Le livre qui vous accompagne depuis toujours...à jamais

avatar contributeur de Victoria Mai
Victoria Mai
25/06/2024 à 19:05 - 25/06/2024 à 19:16

Suite à la proposition de partage de bibliothèques (blabla que je vais continuer à alimenter), je voudrais découvrir, non pas vos coups de coeur, mais les livres qui vous accompagnent depuis toujours... et à jamais.

J'aimerais les lire, et par là, peut être vous y rencontrer un peu.

Bises

Roman

Jean Echenoz : cherokee

Je lis et relis ce roman depuis sa parution en 1983. Je rejoins dans mes songes le trio de jazz improvisé dans un chalet de montagne pour ajouter ma voix aux instruments.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/Cherokee_(roman)

Conférence

Martin Buber : le chemin de l'homme

Je lis et relis ces 60 pages lorsque j'en ai besoin...souvent depuis 1985

https://www.babelio.com/livres/Buber-Le-chemin-de-lhomme/65626


If I only could, I'd make a deal with God

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
25/06/2024 à 20:42

Des livres qui m'accompagnent, j'en ai plusieurs :

J'ai la bible. Je m'en sert enormément. Surtout pour caller des meubles mais elle me suit presque partout

J'ai le petit prince. Je souhaite faire un audio mais pas comme ces trucs de m***e où les gens se font plaisir à lire au lieu de penser au plaisir de l'auditeur.

Et enfin "le prophète" de khalil Gibran (bon comme d'ab, il y a une faute au prenom et au nom)

Et le principe de lucifer

Sinon, il y a un bouquin que j'adore et qui me suit partout, il est sous forme de fascicule c'est la notice de mon androtardil. Il est ecrit de façon si poétique ...

J'aime beaucoup aussi la notice de montage de ma commore Zërshkvagur. Mais bon, il faut faire un choix. Des fois j'alterne. En ce moment, celui qui me suit vraiment partout c'est "le petit trompetiste"

Il a un passage très sensuel sur le buzzzz.

Je le recommande chaudement !


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Petit Ours
Petit Ours
25/06/2024 à 21:18

Le capital de Marx , Ben ya tout dedans

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
25/06/2024 à 21:39

Leonard, picsou magazine

Et plus sérieusement j'en ai 3

De la part de la princesse morte, de kenize mourad. Ce livre m'a aidé. J'aime refouiner certains passage dedans pour ne pas oublier.

Le huit de Katherine Neville

La trilogie des fourmis de Bernard Werber

avatar contributeur de Fabienne H
Fabienne H
25/06/2024 à 21:48

Dostoïevski. Crime et Châtiment. Raskolnikov, mon héros sublime depuis la terminale.

Sylvain Tesson. Dans le forêts de Sibérie. Sa cabane près du lac Baikal, mon refuge.

Richard Adams. Watership down . Hazel , mon héros lapin.

Swami Prajnanpad. Kisèsuila ?

Sur mon étagère à portée de main : pile de 15 Tesson, et pile de 14 Prajnanpad.

avatar ancien membre
Ancien membre
25/06/2024 à 21:49 - 08/07/2024 à 21:55

.

avatar ancien membre
Ancien membre
25/06/2024 à 21:51

La cloche de détresse de Sylvia Plath, un peu dépressif mais très bien écrit

avatar contributeur de Derrick528
Derrick528
26/06/2024 à 12:28

"Le journal d'Anne Frank" et "Cosmopolis" :)

avatar contributeur de Victoria Mai
Victoria Mai
26/06/2024 à 12:37

Je vais choisir un livre de chacun.e d'entre vous et le lire...à partir de mon réveil, après l'opération du 6 septembre (vulvoplastie)...Je debuterai cette nouvelle vie avec une partie de vous.


If I only could, I'd make a deal with God

avatar contributeur de Petit Ours
Petit Ours
26/06/2024 à 13:19

Citation de Victoria Mai #514000

Oh c est touchant , je souhaite surtout que tout se déroule le mieux possible pour toi

avatar contributeur de Bidule
Modération Bidule
26/06/2024 à 13:33

Citation de Victoria Mai #514000

😍 💜?💙💚💛🧡?


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de The Blob
The Blob
26/06/2024 à 15:20

mon carnet de santé

avatar contributeur de Victoria Mai
Victoria Mai
26/06/2024 à 15:40

Citation de The Blob #514006

Super, j'espère pouvoir bénéficier des meilleures pages !


If I only could, I'd make a deal with God

avatar contributeur de The Blob
The Blob
26/06/2024 à 16:50

Citation de Victoria Mai #514007

t’à besoin de savoir mes vaccins ?

avatar contributeur de Ami Cal 16
Ami Cal 16
26/06/2024 à 17:31

Je dirais "Le Prophète" de Khalil Gibran , petit livre de "sagesse" où tous les grands thèmes de la vie sont évoqués avec poésie et concision.

Dans la domaine de la spiritualité j'aime relire "Aime et tu vivras" de Stan Rougier et aussi "A coeur ouvert" de Michel Quoist.

Et beaucoup de livres que j'ai aimés m'accompagnent car j'aime les relire...Romans d'Alexandre Dumas, de Jules Verne etc....


La main de l'amitié.

avatar contributeur de Luxis
Luxis
30/06/2024 à 08:35

Je passe ma vie à lire 😂

Je lis chez moi, dans ma voiture, dehors.... Je suis une lectrice nomade qui a toujours un ou plusieurs livres dans mon sac, dépendant de la taille du livre 😂😂😂

Je lis énormément de livres sur les animaux principalement

Sinon des livres que je pourrais faire découvrir et qui sont de véritables coups de cœur (avec le temps devenu des livres câlins) je pourrais citer la saga Harry Potter, je pense que tout le monde la connaît 😁

Récemment j'ai découvert une trilogie hyper sympa qui s'appelle J'peux pas ! J'ai Licorne. Voyez ça comme une légère Dark Romance (oui, je dis "légère parce que c'est pas aussi intensif que tout ce qui est Captive et compagnie mais il y'a quand-même des histoires de meurtres avec violence, de sexe, de drogue et de mariage forcé) mais avec des Créatures 😁😁

Pour faire court il y'a les humains et les Luxis (tout ce qui est mignon genre les fées, les licornes, les sirènes...) et les Sombral (Vampires, ghoules, loup-garous....) et les deux clans ne s'entendent PAAAAAS DU TOUT et pourtant ils devront s'allier ensemble parce que les humains veulent leur faire la peau (comme d'habitude les humains sont toujours le problème quoiqu'il arrive 😂😂).

Il y'avait longtemps que mon cœur n'avait pas battu comme ça.

Comme livre câlin aussi je citerait Sans Filtres de Jujufitcat, j'adorais déjà la YouTubeuse par ses idées, sa façon d'être et de penser, et son livre qui contient énormément de chose et de développement personnel entre autre sort du lot je trouve et moi en tout cas j'adore.

Voilà voilà 😊

avatar contributeur de Narikya
Narikya
30/06/2024 à 11:20

Moi, je suis une vieille chose lectrice...

Et effectivement, il est des livres qui m'accompagnent et m'envoûtent.

a) Dune, Frank Herbert :

Découvert quand j'avais 10 ans et que ma sœur me le prêta ("Ça va te plaire.")

Parce que c'est dense, ça traite d'écologie, du fanatisme, d'eugénisme, de politique, de la bureaucratie, de la duplicité, du pouvoir (régner par la tyrannie ou inspirer la loyauté), de religion, d'économie, de propagande religieuse, de syncrétisme, de la prescience, du poids de voir l'avenir...

Le héros est un surhomme, mais ce n'est pas une bénédiction. C'est un poids, une malédiction. La ferveur qui l'entoure pousse ses suivants à un fanatisme incontrôlable. Voir les avenirs possibles oblige à des choix cornéliens affreux.

b)Le Seigneur des Anneaux, JRR Tolkien

Découvert aussi à mes dix ans, prêté aussi par ma sœur.

Le livre n'est pas dénué de défauts, voire de vision des choses passéistes et par certains aspects problématiques et pourtant...

Pourtant on sent l'horreur de la guerre, la perte, les traumatismes. Pourtant derrière l'héroïsme convenu de la fantasy, il y a l'héroïsme de la simple camaraderie. Tout ne tourne pas autour du héros surpuissant : ceux qui sauveront le monde sont de "petites gens".

Il y a l'émotion, la peur de perdre les siens.

Eowyn qui étouffe à servir son oncle, enfermée dans un rôle subalterne de femme. Qui, emportée par sa mélancolie, tombe amoureuse du héros viril qui passe mais qui en aime une autre puis essaie de trouver une issue à son mal être en partant déguisée en homme à la guerre. Pour mourir en héroïne. Et qui tue le Seigneur des Nazgul. Mais ne meurt pas. Se trouve enfermé à nouveau dans les maisons de guérison, reléguée à nouveau loin de la guerre qui se poursuit mais trouve l'amour en la personne d'un autre être tourmenté et détruit par la vie : Faramir. Parce que les êtres tourmentés ont besoin d'être compris, de voir leurs plaies reconnues. De là naît l'amour qui peut recoudre, non sur la niaiserie et le positivisme forcé, mais sur l'expérience des abysses et l'empathie emprunte de compassion.

Gandalf, qui ne porte pas son pouvoir comme un dû mais comme une obligation, un devoir. Qui se met au service et à l'écoute de plus humble que lui. Qui aime apprendre des autres. Qui doute, qui réfléchit, qui soutient. Un vieillard doux et sage. Un modèle.

Et mille autres choses.

c) Terremer, d'Ursula Le Guin

Parce que l'on y pratique la magie en connaissant le véritable nom des choses : le chant de la création. Parce que c'est un monde de fantasy crédible, profond et humain.

Parce qu'il y a un prix aux choses et que la magie ne doit être utilisée qu'avec parcimonie.

Parce que le héros y combat essentiellement ses démons intérieurs et qu'il grandit petit à petit.

Parce que c'est une ode à la simplicité, au zen, à l'équilibre entre l'action et la patience.

Et parce que vous devriez tous et toutes lire du Ursula Le Guin, parce qu'elle fut une des premières à parler de transgenres, à avoir une écriture interrogeant tous les présupposés de la pensée occidentale en bonne fille d'ethnologue qu'elle est.

d) Flaubert, parce que le style.

Pour la description de Carthage à l'ouverture de Salammbo.

"Ce fut comme une apparition :

Elle était assise, au milieu du banc, toute seule ; ou du moins il ne distingua personne, dans l'éblouissement que lui envoyèrent ses yeux."

"Elle avait un large chapeau de paille, avec des rubans roses qui palpitaient au vent derrière elle. Ses bandeaux noirs, contournant la pointe de ses grands sourcils, descendaient très bas et semblaient presser amoureusement l'ovale de sa figure. Sa robe de mousseline claire, tachetée de petits pois, se répandait à plis nombreux. Elle était en train de broder quelque chose ; et son nez droit, son menton, toute sa personne se découpait sur le fond de l'air bleu."

Moi aussi, quand je serais grand, je voudrais écrire comme cela.

Je voudrais pouvoir capturer en quelques mots des instants d'éternité. Pouvoir rendre hommage aux gens que j'aime et en un petit bijou de mots sertir leur caractère exceptionnel et envoûtant.

e) Hugo, parce que la quête du sublime.

Trouver le bon équilibre entre le lyrisme et le réalisme, entre l'humour et la tragédie, entre l'idéal et le bas.

Parce que "l'oeil était dans la tombe et regardait Caïn."

Parce que les Orientales.

Parce que "Demain dès l'aube, à l'heure où blanchit la campagne, je partirai."

Parce que Jean Valjean et la tempête sous un crâne. Parce que L'Homme qui rit, modèle du Joker.

Parce que Notre Dame de Paris.

Parce que les Djinns.

Parce qu'il partit de l'extrême droite aristocratique pour finir par défendre les misérables, les humbles et même recueillir des communards.

f) Neil Gaiman, parce qu'il est le maître de la mythologie moderne. Lisez The Sandman et Books of Magic. Et profitez en pour lire du Roger Zelazny si vous êtes comme moi amateur de mythologie. Et du Alan Moore (Promethea, V for Vendetta).

g) China Miéville, parce qu'on a besoin aussi de romans avec des trolls cégétistes qui font des piquets de gràve.

Parce que The City and the City est un merveilleux roman d'anticipation et d'enquête avec comme toile de fond le conflit communautaire de la Bosnie. Une ville où musulmans et bosniaques se croisent sans se voir dans une ville divisée en deux parties qui coexistent sans interagir. Où il faut exviser ses voisins de l'autre ville pour ne pas croiser leur regard.

Parce que Legationville est un des meilleurs romans de SF qui vous fera toucher du doigt une civilisation alien vraiment étrange et dépaysante où des aliens incapables de mentir se shootent aux mensonges des humains parce que ça leur fait un effet incroyable.

h) Et lisez Ian McDonald, parce que c'est lui l'étoile de la SF actuelle avec des romans incroyables qui vous font sentir la profondeur de la pensée indienne (Le Fleuve des Dieux) ou turque (La Maison des Derviches) ou les délires libertariens du new space (Luna)...

i) Lisez Emily Dickinson et sa poésie qui vous frappe en plein cœur, cette espèce de gothique victorienne.

Et puis Shakespeare, Maupassant, Baudelaire, Poe, Lovecraft, Virgina Woolf, Proust, Mary Shelley, Stevenson, et tant d'autres...

Et allez voter.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2024, betolerant.fr