l'homme et le mouton, pensée philosophique

avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 10:31

tellement représentatif de notre société actuelle! [img]] “L’homme est un mouton pour l’homme” par sa tendance à vivre en troupeau et à suivre un berger. C’est un progrès s’il n’est plus une sale bête, un loup pour l’homme : il a été domestiqué. Historiquement, il a fallu reconnaître sa méchanceté naturelle : Machiavel disait qu’il fallait un despote assez méchant pour que la méchanceté de chacun s’en trouve écrasée et qu’une communauté vive en paix. Hobbes avait le même projet : un Léviathan, c’est-à-dire un monstre si terrifiant que le loup se transforme en agneau. Eh bien voilà, nous sommes devenus dociles, prévisibles : aujourd’hui nos maîtres ne sont plus tyrans, ils se présentent comme de bienfaisants bergers. Nous sommes conduits comme des moutons paisibles vers de verts paturages. Bien sûr ils parlent encore de sécurité, le chien du berger peut encore être laché et nous courir après, nous mordre même, mais enfin c’est pour notre bien, et nous nous en sommes convaincus ! Il nous faut un berger, avec un chien : nous ne supportons pas encore qu’un simple mouton commande. Avec un bon berger (il est bon par définition), nous suivons le troupeau sans hésiter, et nous voilà débarrasés de notre libre-arbitre, tant nous sommes assurés que le berger connaît le bon chemin et sait mieux que nous-mêmes où nous devons aller. [img]] Immergés dans le troupeau, nous nous rendons incapables de penser avec recul. Nous adoptons des attitudes standardisées, nous nous réfugions dans le conformisme. Un bon mouton ne fait pas preuve d’initiative, ne se demande plus ce qu’il peut être bon de faire : le berger le lui révèle. La volonté singulière du mouton n’a aucune force : il l’a jointe à celle des autres, ne se demandant plus quoi faire mais observant “ce qui se fait” pour marcher coûte que coûte avec le troupeau. On trouve de nombreuses analogies au berger et au troupeau dans les Évangiles : la religion relie nos singularités. Un mouton n’existe que par et dans son troupeau, de même un humain n’est humain que s’il sert l’humanité et va dans son sens. Où nous conduit cette humanité ? Nous la suivons sans réfléchir, et c’est notre devoir. Les moutons de Panurge peuvent encore se précipiter dans le vide, parce qu’ils sont inséparables. Il faut bien suivre l’humanité comme elle va ! Mais sans savoir où elle nous conduit. Il faut bien s’intégrer, s’assimiler, oser dire “je suis comme vous” à ceux qui bêlent à l’unisson. Seul on n’est rien : avoir une identité, c’est s’identifier. Il serait insuportable d’être traité comme une brebis galeuse, nous perdrions confiance en nous-mêmes ainsi qu’en ce troupeau que nous devons juger sain pour le suivre. Du leader ship au leader sheep, il n’y a pas grande différence. Les dominants du troupeau n’en sont pas moins moutons, rien n’est plus mimétique qu’un ambitieux. Celui qu’on suit doit être un modèle adéquat pour la masse conformiste. Si crédible, si visiblement “bon” (Nietsche rappelle que “bon” vient de “noble”, qui vient de “maître”) que le suivre c’est bien faire. L’histoire nous rappelle pourtant qu’il y eut, entre autres, un berger allemand, un guide (“führer”) rendant l’homme unidimensionnel, le réduisant à la simple dimension du mouton obéissant aux ordres, à n’importe quels ordres. L’enjeu de ce débat était l’abolition des facultés critiques, l’aliénation sur une grande dimension, l’infantilisation de ceux qui se soumettent à un patre, padre, pater... et l’évaluation sans mauvaise foi de notre volonté. Il en faut de la soumission pour se précipiter ensemble dans le vide, ou aimer le bon berger qui, après avoir dorlotté ses bêtes, va les égorger. Pour ne pas être moutonier, il faut résister au suivisme, au copisme, au confort. Refuser d’être mené quand bien même tous clament qu’on les mène vers le bonheur. Penser seul, accepter l’inconfort de la pensée, être prêt même à penser contre soi (ce “soi” qui s’est construit par imitations), pour se retrouver naufragé volontaire de sa propre opinion. François Housset www.philovive.fr
avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 10:36

Ce n'est pas nouveau. Mais si tu penses que c'est le cas de tout le monde d'aller dans le sens où le vent mène... 8-/ Une très grosse partie oui, certainement.
avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 11:56

Bien que je ne suis absolument pas concernée, mais c'est bien résumé. ;) 🆙 🆙 🆙 Je me sens moins seule. :roll:
avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 12:09

Twins Mais si tu penses que c'est le cas de tout le monde d'aller dans le sens où le vent mène... oh oh Une très grosse partie oui, certainement. TOUS, non mais une grande majorité OUI! Cela fait quelques temps déjà, depuis surtout dans les années fin 90 que nous avons l'habitude de ne plus penser ni faire quoique se soit. Tout nous est facilité pour que nous puissions nous passer de ne faire plus aucun effort. Encore moins celui de penser par nous même. Peut être qu'internet à été un accélérateur dans les années 2000, ce qui devait rapprocher les hommes de la planète les divise davantage. De plus, l'arrivée de twitter ne facilite pas la réflexion, tant le buzz est à la mode! soyons stupides et on gagne, ce que démontre par exemple Justine de l'amour est dans le pré! Avant internet elle aurait été jugée pénalement pour manipulation! de nos jours elle est l’héroïne de son "foutage de gueule minable"! ce n'est qu'un exemple parmi tant d'autres. Mais il démontre bien qu'au lieu d'avoir une réflexion censée et personnelle le troupeau a suivit le berger!
avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 12:38

Une population intelligente et instruite, et cela avec des valeurs humaines, serait bien trop difficile à manipuler par l'élite corrompue. Pour le contrôle des populations il est préférable d'avoir une populace de débiles naïfs et incultes qui suit le mouvement sans se poser de questions et incapables de réfléchir par eux-même. Et si en pus il n'y a plus d'humanité dans leur actes, c'est la porte ouverte à toutes les tyrannies, pour le bien de tous bien sûr. ;) Nous sommes dirigés vers un monde orwellien et pire encore un obscurantisme religieux nous est imposé peu à peu aux dépends des libertés individuelles et des droits humains.... Dormez braves gens, le réveil n'en sera que plus douloureux. :roll:
avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 12:41

tu comprendras alors pourquoi même si je suis très bien intégré dans la société j'ai choisit de vivre dans un endroit isolé. je ne veux pas qu'on me lève ma liberté de penser! Je ne serais ni mouton ni berger.
avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 12:47

Je te comprends fort bien. ;) 🆙
avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 17:53

C est marrant l exemple de l Iphone ^^ Y avait surement plus pertinent qu un produit qui constitue encore aujourd hui un OVNI et meme un exemple dans le monde industriel. "Pour ne pas être moutonier, il faut résister au suivisme, au copisme, au confort. Refuser d’être mené quand bien même tous clament qu’on les mène vers le bonheur. Penser seul, accepter l’inconfort de la pensée, être prêt même à penser contre soi (ce “soi” qui s’est construit par imitations), pour se retrouver naufragé volontaire de sa propre opinion." Je suis plutot d accord avec ca, pour le reste du texte, je le trouve facile, sans nuances et previsible. Nous avons tous, a un certain moment de notre vie un devoir de pedagogue, une responsabilité de transmettre l histoire, si on ne la respecte pas, l histoire ne se transmet pas. Et qui n a pas d histoire s inspire de ce qu il voit. Restons responsable et responsabilisons, car qui est responsable reflechi ses actes passés ou a venir, leurs consequences pour soi et pour autrui. .
avatar ancien membre
Ancien membre
14/01/2013 à 18:18

tu as repris la phrase que je préfère! le reste étant une mise en matière afin de pouvoir appuyer la conclusion.
avatar ancien membre
Ancien membre
15/01/2013 à 11:11

Bravo Nico 🆙 🆙 Le soucis est quand l'enseignement de l'histoire est de la propagande mensongère en vue de faire accepter l'inacceptable comme étant la normalité (outre les mensonges éhontés et les fausses vérités historiques). Les moeslems qui inventent les maths et la médecine, c'est à pleurer de rire quand même... :-( :D :D :D :D
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 03:23

Si j'ai acheté un Ipod 5 au lieu de l'iphone, ça fait de moi aussi un mouton ? :') ----------------
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 04:06

Mdr !!! Non ça fera un boulet ! XD.
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 04:07

Tant mieux, j'ai les deux <3 ---------------------------------------------------------------
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 04:13

***************************************** modéré pour flood ***************************************** 20/07/2013 - Nico31ov
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 04:14

***************************************** modéré pour flood ***************************************** 20/07/2013 - Nico31ov
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 21:54

***************************************** modéré pour flood ***************************************** 20/07/2013 - Nico31ov
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 23:11

Bon ca flood un peu trop les mecs, un ou deux posts pour plaisanter c est bien, pas au dela. Le topic est interessant, alors j'compte sur vous pour ne pas faire du mouton un sujet de derision ;)
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 23:14

Ok tu as raison Nico ! on va se contrôler !
avatar contributeur Misterbi
Misterbi
19/07/2013 à 23:33

Pour info : regardez l'évolution du cours de bourse de l'action APPLE lors de ces 15 dernières années : c'est juste hallucinant ! :o
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 23:36

Grave !!!!!!!
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 23:39

Si je ne fais pas erreur Apple est aujourd hui l une des entreprise les plus coté en bourse dans le domaine de l informatique et du multimedia, la deuxieme il me semble. Apple, c est un tres mauvais exemple, car Apple est loin d etre une entreprise strategique dans le mauvais sens du terme. Ils proposent un produit de qualité, ce que plus personne n osait faire dans le multimedia grand public lorsque l Ipod est sortie. Ce qu il faut aussi comprendre c est que le vecteur creatif d Apple a un peu disparu avec l un de ses createurs ...
avatar ancien membre
Ancien membre
19/07/2013 à 23:42

C'est vrai ! Tu as raison !
avatar contributeur Misterbi
Misterbi
20/07/2013 à 00:13

Voici ceux qui sont à l'origine de l'état de notre société : [URL=]
avatar ancien membre
Ancien membre
27/07/2013 à 15:48

Pffff je ne suis pas un mouton moi ! Signé : mouton n°42313.
avatar ancien membre
Ancien membre
28/07/2013 à 14:55

Juste pour dire que : c'est loin d'être nouveau ! Accéléré depuis Internet ? Mouais, peut-être. Internet donne le pire comme le meilleur. Mais ce phénomène de mouton date de loin, peut-être même avant le début de l'évolution du singe vers l'homme "moderne" (qui n'a pas changé d'un iota depuis que les empereurs de Rome distribuait "du pain et des jeux" au peuple). Il n'y a pas qu'internet qui a accéléré le phénomène : chaque nouveau moyen de communication a permis d'amplifier la chose. Et donc, moi je demande à toutes les personnes précédentes qui semblent ne pas apprécier les moutons : en quoi est-ce mal ? Oui, si le mouton de tête saute de la falaise, il emporte avec lui le troupeau. Ne devenir ni mouton ni berger serait la solution ? Et si celui qui est ni mouton ni berger voit le berger s'approcher d'une falaise, il fait quoi ? Il les laisse tomber, se suicider les uns après les autres, parce qu'ils sont stupides et regardent des shows de télé-réalités qui les débilitent plus encore ? Cet acte a un nom : "non-assistance à personne en danger", et c'est puni par la loi. Si vous méprisez les moutons pour leur stupidité et détestez les bergers pour leur égoïsme, alors devenez le berger des bergers et changez les choses, au lieu de vous planquer et de jouer au démaguo pseudo-philosophe. On juge un homme par ses actes, pas par ses paroles. Si vous parlez sans agir, vous êtes du vent. Si vous vous taisez mais n'agissez pas, vous êtes un caillou. Rien qui vaille mieux qu'un mouton.


Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr