Que pensez vous de la mort?


Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


Je sais que ce sujet n'est pas un terme à aborder à la légère, et qu'il est un peu "tabou" pour certains mais, une question me trotte depuis quelques temps.
Pensez-vous qu'après la mort, il y'a une sorte d'autre vie, un monde meilleur? Ou croyez-vous à la réincarnation? Je me pose cette question car, je pense incohérent voir quasi impossible que lorsqu'une personne meurt, elle disparaît à jamais ou, elle est dans sa tombe à ne rien faire.. :eurk:
Pardonnez mes explications assez vague, j'espère que certains d'entre vous m'aurez compris. :D

Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


C'est très simple, il y a, en gros, deux types de croyances :
-Les théologistes, qui vont donc croire en une âme, qui est éternelle, et qui perdure après la mort (de quelque manière que ce soit, Paradis pour les Catholiques et Musulmans, Réincarnation pour les indous, etc)
-Les Âtés, qui n'ont aucune croyance, et qui de ce fait ne croient ni en l'âme, ni en la résurection, réincarnation, paradis, etc.

Si pour toi tu ne peux concevoir qu'il n'y aie rien après la mort, c'est que tu accepte au fond de toi que tu as une âme, et que tous les hommes ont une âme. Cela ne t'oblige pas à devenir Catholique, Muslman, ou quoique ce soit, c'est juste une idéologie et une façon de penser.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


j'aimerais croire qu'il y a quelque chose ... quelque de plutot sympa, style tu retrouves tous les gens que tu aimais et qui sont morts avant toi ... mais à vrai dire, je n'y crois pas trop ....
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


Les précédents posteurs ont bien résumé la chose.

Arachnophobia tu cherches la vérité, mais tu sais aussi que personne ici ne la possède.
Cette question légitime restera donc à jamais irrésolue.

Par conséquent, la question n'est plus de savoir si quelque chose existe après la mort mais si tu souhaites ou non y croire, peut importe LA vérité.

Mon avis personnel, en tant que scientifique, serait de dire que notre conscience n'est que le fruit d'un processus éléctrochimique cérébral qui ne peut perdurer sans enveloppe biologique. Mais comme je ne suis qu'un simple mortel, je peut me tromper et je respecte tous les avis, quels qu'ils soient.

Pour finir, quelle que soit LA vérité, une chose est sûre : une personne décédée continue de vivre grâce à la mémoire qu'en ont les autres, elles vit un peu en le coeur de chacun. Ma pensée a beau être romancée, elle est également scientifique en quelque sorte. En effet, en physique quantique, on dit que les choses n'existent que parce qu'il y a des personnes pour les observer ; c'est une approche très métaphysique de l'existance.

Si je peut faire une analogie rapide avec Dieu (sans pour autant lancer le sujet s'il vous plait), je n'y crois pas vraiment. Certains sont convaincus que si, d'autres que non. Et pourtant je ne doute pas qu'il existe, il existe d'un point de vue philosophique grâce à tout ceux qui y croient, c'est une existance construite collective.
Pour la mort ou la subsistance d'un individu, je pense qu'il en est de même.

A ta question, ma réponse scientifique est non mais ma réponse phylosophique est oui.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


"Dans le rêve, l'homme, aux époques de civilisation informe et rudimentaire, croyait apprendre à connaître un second monde réel ; là est l'origine de toute métaphysique. Sans le rêve, on n'aurait pas trouvé l'occasion de couper le monde en deux. La division en âme et corps se rattache aussi à la plus ancienne conception du rêve, de même que la croyance à un simulacre corporel de l'âme, partant l'origine de toute croyance aux esprits, et vraisemblablement aussi de la croyance aux dieux. "Le mort continue à vivre ; car il apparaît aux vivants dans le rêve" : c'est ainsi qu'on raisonna jadis, durant beaucoup de milliers d'années."

Nietzsche in "humain, trop humain."

Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


Je dirais qu'après la mort il se passe quelque chose et ça j'en suis sûr pour l'avoir vu mais après je ne sais pas si ça dure mais juste après la mort d'un proche il se passe réellement quelque chose de "surnaturel" mais je n'ai aucune envie de parler de ça ici.
Après si l'enfer, le paradis ou le purgatoire existent, s'il y a réincarnation ou pas, j'en sais rien mais j'opterais plus pour la dernière version juste après être passé par la case paradis/enfer/purgatoire car il doit quand même y avoir un test pour savoir en quoi on va renaître :-D
Bonne chance pour me comprendre mdr

Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


La mort ne m'a jamais effrayé. Nous ne sommes plus, peu importe ce qui nous arrive puisque nous ne serons plus présent pour nous en rendre compte. En revanche, c'est son caractère infini qui m'angoisse puisque l'Homme n'est pas capable d'assimiler cette notion. Se dire que la vie est éphémère face à l'éternité de la mort, c'est difficile mais il faut l'accepter. Aussi, je refuse de croire qu'il y ait quelque chose après la mort, ce ne sont que des mirages pour aider les moins forts à survivre.

Prenons le problème à l'envers, imaginez qu'après la mort, notre âme renaisse dans un nouveau corps. Cela voudrait dire qu'il y a un nombre fini d'âmes, que ce sont toujours les mêmes qui reviennent au grand jour. Cela est également angoissant, pensez à toutes ces âmes qui ne "naîtront" jamais, ce serait injuste.

Imaginez cette fois qu'il y ait un Paradis, ou un autre lieu "branché" où l'on vivrait avec nos proches pour l'éternité. Ce serait encore une fois angoissant puisqu'il n'y aurait plus de limite à l'"après-vie", donc plus aucun intérêt de faire telle ou telle chose, autant les remettre au lendemain pour de pas dire à une infinité plus tard.

J'aimerais juste qu'on puisse "emporter" nos souvenirs même si je sais pertinemment que cela n'est pas possible.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


Sukaas c'est intéressant mais qui nous dit que, dans l'hypothèse d'un au-delà, les lois physiques de l'univers s'appliquent toujours ? La notion même de temps n'a peut être plus de sens.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


Je n'ai pas assez d'imagination pour penser le monde en seulement 3 dimensions (voire sans dimension). Ce serait quelque chose de figé, dans le temps (et/ou l'espace), non? Enfin, nous nous égarons...
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


On s'égare mais c'est aussi important de comprendre notre monde et sa complexité pour approcher cette question.

Justement, d'après la physioque quantique, l'univers n'est pas en 3 dimensions spatiale mais bien plus (selon la théorie du tout). Quant au temps, selon la métrique employée, il peut ou non être une dimension.

Tu dis ne pas pouvoir concevoir ça, et tu as raison, l'humain n'est pas capable de comprendre et concevoir plus de 3 dimensions spatiale. Au delà, ça nous dépassent.

Tout ceci rejoint ce que je disais sur le fait que si un au delà existe, il peut revetir une forme que nous sommes incapable de simplement imaginer. Peut-être que quelqu'un qui pourrait en revenir serait incapable de nous l'expliquer avec des mots et en prenant pour bases notre conception du monde et nos acquis scientifiques.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


La chose me semble vite résumée.

Si comme j'ai tendance à le penser, l'esprit se résume à l'activité cérébrale et s'éteint avec l'arrêt du cerveau, alors je n'ai pas à m'angoisser puisque la mort sera une fin, un repos, un rien dont je n'aurai pas conscience.

Si au contraire, il y a quelque chose après, pourquoi m'en faire pour ce que je ne connais pas? Nous verrons bien sur le moment venu et cela promet d'être une belle aventure.

En sommes, je ne trouve rien d'angoissant à la mort puisque quelque soit sa nature, je n'ai aucune raison de m'en inquiéter.
Auteur : neo78
Neo78 - 52 ans
De Versailles
  il y a 4 ans


Et bien c'est le but final de la vie 8-/ pour cela ne vous prenez pas trop la tête est profiter de la vie surtout si vous êtes en bonne santé ;) on ce retrouvera tous dans l'univers d'où nous venons :red: mais de la à vous dire si on pourras papoter :( je ne pourrais pas vous le confirmer :-( mais aucune peur il faut que sa ce passe vite :o ceux qui souffre le plus c'est ceux qui reste :(

Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


La vie n'est rien;la mort est tout. Cependant il n'existe pas quelque chose qui soit la mort, indépendamment de la vie. C'est justement cette absence de réalité distincte, autonome,qui rend la mort universelle ;elle n'a pas de domaine à elle,elle est omni-présente, comme tout ce qui manque d'identité,de limite, et de tenue: une infinitude indécente
De l inconvénient d'etre né E .M. Cioran
Encore des questions toujours des questionnements La vie et la mort ne s'épousent elles pas ?
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 4 ans


La mort me fait un peu peur à vrai dire, je ne sait pas ce qu'ils nous attend de l'autre coté, si cela se trouve il n'y'a même rien aller dont savoir, mais ce qu'il me fait le plus peur c'est de ne plus pouvoir penser, ne plus exister.....
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 ans


La mort me fascinerait presque un peu trop ! XD.
Je pense qu'il n'y a rien après. Mais, j'avoue qu'au moment de mourir, j'adorerai que la faucheuse apparaisse est me dise d'un ton amusant : "Eh bien, tu en as pris du temps à venir à notre rendez-vous" X).
Après, j'adore aussi la mort car c'est la seule chose qu'on ne peut éviter :red:
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 ans


Pour moi la mort est une réalité, il n'a pas de definition subjective ou objective. Nous sommes un tas de cellules qui s'ajoutent en formant l'ADN, apres ces cellules vieillissent de jour en jour jusqu'a briser la chaînes et finissent par se détruire, resultat des courses, nous finissons poussieres et autres residus cytoplasmiques se perdant dans l'univers à jamais. *comment pourrir l'ambiance*
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 ans


Finalement pourquoi avoir peur de la mort ?

Pour nous, lorsque nous sommes, elle n'est pas.
Et lorsqu'elle est, nous ne sommes plus...
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 ans


C'est vrai Ste43.

Mais on peut toujours regretter de ne pas avoir le temps de faire ce qu'on ne pourra faire une fois mort, et ce, même de notre vivant.
On peut également le regretter pour ceux qui resteront.

Mais tout ceci sont des considérations de vivants. Comme tu le dis, une fois mort je ne pense pas qu'on soit en mesure de se poser ses questions.
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 ans


En effet, c'est pour cela que nous recherchons tous le bonheur, quelque soit nos actes, et jusqu'à la fin de notre vie.

Pour reboucler sur la mort avec une pensé philosophique : "Tous les hommes recherchent d'être heureux. [...] Jusqu'à ceux qui vont se pendre." (Blaise PASCAL, 1670), cela n'est pas morbide, c'est malheureusement qu'une triste vérité...
Auteur : Robot
Compte supprimé
  il y a 3 ans


Si je me base sur le point de vue de certains orientaux en essayant de l'expliquer du mieux que je le peux:
MA vie, je souligne le pronom personnel ma, ma vie dans le sens j'ai un corps qui m'appartient, je vis dans un monde physique indépendamment des autres, tout cela n'est qu'une illusion de notre ego et qu'est ce que l’ego? c'est en gros l'identification à notre système de pensées, à notre mental et aussi à nos émotions. Tant que nous identifions la vie par des structures de système de mots, une phonétique mental, alors si l'on est un scientifique on imaginera sans doute que le cerveau crée la conscience et qu'à sa destruction nous sommes voués au néant, ou alors si on est superstitieux nous allons par exemple construire des délires sur des constructions d'au delà aussi variés les uns que les autres.
Après si on écoute notre essence intérieure, notre être, notre instinct primordiale que certes certains scientifiques appelleraient cerveau reptilien mais ce n'est pas le cas ici, la voix de notre cœur si on sait l'écouter au plus profond de nous, nous dit que la vie est éternel sans pour autant la décrire précieusement puisqu'on ce que ce ne sont pas des pensées mais des ressentis, il y a donc une part de mystère qui reste. Par exemple même les athées les profonds feront au moins une toute petite prière dans leur tête pour l’âme de leurs proches décédés même si ils vous le nient.

Voila je sais pas si j'ai très bien expliqué mais si j'ai un conseil à vous donnez pour trouver des réponses: allongez vous dans une belle clairière en foret, videz votre tête, ne pensez pas, ressentez juste et vous verrez :-)



Pour participer à [ Que pensez vous de la mort? ] il faut être obligatoirement inscrit