Maroc : 6 mois ferme pour une relation intime homo

photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
reims

33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Maroc : 6 mois ferme pour une relation intime homo

Après l'affaire du blogueur algérien qui défendait le mariage pour tous, voici encore deux innocents marocains victiment d'homophobie.

Homphobie encore et toujours

Il ne fait pas bon d'être homo et de vivre sur le continent Africain. Deux jeunes hommes gays, âgés de 35 et 25 ans ont été supris en plein ébat amoureux dans une voiture sur un terrain vague aux alentours de la ville de Guelmim. Pris en flagrant délit par la gendarmerie, les deux protagonistes ont été mis directement en garde à vue provisoire.

Suite à la garde à vue, le tribunal de première instance a statué : les deux jeunes hommes ont été injustement condamnés à 6 mois de prison ferme. La législation marocaine concernant l'homosexualité est très sévère. L'article 489 du code pénal Marocain sanctionne "les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe", d'une peine allant de 6 mois à 3 ans d'emprisonnement ferme et d'une amende.

Peu d'écho dans la presse internationale et nationale, les LGBT marocains souffrent d'une montée de l'intolérance, comme beaucoup de pays africains. Une triste situation... 

Source et illustration : voxigayblog.wordpress.com


Informations

Date de publication : 17/06/2016 à 00:23



photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
reims

33 remerciements
Administrateur

Après l'affaire du blogueur algérien qui défendait le mariage pour tous, voici encore deux innocents marocains victiment d'homophobie.

Homphobie encore et toujours

Il ne fait pas bon d'être homo et de vivre sur le continent Africain. Deux jeunes hommes gays, âgés de 35 et 25 ans ont été supris en plein ébat amoureux dans une voiture sur un terrain vague aux alentours de la ville de Guelmim. Pris en flagrant délit par la gendarmerie, les deux protagonistes ont été mis directement en garde à vue provisoire.

Suite à la garde à vue, le tribunal de première instance a statué : les deux jeunes hommes ont été injustement condamnés à 6 mois de prison ferme. La législation marocaine concernant l'homosexualité est très sévère. L'article 489 du code pénal Marocain sanctionne "les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe", d'une peine allant de 6 mois à 3 ans d'emprisonnement ferme et d'une amende.

Peu d'écho dans la presse internationale et nationale, les LGBT marocains souffrent d'une montée de l'intolérance, comme beaucoup de pays africains. Une triste situation... 

Source et illustration : voxigayblog.wordpress.com


photo de l'auteur Wiloooo
Wiloooo
Homme de 30 ans
reims

33 remerciements
Administrateur

Après l'affaire du blogueur algérien qui défendait le mariage pour tous, voici encore deux innocents marocains victiment d'homophobie.

Homphobie encore et toujours

Il ne fait pas bon d'être homo et de vivre sur le continent Africain. Deux jeunes hommes gays, âgés de 35 et 25 ans ont été supris en plein ébat amoureux dans une voiture sur un terrain vague aux alentours de la ville de Guelmim. Pris en flagrant délit par la gendarmerie, les deux protagonistes ont été mis directement en garde à vue provisoire.

Suite à la garde à vue, le tribunal de première instance a statué : les deux jeunes hommes ont été injustement condamnés à 6 mois de prison ferme. La législation marocaine concernant l'homosexualité est très sévère. L'article 489 du code pénal Marocain sanctionne "les actes licencieux ou contre nature avec un individu du même sexe", d'une peine allant de 6 mois à 3 ans d'emprisonnement ferme et d'une amende.

Peu d'écho dans la presse internationale et nationale, les LGBT marocains souffrent d'une montée de l'intolérance, comme beaucoup de pays africains. Une triste situation... 

Source et illustration : voxigayblog.wordpress.com


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit