Vegan homo où vous cachez-vous ?

avatar contributeur de Sophiere
Sophiere
27/04/2022 à 23:28

Les quelques sites de rencontres homo dédiés aux personnes végétarienne/végétalienne et autres sont très peu intéressant car il y a peu de profils . Des personnes ici se sentent concernées, par la cause animale?

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
28/04/2022 à 05:27 - 28/04/2022 à 05:29

Dans les buissons !

Je suis ni tout à fait homo, ni tout à fait vegan, mais je viens dire coucou parce que je viens de lire les commentaires d'une publication affirmant qu'un régime alimentaire végétalien était un vrai levier efficace sur l'urgence climatique et me voilà triste. Ne pas lire les commentaires, vraiment.

De mon côté, je l'avoue, c'est l'argument écologique qui l'emporte, bien que la cause animale reste une raison qui m'anime également. Comme je dis parfois : c'est ma conscience écologique qui m'a fait rentrer dedans et c'est la cause animale qui fait que je n'en sors pas.

avatar ancien membre
Ancien membre
28/04/2022 à 09:00 - 28/04/2022 à 09:02

Perso je ne suis pas vegan.

Pour me faire l'avocat du diable, je te dirai en revanche que l'homme est par nature omnivore et c difficile d'aller contre sa nature.

je viens de lire les commentaires d'une publication affirmant qu'un régime alimentaire végétalien était un vrai levier efficace sur l

Perso je ne pense pas que manger de la viande qui soit le problème.

Le problème est la surconsommation à l'excès de viande dans notre société, on en mange beaucoup trop par rapport à nos besoins en protéines.

De même être vegan ne résout pas l'équation car plus on est nombreux sur terre à manger des végétaux plus il y aura besoin de défricher les forêts pour avoir des terres cultivables pour faire pousser des céréales etc.

Te nourrir exclusivement de végétaux représente un coût pour la nature.

De plus personne ne sait si les végétaux ne souffrent pas quand on les recoltent or les végétaux seraient des êtres vivants sensibles.

Comme les carburants agricoles dits verts et écologique sont une vraie catastrophe pour la nature à cause des defrichages des forêts que cela entraîne.

Ce je veux dire par là que l'écologie punitive ne sert à rien si on ne prend pas le problème dans sa globalité ou qu'on demande toujours aux mêmes de faire des efforts.

Par exemple Paris interdit les diesels tout en continuant à laisser les gros 4x4, et les grosses jeep et berlines rouler dans la capitale alors que ces derniers sont plus nocifs pour l'environnement que les diesels (qui sont souvent conduites par les gens avec des faibles revenus ;-)

Je pense qu'être vegan doit être avant tout une histoire de conviction.

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
28/04/2022 à 16:58 - 29/04/2022 à 00:01

Le soucis c'est que ça n'est malheureusement pas une affaire de penser ou de ne pas penser. Il y a un consensus scientifique sur le fait que les régimes carnés émettent beaucoup plus de GES qu'une alimentation végétale. Ça n'est en réalité pas vraiment contestable.

Bien sûr, produire des végétaux a également son impact et demande de la surface agricole. Sauf qu'élever du bétail a un impact encore plus grand et qu'élever du bétail demande à l'heure actuelle beaucoup de surface agricole qu'on pourrait donc utiliser à autre chose.

Je pense que le problème finalement c'est l'image de ce qu'est un régime végétarien ou végétalien. Il ne s'agit pas d'écologie punitive. A la limite d'écologie "privative" mais on ne peut pas avancer en écologie sans se priver un peu. Qu'on parle de 4x4, de voyages en avion, d'eau, d'énergie ou de viande, tout ça ça revient à se dire "non" de temps en temps. Mais en fait, plus que dire non, c'est aussi changer une façon de penser. Ça se fait petit à petit, en commençant par des petits gestes, puis un jour on se rend compte qu'en fait on n'a même plus tant besoin de se priver, parce qu'on a changé de façon de penser.

Manger vegan ça ne veut pas dire manger des graines. Manger végétarien ne veut pas dire manger des brocolis à tous les repas. Il y a plein (vraiment plein) de bonnes recettes. Et honnêtement, j'ai déjà fait pas mal de repas avec des amis où on m'a dit "ah, si j'avais su j'aurais dit que j'étais végétarien, ça a l'air meilleur ton truc"

La plupart des vegans que je connais évitent même de dire qu'ils sont vegan pour pas passer pour des activistes culpabilisants. Parce qu'ils ont en effet cette image que leur colle la société de gens qui sont là pour vous faire culpabiliser, vous punir. Alors que ceux que je connais ils sont super ouverts à vous donner des idées de recettes simples, à partager pour vous aider à choisir sur quoi vous voulez agir au quotidien, que ce soit l'alimentation ou autre chose. Même eux, pour apprendre, parce qu'ils ont jamais dit qu'ils savaient tout.

Je ne dis pas que les vegan ayant une attitude culpabilisatrice n'existent pas, mais je n'ai vraiment pas l'intuition que ce soient la majorité. Si les gens se sentent coupables finalement, en croisant quelqu'un qui ne mange pas de protéines animale, c'est peut-être parce qu'ils savent que dans le fond ils devraient essayer de faire pareil.

Et c'est vrai, qu'il y a des choses illogiques dans les règlementations actuelles. Il y a même pas mal de choses absurdes. Mais ça n'est pas ça qui devrait invalider le fait que manger de la viande à tous les repas ça a un coût écologique très fort. Et je ne dis pas non plus que manger moins de viande n'est pas déjà faire un petit pas dans une bonne direction !

La seule chose c'est que ceux qui se sentent incapable de faire un pas dans une direction qui est nécessaire - quoi qu'on en dise - ne devraient pas s'efforcer de décrédibiliser le principe même du pas dans les commentaires de publications informatives. Parce que c'est encore pire d'essayer de convaincre le monde qu'il ne faut pas faire le pas.

N'empêche j'ai quand même une question. Il y a vraiment des sites de rencontres pour les personnes homosexuelles et végétaliennes, Sophiere ?

avatar contributeur de Saaya31
Saaya31
29/04/2022 à 18:44

Je suis très sensible à la cause animale, végétarienne depuis un peu plus de 20 ans j'aimerais bien franchir complètement le pas du véganisme un de ces jours, parce que pour l'instant c'est que sur certains points.

Sensible aussi à la cause écologique même si mon végétarisme est surtout motivé par l'amour, le respect et l'émerveillement que j'ai pour les animaux.

Donc...oui ...on existe 😆

avatar ancien membre
Ancien membre
30/04/2022 à 14:45

Pas complétement végan parce que je ne peux pas adhérer à tout et que je trouve que certaines des convictions vont trop loin (mais je ne débattrais pas la dessus) cependant étant végétarienne (en premier lieu parce que j'aime vraiment pas la viande -> 🤢 c'est l'effet que ça me fait rien qu'à l'idée d'en manger) et dans la mouvance écologiste du zéro déchet, je me suis tournée vers certains produits végans car plus respectueux de la nature et avec de meilleurs conditions de fabrications (notamment humaines).

Par exemple je n'achète plus que des chaussures végans déjà parce que la production de cuir est l'une des plus polluantes et humainement répréhensible. De plus avec la surproduction et surconsommation, les conditions de travail sont loin d'être toujours décentes même venant de grandes marques alors que beaucoup de produits vegans mettent aussi un point d'honneur à faire attention à ces détails. Et franchement je recommande les chaussures végans: meilleures qualités, bonnes conditions de travail et pas forcement beaucoup plus cher que des chaussures de marque.

Après pour l'alimentation je ne pourrais pas être vegan mais je rejoins certains posts au dessus disant que le plus important c'est d'avoir une alimentation consciente et raisonnée. Par exemple acheter ces légumes sur les marchés ou commerces locaux et de saison et limiter sa consommation de certains produits provenant d'animaux.

Peut être que l'être humain est omnivore cependant jusqu'à pas si longtemps que ca, la consommation massive de produits animalier était un privilège bourgeois donc pas accessible aux communs des mortels qui eux avaient un régime plus proche de ceux végétariens.

avatar ancien membre
Ancien membre
30/04/2022 à 16:20 - 30/04/2022 à 16:35

avatar contributeur de Rosso
Rosso
30/04/2022 à 17:58

Je suis végétarien depuis plus de 30 piges , j aimerais arriver au veganisme mais c est compliqué .

Pour moi le problème est que dire qu on est végétarien est déjà mal vu , à croire que nous faisons parti d une secte , voir une société occulte qui cherche à déstabiliser le monde et son économie .

La cause animale passe au dernier plan , c est l économie qui dirige le monde . Ceci dis les spéculateurs n hésitent pas à affamer jusqu a la mort des populations entières pour leur profits alors la cause animale ...

Citation de Tyalga #398198La plupart des vegans que je connais évitent même de dire qu'ils sont vegan pour pas passer pour des activistes culpabilisants.

Ç est exactement ça

Par contre je vois qu ils ont sorti une pub pour les chasseurs (je n ai pas bien compris ce qu ils ont à vendre)

avatar contributeur de MissKim
MissKim
30/04/2022 à 22:54

végétarienne aussi, pas de lait de vache de miel de cuir.... fringues et achat de matériel d'occaz ou recyclé pour l'essentiel j'évite le neuf au maximum...

avatar contributeur de Nymeo
Nymeo
01/05/2022 à 11:02

Bonjour,

alors si tu prends en compte le facteur que les homos/ bi/ pan représentent un mini pourcentage de la population et que les végé un autre mini pourcentage, la probabilité qu'une personne soit dotée de ces deux spécificités est assez mini, mais pas impossible. La preuve nous sommes quelques personnes à t'avoir répondu (mais pas foule non plus).

J'ai été végétalienne pendant quelques années mais j'ai recraqué pour le fromage (ah ben tient je pourrais répondre au topic sur les addictions).

Mais depuis que j'ai entendu le cri de la carotte, je ne me nourris plus que d'amour et d'eau fraiche ( on ne vous l'a jamais sorti le cris de la carotte lorsqu'on l'ébouillante, qu'on la pelle ou qu'on la démembre cruellement avec un couteau?). Mais j'ai quand même l'impression, au moins pour les végé, que c'est un peu plus accepté qu'il y a une vingtaine d'années et qu' on est un peu moins le sujet de raillerie (ou alors est ce par ce que je suis entourée que de personnes bienveillante, sensibles et réfléchies que j'ai cette impression?).

Quand j'ai été hospitalisée pendant quelques jours il y a une vingtaine d'années, lorsque je leur ai dit que je mangeait végé (heureusement que je n'étais pas végan), l'infermière m'a regardé une tête vraiment bizarre. Le premier jour ils m'ont amené du poulet et le deuxième du poisson (depuis quand c'est végétal?) heureusement qu'il y avait un être cher qui venait m'apporter des bons petits plats maisons

avatar contributeur de TalaW
TalaW
04/07/2022 à 17:36

Homo et vegan, je suis.

avatar ancien membre
Ancien membre
04/07/2022 à 19:27 - 04/07/2022 à 19:28

Y'a des sites de rencontres spécialisés dans cette double casquette en particulier 🤔🤨😅 ?

Genre vegaytic.com ? Biveg.fr ? 😭

avatar ancien membre
Ancien membre
04/07/2022 à 19:29

Je fais régime poisson pour ma part

avatar contributeur de Cin91
Cin91
05/07/2022 à 02:55

De toute façon dès que l'on sort du moule et que l'on en parle, les gens se sentent menacés. De quoi? De rien en plus. Ca ne change pourtant pas leur propre vie mais ca vient tout le temps pour affirmer que c'est pas bien en répétant bêtement le discours dominant "l'être humain est omnivore par nature donc fait pour manger de la viande"

Le "par nature" sort d'où?

Si on raisonne un minimum, les vrais carnivores on les connait. Louves, lionnes, chats, sont capables d'exercer une puissance au niveau de la machoire pour tuer leur proie, ont les dents asérées pour déchiqueter la chaire et le système digestif pour digérer la viande crue.

L'être humain dépend des armes pour chasser l'animal et du feu pour le consommer, cuit. Comment cela se fait que nous n'ayons pas la machoire, les dents et l'estomac pour ces fameux besoins de consommer de la viande?

Donc oui beaucoup d'entre nous sont omnivores aujourd'hui mais vouloir affirmer par un "c'est comme ca c'est la nature", faudrait développer plus.

Pour en revenir au sujet de base, je suis homo et j'ai été vegetalienne sans vraiment le vouloir pendant des mois. Je n'expliquerait pas car ce serait dévoiler ma vie perso. Mais maintenant que je sais ce que c'est de ne pas consommer de viande et tout ce qui provient de l'animal, je tiens à faire part de mon plus grand respect envers les personnes vegetariennes et particulièrement vegetaliennes car c'est un vrai mode de vie. En aillant fait cela, j'ai découvert énornément de recettes que je compte garder. Etre vegan est synonyme de cuisiner et bien manger. Par contre je confirme que je ne pourrais pas l'être, par pure égoïsme, pour mon plaisir et malheureusement parce que c'est juste plus facile.

Mais j'aimerais arrêter une chose, le lactose, car je trouve ca ilogique de consommer du lait de vache. À voir si je peux m'y tenir.

avatar contributeur de Dime
Dime
05/07/2022 à 13:54 - 01/09/2022 à 13:20

Le fait de manger de la viande ne me choque pas. La plupart des animaux se mangent entre eux et se respectent. Le fait d'etre prédateur est dans l'ordre des choses, dans le fonctionnement de la vie.

Le problème est que nous sommes en sur-nombre sur cette planète. Donc on crée un déséquilibre biologique et écologique. Les élevages intensifs sont juste gerbants. Et pourtant c'est grace à l'elevage que l'homme s'est développé, quittant sa position "animale" de chasseur/cueilleur.

Il semble évident que nous allons etre obligés de modifier notre alimentation. Les végans sont des précurseurs et ils servent d'exemple. Pour ma part j'essaie au moins de privilégier les circuits courts (boucherie et poissonnerie) et de boycotter l'industriel. Et je diminue ma consommation de viande et poisson.

avatar contributeur de Gautiste
Gautiste
06/07/2022 à 12:49

Silt je suis végétarien depuis bien des années et pour plusieurs raisons

1 j'aime pas

2 ils sont mal traités, même s'ils ne vivent pas longtemps ce n'est pas une raison

3 ils sont bourrés de médicaments qui vont où ? en nous ! puis qui vont où ? dans l'environnement, le pire c'est l’élevage de poissons !

4 ce n'est pas indispensablement d'en manger on peut vivre sent, et être en meilleure santé

5 le prix

je préfèrerais élever une poule moi-même dans de très bonnes conditions, et avoir des œufs, mais je n'ai pas de jardin...

même les oeufs doivent être fécondés sinon on peut avoir des carences

j’adore le poisson, mais j'ai arrêté.

oui de nos jours bien bouffé c'est compliquer.

avatar contributeur Tyalgis
Tyalgis
06/07/2022 à 14:45

Les œufs n'ont pas besoin d'être fécondés ?

Après oui si on ne mange que des œufs - fécondés ou non - on a des carences mais c'est logique non ? 🤔

Mais c'est pas le plus important en soit ! Belle journée !

avatar ancien membre
Ancien membre
06/07/2022 à 23:19

Il y a une différence entre un oeuf fécondé et non fécondé? Les deux apportent la même chose, non?

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
29/08/2022 à 16:23

Hey!

Je suis végétarienne depuis 10 ans et bi.

Perso mon végétarisme n’a jamais été un critère dans mes choix de partenaires car pour moi c’est personnel ( comme la religion) donc vivre avec un(e) homnivore ne m’a jamais posé problème même si ça doit être sympa .

On te d de plus en plus vers la diminution de la Conso à outrance de viande et le vegan s’impose de plus en plus donc des lesb végane devrait être plus facile à trouver ☺️

avatar contributeur de Lucastea
Lucastea
29/08/2022 à 16:44

Citation de Ancien membre #398166

L'humain est omnivore à tendance végétarienne. Autrement on peut largement se passer de viande sauf pour certains cas. Le régime végétarien est adapté à l'Homme, le régime végétalien beaucoup moins. Etre vegan n'est pour moi que personnel.

Ne pas être vegan n'empêche pas pour autant de se sentir concerné à la cause animale et de pointer du doigt les dérives des élevages. Quand on parle de baisser sa consommation je pense surtout à 3 viandes max par semaine (poisson compris) et puis penser à sa propre santé. Eviter les produits industriels surtout en matière de viande. Mieux vaut une viande chère en petite quantité, que de la m** à foison.

Etre vegan est une conviction et ne fait de mal à personne au final.

avatar ancien membre
Ancien membre
29/08/2022 à 17:22

Citation de Sophiere #398148

oui...! merci

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
29/08/2022 à 17:39

Citation de Toutirabien #417442

Totalement d’accord

Par contre je me désolidarise des extrémistes vegan qui vont jusqu’à détruire des boucheries. Je n’ai rien contre le fait de manger de la viande c’est surtout la surconsommation de viande qui crée la surproduction et du coup la maltraitance animale, là est le vrai problème et détruire un commerce ne règle rien bien au contraire.

avatar ancien membre
Ancien membre
29/08/2022 à 17:50

Citation de Inu Inu #417447

moi je suis contre la viande. c’est un peu hypocrite parce que parfois je mange du poisson, mais je trouve que les humains n’ont pas le droit de tuer des animaux en masse pour les manger. dans ce cas pourquoi pas tuer des enfants ? ce qui se passe mnt dans les boucheries et maisons d’élevage cest exactement la même chose que les camps de concentrations et d’extermination des nazis.

l’humanité n’a rien appris au final .... 🙄

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
29/08/2022 à 18:01

Citation de Toutirabien #417450

Je comprends totalement ton point de vu à quelques nuances prêt : la turie de masse est ici le problème.

Pourquoi serait ce mal de manger des animaux? Nous sommes tous des animaux et comme dans les autres espèces on mange de la viande et/ ou du végétal. Les animaux carnivores ne sont pas des criminels à tes yeux.. si? La seule différence c’est qu’ils consomme raisonnablement, prennent seulement ce qu’ils ont besoin et n’ont pas de cruauté envers leurs proies. Ils se nourrissent point .

Les indiens en chassant leur gibiers. Priait pour remercier l’animal d’écourter sa vie pour prolonger la leur, ils étaient reconnaissants envers toutes les formes de vie dans la nature étant parfaitement conscient qu’ils n’était au dessus de tous mais faisant partie d’un tout. La est notre erreur : notre façon de croire que l’humain est au-dessus de tout et on le payent cher mtn.

L’être humain est aussi de la viande, ça veux pas dire que je cautionne le cannibalisme mais l’histoire à déjà démontré qu’en cas de pénurie de nourriture , c’est l’instinct de survie qui prend la relève et il ne fait pas ce genre de distinction

avatar ancien membre
Ancien membre
29/08/2022 à 19:41

Citation de Inu Inu #417453

ce n’est pas la seule différence. d’abord on a un niveau de conscience plus élevé ce qui veut dire = responsabilité plus élevée . on fonctionne pas uniquement en fonction des instincts.

et de deux , si vous arrivez à tuer une vache toute seule et sans arme , comme le font les animaux, oui vous pouvez manger de la viande. sinon c’est simplement pas équilibré au niveau énergétique, et malsain. ni moral d’ailleurs.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
29/08/2022 à 20:53

Citation de Toutirabien #417464

Quand on voit le résultat de la «  conscience plus élevée » excusez moi mais c’est à se demander si on est si élever que ça.

Si vous parlez d’équilibre pour être autorisé à manger de la viande, les hommes préhistoriques on inventé les armes de chasse pour se nourrir… étaient ils des criminels ? Ce raisonnement n’a pas de sens, la nature elles même n’offre pas d’égalité entre les espèces. Certains sont doté d’armes naturelles ( crocs, griffes, poison, vision nocturne, rapidité…) et l’Homme a dut se créer des armes artificielles étant dépourvu d’armes naturelles au fil de son évolution.

C’est d’ailleurs la perte de notre instinct qui va faire disparaître notre espèce. On est les seules à ne plus vivre et consommer au rythmes des saisons, c’est l’instinct qui nous fait ressentir le danger et les limites de notre imprudence.

avatar ancien membre
Ancien membre
29/08/2022 à 21:01

Citation de Inu Inu #417473

je suis pas d’accord. on est pas seulement une espèce comme vous dites. les hommes préhistoriques n’étaient pas du tout du même type d’âmes que la plupart des gens aujourd’hui. boc de personnes proviennent des familles d’âmes d’autres dimensions , ce qui n’était pas le cas avant la fin du 20e siècle. donc non, désolée mais c pas la même chose. la plupart restent cons c’est vrai, mais y a de plus en plus de personnes qui naissent avec une conscience élevée, même s’ils ne l’utilisent pas.

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
29/08/2022 à 21:11

Citation de Toutirabien #417475

Lol vous CEA le droit de ne pas être d’accord. Quant à moi je ne partage pas non plus votre point de vu.

Je ne cherche nullement à vous convaincre d’ailleurs j’exprime juste mon opinion et vision. A savoir que non ce n’est pas un crime de manger de la viandes, que celle ci nous a permis de survivre, et d’évoluer à un moment donné.

Ce n’est plus une obligation à l’heure actuelle d’un point de vue écologique et éthique dans sa surconsommation actuelle entraînant une cruauté sans nom envers lés animaux, envers la nature et les bouleversements biologiques ( apparitions de maladies animales dut aux conditions de vie déplorable).

avatar contributeur de Dayzelle
Dayzelle
30/08/2022 à 03:33

Malheureusement, l'humain est un animal nuisible dont la terre se serait passée sans aucun problème si nous n'avions jamais existé. Nous n'aurions manqué à personne et n'avons aucune importance dans la chaîne alimentaire de quel qu’animal que ce soit.

Je ne suis ni vegan, ni végétarienne, en plus moi qui adore les plantes, même si on me dira : "Ouais mais c'est pas pareil", le massacre reste le même que des êtres vivants soient des animaux ou des végétaux...

Tout ça pour dire que de toute façon l'homme détruira son écosystème, et que rien ne l'arrêtera. Au même titre que le problème climatique, on sait tous qu'on va droit dans le mur depuis des décennies, on en parle tous, on le lit et on l'entend partout, mais non rien ne change. Si ça coute moins cher, les gens achèteront des véhicules Diesels dont la pollution est bien pire, mais comme ça coûte moins cher on s'en fout (j'en ai jamais eu). C'est pour l'exemple mais ça vaut pour tout.

Au contraire, ça s'accélère, quand bien même nous, petites gens, tentons de faire des efforts à notre toute petite échelle. Tant que les grands décideurs de ce monde (les états, les industriels...) ne voudront pas mettre à mal la productivité de leurs entreprises, on pourra faire ce qu'on veut, bouffer des cailloux où je ne sais quoi d'autre, le bilan global ne changera pas.

Je n'encourage pas à baisser les bras, je constate juste la triste réalité de ce qu'est l'espèce humaine : individualiste, égoïste et qui n'est prête à faire des efforts qu'à la condition que ça ne lui coûte pas trop quand même. L'image de l'éolienne qui pousse devant chez nous et dont personne ne veut alors que la veille la même personne se disait pour l'écologie... le chat qui se mord la queue.

Désolée, je suis partie en hors-sujet... ☺️

avatar contributeur de Némésis Inu
Némésis Inu
30/08/2022 à 08:24

Citation de Dayzelle #417515

T’es pas totalement en hors sujet et oui les végétaux sont des espèces vivantes et leur extinction est une catastrophe, si certain en doutait avant , les incendies de cet été leur a peut-être ouvert les yeux.

C’est toujours pareil: l’excès et le profit sont les responsables.

Par contre petite rectification :

Une famille en dessous du smic ou avec un seul salaire ira toujours au moins cher, non pas qu’elle s’en fout de ce que ça engendre pour l’écosystème mais par manque de choix!

Si je reprends l’exemple de la voiture, si tu habites en campagne sans transport ou un bus toutes les 2h, que les commerces et écoles/ crèche sont à perpete , le véhicule n’est pas une option mais une obligation, ensuite pour l’achat du véhicule tu prends selon tes revenus…



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr