Etre Bisexuel, c'est souvent être incompris - Page n°2

avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 13:14

Je trouve cela assez courageux et j'espère que tu continueras à t'épanouir.
Envie d'un plan à 3 ? 🔞
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 18:57

Bonjour je suis nouvelle sur betolerant et je me pose une question... J'ai 21 ans et je suis bi (je l'ai plus ou moins accepté depuis mes 15 ans) mais encore aujourd'hui j'ai du mal à assumer ça devant mes proches. Mes frères (dont je suis très très proches) sont au courant mais c'est tout. J'aimerais en parler avec mes parents mais je ne sais pas comment aborder le sujet surtout que mon père est légèrement homophobe...  Need some help !!
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 19:09

Bienvenue Mlle Licorne. Je suis bi et seule ma femme le sait . Car j'estime que c'est la seule à devoir le savoir. A moins que tu ais flashée sur quelqu'un du même sexe que toi et que tu souhaites construire quelque chose avec (vie commune et/ou relation stable),  je ne vois pas l'utilité d'annoncer la couleur. Après c'est peut être juste pour toi, te dire voilà c'est dit maintenant je suis libre, ils ne seront pas surpris si je me mes avec quelqu'un du même sexe. Dans ce cas je passe le relais à ceux qui ont su faire leur coming out BI.
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 19:19

@ Sindarin j'envie ce courage, si j'étais seul oui je l'annoncerais car la vie est trop courte pour devoir se préoccuper de ce que pensent les autres. Donc je le ferais si un jour ma femme et moi devions nous séparer. En attendant c'est la seule personne qui sache et je trouve que cela suffit. Betolerant est un endroit ou je peux aussi le dire car je sais que les personnes içi ne se poseront pas de questions ou ne me jugeront pas.
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 19:24

Merci Amaury5 :) Le truc c'est que j'ai déjà été en couple avec plusieurs filles mais j'ai toujours eu peur de m'engager à cause de l'hypothétique mauvaise réaction de ma famille...  Du coup ces relations ne duraient pas longtemps... Là je sors d'une relation de longue durée (4 ans) avec un mec et aujourd'hui j'ai envie de quelque chose de neuf. Mais j'ai peur de refaire les même erreurs qu' avant :/ et de passer à côté de quelque chose de beau par peur de ma famille! 
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 19:32

Je ne t'ai pas beaucoup aidé. Je trouve dommage de passer à côté de l'amour à cause de préjugés. Surtout que tes frères le savent et l'acceptent. C'est donc un grand support pour toi pour l'annoncer à tes parents. Après comment le faire je ne saurais te le dire mais je suis certains que des membres içi sauront te conseiller.
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 19:49

Bonsoir MlleLicorne, Comme dit Amaury5... Ne précipite rien. Ma famille n'est pas au courant de ma bisexualité et j'ai pourtant 39 ans. Mes rencontres à l'adolescence étaient exclusivement hétéro. Elle ne se doutait de rien ! En fait, c'est un peu particulier. Dans ma famille, on se moque royalement de ce que je fais. Si demain, je leur dis que j'épouse la Reine d'Angleterre ou que je me jette sous un train, ça leur passerait à deux kilomètres au dessus de  leur tête. Je ne connais pas ta relation réelle avec ta famille... Donc, avec du tact. Les seules personnes qui connaissent mon orientation sexuelle, sont ma femme, quelques amis et des collègues de boulot. Dont un est gay et que j'ai pu parler ouvertement avec lui. Mais j'ai mis beaucoup de temps à parler de ça car, j'ai rejeté systématiquement cela. J'ai toujours cru que c'était une tare... Aimer des femmes et des hommes ? Pourquoi ? Est-ce une pathologie ? J'ai fini par l'accepter depuis peu en découvrant mon autre penchant avec un gars. Maintenant, si le sujet est abordé autour d'une table avec d'autres personnes, je le dis ouvertement. Autrement, je n'en parle pas. Ca reste quand même mon jardin secret. @Amaury5 : crois-moi que si un jour tu en parles à ne serait-ce qu'un ami sincère (un VRAI ami ! Parce que celui-ci ne juge pas !)... Le boulet que tu te traines pendant toutes ces années va se décrocher et tu vas te sentir libre. Te sentir "exister" ! Comme si on t'enlevait une charge de tes épaules martyrisées depuis toujours. Il ne faut pas avoir peur des jugements ! De toute façon, on en aura toujours sur ta couleur de peau, de tes cheveux, sur ton comportement... Il faut casser ça !
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 19:59

Merci Sindarin :) Je suis très proche de ma famille c'est pour ça que ça me pèse autant... Je pense que ma mère le sais au fond d'elle même mais ça reste un sujet tabou ! J'ai surtout peur de la réaction de mon père... Pas qu'il soit homophobe  (même si moins il en voit mieux il se porte) mais il est très catholique pareil pour tout son côté de la famille (dont je suis très proche également)  Tout ça sans parler de mes grands parents....
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 20:58

@Sindarin merci Sindarin, je ne pense pas trainer un boulet. Et les jugements je m'en contrefiche. C'est juste que j'aime bien un endroit comme betolerant ou tu peux discuter avec tout le monde. Que ne se posera pas les questions habituelles. Içi les gens se parlent entre êtres humain, quelque soit leur orientation. Dans la société il faut entrer dans une norme. La vie est courte je ne vais pas perdre mon temps à essayer d'expliquer des choses à des gens dont je sais d'avance qu'ils ne comprennent pas tout ce qui sort de la norme. Pour ce qui est de nos amis certains savent (ceux qui sont bi), les autres peut être aussi mais ils ont la délicatesse de ne pas s'immiscer dans notre intimité (celle de mon couple avec ma femme). Pour ce qui est de la famille, nous sommes un couple hétéro et c'est ce que nous sommes alors pourquoi aller dans le détail des choses et provoquer ou attrister.
avatar ancien membre
Ancien membre
26/04/2015 à 21:05

Tu as parfaitement raison Amaury5... Après tout, la sexualité est une affaire personnelle. Intime... comme la religion d'ailleurs. Ca doit rester dans la sphère privée. Il ne faut en parler qu'à des personnes ouvertes d'esprit. 
Envie d'un plan coquin ? 🔞
avatar ancien membre
Ancien membre
27/04/2015 à 00:21

Tu as raison Amaury5 j'ai tendance à me prendre la tête des heures sur des faux problèmes. .. Pour l'instant je vais laisser couler et voir comment les choses évoluent. J'aviserai une fois le moment venus :) N'empêche que ça fait du bien de parler de ça avec des personnes concernées :) 
avatar ancien membre
Ancien membre
27/04/2015 à 01:10

Et bien c'est une bonne chose et c'est vrai que c'est toujours plaisant de discuter et échanger avec des personnes qui peuvent comprendre. Je te souhaite plein de bonheur.
avatar contributeur de Hedy74
Hedy74
02/08/2015 à 21:57

Merci à tous et toutes pour vos réactions Oui il y a encore un long chemin de la part des hetero et des gay pour nous comprendre, ....mais un jour... nous vaincrons ahah ! ^^
avatar ancien membre
Ancien membre
12/08/2015 à 23:11

Hello à tous, Je suis nouvelle sur betolerant et lire votre opinion (qui est aussi la mienne) sur le fait que les bisexuels sont au final autant incompris par les homos que les hétéros m'angoisse un peu. Je sors tout juste d'une relation longue avec un mec, et bien que je ne sois jamais sortie avec une fille, je me sens sexuellement attirée par les femmes. Depuis que je l'ai compris, c'est comme si petit à petit, le "filtre" que je m'imposais en ne regardant que les hommes dans la rue s'était enlevé, et que j'arrivais à apprécier la beauté humaine dans toute sa plénitude, c'est vraiment très agréable. J'aimerais pouvoir rencontrer des femmes, mais je ne sais pas comment gérer la situation sans avoir aucune expérience et en plus en ayant peur de me faire rejeter en étant qualifiée de "fausse" ou de "personne qui se cherche". Comment savoir si un/une partenaire homo est capable d'accepter notre bisexualité ? Merci pour votre aide <3
avatar ancien membre
Ancien membre
23/08/2015 à 03:04

Salut MerryMelody,  Je pense que c'est comme pour tout le monde, il faut faire des rencontres (sites, bars) et y aura des personnes qui te n'auront aucun problème si tu n'as pas d'expérience, parfois c'est même un atout ! Par exemple quelqu'un "d'expérimenté" n'aura pas peur de décevoir et pourra t'accompagner dans tes premiers pas si j'ose dire. En ce qui concerne la bisexualité, c'est la même chose. Certains n'en ont cure et pour d'autres ça sera un obstacle. Et comme on dit qui ne tente rien n'a rien :b Cheers!
avatar ancien membre
Ancien membre
23/08/2015 à 12:47

Être bisexuel, c'est être incompris ... comme tout le reste ! Je suis moi même bi et homo-sentimentale et je reconnais ressentir dans mon entourage une certaine forme de questionnement et d'incompréhension quand à mon orientation mais j'ai eu déjà d'autres cas comme cela. Je penses notamment à une lesbienne qui ne comprenais pas que les hommes puissent êtres homo ou bi, elle était même à la limite de la gayphobie parfois. Ou encore cette autre lesbienne qui ne comprends pas qu'une femme puisse coucher et avoir des sentiments pour un homme. Bref, nous sommes tous l'incompris de quelqu'un, c'est ainsi et nous ni pouvons rien. Mais il est vrai que à notre échelle, nous pensons être les seuls à vivre cela. Il ne faut donc surtout pas voir le mal partout autour de nous, il est nécessaire de relativiser notre situation.
avatar ancien membre
Ancien membre
23/08/2015 à 13:35

@MerryMelody : je suis exactement dans le même cas que toi, je sors d'une relation longue avec un homme, et j'ose enfin m'avouer que je suis autant attirée par des hommes que par des femmes... J'en ai parlé à mes parents, ça ne les dérange pas du moment que je réussis à être heureuse. C'est déjà un bon point. Je ne sais pas trop comment les choses vont évoluer, j'espère réussir à trouver une femme qui soit sur la même longueur d'onde que moi, à la fois pour développer une amitié, puis (j'aimerais bien) essayer d'avoir une relation amoureuse . Je pense que ça ne va pas forcément être facile, mais j'ai des ami(e)s compréhensifs déjà. Le seul hic étant que je ne connais que peu de personnes bisexuelles ou homosexuelles dans mon entourage - c'est d'ailleurs pour cette raison que je me suis inscrite sur Betolerant. Voilà, j'aimerais trouver (ici ou ailleurs) des personnes avec qui je puisse parler de tout cela sans avoir d'appréhension.
avatar ancien membre
Ancien membre
28/08/2015 à 13:51

@Lemonkiwi: Merci pour ta réponse, c'est vrai que je n'avais pas pensé au privilège d'initier quelqu'un qui n'aura pas de point de comparaison... ça m'a un peu rassuré, merci =) @Klasu : c'est vrai qu'au final, quel que soit note cas, on sera toujours incompris par quelqu'un ! Merci de m'avoir fait voir les choses sous cet angle !
avatar ancien membre
Ancien membre
22/10/2015 à 00:39

a 10 ans,je n aimais que les garçons... à 16 ans je n aimais que les garçons et eu le désir de les gouter..et j ai degusté. à 20 ans j ai fantasmé sur des filles...toujours imaginées....jamais sur des filles  que je connaissais... malheureusement ces nouvelles envies s appelaient homosexualité...hooo! bref rejet des autres..faut cacher etc...pourquoi? c est pas bien ,c est mal..donc je n ai pas gouté... mine de rien les choses ont pas mal changé en 15 ans...a l age de 20 ans j aurai aimé pouvoir venir discuté sur un site comme betolerant... j ai 38 ans...j ai bien entamé ma vie et devoir en permanence vouloir me coller une etiquette sexuelle m a fatiguée.... sexuellement je peux faire l amour avec les deux sexes..aimer les deux sexes...et c tout.prendre du plaisir,du bonheur ou il y en a et.aimer donner en retour...
avatar ancien membre
Ancien membre
22/10/2015 à 06:52

Il n'y a pas d'hétérosexuels véritable, ce sont les sociétés humaines qui créent des normes et des règles à adopter pour mieux regir nos rapports, éviter une forme d'anarchie où tout le monde agirait comme il l'entend. Être un homme ou une femme n'a également pas de sens. Je rejoins un concept évoqué par le philosophe allemand Nietzsche qu'est celui du nihilisme. Le monde est une absurdité en soi, tout sens n'existe que parce que l'homme lui en attribue un sens (cela va de l'oeuvre d'art jusqu'à un simple panneau du code de la route.)
avatar ancien membre
Ancien membre
22/10/2015 à 10:00

Je suis tout à fait d'accord avec toi, pour ma part, souvent je me sens incomprise aux yeux de tous ces gens qui ne font que juger.  Ce qui me plaît à être bi c'est qu'on ne fait aucune différence de sexe enfin vous m'avez compris, Personne n'est mieux que personne. J'aime les filles comme j'aime les garçons mais je ne peux pas tomber amoureuse des deux à la fois comme on me sort souvent... J'avais déjà à peu près la même idée que toi et nous les bi, je trouve ça important qu'on puisse en discuter comme ça, donner nos avis, nos craintes, nos peurs, nos conseils !
avatar ancien membre
Ancien membre
22/10/2015 à 13:31

Bonjour ! Je passais rapidement sur le forum et ce sujet m'a interpelé. Tout d'abord, je suis homo, pas bi. Mais j'ai une vision des bi qui, je crois, a pas mal évolué ces dernières années (en particulier grâce à certains amis et connaissances). Au début, je dois l'avouer, je voyais les bi comme des gens peu fiables (sauf quelques exceptions), touche-à-tout et du coup, forcément infidèles, j'étais du genre à sortir des choses genre "Tous les trous sont permis" pour plaisanter là-dessus... Et puis j'ai rencontré des bis, et encore des bis (y'en a vraiment beaucoup plus qu'on ne le croit :D), et au fil du temps, j'ai pris conscience qu'ils étaient comme moi, comme tout le monde. Certains plus axés sur les plans d'une nuit, d'autres étaient de grands romantiques... Et puis j'ai surtout réalisé que, vous êtes surtout bien chanceux ! La possibilité de goûter à des relations très différentes, de vivre des expériences plus variées que n'importe quel hétéro ou homo (je parle d'expériences en dehors du lit, dans la vie de couple^^). Donc sachez bien, messieurs et mesdames bisaixuelles, que je vous admire et vous envie :) Et que vous ne devez avoir aucune honte, ni aucun "remords" sur le plan moral, quant à votre saixualité ! Je vous aime très fort :D
avatar ancien membre
Ancien membre
23/10/2015 à 10:52

Nakyaoa a écrit : Il n'y a pas d'hétérosexuels véritable, ce sont les sociétés humaines qui créent des normes et des règles à adopter pour mieux regir nos rapports, éviter une forme d'anarchie où tout le monde agirait comme il l'entend. Être un homme ou une femme n'a également pas de sens. Je rejoins un concept évoqué par le philosophe allemand Nietzsche qu'est celui du nihilisme. Le monde est une absurdité en soi, tout sens n'existe que parce que l'homme lui en attribue un sens (cela va de l'oeuvre d'art jusqu'à un simple panneau du code de la route.)
  Très bon message merci ! Les hétérosexuels sont simplement des gens qui se confortent, pour la plupart, à concevoir la reproduction dans l'acte d'aimer (je ne sais pas si vous me suivez). Quoi qu'il en soit, c'est clairement être incompris que d'être bi. Le nombre de fois où l'on m'a dit "tu sais c'est impossible d'être bi" "ce n'est qu'une phase ne t'inquiète pas" on voit où les gens placent la bisexualité. Et chose là plus drôle, je dois l'avouer, ces remarques viennent plus de personne homosexuels que d'hétérosexuels. Ce qui est quand même assez drôle. J'ajoute aussi que j'avais vu que le sucide des personnes bisexuels, vis à vis de leur préférence sexuelle, étaient supérieur à celui des hétérosexuels ou homosexuels. Comme quoi, voilà encore une preuve de l'incompréhension des gens pour un phénomène qu'ils ne vivent pas et donc, n'essayent pas de comprendre...
avatar ancien membre
Ancien membre
24/10/2015 à 20:23

C'est mieux de légaliser la polygamie x)
avatar contributeur de Hedy74
Hedy74
25/10/2015 à 07:11

Un bisexuel n'à absolument rien à voir avec un polygame, si tu nous avait lu, tu aurais compris au moins ca..
avatar ancien membre
Ancien membre
25/10/2015 à 09:20

Je ne vous ai pas tous lu mais au moins les derniers. Je crois que le gens ont du mal à penser qu'on puisse être différent d'eux ! Du coup les hétéro vont avoir du mal à comprendre les homo et les bi ! Pour ce qui est des homo (comme moi, quoi que c'est un peu compliqué ^^)  je ne sais pas si c'est le cas de tous mais je crois que la plupart en se cherchant, sont passé par la case "bisexuel". Ils se pensaient d'abord hétéro car le modèle de la société nous impose cette vision du couple, puis ils ont commencé à comprendre que les gens du même sexe ne les laissaient pas indifférent, (phase bisexuel), puis finalement ils ont enfin compris leur homosexualité ! Je pense que c'est pour ça que beaucoup d'homo considère que la bis*xualité n'est qu'une étape avant que vous réalisiez votre homos*xualité ! Personnellement je pense que c'est des sottises ! Pour certain certes c'était une étape, pour d'autre c'est la piste d'atterrissage, et ils sont très bien comme ça ! Je vous aime !!! 
avatar ancien membre
Ancien membre
25/10/2015 à 10:17

Très beau message de fraternité Pingouin dit donc ! Surtout qu'il existe une échelle de bisexualité, qui ne définit pas ma sexualité comme un principe figé mais comme quelques choses qui changent. Si vous voulez voir cette échelle, Wiki est votre ami.  Ce que je trouve dingue c'est que les gens qui sont homosexuels sont des gens qui ont subit des souffrances à cause de leur sexualité, le plus souvent. Alors ne pas accepter ou comprendre la bisexualité, ça me parait hautement bizarre
Envie d'un plan à 3 ? 🔞
Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre plateforme en ligne est un véritable site de rencontre bisexuel pour célibataires bis (hommes ou femmes).

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur l'espace coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr