La plus petite particularité. Homophobie

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
15/06/2022 à 22:21 - 26/06/2022 à 00:18

Ceci est un sujet pour demander si d'autres personnes ont aussi fait le même constat. Je suis homo, ça ne se remarque pas en me voyant en un coup d'œil mais mes petites manies finissent toujours par me trahir. Ce sont des choses qui sont pourtant à la limite du perceptible mais qui se perçoivent quand même dans la manière dont je dis mes mots, mes gestes plutôt délicats et mes sourires trop doux.

Je ne sais pas si vous en avez déjà fait l'expérience, quand vous êtes amenés à parler avec des étrangers, des futurs collègues ou des futurs camarades de classe. Vous leur parlez et vous voyez le regard changer et vous voyez le malaise et même la haine s'installer dans le regard. Et vous avez beau être sympa, il y a cette barrière d'hostilité totalement infranchissable.

Je ne sais pas si c'est une impression mais je pense que parfois c'est plus facile pour les gays plus flamboyants et qu'ils sont plus acceptés, je dirais plus protégés par d'autres car ils sont dans un rôle communément admis de l'image du gay et les gens ont tendance à accepter ce qui rentre dans la conception de ce qu'est pour eux un homme homosexuel. J'ai l'impression que plus une particularité est minime, plus elle apparaît transgressive et insupportable.

Je ne sais pas ce que vous en pensez...

Edit : (j'ai développé après le "car ils sont dans un rôle" car je ne voudrais pas qu'on me fasse dire ce que je n'ai pas dit)

avatar contributeur de Dime
Dime
17/06/2022 à 19:21

Citation de Vavavi #403673

Bonjour,

Cherches-tu à cacher ta sexualité ?

J'ai pu ressentir ce que tu expliques par le passé, mais avec le recul, je pense que c'était du au fait que j'avais honte de ma féminité interieure et que je voulais la dissimuler (en vain car le naturel transparaît toujours). Maintenant que je n'ai rien à cacher, je ne remarque plus le phénomène que tu expliques.

avatar contributeur de Cinkey528
Cinkey528
18/06/2022 à 23:45 - 18/06/2022 à 23:49

@Vavavi

Je ne suis pas homosexuel mais bisexuel. Mais on a cru plusieurs fois que je suis gay, ce qui n'ai aucunement vexatoire pour moi, mais mis à part peut-être les gestes d'affection ou en effet les gays "flamboyants" comme tu le dit, je ne pense pas, que la plupart du temps, on puisse reconnaître une personne homosexuelle.

Un(e) homosexue(lle) est une personne tout à fait ordinaire. Si tu veux que l'on sache que tu es gay afin de faire des rencontres, il suffit simplement de le dire, à des gens dont tu sais parfaitement qu'ils l'accepteront - car malheureusement dans notre société, l'homosexualité n'est pas encore tout à fait "admise" et de te rendre à endroits pour, à des bars par exemple ou aller sur des sites comme celui-ci. Mais tu n'a pas à avoir honte. Cela fait parti de toi, de ce que tu es.


Ce que l'on ne sait pas, nous rends plus heureux.

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
19/06/2022 à 09:19 - 19/06/2022 à 10:32

Citation de Vavavi #403673

Tres important le sujet que tu abordes, j'ai une théorie là dessus qui peut etre utile

Je suis trans, à mes débuts qui ne sont pas si lointain tu peux croire qu'on me regardait . . . et pas vraiment avec sympathie

Il y a effectivement plein de détails qui nous trahissent, j'appelle ça les incohérences, qui peuvent etre vestimentaires, morphologiques (dont le visage . . ), phoniques (la voix . . . ) ou encore comportementaux et j'en passe

L'idéal serait de pouvoir "tout" améliorer de façon à devenir "parfaitement cohérent" . . . si on part dans cette voie on se lance sur un chemin qui sera sacrément long et surtout pas facile, vu ainsi c'est plutôt décourageant, il y aurait même de quoi en faire une déprime bien profonde . . .

Alors j'ai pris la question différemment : Pourquoi ces gens sont ils hostiles ? Et j'ai fait une découverte fabuleuse, c'est tout simplement parce qu'ils ont peur . . . quelles sont les intentions de l'extra terrestre qui est devant eux ?

La solution était alors évidente, il faut simplement les rassurer

Par exemple si tu entres dans une boutique de vetements avec un look féminin un peu approximatif, commence par rassurer les vendeuses ou la patronne avec un compliment sur les modeles en devanture en expliquant que tu cherches ceci ou celà, d'un seul coup tu ne seras plus un trave mais une cliente . . . et à partir de là tu seras traitée comme une cliente, et tu pourras même finir par attirer la sympathie et dériver vers des échanges parfois tres personnels, j'en ai fait plus d'une fois l'expérience

Mets toi en tete que quand tu es quelque part tu es touriste, consommateur, client, promeneur, jogger, cycliste, skieur, etc, et pense à te comporter dans ce role au lieu de focaliser sur ta nature, qu'elle soit trav, trans homo, etc. Si quelqu'un te regarde avec un air bizarre réagis toujours positivement et en fonction du rôle que tu tiens (un sourire, un clin d'oeil, un mot gentil adapté à la situation, une plaisanterie adressée à la caissiere ou au perchman, etc)

Depuis que j'applique cette théorie, je me rends compte que les regards sont différents, là ou je lisais de la gene ou de l'hostilité je vois maintenant souvent une petite étoile qui pétille dans les regards, et qui ressemble fort souvent à une sorte de complicité admirative. Et pourtant ma voix reste ce qu'elle est même si je la travaille, ma morpho reste évidemment aussi ce qu'elle est, je fais simplement avec . . .

A l'extreme de cette théorie, j'ai eu une expérience intéressante cet hiver sur une terrasse de bar d'altitude au sommet des pistes. Je portas une tenue plus que voyante, mais je m'étais éclatée comme jamais au ski, j'étais en pleine forme du côté mental. J'ai alors repéré un mec avec un visage bien tordu, qui semblait bien torturé, qui me matait à la dérobée depuis une table voisine. Je n'aurais pas aimé qu'il m'aborde, mais je n'ai même pas été inquiète, je savais que j'étais tellement dans mon rôle de skieuse épanouie qu'il n'oserait jamais m'approcher pour me parler d'idées qui semblaient bien nauséabondes . . . Effectivement il est parti peu apres en regardant ses chaussures . . .

Et rappelle toi surtout que les gens ne font que réagir à nos propres attitudes et comportements . . . rassure les, rends les heureux, fais les rire et ils deviendront naturellement plus agréables . . . et quelque soit ta nature . . . je crois meme que ma théorie pourrait s'appliquer à beaucoup d'hétéros cisgenres . . . par exemple quand on fait les courses on a peu de chances d'attirer la sympathie si on pense à son dernier PV ou à sa feuille d'impot . . .

Cette théorie permet même d'aller tres loin, elle m'a permis de découvrir qu'en me mettant "à donf" dans le rôle d'une nana totalement désorientée devant le rayon auto du supermarché, je me faisais aborder à presque tous les coups . . . avis aux copines trans MTF comme moi, bien plus efficace que les sites de rencontres . . . 😜 😜

Et même plus loin encore, j'ai porté une culasse à un atelier de rectif automobile il y a quelques temps dans cet état d'esprit, à ma grande surprise la facture était nettement inférieure au devis annoncé . . j'ai compris un peu plus tard en épluchant la facture qu'ils m'avaient spontanément accordé la remise des "bons clients pros" . . . 😍 😍

Retenez surtout que ce que vous croyez etre un handicap pourrait bien devenir un avantage si vous savez l'exploiter . . .

avatar contributeur de François76
François76
21/06/2022 à 22:56

Bonsoir Vavavi,

Peut-être y a-t-il également méprise ?

Peut-être penses-tu avec quelques angoisses à ce que les mecs pourraient penser de toi ( le fait que tu sois gay) ?

Alors que leur pensée, est peut être tout autre :

  • quant a t'il fini sa présentation que je présente mon point de vue ?

  • je ne suis pas d'accord, mais il a peut-être raison,...

et pour ta part, tu reçois ces regards, avec une interprétation différente.

Donc Vavavi, ne te soucie pas du regard d'autrui.

J'ai une amie (mtf) qui considère qu'elle identifie les homo en les croisant, ne serait-ce que dans la rue

mais rassure-toi, ça n'est pas marqué sur le front.

de même, l'exubérance ou le caractère flamboyant ne sont pas non plus l'apanage des gays !

Belle soirée

avatar contributeur Vavavi
Vavavi
25/06/2022 à 23:56 - 26/06/2022 à 00:30

Je m'excuse de ne répondre que maintenant, le sujet était resté sans réponse pendant deux jours après ma publication et je ne me suis pas reconnecté depuis.

Je vais répondre de manière générale à tous vos avis.

Je tiens tout d'abord à effectuer une clarification en allant contre ce présupposé qui dirait que je ne serais pas à l'aise avec ma sexualité et que je voudrais me cacher. Ce n'est pas le cas, que du contraire. je n'ai aucune espèce d'inconfort voir de haine envers moi-même pour ce que je suis.

Ma philosophie de vie m'amène à penser, à contre courant de l'univers marketing du néo-capitalisme anglo-saxon biberonné aux magazines de self-improvement, que plutôt que vouloir ÊTRE il faut FAIRE. En voulant être on ne peut qu'être dans la superficialité et le mensonges à soi-même car nous sommes des êtres complexes et que nous sommes souvent les moins bien placés pour nous connaître nous-même et que nos différentes facettes ne s'expriment que dans des expériences de vie bien particulières (de l'importance de faire plutôt qu'être). Dans un monde parfait, le fait que je sois gay ne devrait être que quantité négligeable dans ce qui fait ma personne néanmoins ce sont bien les autres qui me renvoient à cette particularité.

Ce qui m'amène à préciser que ce ne sont pas que des impressions qui me font dire qu'un tel ou un autre me hait, ce sont bien des gestes de violence. Et c'est par expérience que j'ai appris à détecter cette haine dans le regard de quelqu'un.

Par exemple, j'ai un point de comparaison en secondaire (collège, lycée), je sais que dans l'année ou j'étais nous étions 3 gays répartis dans différentes classes, il y avait moi, un autre un peu Nerd, et un autre dans le genre flamboyant. je quittais mon groupe d'amies car on allait aux toilettes, je suis allé seul à celle des garçons. Un type (qui fait deux mètres) à qui je ne parle jamais m'a suivi, j'étais en train de pisser et il m'a poussé pour ensuite me donner un coup de poing dans le nez. Mes amies sont vite sorties de leurs toilettes et l'ont dénoncé aux éducateurs. Le gay flamboyant est venu me consoler avec ses propres amies à la cafétaria le jour d'après et il m'a demandé pourquoi le type avait fait ça et je lui ai dit que je ne savais pas pourquoi il ne m'aimait pas. J'étais avec ce type en troisième et quatrième, il était devant la classe et moi derrière et quand un prof me posait un question il se retournait et me faisait ce regard que j'ai appris à reconnaître.

Je suis pourtant discret et mes amies aussi, le gay flamboyant était dans un groupe plus "populaire" et je pense que ça le protégeais.

Je passe aussi le fait qu'après un premier bac+3 en informatique avec des gens avec qui je me sentais en phase j'ai décidé d'aller dans une école qui forme des professeurs. Malheureusement certains cours se faisaient avec les classes d'étudiant en éducation physique... Plus cons et beaufs tu meurs... Je ne sais pas comment ça se fait, en l'espace de deux semaines je me recevais déjà des remarques salaces sur mon cul quand ils passaient à coté de moi... Ce jour là j'ai demandé à un prof de sortir de classe prétextant je ne sais plus quoi... je suis retourné dans ma voiture et j'ai fait une crise de panique devant mon volant. Je n'y suis plus retourné et je suis allé dans une université ailleurs en faisant une croix sur le fait d'être prof. Il n'y avait pas que ça qui jouait bien sûr. je pense que ça gênait les autres élèves de ma classe que j'aie déjà un Bac+3, j'ai beau être le plus aimable possible, ça et mon phrasé de dandy ont dû donner l'impression que je les prenais de haut.

avatar contributeur de Alma08
Alma08
26/06/2022 à 00:22

Citation de Stephanie 38 #404086

J'ai beaucoup aimé ton analyse et ta méthode.

Je suis étrangère, pendant longtemps Mon accent m'a honté et je me suis rendu compte que si je parlais avec assurence j'arrivée a me faire comprendre plus rapidement.

Citation de Vavavi #405154

Ça m'arrive aussi de me trouver en face des personnes qui ne souhaitent Pas me comprendre quand je parle ou d'autres qui rigolent a chaque fois que je n'accorde Pas bien les phrases...

Il y aura toujours des personnes en manque d'empathie qui vont te faire passer un mauvais moment. Peu importe la cause, les autres vont toujours trouver les raisons

🌸🤗😘😘

avatar contributeur de Stephanie 38
Stephanie 38
26/06/2022 à 10:28 - 26/06/2022 à 10:59

Citation de Vavavi #405154

Je lis de tres bonnes idées bien saines dans ce que tu écris . . tu es sur la bonne voie, tu as visiblement déjà beaucoup compris . . comme par exemple que c'est davantage par nos actions réelles (et le retour d'expérience que nous en apprenons) bien plus que par des pensées un peu virtuelles que nous finissons par exister, la solution est souvent bien davantage en nous mêmes que dans les livres (même si l'un n'empeche pas forcément l'autre)

Je lis aussi un détail qui va dans le sens de renforcer ce que j'ai écrit . . dans ta salle de cours, est tu sur d'avoir été totalement dans ton rôle d'éléve ? si j'ai bien compris tu étais plutôt installé au fond de la classe . . . alors que tu étais visiblement loin d'etre le moins brillant, en général ce sont surtout les éléves les moins "flamboyants" qui se cachent au fond de la classe . . Et de toutes façons si tu te laissais déstatibiliser lorsque le prof te posait une question, c'est bien le signe que tu n'étais pas assez à fond dans ton rôle d'éléve et peut etre un peu trop occupé à penser à ta nature homo . . . il n'y a pas de reproche, juste un constat et une hypothese, penses y tranquillement et tu trouveras vite de tres bonnes pistes . . .

Remarque au passage sur ton expression "gay flamboyant" que je trouve excellente, dans mon monde transgenre MTF j'appelle ça la "féminité décontractée", on a parfaitement conscience que notre aspect n'est pas forcément idéal mais on compense par un comportement social qui rassure les autres, quitte à exagérer un peu . . . mais je ne recommande pas pour autant, on peut facilement dériver vers la caricature et nous éloigne surtout du naturel, comme chez nous le phénomene des drag-queens . . . Cet état "gay flamboyant" ou "féminité décontractée" peut néanmoins constituer une étape essentielle de notre construction . . .

Citation de Alma08 #405165

Merci, tres gentil de me faire cette remarque et surtout ravie que quelqu'un ait pris la peine de lire, je ne prétends pas donner des idées miracles ou qui soient applicables à tout le monde, ça dépend surtout de notre propre caractére, dans mon cas perso ces idées semblent marcher mais tout le monde ne sera pas forcément cablé pour les mettre en oeuvre de façon idéale, dans certains cas d'autres méthodes ou idées seront préférables.

L'important à retenir est surtout que la réussite devient possible à partir du moment ou on a trouvé la bonne méthode qui convient à notre personnalité . . . et bravo à toi pour avoir visiblement bien surmonté aussi . . .

Et tu rappelles aussi une chose qui est trop souvent oubliée dans notre petit monde LGBT, il y a bien d'autres raisons pour se faire rejeter et discrimer que celles que nous subissons, ce qui nous arrive n'est pas une fatalité spécifique à notre condition . . . c'est simplement contre productif de se replier sur nos idées d'homophobie, de transphobie,etc . . . pour moi nous ne sommes pas une communauté persécutée mais simplement des personnes qui ont au fond le même probleme que tout le monde . . se sentir "bien dans sa peau" dans notre environnement . . . ne cherchons pas de recettes spécifiques aux trans, aux homos, aux gays, etc, mais appliquons plutôt les recette génériques utilisées par tout le monde . . .



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr