La France, un pays Laïc ou non?

Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur
Bonsoir à tous, Un sujet politique, allons y gaiement (gay? Omfg je sors)! Bref. 
Je trouve que c'est une question intéressante. J'ai eu ce débat récemment, mais impossible de le terminer. Qu'en pensez vous?


La France est elle un pays Laïc
ou bien juste un pays (relativement) tolérant du point de vue religieux? Quelle est votre définition de la Laïcité?
Je pense qu'il est important de bien connaître son pays. Malheureusement, tout le monde n'est pas de cet avis.
Aller, je meurs d'envie de savoir ce que vous penser de cette notion de Laïcité dans notre pays, la France!!! :D

-Désolée de la courteur(? xD) de ce message, mais je préfère ne rien avancer, pour laisser place à un débat absoluuuu *^* xD

Date de publication : 05/09/2014 à 02:34
#162282
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
La laïcité ou le sécularisme est le principe de séparation de l'État et de la religion et donc l'impartialité ou la neutralité de l'État à l'égard des confessions religieuses1. Par extension, laïcité et sécularisme désignent également le caractère des institutions, publiques ou privées, qui sont indépendantes du clergé.La laïcité s'oppose à la reconnaissance d'une religion d'État. Toutefois, le principe de séparation entre l'État et les religions peut trouver des applications différentes selon les pays.

P.s: c'est quoi une babouche ? sa se met sur la tete ? :/
#162283
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
je t'ai donné la definition de wikipedia :) j'esper avoir repondu a ta question :)
#162284
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Bidiscret : Merci Wikipedia hein !

Voici la définition d'une babouche :
La babouche du persan ????? est une chaussure en cuir traditionnelle provenant du monde arabo-musulman.
Les babouches des Bédouins sont avec ou sans quartiers et oreilles pour les attacher à la façon de
nos souliers, n'ont qu'une semelle mince et sont sans talons. Von
Richter mentionne les babouches par Paputschen1 et il explique le mot par pantoufles.
Les babouches des citadins diffèrent de celles dont font usage les Bédouins, car elles n'ont ni quartiers, ni oreilles et en conséquence
elles ne s'attachent pas.

Source : Wikipedia
#162286
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
On s'éloigne du sujet mes petits :( Allez un peu d’intérêt pour votre Pays, bordel! xD 
#162287
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
PTDR affou, merci beaucoup mais si c'est sa, j'en ai aux pied, je savais pas que sa s'appelait babouche, mes parents (rebeu) me l'on pas dis, moi je pensais que c'etait un singe qui etait animateur de television dans la serie "dora l'exploratrice" :/ ............
#162288
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
-_- Vous me désespérez sérieusement les gars XD Arrêtez vous là! >.<
#162289
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Faudrait deja nous donner le nom d'un etat qui s'approche le plus de cette idée de "laicite". 
Aucun pays n'est laique, parce que cela veut dire qu'il faudrait etre neutre vis-a-vis des religions. L'etat francais ne l'est pas, puisqu'il y a un heritage catholique. 
#162290
photo de l'auteur Superpositoire
Superpositoire
Homme de 27 ans
Pour moi, grâce à la laïcité, on ne peut pas voir/savoir à quelle religion tu appartiens.
Quand je vois des musulmans avec leur sortes de pyjamas sur la tronche qui se baladent en pleine rue, je me dis, non, la France n'est pas un pays laïc ... Huuum après je crains que je confonds "culture" et "tradition" avec "religion". Je sais pas si le fait de porter ce genre de trucs est un signe de religion, je ne sais pas mouahahahah

Et attention, je ne suis pas raciste ni quoi que ce soit, commencez pas avec ça.

 0 vote #162302
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
La laïcité est un principe selon lequel aucune religion ne prévaut par rapport à une autre. Pour un Etat, concrètement, deux solutions apparaissent: interdire toute forme de culte (mais n'est-ce pas là atteindre la liberté individuelle?), ou autoriser le culte dans les limites de la liberté individuelle?

J'ai essayé de retrouver la personne qui a dit:
"La religion, c'est comme ton pénis: que tu en aies une et que tu en sois fier ne me pose pas de problème. C'est quand tu viens la secouer devant mon visage que ça me dérange."

Mais j'ai pas trouvé.

Un Etat laïque tolère donc tous les cultes. Le problème posé par cette jolie citation, ce sont les signes ostentatoires d'appartenance à une religion. Dans le cercle privé, chacun fait ce qu'il veut, mais dans les institutions et lieux publics? C'est là que le vrai problème se trouve, à mon sens. Ou est la limite acceptable? A quel moment la loi empiète-t-elle sur notre liberté individuelle?
#162304
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Je pense que la laïcité c'est plutôt une illusion dont se vantent les politiciens. Si l'Etat était vraiment laïc, il n'y aurait plus toutes ses visites/discours whatever avec des représentants religieux. Un pays laïc n'interdirait pas, selon moi, qu'un individu porte de signes ostentatoires de sa religion. Hors nous le faisons en France, et au nom de quoi ? De la République ? Non. De la liberté individuelle ? Sa existe encore ? Non, nous le faisons au nom de l'héritage culturelle et religieux français, donc la neutralité, faudra repasser plus tard.

Ce que je ne comprends pas, c'est quand, à quelle moment le fait de voir un individu avec un signe visible de sa religion gêne un autre individu. Sa n'a aucun sens. Pourquoi devrait-on obliger les gens à entrer dans le moule neutre de la société, c'est complètement stérile comme idée. Sa ne me dérange pas de voir un type avec une croix au cou ou un juif avec sa kippa. A partir du moment où la religion est choisie et pratiquée en toute liberté par l'individu en question, c'est sa vie. Et ni moi, ni l'Etat n'ont a intervenir là-dedans. C'est un truc bien français ça, de vouloir voir l'Etat partout, et en tant que libéral (attention, pas le libéralisme qu'on décrit sur TF1 et dans les discours de Valls &co;) sa m'énerve. Je dévie un peu mais la question est la même au final : en quoi l'Etat a-t-il son mot à dire sur le mariage homosexuel ? A aucun moment l'Etat ne devrait intervenir, c'est un non respect fondamental des libertés fondamentales (libertés dont chacun dispose dès sa naissance avant même qu'une loi ne les lui confère juridiquement) de chaque être humains. Donc oui on se dit laïc, on se dit aussi pays des droits de l'homme, mais au final, on est ni l'un, ni l'autre.
#162306
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
"En quoi l'Etat a-t-il son mot à dire sur le mariage homosexuel?"

Heu... Parce que l'Etat vote les lois? Et que le mariage, autant qu'il est un symbole d'union devant Dieu pour les personnes croyantes, est une union civique pour les citoyens d'un pays? L'Etat a tout à voir là-dedans.

Et effectivement, l'Etat n'a pas le droit d'intervenir dans ta vie privée, mais dès que tu entres dans un établissement public, tu es censé ta plier au règlement de cet établissement, qu'un signe ostentatoire d'appartenance religieuse te gêne ou non. C'est pour éviter toute dérive et tout mécontentement que la loi est ainsi faite, pas par pur plaisir d'interdire...
#162307
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Chacun est libre de croire en ce qu'il veut, a partir du moment qu'il n'essaie pas de la partager "de force" aux autres et qu'il vit en tant que citoyen français. A chacun sa façon de s'habiller, personne n'est en droit de juger l'appartenance à la religion de quiconque. La kippa, l'étoile de David, la croix de Jesus, la main de fatma, et autres ne me dérangent pas à partir du moment où la personne sait ce qu'elle sort de sa bouche et en respectant les autres. Exemple: (Je ne suis pas spécialement pour la bourka mais...) En France, on regarde de haut la bourka dans certain lieux ou même le voile, alors qu'au Maroc , en sachant que il est interdit de se balader "limites a poil" , beaucoup et énormément de touristes français, chinois, et d'autres venant des quatre coins du monde le font, même ceux parti résidant là bas. Et on ne leur dis rien pour autant..

Enfin, pour moi, cela reste un débat dit "sans fin", j'aimerais finir par le fait est que j'ai un bout de zizi coupé (= circoncision) , et a vrai dire, j'en suis bien content ^^ 
#162308
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Dans mon association (Les eclaireuses et eclaireurs de France), on fait du scoutisme laïque. La Laïcité est quelque chose de très important pour nous, primo parce que ça nous différencie de tous les autres mouvement de scoutisme qui, par définition, appartiennent à une Eglise (dans son sens large, donc toute confession) ; secundo, nous avons une définition de la laïcité que l'on essaye de transmettre : c'est l'acceptation (et non la tolérance qui est un mot que je n'aime pas du tout, dans la tolérance, il faut quelqu'un de supérieur daigne bien vouloir tolérer l'existence de personnes différentes de lui, et bien entendu inférieures) de tous, quelques soient les appartenances ethniques, religieuses, idéologiques, politiques, sexuelles, avec on non présence d'un handicap.

Je ne pense pas que la laïcité soit juste un mot qu'on balance pour faire plaisir aux classes populaires quand on est politicard. Je pense très sincèrement que c'est le fer de la lance pour la lutte contre LES discriminations. Malheureusement, ce n'est pas parce qu'un état se revendique laïc, que tous ses membres sont d'accords avec cet idéal. Evidemment, on va toujours avoir des personnes discriminées, parce qu'on trouve toujours des discriminants "ah t'as vu l'arabe là bas" "oh encore un handicapé" "putain qu'est ce qu'il est moche le clochard là bas" ou encore ma préféré "putain de Juif" sont des phrases que j'entends partout, tout le temps quand je me balade ou lorsque je suis en déplacement pour le travail. Pour moi, l'état a beau vendre ses valeurs comme la laïcité, tant que le "peuple" n'aura pas compris que toutes les personnes résidant sur cette Terre sont égales, nous ne pourrons jamais avancer. 

Entre les chrétiens intégristes qui crient au scandales lorsque l'on propose un repas hallal dans les cantines, lorsque des musulmans intégristes s'indignent d'avoir des enseignements mixtes dans les écoles, lorsque des israélites orthodoxes te crachent à la figure que tu vénères un faux messie (alors que tu es non croyant...), j'en passe et des meilleures, comment faire croire à une véritable laïcité ! Surtout quand ces mêmes religions prônent l'amour de son prochain.

La France sera un véritable pays laïque, lorsque l'état, c'est-à-dire vous et moi, commencera a comprendre que nous sommes tous égaux, parce que nous sommes venus au monde de la même façon et que nous en partirons tous. Ce qui se passe avant et après, chacun est libre de croire ce qu'il veut. Ce qui se passe pendant la vie ne doit pas être gâché par des luttes interminables parce que personne ne peut prouver qu'il a raison de croire en son dieu. Sinon on ne parlerai plus de croyance, mais de science.
#162309
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
@Jawax : si unir civiquement deux personnes de sexe différent n'est pas un problème, pourquoi unir deux personnes du même sexe serait un problème ? Au yeux de la loi, un individu est un individu, c'est exactement la même chose. Problème vis à vis d'une morale religieuse ? C'est laïc ça ?
Ce que je voulais dire avec  "En quoi l'Etat a-t-il son mot à dire sur le mariage homosexuel?" c'était plutôt:

On ne peut pas priver des gens de s'aimer, on est d'accord j'imagine. Et chaque individu à des libertés fondamentales, qui ne lui sont conférées par personne, il les a car il est un être humain. A partir de ce moment-là, l'Etat n'a pas le droit de dire qu'on a le droit ou pas de se marier, ce n'est pas de son ressort. Le boulot de l'Etat c'est de mettre en place les lois qui vont intéragir avec l'aspect contractuel du mariage.

Parce que si l'Etat dit: les homosexuels n'ont pas le droits de se marier, sous-entendu ils ne sont pas libres de choisir la personne avec qui ils veulent vivre (en tout cas on veut les en empêcher), le résultat c'est quoi ? On prive un être humain de ses libertés fondamentales, ce qui justement est une composante de son humanité. On déshumanise. Pour moi la question ne se pose même pas. Si X veut se marier avec Y quelque soit leur sexe respectif, le rôle de l'Etat donc de la loi, c'est de dire que ce contrat entraine telle chose et telle chose, que pour rompre ce contrat il faudra suivre telle procédure. Le problème c'est qu'on se base sur une morale religieuse qui qualifie de nombreuses libertés comme intolérables. C'est pour cela que je ne crois pas à la laïcité de la France. On se décrie comme un pays laïc, ce qui sera extraordinairement génial si l'on était vraiment. Mais pour le moment c'est une illusion.

Pour conclure mon propos sur cette question, je dirai que nous ne devrions pas croire que nous sommes un pays laïc, beaucoup de choses appel à croire au contraire. Il faut travailler encore pour qu'un jour chaque individu soit libre de choisir ses croyances sans risquer d'être discriminé, pour qu'un jour on se base sur une morale non religieuse qui respectera l'humain dans toute sa diversité.
#162311
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
La France, un pays Laïc ou non?

Ben non, si c'était le cas, il y aurait pas autant de polémiques. La loi serait appliquée et s'imposerait dans les institutions, les lieux publics. Elle serait pas discutée à chaque foi.

Puis, la France n'aime pas les différences.
#162312
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Ah ok Gealen, j'ai eu peur ^^

Je pense que nous réagissons de la sorte, car pour nombre d'entre nous, être gay n'est pas un motif pour être supérieur ou inférieur. 
Mais nos aînés ont connu la France où l'homosexualité était considérée comme étant une maladie mentale. Les gays n'étaient donc pas normaux. Pourquoi donc aller élever les gays au niveau des hétéros, en leur permettant de se marier? Nombre de personnes ne pouvaient pas le concevoir. L'Etat s'en mêle donc, car il a le pouvoir de faire changer ou non les choses.
C'est un peu comme le droit de vote des femmes. On s'indigne maintenant qu'un tel droit ait pu être interdit, juste par sexisme. Mais ça a existé, et les choses ont changé, heureusement.

Quant à savoir si la France est un pays laïque... Au final, ses lois sont laïques, c'est une partie des Français qui n'est pas laïque.
#162322
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
L'école en France doit être laïque (on ne doit pas porter de signes religieux) après dans les lieux publiques on peut manifester qui on est vraiment, on a le droit. C'est le respect d'autrui. À la fac une fille venait en burka ça gêne certains mais si on regarde la loi, la fac est un lieu public comme la rue on a juste à respecter ou partir si ça nous plait pas.
#162331
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Personnellement, j'aime beaucoup vos réponses :3 Même si j'aurais tendance à rejoindre Jawax.
Je pense que la France N'est pas un pays laïc. Mais je pense que personne n'a a voir la religion d'autrui. Ça n'amènera que des tensions. Moqueries, Xénophobie, Insultes sont de mises aujourd'hui, malheureusement, en partie parce que nous ne respectons ni la laïcité, ni autrui.

Après en ce qui concerne le mariage gay (Je suis pour heeeein xD), je pense juste qu'on aurait pas dû appeler ça "mariage pour tous" mais "union civile pour tous" car le terme de mariage est un terme religieux. (C'est en partie pour ça qu'il y a eu polémique et qu'il y a eu la plus grande hypocrisie religieuse jamais vue.)
D'ailleurs, le "mariage" civil pour les hétéros ne s'appelle pas mariage, mais "union". Car il est divergent de la religion.

Biensûr ce n'est que mon humble avis sur la question, mais il est intéressant de l'exprimer ainsi que de lire les vôtres.
#162353
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
C'est encore une histoire de respect de toutes façons. La France est depuis des siècles un pays d'accueil pour les immigrés et donc une porte ouverte aux religions. Aujourd'hui on a dans notre pays le problème de la religion c'est à dire que beaucoup de français (pas tous mais tellement) font des discriminations, et malheureusement c'est de plus en plus naturel et inconscient chez beaucoup.

Alors une France laïque qui veut intérioriser la religion alors qu'on lui a ouvert la porte ben c'est une contradiction et je pense un pas en arrière. On ne s'accepte plus et on n'accepte plus les autres.

Il faut prendre le mal à la racine et combattre les discriminations et la xénophobie et tout ce qui fait apparaître qu'on est différent. Pourquoi dans la rue quand on se balade les gens sont obligés de nous regarder et rire ou nous insulter parce qu'on est différent, pourquoi toujours se moquer.

Quand je pense à ça je me dis qu'on ne peut pas respecter la religion de quelqu'un si on ne respecte pas sa personne elle-même et ces moqueries se faisant autant par des personnes qui se plaignent qu'on respecte pas leur religion que par des gens qui ne se plaignent de rien. Et souvent ça se fait parce qu'on est plus fort en groupe face à une personne seule.
#162355
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Temperence,
"je pense juste qu'on aurait pas dû appeler ça "mariage pour tous" mais "union civile pour tous" car le terme de mariage est un terme religieux. (C'est en partie pour ça qu'il y a eu polémique et qu'il y a eu la plus grande hypocrisie religieuse jamais vue.) D'ailleurs, le "mariage" civil pour les hétéros ne s'appelle pas mariage, mais "union". Car il est divergent de la religion."

Ben non, tu as le mariage religieux et le mariage civil. Tous les deux sont des unions. La religion n'a pas le monopole du mot "mariage".

"Mariage pour tous" n'est qu'un surnom.

Le mariage civil est pour les hétérosexuels et les homosexuels, les mêmes droits pour tous. C'est conforme aussi avec les textes européens, au niveau de l'institution exerçant les mêmes droits aux citoyens.
#162357
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
La manière dont on appelle le mariage ce n'est vraiment pas le plus grave.
Par contre il y a un vrai problème avec la religion dans ce pays.

Personnellement je suis fière de ma religion mais je ne m'en vante pas.
Pourtant j'ai souvent des remarques à ce sujet. Des trucs déplacés parfois.

Je ne peux pas dire si la France est ou non un pays véritablement laïc mais en tout cas, la religion n'est pas acceptée par beaucoup de gens. Est ce que ça vient d'une éducation, des médias ?...
#162371
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Temperence le 06/09/2014 - 05:34:51
PanOlive: Je parle en terme législatifs. :)

Elyphis: Je pense que c'est surtout dû à la nature humaine qui ne peux s'empêcher d'avoir peur de l'inconnu.
Mais Les médias, la société sont des conditionnements pour les générations qui ne sont pas négligeables, effectivement ._____________.
#162381