Balade sur le spectre de la bisexualité

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
12/08/2023 à 22:57

Outre le manque de représentation, et les clichés sur la moralité douteuse ou le manque d'engagement des Biches et des Bichons, je vous propose un sujet :

Nous avons ces variations possibles tout au long de notre vécu qui nous amèneraient périodiquement à avoir plus d'intérêt pour un genre que pour l'autre.

A l'instar du continuum lesbien (un concept qui ferait état d'un mode de vie sociale et politique exclusivement lesbien), nous pourrions parler de continuum bisexuel.

Excepté que ce fameux B continuum serait personnel mais répertorierait quelques critères tels que : avoir aimé, avoir vécu, avoir relationné avec plus d'un genre, que ce soit de façon égale dans le temps ou par période.

Parfois même, le choix d'un genre pour des raisons sociétales qui pourrait être perçu de façon politique.

Bref, Peuple Bi, qu'en pensez-vous ?

Je lis ici des personnes qui ont besoin des deux de façon simultanée, d'autres qui sont monogames, exclusives.

Mais ce que j'aimerais avoir comme avis est :

Sur tout votre vécu, hors la période de conscientisation de cette orientation, avez-vous connu des variations d'intérêt pour un genre ou l'autre ?

Que ce soit dans la sexualité ou l'aspect romantique ?

Clairement, ici, c'est un partage de vécus qui serait le mieux. Histoire de lire des témoignages qui pourraient être utiles pour tous.tes.

Envie d'un plan à 3 ? 🔞
avatar ancien membre
Ancien membre
13/08/2023 à 04:52

Citation de *Hystorie Sur tout votre vécu, hors la période de conscientisation de cette orientation, avez-vous connu des variations d'intérêt pour un genre ou l'autre ?

Que ce soit dans la sexualité ou l'aspect romantique ? * 🤔

Bonsoir Hystorie 👋

Effectivement ! En tant que bisexuel, il y a eu des moments où j'ai ressenti plus d'attirance pour un genre que pour l'autre, tant sur le plan sexuel que romantique.

En faite ! Ça pouvait varier en fonction de la période de ma vie, de mon état émotionnel, mes expériences personnelles ou les personnes que je rencontrais. 😇

avatar contributeur de Alma08
Alma08
13/08/2023 à 05:17

"Sur tout votre vécu, hors la période de conscientisation de cette orientation, avez-vous connu des variations d'intérêt pour un genre ou l'autre ?"

La période de conscientisation peut être brève mais la réalité fait que, selon mon point de vue, si on ne bouge Pas dans le milieu homo, rarement on va trouver des partenaires du même genre.

J'avais mes amis homo (hommes) et mes groupes hétéro. Quand je sortais avec mes amis homo, l'ambience etait plus des garçons. Pas beaucoup de possibilités de connaître des femmes.

Dans mes groupes hétéro, j'ai eu des attirances envers des femmes sans que jamais l'une d'entre elles accepte plus qu'une amitié.

La facilité était plus vers les hommes.

J'ai toujours été attirée par les 2, sans avoir besoin des 2 en même temps.

Depuis quelques années, au niveau sentimental et sexuel, les femmes me conviennent plus.

Je peux trouver un homme attirant sans avoir l'envi d'aller plus loins avec lui.

avatar contributeur de //**LoU**\\
//**LoU**\\
13/08/2023 à 10:02

Perso j'ai toujours aimé les femmes, même si j'ai une passion pour la teub. Vraiment.

Concernant le genre j'ai toujours été attiré par le féminin, le masculin ne m'émeut pas.

L'idéal serait un mélange des deux, me direz-vous? Une femme-zizi? Oui j'adore!! Ptn jvé me faire tuer 🤓

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
13/08/2023 à 10:13

Je me pose là pour suivre les réponses à ce sujet fort interessant :)

avatar contributeur de RedRose
RedRose
13/08/2023 à 11:47

Je poste pour suivre


La vie est trop courte pour se prendre la tête

avatar contributeur de Mageïa
Mageïa
13/08/2023 à 14:03

Bonjour est-ce que finalement "l'attirance bi" appelons-là ainsi ne serait elle pas plus une attirance indifférenciée pour l'individu quelque soit son genre ? J'ai connu les deux, tant sur le plan affectif-sentimental que purement sexuel.

Aujourd'hui je ressens plus d'attirance pour les hommes trentenaires en particulier que les femmes sur le plan sexuel en particulier.

L'affectif lui se moque du genre me concernant. Est-ce cela être bi, pouvoir être attiré sur les deux plans par l'un ou et l'autre des genres ? En revanche pas de mélange des sexes sur un même individu pour moi. Si je suis avec un homme, c'est parce que c'est un homme et que ça me plaît d'être avec lui. Si c'est avec une femme c'est parce que ça me plaît d'être avec elle, parce qu'elle est fondamentalement différente en tout point de moi, de corps physique, mental, émotionnel etc. La différence est nécessaire et elle est gage selon moi d'un respect authentique de l'individu avec qui j'ai une relation.

En tout cas c'est ainsi que je le vis jusqu'à aujourd'hui.

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
13/08/2023 à 14:16 - 13/08/2023 à 14:17

Merci pour ces partages. J'avais quelques craintes sur le fait que cela reste sans réponse.

Je vais vous suivre, car qui lance sujet devrait y participer non ?

Concrètement, avant d'avoir le mot pour comprendre, j'ai eu des béguins de façon indifférenciée durant mon enfance.

Faire relation avec un homme étant encouragé et facilité par la société, forcément cela a été plus facile et fréquent dans mon vécu.

Pourtant j'ai eu de très forts sentiments amoureux et attirances pour des femmes. Peu ont été concrétisés par des passages à l'acte cependant.

Ce qui est également vrai est que mon vécu, mes constats sur les façons de faire couple et mon mieux être en couple font que je suis désormais plutôt dans l'optique de n'être qu'avec une femme.

Etrangement, et est-ce un côté masculin bien exprimé en moi malgré mon look, je me sens toujours en compétition avec un homme. Je pense que ça vient de notre bon vieil héritage patriarcale qui colle à nos chaussures comme un bon chewing-gum un jour d'été.

A l'heure actuelle, mon intérêt pour les hommes a décru sur tous les plans. Je pourrais éventuellement avoir une relation sexuelle. Mais étant donné que la tête, le cœur et le reste sont solidaires chez moi, c'est cuit.

Il y a de chouettes mecs. Toutefois, beaucoup, bien malgré eux, répètent certains schémas qui provoquent des réactions épidermiques en mon for intérieur.

Par curiosité, pour voir comment ça bouge en moi sur cette question, depuis quelques années, je fais une à deux fois par les tests Kinsey et de Klein.

Je m'interroge parfois sur les différentes influences (intellectuelle, sociale, politique) sur mes attirances sexuelles et romantiques.

Et je dois dire que si les contextes ,côté hétéro et côté homo, ne sont pas toujours favorables à la rencontre, je préfère exclure les relations hétéro dorénavant.

Sans renier ce qui fait ce que je suis tant intérieurement que par mon vécu.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/08/2023 à 14:32

Citation de Hystorie #471445

Hello!

Je suis bisexuelle : Hetero-romantique/ hétérosexuelle (avec plus de difficultés) et homoromantique / homosexuelle, je m’explique :

J’ai toujours été romantiquement attiré par les garçons ce qui fait que je ne me suis jamais questionner sur mes attirance sexuelle car depuis toujours l’amour sentimentale était le plus important. L’attirance sexuelle étant secondaire, j’ai vécu une enfance et adolescence hétérosexuelle basique même si j’avais conscience d’une attirance homosexuelle que je m’étais sur le compte d’un fantasme poussé.

Tout a changé à mes 19 ans ou pour la 1ere fois j’ai eu des sentiments amoureux pour une amie ( mais pas sexuelle pour le coup!😅) cet amour ambigus qui ne s’est pas concrétisé, a boulversé ce que je pensait savoir de moi.

J’ai compris que un homme ou une femme pouvait me combler chacun à leur façon.

Petite précision je ne déteste pas les relations sexuelles avec les hommes, je me sens juste plus en phase sur cela avec les femmes, le corps féminin me stimulant bien plus à ce niveau là.

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
13/08/2023 à 14:54

Citation de Némésis Inu #471506

Merci pour ton témoignage. Ça me parle et m’aide bien 🙂

Envie d'un plan coquin ? 🔞
avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/08/2023 à 15:00

Citation de Pom2reinette #471512

Contente d’avoir pu t’éclairer

avatar contributeur de Mageïa
Mageïa
13/08/2023 à 15:24

Citation de Hystorie #471502

Attention avec Kinsey et Klein dont les déviances graves pour le premier en tout cas, les mauvais traitements pour ne pas dire tortures infligées à de jeunes enfants et ou des personnes fragiles psychologiquement ou socialement sont désormais révélés à qui veut bien voir ce qui a été soigneusement caché jusqu'ici. Ils suivaient une idéologie bien particulière et tout simplement toxique pour l'être humain sur le cours moyen et long terme dont on voit les conséquences aujourd'hui !

Je me suis intéressé à ces olibrius et comme beaucoup j'ai lu le fameux/fumeux rapport Kinsey. Il m'a fallu encore pas mal d'années pour comprendre où ils nous emmenaient. Le sujet est sans doute subversif "pour la communauté" comme on dit sur les RS. Mais je crois qu'il est important de connaître la vérité sur ces personnages qui ont été portés aux nues par le mouvement LGBTxyz. Désolé si je ne parviens pas à me faire à cet acronyme dans lequel de plus en plus d'homos/bi y compris ici ne se reconnaissent pas s'ils s'y sont reconnu un jour d'ailleurs.

Il faudrait des lignes et des lignes pour détailler ma pensée fruit de mes nombreuses lectures, échanges et conversations diverse et variées.

Recherchez Mind Control abrégé en MK entre autres, intéressez-vous à des thématiques comme la fluoration de l'eau aux USA et pas que, aux pesticides (glyphosate en agriculture et jardin sur les caractéristiques sexuelles et comportementales des grenouilles qui y ont été exposées) et aux modifications des formules chimiques des injections à visée thérapeutiques depuis les années 90 en France et avant chez l'oncle Sam (Augmentation significative des TDAH, troubles autistiques et autres) et reliez tranquillement et calmement les points.

Je l'ai fait, cela m'a pris du temps mais beaucoup moins qu'il y a 20 ans grâce à Internet, archives mondiales s'il en est ! Et cela m'a ouvert les yeux sur une tout autre réalité...

"Vous connaîtrez la vérité ; Aussi horrible soit-elle, elle vous affranchira" Jean 8.32

Cet illustre Jean avait raison !

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
13/08/2023 à 15:55

Cela reste des outils que chacun.e est libre d'utiliser ou non.

Perso, j'aime bien me mettre en perspective, et pour le moment, il y a ça à disposition.

Pour le reste, j'avoue ne pas comprendre le point de corrélation avec le topic.

Peut-être que cela mériterait un topic à part que tu pourrais lancer.

Citation de Mageïa #471528

avatar contributeur de Alma08
Alma08
13/08/2023 à 17:56

Citation de Hystorie #471445

"Etrangement, et est-ce un côté masculin bien exprimé en moi malgré mon look, je me sens toujours en compétition avec un homme."

Je ne vois ríen de masculine en moi. Pas en competition non plus meme si je peux comprendre que cela puisse arriver.

Meme la penetration je ne la trouve Pas necessaire

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
13/08/2023 à 18:23

Citation de Alma08 #471562

Justement je n'ai rien de masculin à première vue. C'est plus intérieur ☺️

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/08/2023 à 18:38

Citation de *Hystorie

On m’a souvent dit, ou fait ressentir que j’avais des côtés masculins dans le sens que j’ai du caractère, que je m’affirme, Comme si une femme ne pouvait pas avoir ces côtés et rester femme pour autant

Étant très féminine, je me souviens que j’avais été blessé par ses remarques, et au final je me suis dit :

« qui a décidé que d’être une forte tête avec du caractère, et affirmer été forcément masculin ? »

Du coup maintenant ça ne me dérange plus.

Si tu as au fond de toi, des traits dit masculin, où est le problème ?, C’est même très sexy je trouve chez une femme !

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
13/08/2023 à 18:56 - 13/08/2023 à 21:29

Ah bah pour moi, de moi à moi-même, je m'aime bien telle que. Pour ma part, aucun problème.

Ça se situe plus dans la relation avec un homme qui apprécie peu (dans mon vécu hein) mon opposition et le fait que j'ai du répondant, tout en restant très calme lol

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/08/2023 à 19:01

Citation de Hystorie #47159

Je connais tout à fait ce genre de reproches qui te fait par un homme car moi-même j’ai eu ces mêmes reproches par les hommes de mon entourage. Que ce soit amicalement ou dans le cadre du couple.

En fait, ces hommes se sentent en concurrence avec toi, ce sont souvent des hommes qui ont été bercé dans l’idée qu’une femme devait être dépendante financièrement, sentimentalement, et dans tous les aspects de sa vie, auprès d’une image masculine, ce qui leur permet eux d’avoir un statut« protecteur », mais aussi d’autorité.

Malheureusement, c’est difficile de leur faire comprendre que la masculinité n’a rien à voir avec cela.

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
13/08/2023 à 19:03

C'est un des motifs qui me fait préférer de loin faire couple avec une femme.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/08/2023 à 19:05

Citation de Hystorie #471597

Le truc, c’est que de mon côté, ça m’a aussi posé problème auprès de femmes qui, du coup par ses traits de caractère que j’ai, ma société, elle image de prince, charmant, de défenseur etc. et je n’aimais pas ça non plus. Lol😅

avatar contributeur de Hystorie
Hystorie
13/08/2023 à 20:11

Merci en tout cas de cet interlude qui peut illustrer une des raisons des mouvements intérieurs du vécu du B continuum.

J'ai hâte de lire d'autres participations ☺️

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
13/08/2023 à 22:52

Citation de Hystorie #471637

Je trouve que c'est difficile de repondre à cette question pour ma part. J'arrive à dire que oui j'avais des sentiments pour les 2 genres depuis ... mais que sexuellement mon desir allait principalement vers les hommes. Puis aujourd'hui vers les femmes.

Il y a tout un panel psychologique derriere sûrement, la societe, l'acceptation etc...et je dirais les hormones aussi !

En fait la fluctuation n'est elle pas la resultante d'une combinaison de facteurs? Perso c'est la question que je me pose.

Exemple pour expliquer mon propos : est ce que si j'avais accepté ma bisexualité plus tot, aurais je eu autant de desir pour les hommes et les femmes... est ce que ma "fluctuation" aurait été différente ?

On peut retracer tous notre vecu et notre sentiment par rapport à ca ...en revanche difficile de dire ce qui influe la fluctuation ressentie des bi.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/08/2023 à 23:04

Citation de Phoenix73 #471707 En fait la fluctuation n'est elle pas la resultante d'une combinaison de facteurs? Perso c'est la question que je me pose.

Pas que mais effectivement il est raisonnable de penser que tout ce qui fait ce que l on est ( entourage, conditions de vie, structure scolaire, etc) ont une influence non négligeable sur tout nos aspects de notre vie et influence nos ( non ) choix

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
13/08/2023 à 23:16

Citation de Némésis Inu #471715

Tu entends quoi dans le "pas que" ? L'orientation elle-même ? Que la fluctuation est dans le pack bi ?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
13/08/2023 à 23:21

Citation de Phoenix73 #471717

Les 2, après je ne peu parler que de moi…

J’ai toujours eu une attirance sexuelle pour le corps féminin mais je dois avouer que les hommes ayant été dans ma vie ont tous été exécrables. même si je reste persuadé que orientation sexuelle est quelque chose de inné chez chacun d’entre nous, je crois aussi en l’influence extérieur

avatar contributeur de Alma08
Alma08
13/08/2023 à 23:29 - 13/08/2023 à 23:31

Citation de Phoenix73 #471707

Le mot fluctuation me dérange. Cela fait référence à des variations continues. Et il y a des personnes fluctuantes et des personnes qui ne le Sont Pas, et cela dans Tous les aspect dela vie.

Mais en parlant des sentimients ou de sexe, je le trouve pejoratif

avatar contributeur de Phoenix73
Phoenix73
13/08/2023 à 23:35 - 13/08/2023 à 23:54

Citation de Némésis Inu #471720

Je comprends. C'est pour ca que le post d'hystorie est intéressant de voir en quoi dans les différents vécu ce qui au final "influence".

En souhaitant que d'autres repondent sur leurs ressentis en terme de fluctuation.

@alma j'avoue ne pas comprendre en quoi c'est péjoratif. C'est un ressenti ( reedit : qui peut passer par la case fantasme en ce qui me concerne) qui est propre a chacun et personnel, ca ne va pas plus loin. Personnellement je me suis posée beaucoup de questions sur ce sujet au debut du pourquoi du comment, j'ai eu ce sentiment que mes aiguilles avaient bougé si soudainement, peut etre par crainte d'une instabilité et que ca revire de bord mais au fond les dites aiguilles ne bougent pas par hasard.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
14/08/2023 à 14:07

Citation de Alma08 #471721

Citation de Phoenix73 #471723

Peut-être, parce que le mot fluctuant fait aussi référence à une sorte d’instabilité, et l’instabilité est quelque chose que l’on n’a trop tendance assimilé à la bisexualité

Envie d'un plan à 3 ? 🔞
Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2023, betolerant.fr