Enfin s'avouer être attirée par les filles

avatar ancien membre
Ancien membre
17/05/2022 à 13:30

Bonjour à tous,

Je crois que je ne vais pas être originale, mais besoin d'échanger avec vous quand même ! J'ai 25 ans, je suis toujours sortie avec des garçons. Je crois qu'en fait je ne savais même pas qu'on pouvait faire différemment. J'ai eu une relation de mes 17 à mes 23 ans dans laquelle je ne me suis jamais posée aucune question. Est-ce que j'étais amoureuse ? Vaste sujet mais en tout cas je me contentais de la vie que j'avais avec ce garçon et je ne me considérais pas malheureuse du tout. Depuis la rupture, beaucoup de changements, ce sont plein de repères qui tombent d'un coup et qu'il faut trouver ailleurs. Ca fait bientôt 2 ans et je me rends compte... que ce ne sont pas les garçons que je regarde mais les filles.

Alors il a fallu du temps pour que je le réalise, du temps pour me l'avouer surtout. "C'est une phase, tu as envie de tenter autre chose, tu es perdue c'est rien..." tout y passe dans la tête. Je n'en parle à personne car aux yeux de toute ma famille et tous mes amis j'ai la grosse étiquette "hétéro" déjà car j'ai toujours été avec des garçons, toujours aimé séduire (des hommes du coup) et en plus, il y a peut-être 3-4 ans de ça, je suis en soirée et une fille m'accoste. Elle m'embrasse, je la repousse. C'est la période ou je ne me pose aucune question. Depuis, ce moment est toujours resté auprès de mes amis qui s'amusent parfois à me rappeler "cette fameuse soirée ou j'ai fini avec une fille". (Un peu con n'est-ce pas ?)

Depuis que j'ai réalisé que je me sentais attirée par les filles, j'ai tenté les applis et je suis sortie dans des boites gay (j'ai un ami homosexuel a qui j'en ai d'ailleurs parlé un tout petit peu... Il m'a dit que je devais surement "essayer" avec une fille). Oui mais voilà, avec les filles je suis un manche. Je ne sais pas faire mais alors tellement pas faire que je fuis littéralement dès qu'il y en a une qui s'approche de moi !

Donc me voilà aujourd'hui, à me demander qui j'aime vraiment, à tout remettre en question. Je cherche sur internet, je tombe sur votre forum et je me rends compte qu'en fait, on est plein à vivre ça !!! Est-ce que je me pose trop de questions ? Peut-être... Mais la situation me pèse.

Merci de m'avoir lue

avatar ancien membre
Ancien membre
17/05/2022 à 14:18 - 17/05/2022 à 14:20

Coucou

Non tu ne te poses pas trop de questions.

Déjà il n'y a pas d'âge pour s'interroger sur son orientation sexuelle et romantique ou pour découvrir ses véritables attirances...

Il y a même des personnes qui vont passer toute leur vie à côté de leurs vraies attirances...

Perso à 11/12 ans j'ai découvert mon homosexualité mais à l'époque je ne suis pas arrivé à l'accepter.

Et toute mon adolescence et ma vie de jeune adulte j'étais tiraillé entre le fait que je devais sortir avec des filles et les très fortes attirances pour les garçons.

J'ai fait pire que toi, jusqu'à 25 ans je n'avais jamais été en couple de ma vie à cause de cette homosexualité latente en moi, jusqu'à rencontrer ma 1ere petite copine ;-)

Et puis à 26 ans j'ai rencontré ma future femme que j'aime toujours et j'ai mis tant bien que mal mon homosexualité de côté par amour pour cette femme dont j'étais tant amoureux.

Aujourd'hui je suis enfin out avec ma femme et avec quelques amis et je revis car je commençais à couler dans ma vie à cause de cette homosexualité que je n'acceptais pas.

Donc 2 conseil ne te mets pas la pression pour savoir quelle est ta véritable orientation sexuelle et romantique, prend ton temps de vivre tes attirances sans tabou, c'est pas la course tu sauras tôt ou tard si tu es bi, pan ou lesbienne.

L'autre conseil ose explorer tes attirances pour les filles sans te bloquer parce que si tu es homosexuelle, c'est que c'est la nature même de ta personnalité et si tu réprimes cette homosexualité tu ne vas pas être bien intérieurement. J'ai failli couler l'année dernière et je me suis sauvé et ma vie de couple avec ma femme en admettant mon homosexualité en psychothérapie.

Mais en tout cas bravo à toi de commencer à t'accepter à 25 ans , tu te sentiras plus épanouie en t'acceptant comme tu es, si tu ressens des attirances pour les femmes c'est que c'est bien réel.

Enfin ton coming out avec ton entourage peut venir dans un 2ème temps.

Tu as un livre qui pourrait t'aider "Bien vivre son homosexualité et faire son coming out " de Béatrice Milletre

avatar contributeur Forafirst
Forafirst
17/05/2022 à 14:28

Bonjour.

Bienvenue.

En effet tu n'es pas la seule. Je ne suis pas ici depuis longtemps mais j'ai déjà vu des témoignages semblables.

Je pense que c'est normal de se poser des questions quand on remet un peu en compte tout ce qu'on était jusqu'à présent.

Pour ma part aucun doute sur mon hétérosexualité jusqu'à mes 20 21 ans et après j'ai commencé a pu être attirée par une relation avec une fille mais d'abord juste en fantasme et puis finalement l'envie grandit.

Et puis une petite expérience fait que maintenant je suis convaincue d'être attirée non seulement par les hommes mais également aussi par les femmes, peut-être pas exactement de la même façon. Parce qu'avec les hommes c'est plus de façon romantique alors que je ne l'envisage pas comme ça avec une femme mais peut-être que c'est parce que comme je ne suis pas célibataire et pas non plus polyamoureuse je ne peux pas envisager une relation de couple alors que je suis déjà engagée dans une.

En tout cas n'hésite pas si tu veux discuter partager en plus ça peut aider à y voir plus clair en ayant aussi des avis extérieurs et ne pas juste se faire des nœud au cerveau toute seule.

avatar contributeur de Rosso
Rosso
17/05/2022 à 17:23

Citation de Forafirst #399705En tout cas n'hésite pas si tu veux discuter partager en plus ça peut aider à y voir plus clair en ayant aussi des avis extérieurs et ne pas juste se faire des nœud au cerveau toute seule.

Tu apprends vite c est bien 🤗

avatar ancien membre
Ancien membre
17/05/2022 à 17:34

Merci pour vos retours, ça me fait du bien de vous lire, lire vos conseils ! Et aussi d'autres témoignages. C'est fou comme on a besoin de pas se sentir seul :)

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
17/05/2022 à 17:47

Saluuuut CLos24 et bienvenue au club ^^

Comme tu viens tout juste de réaliser ton attirance, il va falloir un peu de temps pour te sentir à l'aise avec l'idée, je pense. Une fois assimilée, tu auras alors plus de facilité et peut-être moins de timidité quand une nana viendra t'aborder, sans avoir une envie pressante...De fuir 😆 (Désolée, ce petit passage m'a bien fait sourire)

Enfin voilà, découvre de nouvelles personnes, sors et vis tes attirances sans crainte. Bonne continuation :)

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
17/05/2022 à 17:52

Citation de Clos24 #399697

Je te confirme clos24 tu n’es pas seule 🙂

De mon côté je vis la même chose que toi mais à 35 ans. Après n’avoir eu que des relations hétéros j’ai eu une attirance forte pour une amie, ce qui m’a ouvert les yeux sur mon attirance pour les femmes.

N’hésite pas si tu veux échanger

avatar ancien membre
Ancien membre
17/05/2022 à 18:14

Ce qui est fou aussi, c'est que je me réveille certains matins en me disant que c'est n'importe quoi, que j'ai jamais été attirée par les filles. Je rejette complétement ça et j'en viens presque à me demander "ce qui m'a pris". Est-ce que c'est mon cerveau qui veut encore se persuader du contraire ?

Avant ça me le faisait très souvent et puis aujourd'hui de moins en moins... L'inverse m'arrive aussi. De me demander comment j'ai fait pour ne fréquenter que des garçons jusque là ! Pourtant je n'ai jamais rien vécu avec une fille, ni eu d'attirance pour une amie, mais c'est quelque chose que je ressens en moi c'est assez perturbant. Ouais je crois qu'en clair je suis complétement paumée et je dois réussir à lâcher un peu prise par rapport à ça et voir ou ça me mène !

Encore une fois, merci pour vos messages ! 1ère fois que j'en parle (ou presque) et ça fait du bien.

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
17/05/2022 à 19:00

Citation de Clos24 #399739

Je te comprend vraiment ! Ça m’a fait la même chose…Comme si notre cerveau refusait d’y croire.

Ce qu’on m’a dit qui m’a aidé c’est que le cerveau peut te tromper, tu peux trafiquer un peu tes pensées mais par contre ce que tu ressens est toujours le vrai.

avatar contributeur Forafirst
Forafirst
17/05/2022 à 19:12

Citation de Clos24 #399739

Oui avoir un lieu et des personnes où et avec qui on peut en parler ça fait du bien je pense. Même si c'est des anonymes peut-être même encore plus au contraire. C'est de pouvoir en parler sans pour autant avoir besoin de franchir Le Cap de rendre ça officiel ou de se confronter au (changements de) regard des autres.

avatar contributeur Didi14
Didi14
17/05/2022 à 20:29

Citation de Clos24 #399697

Déjà bienvenue 😁

Comme dit au dessus n'hésite pas à parler de ce que tu ressens sur le site

Moi aussi je suis arrivé récemment et même si parler ici ne règlera pas tes problèmes, vider ton sac ici et entendre les conseils et encouragements des autres te donnera un sacré coup de boost au moral 😁

avatar ancien membre
Ancien membre
17/05/2022 à 22:42

Citation de Pom2reinette #399744

Fou ce que le cerveau est capable de faire quand même ! ;)

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
17/05/2022 à 23:19

Citation de Clos24 #399794

Difficile à dompter cette bête là 😂

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
18/05/2022 à 08:30

Situation identifiée par un cerveau dans une société hétéronormée :

  • Hémisphère droit : regarde ce mec, il est super canon. Je ferais bien sa connaissance !

  • Hémisphère gauche : je préfère reluquer la femme à côté de lui, voire plus si affinités 😅

Voilà, voilà... Après faut pouvoir faire le tri et c'est parfois très subtil lol

avatar contributeur Forafirst
Forafirst
18/05/2022 à 10:31

Citation de BeSweet #399815

Tu crois que l'orientation sexuelle dépend de la partie du cerveau qu'on utilise?

Tu dis ça comme ça ou il y a vraiment eu des recherches là-dessus?

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
18/05/2022 à 10:35

Citation de Forafirst #399824

Non, c'était juste une mise en scène pour exprimer toute la difficulté d'y voir clair quand notre cerveau nous joue des tours :)

Du coup, faut aussi être attentif.ve à ses ressentis comme évoqué par certaines personnes. Cela peut aider.

avatar ancien membre
Ancien membre
18/05/2022 à 13:00

Citation de BeSweet #399826

En tout cas tu décris bien ce que j'ai toujours vécu mais en version garçon gay ;-p

Après pour ceux que ça intéresse il y a bien une zone du cerveau qui influencerait grandement notre orientation sexuelle, c'est la zone préoptique qui se développe durant la période foetale et qui reste figé après la naissance (car c'est une zone de cerveau non plastique).

Et donc c'est pour ça que votre orientation sexuelle serait plus innée qu'acquise , elle est irréversible (a cause de cette zone préoptique non plastique) et donc on ne fait que découvrir son orientation sexuelle ...

Donc Besweet ta petite théorie marrantte n'est pas totalement fausse en soi ;-)

avatar contributeur de Lesloutres
Lesloutres
18/05/2022 à 13:08

Je me retrouve beaucoup dans ce que vous dites et je viens juste de me rendre compte de mon attirance pour les femmes a 41 ans! Un grand merci pour ses paroles pleines de bon sens 😊 et qui me rassurent.

avatar contributeur de Pom2reinette
Pom2reinette
18/05/2022 à 14:39

Citation de BeSweet #399815

Tellement ça 😂

Citation de Lulustrike #399852

C’est intéressant ! Notre cerveau est donc bien le fautif 😜 une zone du cerveau connaît la vérité et tente de nous inviter à reluquer la « femme assise à côté » pendant que l’autre partie du cerveau (nos apprentissages des attentes de la société et de nos familles notamment ) nous stoppe en mode « tototote! Arrête tes histoires, Tourne plutôt la tête par là, cet homme là ferait un parfait gendre pour tes parents »

Citation de Lesloutres #399854

C’est clair que ça fait du bien de savoir qu’on est pas seul(es) à passer par cette étape de notre vie 🙂

avatar ancien membre
Ancien membre
18/05/2022 à 19:36

Et pour ceux qui sont ou ont été dans mon cas, ça ne vous pèse pas trop ? Moi j'aimerais bien réussir à le mettre off le cerveau parfois...

avatar contributeur de BeSweet
BeSweet
18/05/2022 à 20:25

Oui, ce serait bien pratique si y'avait un bouton on/off parfois !

Essaie de te changer les idées, de t'occuper pour éviter de trop y penser quand tu satures. Il faut un peu de temps pour assimiler toutes ces nouvelles infos ^^

avatar ancien membre
Ancien membre
18/05/2022 à 20:39 - 18/05/2022 à 20:40

Citation de Clos24 #399911

T'inquiète pas. Le processus prend un peu de temps et déjà admettre ses attirances homosexuelles est un grand chamboulement dans sa vie.

Après viendra les 1ers coming out si tu en sens l'envie, cependant tu verras ca peut apporter paix et sérénité mais rien ne presse.

Comme on dit souvent prend tout ton temps.

On est à ta dispo si tu as de nouveaux questionnements.

Pom2reinette C’est intéressant ! Notre cerveau est donc bien le fautif 😜 une zone du cerveau connaît la vérité et tente de nous inviter à reluquer la « femme assise à côté » pendant que l’autre partie du cerveau (nos apprentissages des attentes de la société et de nos familles notamment ) nous stoppe en mode « tototote! Arrête tes histoires, Tourne plutôt la tête par là, cet homme là ferait un parfait gendre pour tes parents »

Oui c est bien ca ;-))))

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr