercle familial. 


Informations

Date de publication : 15/02/2015 à 23:22



photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 29 ans
reims

33 remerciements
Administrateur
Bonjour Respiresouffle,
je viens de rectifier le tir, le terme "annoncer" me paraît plus approprié ;)

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit