logo BeTolerant.fr Applications et site de rencontres LGBT
avatar célibataire connecté
 Invité

Prévention : Victime d'homophobie comment réagir ?

photo de l'auteur Wiloooo

Wiloooo
Homme de 29 ans
Lyon
starstarstarstarstar
 33 remerciements
Administrateur
Ce sujet est une actualité

Prévention : Victime d'homophobie comment réagir ?

"Pédé, tantouze, gouine, goudou, pédale...". Inutile de vous énumérer tous les jolis surnoms que l'on associe aux gays et lesbiennes. Chaque homo a été confronté au moins une dizaine de fois dans sa vie à des insultes homophobes. De nombreux jeunes gays ne savent pas comment faire face. Cet article va vous donner quelques pistes pour taire les homophobes. Pour ceux qui ne connaissent pas la définition de l'homophobie voici un article très bien rédigé : http://www.sos-homophobie.org/quest-ce-que-lhomophobie


Homophobie, on aura ta peau !


Le titre est un brin provocateur, c'est fait volontairement. Tout d'abord si vous souhaitez arrêter de vous faire insulter, la première étape consiste à ne plus se considérer comme victime. Dorénavant vous êtes l'assaillant.  Passons aux choses sérieuses.


Astuces pour ne plus être victime d'homophobie


- Ne plus se considérer comme victime. C'est le début du processus, se reconnaître comme victime c'est donner raison à la personne qui vous insulte et vous harcèle. Changer les rôles, concrètement dîtes vous que le plus stupide dans l'histoire ce n'est pas vous, mais cet individu qui a trop d'intérêt à votre égard.


- Ne jamais craquer face à l'ennemi.  N'essayez surtout pas de répliquer sérieusement, vous devez tout prendre à la légère, enfin devant les interlocuteurs hostiles. Vous avez le droit de craquer mais chez vous, avec vos proches.


- Jouer avec l'humour. On vous insulte ? Répliquez avec une blague, une vanne, montrez que vous êtes à l'aise avec vous même. J'ai remarqué que la plupart des imbéciles s'intéressaient qu'aux personnes vulnérables et mal dans leur peau. Je pense notamment aux garçons vraiment efféminés qui vivent mal la situation. Si j'ai un conseil à donner à ces garçons : commencez à vous accepter tel que vous êtes. Une fois mieux dans vos pompes, je vous assure vous reprendrez le contrôle de la situation.


- Parler de la situation à vos proches. Très important d'être entouré, et soutenu. Ne gardez pas vos problèmes, votre entourage pourra vous coacher et vous faire avancer.


- Ne pas avoir honte de ce que l'on est. Vous êtes trop masculine ? Ou trop féminin ? Et alors ! Ne changez pour rien au monde. Heureusement que le monde n'est pas standardisé. S'accepter avec le regard malveillant des gens n'est pas une chose aisée. Vous devez transformer toutes ces critiques, en carapace.


- Parler avec d'autres personnes extérieures. Sur Betolerant il existe des forums pour discuter des tracas du quotidien face aux intolérants. Je vous invite vivement à consulter le forum d'aide et de soutien aux homos, ainsi que le forum d'aide pour les bis. Discuter avec des personnes vivant la même situation peut vous rassurer et vous pouvez profiter de l'entre-aide qui règne sur nos plateformes de discussions. L'homophobie tue !


Intolérance et homophobie tuent !


Ce n'est pas une nouveauté le nombre de suicides chez les jeunes ados homos est beaucoup plus important que chez les jeunes hétéros. Mesurez vos paroles, mesurez vos actes, mesurez vos gestes.


J'espère que ces quelques conseils vous aideront. Si vous avez des astuces à ajouter n'hésitez pas de m'en faire part via les commentaires.


Informations

Date de publication : 11/06/2014 à 21:52


photo de l'auteur Androine

Androine
Femme de 22 ans
Marseille
star_half
Non pas de violence, après ça peut vite dégénérer. S'il commence à vous provoquer physiquement en premier oui bien sûre, mais pas avant.
Si non je trouve que tout ce qui est dit est vrai, ne pas se sentir victime, s'assumer et dire que c'est lui qui a un problème et pas vous, et ce en y prenant à la légère est vraiment la meilleure des solutions je pense :)
Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit