"J'aime les moches"

Ancien membre   - Modification par Redfeather le 06/07/2014 - 20:45:22
Max Boublil, chanteur et humoriste, est surtout connu pour ses chansons "cons". Parmi celles-là, comme l'indique le titre de ce topic, "J'aime les moches". Chanson qui fait rire, parce que logiquement, qui dirait un jour "Moi j'aime les moches" ? Personne. Et même si cette chanson est faite pour faire rire, elle fait quand même, sans doute involontairement, une bonne critique des moeurs actuelles. Toujours la même rangaine : je sais. Tout le monde cherche des gens beaux. Mais je me pose quand même la question : c'est vraiment la seule qualité qui compte ? Les gens "moins beaux" sont donc destinés à la dépression ? Et puis, parce qu'ils ne sont pas beaux, ça veut forcément dire qu'ils n'ont pas les autres qualités qu'on recherche ? Alors oui, au lit, si le physique ne nous dit rien alors comment avoir du plaisir ? Je comprends pas cette logique. Ce n'est pas plutôt en restant focalisé, comme obsédé, par l'aspect, en se concentrant sur un défaut, qu'on s'empêche de ressentir les choses ? ... J'aimerais croire que les gens beaux ne sont pas destinés à faire leur vie avec les gens beaux et vice versa.
Ancien membre  
Certes, de nos jours, la beauté prime. On a tous connu (ou connait) le schéma typique du lycée: les beaux gosses et belles gosses sont les plus populaires (enfin ceux qui le savent). Mais d'une, la beauté ne suit pas les mêmes critères selon les uns et les autres. C'est ainsi qu'on va pouvoir dire : "Ah moi je trouve que Leonardo Di Caprio est bien plus beau que Christiano Ronaldo" (parmi les gens célèbres), ou "Ah ben moi je préfère largement Natalie Portmann à Diane Kruger". Soit. Mais on en oublie le charme! Car finalement, on est charmé par une personne, pas percuté(e) de plein fouet par sa beauté. Enfin personnellement, si la personne est belle, c'est cool, mais si un canon n'a aucune personnalité et ne dégage rien, ça ne va pas m'attirer. Et logiquement, il en est de même pour d'autres personnes que moi, puisque des personnes qu'on qualifie de moches, trouvent l'amour. C'est donc bien que ces personnes ont su séduire par autre chose que leur physique plus ou moins ingrat. Là où ma théorie se casse un peu la gueule, c'est qu'on voit rarement quelqu'un de très beau avec quelqu'un de très moche. Et si notre physique déterminait ce que nous recherchons chez quelqu'un? Est-ce que quand on est moche (ou quand on se qualifie de moche), on cherche une beauté intérieure et pas forcément extérieure (par dépit?)? Est-ce que quand on est beau, on recherche un certain standing physique? Est-ce que le physique n'est pas vecteur de confiance en soi? Tout comme l'intelligence d'ailleurs... Enfin bref, tout ça pour dire: je me trouve pas trop conne (bon ça dépend des fois), et ni hideuse ni canon (j'ai du charme, ça me console :D), et par conséquent, je recherche une personne pas bête, et même si je n'aime pas l'avouer, une personne qui me plait physiquement, donc pas une personne que je trouverai moche. Et pour conclure et suivre ma pensée, je pense que chacun a ses critères de beauté, de charme. Certains aiment les grands, les petits, les cheveux longs, les cheveux courts, l'ultra féminité, l'ultra virilité, les poils, les biceps, les crevettes... Il faut de tout pour faire un monde!
Ancien membre  
Je t'avoue que cela ne sers plus a rien de se poser la question, personellement, cela ne me derangerait pas de pouvoir être attirer par n'importe quel physique, mais malheureusement tout ça on ne le controle pas et la société actuel engendre de plus en plus cette idée du physique. De plus, il me semble dans mon avis, que l'attirance physique ne compte pas quand il s'agit de se reproduire, mais plutôt quand il s'agit de plaisir, ce qui expliquerais pourquoi tout le monde y pense malheureusement. Nous vivons dans un monde bien triste, au risque de paraitre pessimiste, mais si tu n'as pas les bonnes qualités tu ne t'en sortiras pas si facilement. C'est la sélection naturel... Ce qui fait mal c'est que l'on ne peut pas regler ça aussi facilement, le physique n'est pas quelque chose que l'on peut selectionner... que ce soit le poids, la taille, et l'apparence. Et j'ai l'impressions de voire plus cette importance pour le physique chez les homosexuelles (n'étant pas une fille et connaissant peu d'amie éprouvant une attirance pour les femmes je ne peux pas dire ce qu'il en est dans ce milieu là...) Personellement je n'ai pas de soucis a attirer les filles (alalala la loi de murphy lol ) Plus qu'a esperer un jour pouvoir changer de physique en un claquement de doigts, mais malheureusement il y aura d'autre critères d'attirance d'ici là... :)
Ancien membre  
il y a personne de beau/belle ou moche, chacun a sa beautée, moi je vais plaire a certaine personne et pas a d'autre, comme tout le monde
Ancien membre  
Nous vivons dans un monde stupide et superficiel. À mes yeux, ceux qui s'adaptent parfaitement à cette société sont les plus moches. La beauté repose avant-tout, en ce qui me concerne, sur ce que je ressens pour une personne : de l'affection, de la compassion, de l'attirance (sentimentale, rarement purement physique) et parfois même de l'admiration. Les gens beaux, ce sont avant-tout ceux qui m'inspirent à être quelqu'un de meilleur. Mais il en faut pour tous les goûts et pour toutes les préoccupations. Je laisse volontier les plus mignons aux mignons, si ça me permet de tomber sur des personnes bien plus intéressantes et attractives.
Ancien membre  
" Si dieu a inventé l'humour, c'est pour que les moches puissent ba*ser " Désolé de l'expression mais, ça veut tout dire. Pas dans le sens où faut être nécessairemet beau pour faire l'amour, mais dans le sens où c'est pas que la beauté qui compte. Comme je le dis souvent, quand on a pas une qualité quelque part faut relever les points fort qu'on a et pas se plaindre de ses points faible. Bref ! En clair, les personnes pas très agréables à regarder pourront sûrement pas avoir d'aventure,de petite histoire d'un soir, mais ils pourront tous connaître l'amour. Le problème c'est qu'en général ces gens se précipitent trop ( peut-être par frustration ?) et du coup ça peut foutre la choquote à l'autre, et ptet pas laisser le temps à l'autre de le connaître, et peut-être de l'apprécier puis l'aimer. Je m'écarte un peu du sujet mais bon x)
Ancien membre  
... au moins... on n'a moins de chance de se le(la) faire piquer ! Une nympho me disait un jour qu'elle préférait se promener au bras d'une mochetée comme moi !!! ça la mettais en valeur !!! elle n'étais pas, en fait, aussi belle que ça !
Ancien membre  
Jawax : Nous sommes d'accord, et je tiens à préciser que globalement, je partais du principe que la beauté était en effet subjective (j'insiste sur le globalement). Et pour tenter de répondre à tes questions, je pense en effet que le physique et la façon de nous juger n'est qu'issue du regard et des remarques d'autrui. Par conséquent, plus les gens nous toiseront avec un léger rictus qui se veut discret en ayant l'air de dire "mouais, bof...", plus nous nous sentirons moches et inintéressants. Pour beaucoup, se définir repose avant tout sur les qualités que les gens nous prêtent, parce qu'en faisant ça on se pense plus objectif et on reste cohérent avec notre personnalité "sociale". Et justement, nous oublions, nous-mêmes comme les autres, notre propre charme. On ne sait plus le mettre en valeur, et à force de se baser sur le regard des autres, on doute même de son existence. Et pourtant, le regard des autres reste primordial, ne serait-ce que pour réguler nos comportements, etc. Difficile de savoir sur quel pied danser :S Et justement nous sommes pareilles, étant donné que je ne me base pas sur le physique mais sur le sentiment que me procure quelqu'un, sur son charme, et surtout les yeux mais là je divague (.... hm non ^^). Ensuite, effectivement, le fait qu'on se juge comme "moche", "déplaisant", "pas attirant", atteint carrément, d'après moi, l'estime de soi, la confiance en soi, et on va donc rechercher chez quelqu'un des qualités plus spirituelles que physiques, qui soient plus, sans doute, "à notre portée". Mais le problème qui persiste et dont je voulais surtout parler, c'est : nos standards de beauté (nos critères personnels et subjectifs) ne sont-ils pas de plus en plus étriqués ? Exacerbés ? Avec cette société qui, comme le dit si bien ArchB (à qui je répondrai de manière plus détaillée ^^), devient complètement stupide et superficiel, comment peut-on cultiver ne serait-ce qu'un semblant de confiance en soi ? Ce faisant on a de plus en plus l'impression d'être débile et de se voiler la face, c'est carrément sain ! --" Après évidemment, tout comme toi, Jawax, je vais d'instinct prêter plus d'attention à une fille que je jugerai jolie, belle ou même "waow!", mais si rien d'autre ne m'inspire chez cette personne, si en l'écoutant parler elle me fait lever les yeux au ciel (ce que je fais quand j'entends des propos creux et cons, et étant moi-même un peu con, il faut le faire xD), j'aurai plus aucune envie d'aller plus loin. Si au contraire, une fille me plait énormément par sa personnalité, sa philosophie, etc, qu'elle ait un physique qui me plait ou non, elle m'aura captivée, parce que c'est dans la personnalité que je situe le plus souvent le charme, c'est là que je la trouverai belle. Et en regardant autour de moi, j'ai un peu l'impression d'être naïve, d'être la seule à voir les choses ainsi :/
Ancien membre  
C'est marrant, parce qu'on revient à un autre sujet que tu as lancé: les filles masculines. Dans la mesure où les médias nous renvoient une image de femme parfaite optimisée pour bien passer en photo (sans gras, de longs cheveux, une bouche légèrement entrouverte de manière nonchalante finement étudiée pour qu'on pense qu'elle nous AGUIIIICHE), nous nous contruisons malgré nous, à force de bourrinage médiatique, une image étriquée, comme tu le dis, de la femme idéale. Après, j'ose espérer que nous ne sommes pas les seules à être encore sensibles au charme! Mais quoi qu'il en soit, tu es "naïve", et alors? C'est une qualité de pouvoir être encore touchée par le charme des gens, même si autour de toi on préfère s'attacher à des détails futiles!
Ancien membre  
Bon, j'ai bien tout lu...Ne remarquez-vous point que ce sont souvent les sites de rencontres qui écartes les moches de l'amour? Je m'explique: si quelqu'un va sur un profil et voit que la personne ne lui plaît pas physiquement, alors il quitte le profil! Il est plus difficile de le faire dans la rue en face à face! Car le physique est ce que l'on voit en premier il faudrait au contraire parler avec les gens pour les connaître mieux, car un profil de nos jours ressemble plus à un produit de super marché, on n'est pas des marchandises, parler entre vous! La beauté oui, mais avec modération!
Ancien membre  
Jdirais que la personnalité influence la perception du physique et inversement (une personne belle fera plus facilement pardonner ses défauts de caractère, et une personne cool fera plus facilement pardonner ses défauts physiques). Mais il ya surtout un élément entre les deux qui va faire balancer d'un côté où de l'autre à mon sens : l'attitude !!! Je connais des personnes ni exeptionellement jolies ou futées, avoir un succès de dingue grâce a ce truc qui fait à mon avis les 80% du boulot. De mon côté j'attire très peu les foules dans la vraie vie, mais ce n'est ni mon physique ni ma personnalité que je remet en question, mais ce que je donne a voir aux autres : peu de confiance, un air renfermé et no dispo. Ya pas de «moche t'es foutue» ou «belle tout le monde est a tes pieds»... l'attitude c'est beaucoup plus complexe, ça peut etre de l'assurance, ou bien même de la fragilité, de la coquetterie, de la sensualité, et 36000 autres trucs qui vont faire toute la différence.
Ancien membre  
Jawax : C'est vrai xD En me relisant c'est aussi ce que j'ai pensé ^^ On y revient toujours finalement. Le style et le physique. Parce qu'après tout le style met plus ou moins notre physique en valeur, non ? ^^ Et du coup, tu peux voir à quel point cette question me torture xD Mais oui c'est carrément ça. On nous donne des modèles "trop". Trop belle, trop mince, trop parfaite. Et c'est dangereux, surtout pour des personnes "fragiles", les médias, par ce bourrage de crâne sur l'idéal féminin, sont une des causes des troubles alimentaires compulsifs. Et de manière plus large de la baisse de l'estime de soi, de l'addiction au tabagisme (connu pour son effet "coupe-faim", peut-être à tort d'ailleurs), etc... C'est surtout ça qui m'énerve.. Jusqu'où iront-ils (les médias) avant de comprendre qu'un idéal ne s'impose pas et qu'ils mettent des vies en péril ? :/ Et d'un autre côté comment avoir son propre idéal quand on voit un consensus énorme vers la beauté vendue par les magazines? Si nous, on arrive à garder notre opinion intacte, certains sont plus influençable et là aussi c'est un vrai problème.. Merci, je prends ça comme un très beau compliment :) Pierrot3 : Vu la longueur de mes messages, tu as bien du courage, hahaha! Hum. Effectivement, j'y avais pensé aussi, les sites de rencontres peuvent rendre plus facile le "tri" pour les gens, et les encourage à se baser sur le physique. Mais personnellement je sais que derrière un physique très avantageux se cache parfois une personne creuse, sans "intéret" du moins pour moi. C'est pour ça que, site de rencontre ou real life, je me laisse séduire uniquement quand j'apprends à connaitre la personne. Et comme je le disais, si la personne me plait même si son physique ne "répond pas" à ce que je recherche, tant pis. Le physique, personnellement, ne compte même pas pour un bonus. Ce n'est qu'un assemblage de cellules, organisées selon la composition chormosomique. On est comme on est. Ce qui importe réellement à mes yeux, c'est la personnalité, la façon dont une personne ressent et voit les choses, dont elle raisonne, dont elle se comporte car ça, ce n'est pas totalement inné. On acquit une maturité et une philosophie selon ce qu'on vit et ce qu'on voit. Ou pas, on est tous différents. Mais la sensibilité, ça c'est important, c'est ce que moi je recherche chez une fille : sa sensibilité aux autres, sa façon d'être au monde.. Pour illustrer mon idée, je vais prendre le personnage d'un film que sans doute vous aurez vu : Vilaine. Et si ce n'est pas le cas, visionnez-le ! Pour un film français, il est franchement pas mal, je trouve. Bref, si je rencontrais cette "trop" gentille Mélanie dans la rue, si j'avais l'occasion d'avoir une conversation avec elle, sa gentillesse et son dévouement aux autres suffiraient à me séduire. Peu importe qu'elle n'ait pas le physique de mannequin. Quand je visite un profil, je suis attirée d'abord par l'annonce, la façon dont elle est écrite. Je clique, je lis la présentation, et la façon dont la personne se décrit suffit à me plaire. Après, par curiosité, pour voir à qui ressemble cette personne qui me semble intéressante, je regarde la photo. Mais si son profil me séduit vraiment, photo ou non, je lui écrirai. Cependant étant très méfiante des arnaques, je préfére quand même quand je peux voir vraiment à qui j'ai à faire ^^" Donc je prête attention à la photo et non au physique. Je trouve ça dommage de mettre à la poubelle un bon feeling juste parce que le physique n'est pas "flatteur". Mais voilà, jusqu'à maintenant ça me semblait logique, normal, cette manière de penser. Et plus je regarde autour de moi, plus je prends le temps d'observer et d'écouter, j'commence à douter. Et quand on doute, on stresse, parce qu'on perd nos repères. Je sens que je perds les miens. Je suis de plus en plus déçu par la mentalité des gens que je rencontre ou que j'écoute juste parler. Comme tu dis, nous ne sommes pas des marchandises. Comment peut-on sainement évoluer, s'affirmer!, quand notre manière de penser semble faire de nous un(e) marginal(e) ? Rien qu'hier j'ai entendu la conversation de deux nénettes à côté de qui j'attendais une navette, qui donnait à peu près ça : "Mais arrête il est trop beau Ryan ! - Non moi il me dégoûte ! - Ben t'es la seule à penser ça, parce que toute celles à qui j'ai demandé elles le trouvent trop magnifique ! - Ben moi je le trouve pas beau, il me répugne. - Mais toi t'es bizarre !" L'exemple même de cette "condition à la consommation" qu'on crée presque automatiquement. D'ailleurs cette conversation, j'ai gambergé dessus toute la soirée, c'est aussi un peu ce qui m'a poussé à faire ce post. J'ai failli me mettre à leur aboyer dessus, tellement leur conversation m'exaspérait. Ensuite j'ai voulu la jouer "j'amène ma science" mais bon, à quoi bon ? Les gens pensent à leur façon, on n'y peut rien. On n'y peut plus rien.. (Peut-être que si, mais on n'ose pas..) Mais de plus en plus, je suis juste dégoûté des gens. Et ma soeur, 16 ans, m'a dit exactement la même chose. C'est là que je me suis dit : Putain, y a un problème... Diorj : Moi (dans l'hypothèse trèèès abstraite où je sortirais avec quelqu'un de narcissique), je l'aurais baffée et je serai parti. Qu'une personne puisse traiter quelqu'un de la sorte, ça m'énerve prodigieusement, au point de me donner des envies de meurtres. Même si je ne peux rien à l'existence de personnes narcissiques.. Qu'elle soit belle ou pas, c'est la mentalité qui me fait sortir de mes gonds, c'est dégueulasse de pouvoir dire des choses pareilles à quelqu'un. ArchB : On est totalement d'accord en ce qui concerne la beauté. Elle ne se voit mais, mais se ressent : on est charmé, ou on ne l'est pas. Ca me remplit de joie, et de soulagement !, de voir que je ne suis pas la seule à voir la société pour ce qu'elle est : stupide, superficielle et complètement sur le déclin niveau mentalités. IdrisRodr : Je suis d'accord, mais quand on se sent un peu plus chaque jour mis à l'écart et rejeté à cause d'une chose aussi superficielle que notre physique, difficile de se sentir bien dans sa peau et assez confiant pour miser sur d'autres qualités, car en nous disant "tu ne m'attires pas", c'est aussi nous dire "si t'es moche, t'as aucune autre qualité valable". C'est extrêmement humiliant d'être rabaissé de la sorte. J'ai toujours su que j'étais homo, mais un jour, j'ai voulu tester mon attirance pour les hommes. J'avais un pote, un ami, avec qui je passais de bons moments, franchement je voyais pas notre relation dépasser l'amitié. Il a commencé à me faire du rentre-dedans, j'ai voulu essayer de ... "voir si ça pouvait marcher" en gros voir si je pouvais dépasser l'amitié que j'avais à son égard et voir plus loin. Ca m'a surtout amusé, j'ai eu un élan d'adrénaline, quand il m'a dit que je lui plaisais. "Wouhouuu, je suis attirante". Même si je n'éprouvais aucune réelle attirance pour lui, c'était très flatteur. Et lorsqu'il m'a dit en gros qu'il voudrait bien me sauter mais qu'il ne pourrait jamais sortir avec une grosse pas à son goût physiquement qui plus est, c'est plus qu'un sentiment de colère qui s'installe. On se sent... j'ai même pas de mot. C'est pire que de l'humiliation en plus d'une cruauté gratuite. C'est ainsi qu'on le ressent : c'est cruel. Gratuit, et blessant. J'ai eu beaucoup de mal à m'en remettre, je me sentais moche, inintéressante, et toutes les qualités que je pensais avoir se sont transformées en défaut. Donc je peux comprendre qu'on puisse se "plaindre". C'est aussi une manière de se protéger en anticipant l'humiliation. C'est sûr que "je suis moche" n'est pas une bonne tactique pour draguer, mais en soi ça montre surtout une sensibilité et une fragilité qu'on a du mal à contenir. Et moi, les personnes sensibles ça m'attendrit énormément.. Bref, "ne pas se plaindre de ses défauts", plus facile à dire qu'à faire ;) Et finalement c'est cette fragilité sans doute (et pas la frustration uniquement), qui pousse ces personnes à se précipiter ce qui peut faire peur car c'est inattendu. Parce qu'elles n'arrivent plus à charmer "naturellement", c'est devenu stressant car "de toute façon, je pourrai pas le / la séduire comme ça". Alors que, comme l'a dit Jawax, le charme est plus important que la beauté en elle-même. Mais quand on pense n'avoir que des défauts, notre charme devient une illusion comme nos autres qualités. Alors on compense en étant direct. Ce qui ne marche pas parce que la personne en face ne s'y attend pas. Ca m'est arrivé, je n'ai pas su comment réagir. Bon j'ai tenu à répondre tant bien que mal, mais comment peut-on réagir à un "tu es mon idéale" quand tu parles depuis deux semaines à peine avec une personne ? A part redouter la formule fatidique, c'est un peu au pif, en essayant d'être sincère mais pas trop dur, et même ça peut blesser la personne, parce qu'une fois de plus une relation n'aboutit pas, ce qui la plonge dans une spirale infernale, etc.. Les relations humaines sont bien plus complexes qu'il n'y parait ^^ Evidemment, le plus important est d'apprendre à comprendre l'autre, ce qui est plus difficile. Apporter de l'importance au physique deviendrait donc, une sorte de solution de facilité. Sauf qu'une personne moche n'est pas forcément conne et l'inverse, mais là déjà ça devient difficile pour certains. Ca par contre, je n'y ai pas assez réfléchi pour le discuter :) ExoSoul : Je pense, dans tout ce que j'ai dit, avoir aussi répondu ou du moins apporté des arguments de réponse à ton commentaire ^^
Ancien membre  
Pistache : Justement, c'est à ça que j'accorde le plus d'importance : l'attitude. Les comportements. Comme je le disais : la façon d'être au monde. Et je craque littéralement pour les filles timides, réservées, qui se mettent à l'écart, de leur plein gré ou pas d'ailleurs ! Peut-être parce que j'ai comme instinct une forte envie de voir ce qui se cache derrière la carapace des gens. Après, il arrive que ce qui se cachait derrière ces murs invisibles ne me plaise pas, parce que quand la personne se lâche vraiment et "laisse aller" sa personnalité, sa "nouvelle" attitude m'apparaisse comme insupportable. Quand ça arrive notre propre attitude change aussi, consciemment ou non. On peut se battre contre cette tendance, mais tôt ou tard on finit par abandonner.. C'est le propre des relations humaines, ça aussi, on ne peut pas vraiment lutter contre. Mais je divague encore.. (Tiens, maintenant je comprends mon prof de philo xD). Oui l'attitude et le comportement font beaucoup de choses, et justement si moi j'y accorde une énorme importance, malheureusement j'ai l'impression que c'est rare. Certains sont aussi beaucoup plus doués que d'autres pour déceler certains gestes / indices dans les comportements. On les capte inconsciemment, mais après tout dépend de l'attention que l'on porte aux choses plus faciles à voir.. C'est beaucoup de travail de conscientiser des choses plus discrètes. Il faut aussi savoir les interpréter correctement. Pas facile non plus, ça demande beaucoup de concentration, et c'est comme la conduite : au début, on est très vite fatigué, parce qu'on y met plus d'énergie.. Il se fait tard, alors ça se trouve je suis complètement à côté de la plaque xD
BoumVoyageur  
Je suis plus attiré par une personne qui dégage du charme, du charisme que par la beauté physique elle-même, l'apparence, l'enveloppe. La beauté d'une personne dite "canon" est à mon avis assez superficielle voire éphémère pour beaucoup. Celà dit, j'aime ce qui est "beau", avec ma propre vision de ce qu'est "joli(e)" ; avec mes propres critères indispensables pour moi soient : le charme, le charisme, le regard dans les yeux, la sensualité... Après, c'est sûr qu'il ne faut pas tomber dans "l'aveuglement" ^^. Ensuite, pourquoi être toujours influencé par l'image standard que la société de consommation renvoie vers la femme/l'homme objet, cette beauté médiadique sur papier glacé, derrière un écran... souvent retouchée. Ce que je veux dire, souvent nos complexes : c'est notre entourage, notre environnement, cette société qui fait qu'on est complexé pour x-raisons, parce qu'on accorde trop d'importance à ces critères que cette société de consommation nous impose. On n'est pas obligé de suivre, d'adhérer à ces tendances excessives : que chacun vive sa vie, prenne son propre chemin... avec sa propre vision, avec ses propres critères... & s'affirme en tant qu'une "personne unique" !
Ancien membre  
Déjà, je pense que la beauté est quelque chose de subjectif. On est tous le moche de quelqu'un, on est tous le beau de quelqu'un (rassurant, hein? :D ). Cala dit, je pense qu'une personne ayant un physique que les critères de beauté jugent, disons... disgracieux? aura du mal a plaire au premier coups d'oeil. Pour les personnes que tout le monde trouve "moche", je pense que le coups de foudre est très rare. (et c'est triste dans un sens parce qu'on a tous quelque chose à donner.) Pour autant, est ce que ces personnes ne connaitront jamais l'amour? Je ne pense pas. On peut apprendre à aimer une personne dont le physique ne nous plait pas au premier abord. En la découvrant, en la connaissant. Et je sais de quoi je parle : j'ai déjà eut des sentiments pour quelqu'un que je trouvais très moche au début. En apprenant à la connaitre, en découvrant son humour, sa personnalité extraordinaire, je peux le dire : le physique devient de plus en plus abstrait, il ne compte plus. Et en plus, dans le cas de cette personne plus je l'appréciais plus je l'a trouvais belle ^-^ Bref pour conclure, je me demande quand même si quelqu'un va rééllement dire "j'aime les moches", sérieusement. Non, je ne pense pas. Mais qu'une pesonne tombe amoureuse de quelqu'un que tout le monde trouve laid? Oui, c'est tout a fait possible. Et ce que pense les autres ne devrait pas être une barrière.

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.