Une petite lecture sur le BDSM

avatar contributeur de Xaeki
Xaeki
20/11/2021 à 13:24 - 20/11/2021 à 22:35

"Petit livret d'or"

SOMMAIRE

I:Introduction.

II: Un acronyme qui en dit long.

III: CRS et SSC.

IV: Dominance ou soumission ?

V: Les responsabilité.

VI: Créé son chemin.

VII: Safeword et Safegest.

VIII: Encore un peu de sévice ?

IX: Le contrat.

X:Une porte ouverte.

I: Introduction.

Bonjour à vous.

Dans ce petit "livret d'or" du BDSM je vous présente ma vision du BDSM et de mon expérience après 10 ans d'études, d’expérience, de pratique, découverte ou encore témoignage compris et exprimé au travers de ce dossier.

Ne prenez pas pour acquis tout mes propos, ils ne sont que l'interprétation de cet art selon mon propre avis.

Vous verrez bien assez tôt que le BDSM est suffisamment large pour que chacun ai sa propre vision de cet art.

Au travers de ce petit "livret d'or" vous aurez certainement une vision plus éclairée, édulcoré pour qu'il sois universel, donc concernant ces pratiquants aguerris comme novice ou encore apprentis pour se forger leurs propre identité ou encore au vanille pour se faire une idée plus saine de cet art.

Quand je dit "vanille" c'est un terme concernant les personne n'ayant aucun lien avec le BDSM, c'est un terme courant et sans animosité.

Les dix premier chapitres serons tous concentré dans les "bases" du BDSM, ce qu'il faut retenir, savoir, ce sont en quelque sorte les outils nous permettant de forger l'identité de demain ou une ouverture d'esprit pour les vanilles.

Sur ce commençons par comprendre ce qu'est le BDSM au sens de son acronyme lors de ce second chapitre.

Prêt pour une expédition au travers de mes écrit ?

Bienvenue dans ce petit "Livret d'or" et bonne visite au travers de vos lectures.

II:Un acronyme qui en dit long.

BDSM...On l'entend souvent n'est-pas ?

Mais qu'est ce que c'est exactement, savons-nous même ce qu'il signifie ?

BDSM : Bondage, Domination, Soumission, Masochisme.

On le regroupe communément en trois forme de relation différente comme le BD, le DS, le SM.

BD: Bondage Domination est surtout esthétique, comme l'art de la corde (shibarisme) avec ses corsets et rosaces de lanière en cuir, latex, elle est visuel et très commune.

Ils sont surtout basée sur l'accessoire, avec des mono gants, camisoles, les cages, les vacuum beds, suspendue ou en table dînatoire...

Ds (ou D/s): Domination et soumission est du relationnel, une forme de "couple" se créé entre les deux (ou trois mais c'est la limite pour une pratique saine).

Elle se caractérise par une dominance et une soumission, on y retrouve l'essence de la relation entre le Dominant et son/sa soumis/e.

La personne soumise devenant l'être le plus précieux du dominant qui agit comme une égide pour son bien être tout en ayant une main ferme à son emprise.

La personne soumise n'est pas contrainte à se soumettre comme le dominant pas contraint à la soumettre, dans le chapitre III nous parlerons plus en détails de ces relations.

SM: Sado/Masochisme est une pratique visuel, beaucoup serais dans le flou en croyant qu'il s'agit de pratique violente.

Elle se créé dans le "Donneur/Receveur", le donneur infligeant une forme punitive et le reçeveur éprouvant ce besoin à souffrir sans forcément y voir une violence sadique.

On peu avoir comme expliquée le jeu de rose, la cire de bougie, la flagellation, des jeux de lame pour les hémophile ou encore l'entrave pour commettre un acte plus brutal sur sa partenaire.

III:CRS et SSC.

Je m’adresse à ceux qui n'ont pas bien compris le sens de ces deux mots.

L'ayant déjà lus quelque fois...Non...SSC ne veux pas dire "Soumise sans collier" et CRS "Contrôle Répressif sur Soumise".

Dans ce chapitre nous aborderons ces deux termes, attention toutefois car suivant les pratiquant ces termes peuvent être fait avec paroxysme ou plus léger donc méfiance dans vos approches envers les membres.

SSC: Saint, Sûr, Consensuel (Sane, Safe, Consensual)

Plus globalement elle s'associe à la pratique mais peut être appliquer au relationnel.

Saint:Une pratique saine.

Sûr:Une pratique sûre

Consensuel:Une pratique consensuel

CRS:Confiance, Respect, Sécurité

Plus globalement elle est associée au relationnel mais peut être appliquée à la pratique.

Confiance:Une relation de confiance

Respect:Une relation de respect

Sécurité:Une relation sécurisé

Au travers de ces deux termes vous y verrez plus que d'autres alors ce n'est pas un concours, chaque pratiquant à son "taux".

En me prenant en exemple: Dans la confiance j’estime avoir une confiance totale si la personne à mon numéro de carte bancaire, on frôle donc le paroxysme, dans mon coté "saint" je consomme "bio" en ayant une activité régulière, mon emplois faisant office de "sécurité", ayant toujours une approche respectueuse de moi et de l'autre.

Nous pouvons voir bien au delà et comprendre qui nous souhaitons être dans cet art, c'est ici que commence notre choix entre une domination ou une soumission.

IV:Dominance ou soumission ?

C'est là toute la question...Sommes-nous dominant, sommes-nous soumis ?

Comment se connaître, comment savoir ?

Sa semble si évident mais sommes-nous réellement capable de dominé ou se soumettre ?

Dans ce chapitre je n'appliquerais pas les fameuses "10" ou "12" règles du dominant ou de la soumise.

Ce sont des règles qui je n'adhère pas car tout semble logique et n'as pas lieux d'être, c'est d'avantage des règles pour assoir son égocentrisme et s'auto-proclamant pratiquant pour se donner une légitimité qui n'as pas lieux d'être.

Comment savoir ?

Un dominant à des responsabilité tout comme la personne soumise et ceux avec ou sans contrat (voir chapitre IX:Le contrat).

C'est surtout par ce que nous sommes, c'est le sentiment que l'ont dégage et engage dans la vie, une personne meneuse avec un bon leadership peut facilement dominé tout comme à l'inverse, mais tout reste un épais brouillard.

On est pas plus fort qu'un autre, la preuve en est que certains soumis peuvent être maçon, cariste, policier, sa ne dépend pas de ce que nous faisons, mais du sentiment qu'on as, le trop de responsabilité nous permet d'évacuer au travers de cette soumission.

A l'inverse une personne dominante peux être caissière, femme de chambre ou une femme de grande douceur.

Rien n'est proprement définit, sa dépend de nos valeurs et de ce que nous sommes.

Dans mon cas la dominance étais providentiel, sa demande de longue réflexion pour savoir qui nous souhaitons être dans cet art, ne prenez jamais à la légère ce choix car comme vous le verrez au chapitre "V:Les responsabilité" les deux ont leurs lots de responsabilité et donc permettront de mieux se comprendre.

Alors prêt pour le chapitre V ? C'est parti !

V:Les responsabilité.

Dans ce chapitre j'évoquerais avec vous les quelque responsabilité d'une personne dominante ou soumise, comme vous l'auriez vu à l'introduction c'est "mon" avis alors merci de ne pas vous énerver.

Dominant:

Ce qui définit le mieux un dominant c'est son équilibre, généralement patient et ouvert d'esprit, il a une main accueillante et une discussion ouverte sans compromettre l'intégrité d’autrui.

Imaginatif et suffisamment droit pour ne pas se soumettre à ses instincts bestiaux.

Comme disais un ami Dominant "Je suis mon propre soumis".

Donc il se soumet à lui même dans ce qui lui semble juste et bon pour en retour avoir un bel équilibre de vie et être une personne inspirante et de confiance pour les autres.

Soumis:

Ce qui définit le mieux une personne soumise c'est sa fraîcheur de vie, inspirante , quelqu'un de jovial, de bonne discussion, souvent associée à la fragilité comme vous le découvrirez dans le chapitre X.

On parle aussi naturellement d'élégance, il y as ce sentiment d'être une petite perle dans un écrin dans la soumission

Là où dans la domination les pratiquants sont sûr d'eux en majorité, dans la soumission c'est plutôt l'inverse, le dominant faisant office de conseiller.

Il est une épaule au doute, une caresse au chagrin, un sourire dans les "Ce n'est pas grave", sa conciliance créé en ces deux être un bel équilibre.

Maintenant que ces écrit raisonnerons en vous un moment pour mieux vous comprendre et mieux savoir qui vous souhaitez être voyons comment créé ce chemin..Oui..Un chemin.

VI:Créé son chemin.

Une petite promenade vous intéresse ? Accompagnez-moi quelque instant sur ce chapitre qui seras personnels.

Maintenant que vous avez compris qui vous souhaitez être il faut avancé et créé votre chemin.

Vous vivrez de riches expériences, le BDSM regorges de pratiquant.

Un jour des discussions épineuse serons sur votre chemins, parfois des embûches, quelque discussions limpide comme de l'eau de source.

Toute ce que vous vivrez dans cette progression est votre expérience, soyez toujours positif, vous chuterez parfois mais accrochez-vous, c'est pour votre bien, ce qui ne nous tue pas nous rend plus fort à ce qu'il paraît.

Si cela peut vous aidez voici comment s'en sortir.

Si une personne vous dénigre sur votre chemin et qu'elle est pratiquante sachez qu'elle n'est pas pratiquante dans ce cas, comme l'avez lus dans le chapitre III on as une main tendus pour ceux qui souhaite grandir dans le BDSM.

Ne vous laissez pas influencez, soyez têtus si il le faut, tant que raisonne en vous le CRS c'est le bon chemin.

Comment avoir ces outils ?

Tout simplement avec votre caractère, ne changez jamais pour le BDSM, la naturelle revient très vite au galop.

Ce chapitre est surtout psychologique, bien sûr il arrive qu'un pratiquant ai une main tendue pour vous, saisissez vos chances mais n'abusez pas de sa gentillesse on vous tend une main pas un bras.

Avec le temps vous vous endurcirez, vous apprendrez de vos erreurs et grandirez de vos expériences, même les mauvaises rencontres sont à prendre, avec du recul ils font partie de ces erreurs, soyez spectateur de votre situation pour vous forgez un avis plus critique et une réflexion sur vous, sur ce qui vous entoure et sur ce qui est le mieux.

VII: Safeword et Safegest

Le Safeword:

Voulant dire “Le mot sécurisant” est un mot presque capital lors des pratiques, mais dans les pratiques de découverte surtout.

Comment le reconnaître ?

Il s’établit lors de votre contrat ou expérimentation avec votre Dominant/soumis.

Sa ne peut être qu'un bête mot comme “Atchoum”, tout dépend de votre imagination et surtout choisissez un mot que vous ne sortirez jamais dans un contexte BDSM car son importance est crucial.

Quel est son effet ?

Radical, il stop immédiatement la pratique ou parole entre les deux, suivant d'une discussion à cœur ouvert autour du sujet qui à fait valoir ce mots.

Imaginons que vous êtes durant une séance shibari.

Un nœud trop serrer qui devient rapidement douloureux, une entrave mal réalisé qui la bloque, elle peu vous dire “Atchoum”, ce qui stopperas net l'acte shibari.

Il est surtout dit par la soumise et pour sa sécurité mais il se peu qu'un dominant en fasse de même, je n'ai pas encore vu de situation pour ça mais sa existe forcément alors soyez attentifs au dangers.

Le perfectionné ?

On le peu aisément oui, par exemple en jouant avec les feux tricolore:

Vert =Tout vas bien

Orange =La limite

Rouge =Stop

Le Safegest

Il fonctionne exactement pareil mais seulement si la bouche est occupée comme une fellation par exemple et là encore une fois des gestes sont créés.

VIII: Encore un peu de sévice ?

Tout vos outils sembles prêt, vous maîtrisez le CRS, le SSC, votre comportement est devenu plus saint envers cet art.

Vous avez même déjà songé à un safeword, peut être un safegest dans vos pratique futur.

Vous arborez fièrement le titre de “Dominant” ou “Soumise”, BRAVO !!

Mais soyons plus réaliste, un Dominant à des sévices à appliquer dans ces relations et elle n'ont pas pour but d'être plaisante ou sadiques.

Pour un Dominant une soumise n'ayant pas son écoute ne recevras pas une fessée, sa serais trop facile...

Son “éducation” serais remise en question et il aurais de la peine en voyant sa soumise ne pas être convenable.

Suivant les différentes soumissions que nous aborderons dans le chapitre “X:Une porte ouverte” vous verrez qu'il n'est pas aisé de punir.

Comment bien punir ?

Déjà ne privez pas, comme tout à chacun encore une fois cela dépend aussi des comportements des pratiquants, je ne cautionne pas la privation car elle bride alors il faut de l'imagination mais voici un exemple de privation abusive et longue.

Pour simplifier dans le cadre des punition si on privais une soumise qu'est ce qui se passerais ?

Une privation dure un certain temps mais un temps long, étais-ce utile ? Ne remettrait-elle pas en doute cette frappe punitive en vue de sa toute petite bêtise ?

Sa froisserais un peu sa confiance, la forcée aussi non ? Agir méticuleusement, ta soumise c'est TA merveille, elle grandis par tes paroles et tes bras, elle évolue par ses erreurs et ta bienveillance, elle t'aime pour ce que tu est, pas ce que tu fait, elle s'offre à toi par la Confiance acquise, par le Respect que tu as pour elle, par la Sécurité que tu apporte dans son bien-être.

IX:Le contrat

Nous y voilà, contextualisons les choses !

Vous rencontrez un Dominant, vous avez un lien exceptionnellement fort entre vous, vos besoins se correspondent mutuellement...Pourquoi ne pas l'officialisé dans un contrat ?!

Le contrat c'est votre “bague de mariage”

Tout ce qui seras écrit dedans seras vôtre et il varie énormément des différents pratiquant.

Comment le créé ?

Il peu se faire manuscrite ou numérique du moment que les deux consente à l'approuver.

Dedans il y as de tout, vos fétiches, anniversaire pour ceux voulant faire de belle surprise à ces jours précieux, vos besoins,le safeword et safegest, vos envies, vos fantasmes, les punitions également car elles sont adaptée suivant la soumise.

Punir une soumise Little Girl d'une humiliation seras trop cruelle à ce qu'une soumise S/m approuveras par exemple.

Sa peut aussi donner naissance à une checklist, je n'en parlais pas jusque là mais il s'agit d'envie, l'envie d'essayée la cire de bougie etc...

Absolument tout ce qui vous sembles utiles à votre évolution et à vos besoin.

Elle est unique à chacun, vous verrez probablement des dominants vous fournir la fameuse “10/12” régle d'or du BDSM, dans ce cas là fuyez ces gens...On ne créé pas un contrat prémâché, sa demande du temps et aussi beaucoup de relationnel avec la soumise pour créé un contrat adaptés à vous.

Chaque dominant et chaque soumise à ses besoins, son comportement, sa nature. Tout comme vous le verrez au chapitre “X:Une porte ouverte”.

X:Une porte ouverte.

Nous arrivons au chapitre le plus complexe et long de ce "Livret", il seras nécessaire pour comprendre quel genre de pratiquant vous avez en face de vous et de là découleras certaine manières à adaptée, adoptée.

Commençons par une pratique gay, peu commune en France avec pour nom le "Code Foulard"

Qu'est ce que le code foulard ?

Genre: Pratique S/m majoritairement.

Il s'agit d'une pratique surtout américaine basée sur une code couleur avec des mouchoirs/foulard

Portez le foulard à la poche arrière gauche signifie une Dominance, à droite une soumission.

Pour ce qui est des couleurs voici un rapide résumé:

Noir: S/m

Blanc: BareBacking (chevaucher à cru, sans lubrifiant...)

Bleu foncé: Sexe anal

Bleu clair: Sexe oral

Brun: Scatophilie

Vert: Prostitution

Gris: Servitude

Orange: Ouvert à tout

Violet :Piercing

Rouge: Fisting

Jaune: Urophilie

Rose clair :Gode

Corail :Fétichisme

Olive: Uniforme

Lavande : Drag Queen ou travestis

Jaune pâle :Crachat

Fushia: Fessée

Et bien plus encore, ce code foulard est énormément plus vaste de couleurs.

On retrouve différentes version et donc le mieux serais de vous renseignez également mais vous comprenez le principe.

Petite variante toutefois pour expérimenté.

Imaginons que votre souhait sois d'être dans le S/m coté soumission, donc poche droite avec un foulard noir comme nous l'avons vu..Mais...Un fétishe à ce que le pratiquant sois un homme de couleur noir (pas d'amalgame hein, on reste ouvert à tout), dans ce cas sur la partie arrière gauche nous choissirons un foulard bleu à pois blanc.

Voilà pourquoi je vous invitais à faire vos recherches en fonction de vos besoins pour ce genre de pratiques messieurs.

 Les Petplays

Le"petplay" que l'ont reconnaît facilement au nom que l'ont donne au soumise de cette pratique, une chienne.

Qu'est ce que le petplay ?

Genre: Pratique BD/DS/SM.

Il s'agit là qu'une pratique sous forme de roleplay, la personne soumise devenant un animal (Chien/Chienne, Chat/Chatte...) suivant le désir et besoin voulus.

Vous pourriez trouvez cela étrange en lisant "Chatte" mais dans cette pratique mais sachez que sa existe.

Comment sa se met en place ?

Faisons un rapide point:

1- Le définir dans votre contrat.

La pratique tournant assez régulièrement au S/m un safeword/safegest peut devenir obligatoire ("Peut" hein...Je ne force personne à adopter ma version de cette pratique).

2-Prévoir un lieux adaptée.

Suivant les besoins sa peu nécessité un panier, des écuelles, une niche, une laisse (sans collier d'étranglement de préférence ou avec des décharges).

3-Une attentions au besoin.

C'est une pratique en majorité visuel et esthétique (BD et S/m si on se réfère au chapitre II) donc le soin du détail dans le choix de tenue, qu'elle sois plaisante lors de vos moment intime, la chienne devenant vôtre elle dépend de vous.

Elle à les même besoin qu'une être humain donc il faut une vigilance dans le dressage.

Un dressage ?

En effet dans cette pratique le Dominant n'est pas un "Maître" mais un éleveur. (selon ce que j'ai compris au travers de cette pratique)

Comment sa se déroule ?

Très simplement, la soumise adoptant une posture à 4 pattes, parfois arborant un plug anal assortis d'une queue en fourrure (ou avec des oreilles).

L'éleveur seras dans la tendance de siffler, flâter sa chienne, jouer avec elle ou bien à se coucher au pieds du lit.

C'est un aspect assez cool n'est-ce pas ?

Mais naturellement le sexe est présent, il n'y as pas que cet aspect taquin et tendre.

Souvent vous remarquerez qu'une personne étant "chienne" est surtout une personne soumise sans vraiment de limites définis, dans ce cas nous parlons de soumise esclave et justement abordons ce terme derrière cette nouvelle porte.

 Les Esclaves

Derrière ce mot nous retrouvons essentiellement des soumises sans tabou, des Dominants allant au delà des morales, des personnes très imaginative.

Genre: S/m

La pratique se fait de Maître à esclave, surtout basée dans l'humiliation et la violence (pas forcément la violence sous les coups, elle peut être morale ou psychologique)

La soumise ressentant un besoin d'être lynchée, torturée, le besoin de se sentir inférieur à l'autre de façon explicite comme en étant nue publiquement, la culotte souillée...Cela vous semble extrême mais comprenez bien qu'il s'agit d'une pratique S/m, la soumise accepte sa condition et se soumet de corps et d'esprit entièrement à son Maître.

Il n'y as pas vraiment de question à se poser, tout se faisant sans tabou.

C'est une pratique courante et elle reprend naturellement les base comme indiqué au chapitre III "CRS ou SSC".

Du CRS et SSC dans cette pratique ?

Naturellement, mais le niveau est bien au delà, en s'adonnant à ce point à son Maître il faut une confiance forte, le respect se fait surtout pour l'esclave envers son Maître, la sécurité se fait en l'appliquant dans le contrat, si l'esclave s'interdit du publique elle le peu tant que tout est clair.

Pour le coté saint le Maître ne détruiras pas son esclave (au sens létal)

ce qui entraine également une sûreté et qu'il sois appliquer dans ce contrat la consensualité.

En étant conscient de l'importance du SSC ou CRS sa laisse place à des pratiques encore plus incroyable comme celles des Dolls par exemple.

Oh et d'ailleurs parlons de ces charmantes poupées.

  Les Dolls

Les dolls sont comme le nom l'indique des poupées, le Dominant ne devenant pas Maître, éleveur, Dominant mais Manipulateur (Dans sa manipulation manuel pas dans sa psychologie).

Genre: BD/DS/SM

Le comportement d'une Doll est comment ?

Quand une Doll parle elle ne diras pas "Je vais bien" mais plutôt "Elle vas bien", parlant d'elle à la troisième personne.

Quand elle s’adresse au autre elle diras "La poupée demande si vous allez bien ?"

C'est psychologique mais comprenez bien que ce cadre la soumise dissocie son corps de son âme.

Le Manipulateur à donc un rôle totalement libre sur elle.

Le Manipulateur est libre ?

Ses responsabilités sont très grande, absolument tout en fait, il l'as coiffe, prend son bain, s'en sert sexuellement, la nourris, la soumise devenant l'objet du Manipulateur.

Il peut tout aussi bien la négligée comme en prendre excessivement soin.

Libre à chacun d'agir sous une forme de roleplay ou non, comme je le redirais certainement, j'offre les outils pour créé le chemin et chacun est libre de le faire comme il l'entend avec ces outils.

Mais j'oubliais presque les fondamentaux.

Nous abordons le sujet de la soumission sans comprendre ce qu'est une soumise sans ces spécificité.

Une Soumise

Une personne soumise n'as pas encore trouver son fétiche ou n'en as pas tout simplement.

Nous débutons tous sous cette forme jusqu’à trouver un équilibre qui nous convient et nous suffit.

Toutefois nous pouvons trouvez des soumises "Dévouée" et là toute une nuance ce créé comme une soumise "Sous protection" mais commençons pas la soumise dévouée.

La dévotion:

Derrière ce mot réside la dévotion, la soumise s'offrant au Dominant avec naturellement un contrat, elle ne demande rien que la compagnie du Dominant, elle l'adore pour ce qu'il est sans y voir l’outil de ses fantasme ou besoin, elle s'offre à lui avec bienveillance.

Le Dominant est libre d'agir avec elle ou non,c'est l'initiative de la soumise

Sous protection:

Comme ce mot l'indique il s'agit de l'initiative du Dominant cette fois, il offre son aide, sa bienveillance à la soumise, sous son aile elle grandis en ayant une forme de "tuteur".

Le Dominant n'as pas d'ordre à donné dans cette condition, la soumise étant libre de lui obéir ou non.

Le Dominant fait office de "tuteur" et le mots est parfaitement choisis pour s'adaper à la situation des fameuses Little.

Vous ne connaissez pas le DDLG ? Dans ce cas laissez-moi vous faire découvrir.

Little Girl

Derrière ce nom très enfantin se cache une soumission mais encore pas bien connu et mal interprété alors laissez-moi vous faire partagez ce que je suis car je fait partie des Dad et de l'univers DDLG.

Genre: BD/DS/SM

DDLG ?

DDLG à beaucoup de nuances différentes, du plus hardcore au plus vanille. Daddy Dom prend le rôle de l'aidant, celui qui domine et discipline le petit.

Little Girl prend le rôle de la petite fille douce et enfantine et régresse dans l'âge. L'âge peut varier de celui du bébé qui porte les couches à celui de la jeune adolescente.

Little Girl est soumise, elle prend le rôle d'une petite fille mignonne, qui aime faire des câlins, jouer avec les jouets, suivre les règles, les enfreindre, être punie, etc. (bien qu'elle puisse aussi jouer le rôle inverse avec la dominatrice). Elle donne le contrôle à Daddy et espère qu'il fera ce qui est le mieux pour elle.

Les jeux de DDLG n'ont pas besoin d'être sexuels, mais ils créent souvent une excitation et un éveil supplémentaires, ce qui conduit à des rapports sexuels plus passionnés au sein de la relation bdsm.

Habituellement, Little est celle qui porte des accessoires bdsm spéciaux, comme une couche pour adulte, une tétine pour adulte, un gobelet, un body, un pyjama abdl et un ours en peluche ou chez les plus adolescente sa table bureautique pour ses recherche d'école, son espace avec ses poster, tout son environnement de créativité.

Pour créé tout cet univers il faut un “Little Space”.

Un Little Space ?

Un Little space est un lieux souvent priver destiné uniquement au moment que vous partagez avec votre Little, sa peut être une pièce de vie inoccupé comme votre appartement/maison.

Dedans nous trouvons sois par réalisme une chambre pour Little et l'espace de son Daddy, si elle souhaite l'y rejoindre dans une soirée elle y vas mais c'est l'espace créé pour elle.

Ils n'y as que des Daddy ?

Il n'y as pas que la version la plus commune de cet art, il y en as exactement 6.

DDLG: Daddy Dominant for Little Girl.

MDLG:Mommy Dominant for Little Girl

DDLB: Daddy Dominant for Little Boy

MDLB:Mommy Dominant for Little Boy

ABDL:Adult Baby for Diaper Lover (Bébé adulte pour amoureux des couches)(Attention !! ABDL n'est pas DDLG c'est un proche cousin)

CGL: CareGiver for Little

Mais c'est du BDSM ?

Il y à exactement 5/6 qui sont du BDSM.

Pour exemple simple une personne dans une relation ABDL est un vanille (Hors contexte BDSM donc).

Le rôle du Daddy/Mommy.

Elle ne change pas tellement du Dominant/Dominante la relation peut être souple comme S/m, tout dépend de vos affinités mais en aucun cas ce n'est par lubie pédophile ou incestueuse.

Et concernant les Littles ?

Voici une présentation des Littles.

Brat :Morveuse (Age N/A)

Spécificité: Tenue proche du banlieusard, très décotée, provoquante, déroutante, plus "sauvage" mais néanmoins avec ses besoins.

Little Baby: Entre 3 et 7 ans (selon mon avis)

Spécificité: Dessin animé, couche, tétine,zozotement...Un bébé

Little Kids : Entre 7 et 12 ans (Toujours selon mon avis)

Spécificité: Toujours dessin animé, plus de tendresse, le rôle du Daddy frôle le coté parental dans sa forme protectrice dans les grande lignes.

Little Middle: Entre 13 et 17 ans (Encore selon mon avis héhé)

Spécificité : L'âge de tout les possibles, des rires, des larmes, l'émotion, les premiers amours, l'âge de l'incertitude, du doute

Little Teenage: 18 ans et + (Je ne vous fait pas un dessins de ce qui ce trouve entre ces parenthèses)

Spécificité : Carte blanche

Quand je dit "Carte blanche" elle est innée de ce que nous sommes, nous ne pouvons pas définir ce qui en est vraiment, une Teenage peut aussi bien être émancipée comme "fille à papa", tout dépend de ce qu'elle est, elle peu aussi bien avoir son CareGiver ce qui l'enrôlerais dans cette phase plus poupée, plus "fille à papa" comme précédemment expliquée, tout comme à l'inverse être Brat et là tout est le choix du possible, la seule limite est votre imagination et ce que deviendras votre Little et votre roleplay.

Il y as des punitions ?

Ah voilà la fameuse phrase que je vous disais dans le chapitre VIII:Encore un peu de sévice.

Comment punir une Little...Tout dépend de l'âge après tout, une fessée est méritée ? Mordre dans un légume que la petite n'aime pas si elle dit un gros mot ?

L'imagination mes chères Daddy/Mommy. L'éducation se fait de votre main et de vos paroles..

Mais je vais être gentil et vous faire une présentation de qui je suis.

Je m'appel Romain, Daddy CGL Middle, pourquoi ce choix ?J'ai longuement étudiée la question, notamment étudiée les lois pour comprendre où sont les limites entre la morale et l'interdit.On ne couche pas avec une Baby ou une Kids par exemple, c'est immorale.

Ayant une éducation plutôt strict dans mon enfance j'ai longuement pus avoir l'expérience d'aidant avec mes soeurs, étant protecteur et bienveillant à leurs égard sa m'as permis d'être plus sûr dans mon évolution, actuellement j'ai sous ma protection une Little Middle et tout ce passe à merveille, elle adore son pijama à capuche licorne mais j'épargnerais ce genre de détail intime de ma vie avec elle par respect pour elle.

En conclusion

Dans ce livret d'or je m'ouvre à vous de façon aussi simple que possible, je ne l'ai pas créé dans le but de me glorifier, il est simplement une aide à tout ceux qui souhaite approfondir ou au néophyte ayant ce besoin de comprendre "qui nous sommes".

En conclusion de ce long périple littéraire j'aimerais simplement dire "Merci", merci à ces erreurs, à mes amis, à toute ces personnes qui lirons ce texte, au futur comme au passé, à toi derrière ton écran (hihi coucou).

Si je devais retenir quelque chose de ce texte sa serais "La passion", j'y ai mis tellement d'énergie, de plaisir, j'espère sincèrement que vous aurez cette même envie de dévorée encore une page.

Mais surtout j'aimerais dire un "Merci" plus que sincère à vous les pratiquant, à tout ceux que j'ai rencontrée vous avez laissez une empreinte universelle sur la personne que je suis, sans vous, sans vos méchancetés comme sans vos amours je n'aurais pas eue autant l'envie d'aider les autres à comprendre qui nous sommes.

Maintenant je m’adresse à toi derrière ton écran (hihi oui je te vois toujours) que tu sois néophyte, pratiquant sache une chose importante, c'est qu'il y auras toujours une main ouverte prête à t'acceuilir pour peut être demain créé ton chemin ou pour visité celui de ton prochain.

Je ne regrette rien de ma pratique après 10 ans, pas même le mauvais alors soyez heureux et bienvenue à ceux qui nous découvre, bienvenue chez nous et peut être bienvenue chez Vous.?

avatar contributeur de Dime
Dime
20/11/2021 à 13:53

Salut.

De façon générale, je ne supporte pas les rapports de domination. Ce qui ne veut pas dire que je ne puisse pas etre excité temporairement et SEULEMENT dans le cadre d'un rapport sexuel par un petit jeu de domination.

L'interret porté à l'extreme à ce genre de pratique m'effraie, car je ne puis m'empecher de penser que cela déborde aisément du cadre de la chambre à coucher.

Et sans vouloir du tout t'offenser, certains passages de ton texte m'ont plutot donné envie de vomir.

avatar contributeur de Xaeki
Xaeki
20/11/2021 à 13:56

Je n'adhère pas non plus à certaine pratique mais sa englobe une grosse partie de ce qu'est le BDSM.

En voyant les questionnement sur le forum concernant le BDSM sa me semblais judicieux d'en faire un petit livret après tout ce temps dans cet art de vie.

avatar contributeur de Dime
Dime
20/11/2021 à 13:59

Citation de Xaeki #380841

Oui tu as bien fait. Je t'ai donné mon avis mais il n'engage que moi. Chacun est libre de ses gouts et aspirations.

avatar contributeur de Xaeki
Xaeki
20/11/2021 à 14:23

Dans mes écrit je parlais de CRS et SSC, justement lors de ce sujet on peu parler de vie publique ou privé, naturellement certaine choses reste privé et heureusement, ont reste quand même conscient des lois.

Sa compromettrais l'intégrité de ma Little si en publique elle doit porter un accessoire BDSM visible.

Souvent sa se limite à une chambre, une maison/appartement ou à une scéance, tout est clairement établis et créé pour que se soit fait proprement.

avatar contributeur de Alma08
Alma08
20/11/2021 à 16:09

Merci, je n'ai Pas tout Lu, mais une bonne partie. Je vais continuer.

Je trouve que c'est une pratique où on doit beaucoup aimer de jouer, car on fait de la vie sexuelle un jeu des rôles.

En tout cas, j'aime bien savoir en quoi consiste exactement.

Surement je poserai plus des questions une fois que j'aurai tout lu

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur Rosso
Rosso
20/11/2021 à 18:43

Alors esclavage , manipulation ... la pour moi c’ est carrément rédhibitoire

Citation de Xaeki #380855

Sinon ton post est très complet et clair , après qu’ on adhère ou pas c’ est un autre sujet

Enfin en ce qui me concerne je suis un mâle Alpha , naturellement dominateur qui sais quelle est la place de mes partenaires donc je ne m’ embarrasse pas de contrats ou de codes couleurs mais c est quand même instructif

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
20/11/2021 à 21:44

Bon rappel de quelques règles BDSM.

Le"D" peut être aussi pour Discipline.

Deux points primordiaux non précisés sauf erreur,... Le BDSM n'est pas obligatoirement lié à une activité sexuelle, contrairement au SM... et l'essence même de l'activité... C'est au final le ou la soumis(e) qui dirige l'activité si le ou la Dominant(e) a bien tout compris. Le soumis exprime par une définition très précise du contrat les territoires qu'il ou elle souhaite explorer, le Dominante étant un pont prétexte entre hésitation/timidité/inexpérimentation et fantasme/réalité/mise en application.

Entre autres petites choses... Le "h" en trop dans le mot "terme" change le sens du mot chaudement et radicalement. 😉


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Xaeki
Xaeki
20/11/2021 à 22:30

La personne soumise dirigeras toujours l'activité, mais c'est le dominant qui peu amener à l'intéresser.

Ma petite ne connaissais pas le jeu de rose puis en m'écoutant elle à souhaitée découvrir, dans les relation D/s 80% du temps c'est du dialogue, des rires, une confidence, des secrets, des histoires, sa se créé par complicité.

Là où le bas blesse c'est quand une personne soumise est vu comme un bout de viande auprès des non initié.

Et pour les "h" haha..Je rêvais de source thermal sûrement ^^

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
21/11/2021 à 13:16 - 21/11/2021 à 13:17

Deux points essentiels qui méritaient donc d'être précisés.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
25/11/2021 à 13:39

Vidéo de participants.es

https://www.france.tv/slash/generation-2021/2465213-le-porno-amateur.html

Pour alimenter la connaissance sans vulgarité. Limite "-16 ans" !

À pluche ! 🤗



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr