Garçon efféminé, fille masculine pourquoi tant de moqueries


Garçon efféminé, fille masculine pourquoi tant de moqueries

Pourquoi juger, critiquer, insulter un garçon féminin et une fille masculine ? De quel droit ? Chacun a le droit d'être différent.



Un sujet délicat, qui personnellement me révolte. Les garçons efféminés ainsi que les filles masculines sont victimes d'injures, de remarques indélicates. Ce qui est choquant, c'est l'intolérance que certains homos peuvent avoir avec d'autres homos. C'est incompréhensible, l'intolérance est vraiment partout.


Trop femme, trop homme, c'est quoi la norme ?


Mec trop féminin = insultes, critiques, préjugés


Un gay efféminé est souvent victime de critiques et de moqueries. Comme précédemment énoncé, ces joutes verbales viennent de toutes horizons. J'ai entendu de nombreuses fois certains homos critiquaient d'autres homos à cause de leur manque de virilité. Je n'ai jamais compris. Que des personnes n'aimant pas les mecs qui ne sont pas virils, c'est leur droit, mais le dénigrement gratuit je ne comprendrais jamais.


Balancer des injures gratuitement c'est mesquin. J'ai une question pour toutes ces personnes, avez-vous un problème avec votre virilité ? Pourquoi s'acharner sur des garçons s'exprimant différemment ? Hétéros, homos, bis, soyez tolérant. Arrêtez avec vos pensées standardisées. Un garçon efféminé ne choisit pas de l'être, c'est dans sa nature. De quel droit permettez-vous de le juger ?


Fille trop masculine = injure, remarques, préjugés


Comme pour le mec effémine, la fille trop masculine souffre de son manque de féminité. Et comme le gay efféminé, la lesbienne masculine ne choisit pas de l'être, c'est son identité.


De la tolérance pitié de la tolérance...


Par pitié cessez vos injures gratuites. Réfléchissez une seconde avant de parler. Pensez au mal que vous pouvez faire aux autres personnes. La différence n'est pas une honte au contraire c'est la diversité. Pour toutes ces personnes différentes, soit trop masculine soit trop féminine je vous invite à consulter ces quelques conseils pour faire face aux propos intolérants.


Aux homos qui critiquent d'autres garçons efféminés sachez que vous faites preuve d'intolérance. Vous n'aimez pas que l'on critique votre orientation ? Alors vous n'aimerez pas non plus que l'on critique votre façon d'être. Aux hétéros qui s'en prennent à ces homos qualifiés de "trop masculine" ou "trop féminin", il n'existe aucune norme qui dicte nos comportements.


Chacun réagit comme bon lui semble et heureusement. La liberté d'être est le centre de nos systèmes démocratiques. Respectez les personnes différentes, car elles sont respectables tout autant que vous. Cet article, fera réfléchir je l'espère quelques personnes. Quelques fois on a pas conscience du poids des mots. Beaucoup d'homos souffrent de cette situation, il serait bon d'atténuer leur douleur en évitant ce ramassis de conneries.



Auteur : Wiloooo
Actualité relayée par   Wiloooo
Publiée le : 16/06/2014 à 11:08



Commentez, réagissez !

Auteur : RedFeather
RedFeather - 25 ans
De Grenoble
  il y a 4 ans


Ces mots font du bien, vraiment :) Pour ma part je suis masculine, très masculine, ce qui a le don d'agacer ma famille, surtout ma grand-mère, qui ne comprend pas qu'on puisse être bien sans pour autant correspondre aux "normes sociales", aux codes qui nous sont imposés depuis tout petits.

Wiloooo, j'ai lancé un topic (mon "faux problème" de l'autre soir d'ailleurs x) ...) si tu veux venir jeter un coup d'oeil, voir les réponses que peuvent donner les gens à la question "Pourquoi les filles masculines valent moins la peine d'être regardées ?" (grosso modo), donner ton avis, tu es le bienvenu =)

Les conseils joints pour réagir contre les insultes sont très utiles, je rajouterai : prendre sur soi et se mettre à rire. Ca a le don de déstabiliser un peu les auteurs de moqueries, et pour soi ça soulage tout en étant un peu drôle ^^

Encore un article rassurant et plein de bienveillance :)
Auteur : EmotionalStance
EmotionalStance - 26 ans
De Bordeaux
  il y a 4 ans


Hellow =)

Je pense qu'il serait important de préciser davantage les types de personnes (discriminants et les discriminés) qui sont visés dans cet article.
Certains n'apprécieront pas mon avis, mais peu importe. La liberté d'expression s'arrête au manque de respect, j'imagine. Il n'est nullement question d'atteinte au respect de qui que ce soit dans ce commentaire :)

Pour ma part, je trouve qu'un garçon FEMININ, à savoir doux, sensible, fragile, et pourquoi pas une femme dans un corps d'homme (pour prendre l'extrême), c'est de la richesse et de la diversité. C'est également valable pour une fille très masculine, une fille qui fait "mec" comme on dit. Ce sont des profils qui me font sourire car ils emplissent mon cœur de la chaleur et la joie de voir quelqu'un d'inhabituel. Tout comme un garçon qui va pleurer devant un film romantique ou une fille qui va travailler dans une fonderie. Ça fait tellement du bien de voir qu'il n'y a pas que monsieur madame tout le monde, avec les filles TOUJOURS coquettes, et les mecs TOUJOURS sportifs (pour ne citer que quelques uns des stéréotypes ridicules).

En revanche, un garçon EFFEMINE, qui ne pourra s'empêcher de faire des moulinettes avec les mains à la MOINDRE occasion, qui va tortiller des fesses pour marcher trois mètres, qui va être ultra expansif, parler très fort et être constamment le centre de l'attention, jouer les commères jusqu'à en devenir une "langue de p***" comme disait une de mes connaissances, je ne trouve pas cela naturel. Le contrepied est tout aussi valable chez les filles qui en deviennent bourrues et agressives.
C'est pour moi un phénomène sociologique, une sorte de caricature du premier point évoqué... une revendication (militantisme ?) de la différence qui va si loin qu'elle en devient dénaturée, pour au final ne plus être humaine. Pour moi, l'apparition massive de ce type de comportement n'est pas directement due au fait que l'homosexualité est de plus en plus acceptée, mais plutôt à une sorte de "phénomène de mode" plus ou moins inconscient induit par la superficialité de la société dans laquelle nous vivons. Ces garçons initialement féminins et ces filles initialement masculines en deviennent efféminés et "bourrues" (je ne trouvais pas d'autre terme) car (j'imagine) ne sachant probablement pas se situer entre les définitions de base qu'on a (à tort certainement) de la masculinité ou féminité.

De plus, ces comportements participent à créer un ressentiment et une hostilité de la part des homophobes ou "hétéros frileux", ce qui fait que tous les homos - même ceux non concernés en paient les pots cassés. J'imagine qu'il s'agit de la principale raison qui explique pourquoi beaucoup d'homos font preuve d'intolérance à ce sujet. Je comprends qu'on puisse en avoir marre d'être mis dans des cases à cause d'une minorité un peu plus "exubérante" que la moyenne. cf la gay pride :3

Alors tout ce que je dis là n'est, à mon sens, pas une preuve d'intolérance. Je supplie simplement les personnes extrêmement efféminées ou "bourrues" (le terme ne convient pas je l'accorde, mais à défaut de trouver mieux...) de vivre simplement leur nature profonde en étant simplement féminines ou masculines. Deux de mes amies sont de vrais mecs dans leur tête, et je les adore :P Elles n'en restent pas moins naturelles et vraies dans leur comportement. L'une bosse dans des usines (soudure, métallurgie, mécanique, etc) et est une pilote de bolide née, et l'autre a tout du comportement du mec un peu timide, avec le look skater, les cheveux courts, etc. Je n'ai malheureusement pas de mec féminin dans mon entourage actuellement cela dit =)

Je n'ai jamais été ni insultant, ni volontairement blessant envers qui que ce soit. Je suis contre toute forme de violence ou d'hostilité.
En revanche, je suis pour le naturel, tout simplement :)


Pour participer à [ Garçon efféminé, fille masculine pourquoi tant de moqueries ] il faut être obligatoirement inscrit