L'étoffe des sentiments humains

avatar contributeur de Arena
Arena
07/07/2022 à 00:37

La plus célèbre de toutes les étoffes, nommée amour, se décline à l’infini, elle se tortille aux pieds de tous nos sens, les alerte, les émoustille, à tel point qu’une seule pensée parvient à la déposer sur les coeurs. Elle les couvre du tendre, du charnel, du vivant et s’empreinte à jamais du passage des mains, des lèvres, et des mots.

L’étoffe amour n’est pas forcément la plus belle, la plus valeureuse, la plus digne, mais son pouvoir est si grand, que parfois, même brûlées, les chairs meurtries la préfèrent à sa dissolution. Cette étoffe est si fragile, qu’un mot peut la froisser, un geste la déchirer, il faudra des mois voire des années pour récupérer le pli de la vexation. Quant au déchirement, tous les rafistolages seront visibles, sensibles au regard, au toucher. D’autres étoffes pourront s’y superposer, tenter de gommer les arrachements, les ruptures, celle du pardon qui répare sans oublier, celle de la vengeance qui la rend grise et terne, celle de l’amitié qui raccommode chaque points bien serrés, réguliers, qui est souvent la plus efficace pour rattraper les sentiments qui s’échappent entre les fils séparés.

L’étoffe amour a pourtant le pouvoir de se réparer, de se régénérer, mais parfois les béances sont si grandes, si vides, que rien ne parvient à les combler. Il faut donc vivre avec une étoffe d’amour morcelée et accepter que le froid de l’air se glisse à l’intérieur et morde jusqu’aux os. La porter malgré l’envie de l’abandonner, de la laisser à d’autres, devient alors presque inhumain, il est donc préférable de se persuader, se conseiller, et affirmer haut et fort que l’étoffe d’amour ne veut pas rester sur certaines épaules, parce qu’elle est trop lourde, trop fragile, trop, trop, trop ! Et c’est, les épaules nues, que les malheureux en amour, affrontent leurs propres sentiments, les emballent, les étouffent dans d’autres étoffes, l’orgueil, la tristesse, les regrets, les remords, et la pire de toute, une étoffe faite de haine, de ressentiments, de dégoûts.

Mon étoffe d’amour, je la brandis ce soir aux yeux de tous, elle se fend d’une immense déchirure, glace mon sang tous les jours, elle ne peut pas se réparer, se régénérer, le temps a fait son œuvre. Tour à tour,il a grillé, par le chaud, par le gel, les liens noués avec tant de peine. Par orgueil, tristesse, regrets et remords, je la porte fièrement, jamais je ne laisserai une étoffe haineuse couvrir mes épaules, et venir aigrir mes sentiments. Je vis avec mes morceaux manquants, je les exhibe et les conserve, ils m'agrippent, frappent mon coeur dans mon dos. La moindre pensée en leur direction, et ils vibrent comme au premier soir, me caressent de nouveau de maladresses, de rires tonitruants, de tout ce que j’ai aimé au point de tout abandonner.

Tant de fils différents se relient, se nouent pour composer les étoffes des sentiments humains, celle que j’ai écrite ce soir s’est tissée en un regard, pour d’autres ce sera un mot, une attitude, ou quelques points communs. Peu importe, ce qui compte étant de se reconnaître, de ne pas trop se perdre, à travers ce que l’on porte.

avatar ancien membre
Ancien membre
07/07/2022 à 01:09

C'est du lourd meuf. Promis.

avatar contributeur de Kitsune
Kitsune
07/07/2022 à 01:30 - 07/07/2022 à 01:32

Ce qui est étrange, c'est que les blessures qui déchirent l'amour nous laissent croire qu'un plus jamais existe mais le plus jamais de l'amour, à l'instar des jeux d'enfant, ne dur jamais bien longtemps. Car l'amour se suffit à lui-même .

D'ailleurs kahalil Gibran l'explique très bien dans "le prophète " les blessures d'amour creusent le coeurs à l'acide. Quand l'acide à fini son oeuvre, voilà que le coeur est capable d'aimer plus grand et plus fort.

En attendant c'est une torture car c'est l'endroit où nous sommes le plus tendre, le plus mou. Sans aucune deffense ni aucune armure ...

J'ai constaté que souvent plus le texte est beau, plus la douleur est vive ... et ton texte, Arena, est particulièrement beau !!


Aller de fleur en fleur et ne prendre de chacune que le meilleur

avatar contributeur de Harmonique
Harmonique
07/07/2022 à 05:40

Mon dieu quelle métaphore entre le tissu, l'amour et autres sentiments

Tu tires le fils de bout en bout. Tu nous prends dans ton filet et l'on n'a pas envie de s'en échapper.

Tisserande de l'amour tu couvres nos cœurs de tes mailles de poésie et de

rhétorique.

Monique 💋 👠 💓 🎼

avatar contributeur de Alma08
Alma08
07/07/2022 à 07:39

Tres joli 😍

avatar contributeur de Arena
Arena
07/07/2022 à 10:01 - 07/07/2022 à 10:01

Merci à tous, je vous répondrai à mon retour de vacances, je ne souhaite pas bâcler mes réponses, le temps qu'on donne à écrire mérite qu'on s'y attarde avec respect.

Bonne journée et tous mes voeux aux amoureuses koko et Adeline, tissez vous une belle étoffe, durable et protectrice.

avatar ancien membre
Ancien membre
07/07/2022 à 10:31 - 07/07/2022 à 18:42

Citation de Arena #407252

Ma chère Arena, Comme c'est touchant, triste et beau en même temps, vous nous prenez tous au dépourvu.

Vous avez beaucoup souffert je pense, rassurez-vous sur ce site nous sommes nombreuses et nombreux à

penser ainsi ou à réagir de cette façon. Derrière nos carapaces se cachent bien souvent des êtres meurtris et déçus.

Cependant l'espoir fait vivre. Je vous souhaite de bien jolies vacances "dans le passé" et reposez-vous bien.

Amicalement

avatar contributeur de ReveuseParis
ReveuseParis
07/07/2022 à 12:22

Citation de Arena #407252

La partie de votre texte qui me fait Vibrer le plus, même, si dans son entièreté, il est Immense de vous lire ...........👍.......

"""""""" Mon étoffe d’amour, je la brandis ce soir aux yeux de tous, elle se fend d’une immense déchirure, glace mon sang tous les jours, elle ne peut pas se réparer, se régénérer, le temps a fait son œuvre. Tour à tour,il a grillé, par le chaud, par le gel, les liens noués avec tant de peine. Par orgueil, tristesse, regrets et remords, je la porte fièrement, jamais je ne laisserai une étoffe haineuse couvrir mes épaules, et venir aigrir mes sentiments. Je vis avec mes morceaux manquants, je les exhibe et les conserve, ils m'agrippent, frappent mon coeur dans mon dos. La moindre pensée en leur direction, et ils vibrent comme au premier soir, me caressent de nouveau de maladresses, de rires tonitruants, de tout ce que j’ai aimé au point de tout abandonner.""""""""""""""""

Il m'arrache bien les Trippes ce paragraphe.............. Immense, Magnifique, un Joyau ce texte qui accorde ses mots à merveilles ,comme, il vient intimement toucher aux plus profonds de toutes nos émotions.........

Votre Plume Frappe et Mord aussi bien dans la douceur de l'Amour que dans sa Tristesse à devoir vivre le Après

Merci de tant Donnnnnnnnnnnnnnnnnner 😍

Signer : Une Ame, Rien qu'une Âme 😍

avatar contributeur de Dime
Dime
07/07/2022 à 20:17

Citation de Arena #407252

Trés beau cette métaphore sur l'amour. Heureusement qu'il y a des interventions qui donnent un peu de densité et d'intérêt à ce forum.

Bon courage dans cette passe difficile. Votre portrait et votre intervention donne envie de vous mieux connaitre en tout cas...



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr