Pleins de questionnement sur mon genre

avatar contributeur Jen'
Jen'
26/12/2021 à 21:39

Bonjour bonjour,

Moi c'est Jen' , j'ai bientôt 30 ans et je me pose énormément de questions sur mon genre en ce moment

J'ai pris conscience que je suis non binaire en parlant en parlant avec une personne qui l'est

Depuis petite je suis un garçon manqué, je préfère " trainer" avec des garçons, faire des activités dites de garçon ( imposé dans les stéréotypes masculin de la société ). Quand j'ai débuté.e l'adolescence en ayant des formes féminine et que je me suis rendu compte des regards envers moi, j'ai vite adopté.e le style vestimentaire masculin et large pour me cacher là dessous. Ensuite quand j'ai travaillé.e dans les usines et que les équipes dit tous et toutes " allez les gars" c'est comme ci j'étais contente et ça ne me gênais pas qu'on le dise, mais je le prenais sous le ton de la blague. Comme quand on me disais " t'es une fille " et je disais toujours " nan je suis pas une fille, je suis un bonhomme", pareil je le mettais sous le ton de la blague.

Quand j'ai connu cette personne non binaire , j'ai pris conscience que je l'étais aussi et que je ne me retrouvais pas dans aucun des genres que la société propose. Si je devais avoir une case je serais plus stéréotype masculin que féminin dans tous les cas. Plus je parlais de mon genre, plus des pensées remontais en moi sur mon corps et comment je l'accepte. Par exemple quand j'avais 16 ans j'avais pensé.e à réduire ma poitrine mais je n'ai jamais osé.e le dire à ma mère.

Maintenant plus je pense à qui je suis et que je me cherche, plus je me pose des questions sur la perception de mon corps. Là je veux faire l'opération de réduction mammaire mais je ne sais pas à quel point : avoir un peu de poitrine sera encore trop féminin et être plate sera trop masculin peut être. J'a regardé.e pour des bandages que je peux porter tous les jours ( mais je ne comprends pas si certains on peut quand même les mettre toute la journée mais il faut faire des pauses ou d'autres c'est possible sans pause. Si quelqu'un.e peut me conseiller là dessus ça serait génial :) ). Ca devient vraiment un mal-être car même la toucher ou la regarder m'est impossible maintenant. Mes cheveux aussi qui sont long je veux les couper de sorte à ne plus faire féminine, mais je ne sais pas où aller pour que la/le coiffeur.se comprenne mon idée et ne me fasse pas une coupe courte mais qui sera féminine vous voyez ? Si quelqu'un.e connait un site de coupe non binaire-transexuel.lle ça m'aiderait aussi à trouver la bonne idée. Les boucles d'oreilles même courte je n'arrive plus à les mettre car trop féminine aussi

Voilà un peu ( beaucoup ^^ ) le topo

Si des gens peuvent m'aider ou m'éclairer sur des questions que je me pose vous pouvez aussi m'envoyer un MP ou répondre ici

Tout ça est nouveau pour moi et j'ai besoin d'échanger avec des gens qui ont vécu ou vivent la même chose que moi

Merci de m'avoir lu à bientôt j'espère :)

avatar contributeur de Carmen2203
Carmen2203
05/01/2022 à 06:20

Bonjour, comme je te comprends et à quel point notre questionnement est le même bien que à l inverse en terme de genre, si nous pouvions échanger nos corps les choses seraient si simples. En ce qui concerne ta question, pour ma part, j’ai rencontré hier pour la première fois une psychologue afin de démêler toutes ces questions qui me tarabustent depuis de nombreuses années déjà et ça m’a fait le plus grand bien même si je suis ressortie de là avec plus de questions qu en y entrant.

La grande réponse qui est ressortie de là est que j ai perdu beaucoup de temps alors le premier conseil que j’ai à te donner est de ne pas faire la même erreur et ainsi quand tu auras pris de façon certaine ta décision tu pourra aller au bout de ta transition si tu le souhaite. La vie est trop courte pour passer à côté du bien être personnel et arrivée à 54 ans comme moi, tu risque de regretter de ne pas l’avoir fait. Je te souhaite de te trouver bien dans ta peau et de réussir à surmonter tes doutes et peurs.

avatar ancien membre
Ancien membre
11/01/2022 à 14:27 - 11/01/2022 à 14:41

Bonjour

Bon je ne suis pas non binaire.

Mais je relève dans la réponse de Carmen qu'elle voit une psychologue et ceci est une bonne chose.

Même si Carmen tu as plus de questions en sortant de ta séance, ça veut dire que le travail psychothérapeutique a commencé en toi.

Donc pour revenir à Jen...

Moi même je fais une psychothérapie et j'ai fini par parler de mes attirances homosexuelles qui m'ont toujours pourri la vie.

Ça fait du bien d'avoir pu en parler (et je n+ai même pas eu l'impression d'avoir fait un coming out à ce moment là).

Souvent derrière ces questionnements il se cache d'autres choses Bien plus enfouie en toi une histoire familiale avec nos souffrances et nos croyances sur nous même à détricoter.

C'est juste pour dire que l'idée d'entamer une psychothérapie pourrais être une véritable aide pour toi comme suggéré par Carmen car je sens à te lire il y a des souffrances et des choses liées à ton enfance et à ton adolescence qui font écho à ta non binarité, sans parler de toutes les croyances inculqué qui sont en toi sur lesquels tu dois desapprendre pour mieux vivre ta non binarité.

La psychothérapie te permettrait d'y voir plus clair par rapport à ton non binarité et à ton passé.

Et je peux te dire que j'arrive à confier à la psychothérapeute des choses très intimes que je ne confierai jamais à personne parce que le ou la psychothérapeute est là pour t'apporter une aide bienveillante et neutre et tu finis par aborder des sujets très difficiles sans aucune auto censure.

D'ailleurs je soupçonne que ma psychothérapeute a quelques patients trans vu les réponses qu'elle m'a apporté ;-) (comme le fait de vouloir être transgenre est tout aussi naturel qu'être cisgenre comme l'homosexualité est tout aussi naturel que l'hétérosexualité etc. )

Donc voilà je pense que les psychologues ont l'habitude d'avoir des gens avec des problématiques lgbtq dans leur cabinet.

Donc tu ne devrais pas avoir peur de taper à la porte d'un.e psychologue pour t'accompagner dans ce moment difficile de ta vie car tu seras dans un environnement sécurisé pour parler de tes problématiques.

J'espère que d'autres personnes pourront te répondre

avatar contributeur Jen'
Jen'
11/01/2022 à 18:23

Merci pour ta réponse Carmen :)

Tu as été voir un psy " spécialisé " ou juste une psy et tu en parler ?

J'aimerais trouver des spécialistes à qui parler de tout ça mais qui me comprennent donc des médecins LGBTQI+ friendly, je ne sais pas si il y en a vers le Nord de la France

J'espère que tu arrivera à avancer dans le bon sens en tout cas

Je vois ce que tu veux dire par là, je me pose trop de questions mais j'arrive à faire les deux : avoir des échanges par ci par là sur mes questionnements et vivre mon évolution qui se fait petit à petit

Déjà là j'ai couper mes cheveux court et ça m'a fait un bien fou vraiment, j'aime regarder mon reflet dans le miroir

Ca m'a conforté.e dans ma pensée qu'une image plus masculine de moi me ferait du bien et c'est le cas :)

Jai commandé.e mon binder je le reçoit demain normalement, j'ai hâte de voir ce que ça va donné :)

J'ai quand même peur et de l'appréhension car je veux le porter à une soirée samedi et ma meilleure amie et sa copine me verront cheveux coupés et binder ( car ça se voit que j'ai de la poitrine donc si il me va bien ça va vraiment être effet plat )

Je n'ai pas encore parler de ces choses là ouvertement assez longuement avec elles ni avec aucun ami(e)s

Juste mon copain qui me soutien énormément ( j'ai vraiment de la chance) et ma mère à qui j'ai juste dit que je suis non binaire et que j'aimerais réduire la poitrine à l'époque c'est tout

Merci de ta réponse Lulustrike

Comment tu sens que j'ai eu (effectivement) des souffrances dans mon enfance et adolescence avec ce que j'ai dit ? Oo C'est dingue je ne me rends pas compte que ça puisse ressortir ici

J'ai fait une grosse psychothérapie dans mon enfance jusqu'à mon adolescence

Là j'ai voulu en refaire une pour une autre raison : j'avais une rage en moi qui me faisait peur ( j'en ai parler à quelqu'un qui a fait ressortir le problème et là ça va mieux). Mais ça serait peut être bien oui d'en parler. Après à côté de chez moi le délai pour avoir une consultation est de 6 mois ><

avatar ancien membre
Ancien membre
13/01/2022 à 10:59 - 13/01/2022 à 11:00

Salut Jen,

En lisant ton témoignage sur ta jeunesse et le fait que tu découvres à 30 ans ta non-binarité et pas avant m'ont fait sentir que tu avais eu d'autres problèmes plus durs à gérer émotionnellement avant de te préoccuper de cette problématique sur ton genre, je me reconnais en toi quelque part avec ma propre problématique d'homosexualité que je ne pouvais pas du tout gérer adolescent, ça me faisait trop émotionnellement à gérer par rapport à d'autres problèmes et souffrances ...

Donc c'est ce qui m'a mis la puce à l'oreille ;-)

Pour les psychologues, tu peux essayer de regarder sur le site psychologue.net (en rentrant comme critère identité ou orientation sexuelle ou transgenre) pour trouver un psychothérapeute. Certains sont consultables en ligne.

Sinon as-tu essayé doctolib ?

avatar contributeur de Pseudo3309
Pseudo3309
23/01/2022 à 08:11

Bonjour a tous et toutes !

J'ai sujet particulierement interessant a echanger, j'espere je suis sur le bon poste, je viens tout juste de m'inscrire ici

Je viens vous parler ici de cage de chasteté …..

Ce petit accessoire étonnament trop méconnu merite de faire la lumiere sur lui car a mon sens ,il surclasse de plusieurs années lumieres tout les autres toys sexuels que je connaisssance, et oui pas moins que ca! Hé bé surprise surprise !!

Alors c'est vrai qu'a premiere vue , ca paraît moyen engageant , on pourrait penser que c'est severe ou d'un genre sm bizarre , il y a urgence a vous détromper tres tres vite a ce sujet

La premiere chose a dire, c'est qu'il est ultra ultra et encore ultra ultra bon de s'exciter dedans !!!

Quand le desir monte , certe vous n'aurez pas d'erection, impossible mais vous allez vous eveiller tres vite a une toute nouvelle gamme de sensation que vous n'avez encore jamais éprouvé et qui va vous ré-ga-ler , ho oui alors , c'est miam miam je vous dis !

Cette petite cage convient a merveille particulierement aux travesti et plein d'excellente raison de l'adopter en voici quelques unes :

Ca n'a pas de queue une fille mais un petit clito, avec ca le probleme est reglé ! La concentration sur les autres zones érogenes sont;;;;comment dire .. plus sensibles

Avec elle on peut faire du sexe pendant des heures ou la journée entiere sans se lasser, l'excitation reste constante et ca c'est pas mal chouette de prendre son temps au sexe ! On a le temps d'en profiter !

Elle va encourager le fait de ne plus se masturber seul dans son coin et vous pousser a aller voir votre partenaire pour jouer avec lui et vous faire libérer( si vous etes tres gentil ^^) s'il vous lui confiez au moins une des clées (il faut en garder une chez soi a porté de main en cas d'inconfort ca peut arriver et puis l'enlever pour une petite toilette aussi)

Aux toilette se sera assis comme les filles

Perso je trouve ca vraiment tres mignion a regarder , encore mieux si vous choisissez le rose comme couleur (tout un symbole le rose)

Elle ne touche pas seulement le corps mais aussi le cerveau, elle va renforcer grandement la dépendance envers votre partenaire , vous allez bien sentir que vous lui appartenez entierement et vous rendres tres gentil avec lui pour esperer qu'il vous libere

A mon sens cette devrait etre le must have de tout les travesti !

Ceci dit elle convient tres bien aux soumis passifs également , les actifs peuvent aussi l'essayer

Bref elle touche un large public !

C'est une vrai perle, une sacrée découverte, une petite pepite bien pure , c'est criminel de passer a coté !!!!!

On trouve pas mal de modele different sur des sites spécialisés , d'entree de gamme on en trouve a partir d'une petite vingtaine d'euros environ , mais attention elle peuvent poser des probleme de confort apres 5 ou 6 heurs d'utilisation .Le modele que je porte actuellement est a une cinquantaine d'euros et elle est super, je peux la porter plusieurs jours et nuits sans soucis et ca c'est bien

Je déconseille les modeles metal car dépourvu de reglages pour la plupart hors le reglage est tres important pour s'y sentir vraiment bien ! Optez plutot pour un modele plastique livré avec plusieurs tailles d'anneaux, a vous de voir lequel vous convient le mieux

Mon réglage a moi c'est distance cage/anneau au plus court, et une taille d'anneau égale a celle de mon cockring et whoaaaaa je m'y sens super bien et je regrette absolument pas d'etre privé d'erection,j'ai des compensation quasi égales , holala oui comme c'est bon !

Voila , c'est tout un chapitre cette merveille de cage, mais je m'arrete la vous avez l'essentiel et j'espere vous rendre tres curieux a ce propos , je vous conseil bien bien fort d'essayer ce truc , vous ne regrettez pas votre achat si vous le faite !

Je répond a vos questions si vous en avez avec plaisir

Envoyez moi un petit message si vous essayez pour me dire holala , tu as raison c'est super whooouaaaa ce truc!comment j'ai pu passer a coté de ca ?

Voila voilà, bonne lecture !

:)

ps je ne suis pas sponso pour en parler ,dommage lol

avatar ancien membre
Ancien membre
24/01/2022 à 06:29

Salut Jean, je suis un mec trans et j’ai utilisé des binders pendant à peu près six mois, En attendant ma mammectomie. je le garder toute la journée et je le retirais parfois la nuit et tout le temps pour le sport pour le sport j’ai acheté des brassières plus petite que ma taille habituelle. Ce n’était pas confortable mais je ne m’en rendais pas compte car pour moi, c’était nécessaire. Tu as réussi à en trouver un à ta taille ? Ta soirée s’est bien passé ?

PS : je ne sais pas si le message d’au-dessus peut être déplacé. Il n’a rien à faire par ici.

avatar contributeur de Pseudo3309
Pseudo3309
24/01/2022 à 07:05

Bonjour , le message d'au dessus c'est le mien je me suis trompé !! je n'arrive pas a le supprimer , un modo dans le coin? houps désolé suis nouveau

avatar contributeur Jen'
Jen'
24/01/2022 à 17:35

Merci de ta réponse Lulustrike :)

Oui c'est ça j'ai dû gérer d'autres choses. Et je pense que le fait que je sois en couple avec quelqu'un qui m'aime pour qui je suis et pas juste pour le corps que j'ai, ça m'a permis de m'ouvrir sur qui j'étais et aller plus loin que ce que je vois dans le miroir

Puis quand j'ai parlé.e à une personne non binaire tout s'est ouvert en moi et toutes les questions sont arrivées après coup

Je comprends ce que tu ressens ..

C'est dans mes relations de couple avec des filles qui m'ont construis des situations où je n'étais pas à l'aise et pas à l'écoute avec elles. Surtout mon rapport avec mon corps n'étais pas sain mais elles étaient vraiment anti masculinité dans leur vie donc j'ai tout enfuis au fond de moi ( je ne sais pas si c'est clair). Puis mes relations amoureuses de mon adolescence à mes 26 ans ont été chaotique donc j'ai du gérer tout ça et pas être " concentré " sur moi sans être égocentrique bien sûr ^^

Ah oui bien vu j'ai pas pensé.e à ça :) merci de l'info ;)

Merci de ta réponse Brofy

Par contre ce n'est pas bon médicalement de l'avoir mis toute la journée Oo tu le sais ? Parce que je sais que je peux mettre mon binder que 8H et c'est très frustrant parce que je suis moi même quand je le mets. Comme une libération des gestes et mouvement :D

Oui j'ai trouvé.e ma bonne taille et ça m'a libéré.e d'un poids énorme quand je suis en soirée

Ma soirée s'est bien passée jusqu'à la question de la copine de ma meilleure amie en arrivant à côté de moi : " tu as pas perdu des seins toi ? "

J'te dis pas le coup de pression et j'ai dû faire mon CO devant elle et un pote que j'ai connu en formation qui n'était pas du coup au courant >< Mais ça été j'ai pas eu des mauvaises remarques. Sauf le fait de dire que c'est " spécial " d'être non binaire et homme trans parce que ce n'était pas forcément logique d'être les deux à la fois

Sinon ça été je me sentais bien dans mon corps. J'ai pu croiser mes bras contre mon torse sans être dégoutté.e aussi :)

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr