C'est une demande d'anonymat, pas une demande d'aide.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
28/08/2021 à 11:57

La force est de se relever de chaque difficulté.

Et d'en tirer des leçons en continuant son chemin avec passion.

La force est de sourire à la vie, alors qu'elle n'a fait que vous blesser.

La force est de s'autoriser à pleurer et de savoir que vos larmes, purifient votre âme.

La force est de savoir pardonner. 

Pardonner ceux qui vous ont brisé et de se pardonner soi-même.

La force est d’aider les autres même quand c’est vous qui en auriez besoin.

La force est quand tout le monde doute de vous, mais que vous croyez en vous plus que jamais.

La force est de croire en l’amour quand vous avez seulement connu le chagrin.

Mais la vérité est que je suis forte, mais je suis fatiguée.

Je suis fatiguée d’être blessée chaque fois que j’ai espoir.

Je suis fatiguée d'avoir des émotions si vives qui, pour ne pas affoler, doivent être étouffées.

Je suis fatiguée de toujours trouver les solutions parce que d'autres n'y voient que des impasses.

Je suis fatiguée de me mettre la pression, pour ne pas voir les regards de déception.

Je suis fatiguée de rester éveillée la nuit parce que les pensées me consument.

Je suis fatiguée des excuses qui sont arrivées bien trop tard.

Je suis fatiguée de me poser trop de questions, pour tenter de prendre les meilleures décisions.

Je suis fatiguée de cacher une partie de ce que je suis, pour des questions de survie.

Je suis fatiguée de penser trop aux gens et de m'inquiéter pour eux.

Je suis fatiguée de désirer une vie qui me paraît inaccessible et de voir que chez les autres c'est possible.

La vérité, c’est connaitre la douleur à des niveaux que d’autres ne la connaitront jamais.

La vérité, c'est que seul un amour intense peut faire la balance.

Malgré la tristesse qui hante mes pensées, je sais que demain, les petits bonheurs seront toujours là.

Un parfum qui vous rappelle un souvenir joyeux.

Un paysage qui vous libére de vos pensées.

Le soleil qui caresse votre peau lorsqu'il se lève.

Le silence d'une ville encore endormie.

Les amis qui vous changent les idées.

Une musique qui ravive des émotions.

Cette apaisement que vous retrouvez au milieu de la forêt.

Le sourire de votre enfant qui donne du sens à ce que vous avez fait.

Rien que pour ça, il faut se relever et continuer à marcher, parce que vous savez que ça en vaut la peine.

J'étais juste fatiguée.

avatar contributeur de Cocop
Cocop
28/08/2021 à 12:34

Ton texte me parle et me touche beaucoup, on est souvent dans la survie le plus difficile c’est d’être et de rester dans la vie, bon courage 💪🏻

avatar contributeur de Colibri
Colibri
28/08/2021 à 12:54

Merci 🙏

Merci âme anonyme pour ce beau texte qui vient des tripes, de cet espace en soi qui a confiance malgré la fatigue et la solitude , d'un coeur qui bat pour la vie, pour l'amour.

C'est toujours bon de mettre des mots sur les maux et encore plus bon de les partager ..

avatar contributeur de Charlie59
Charlie59
29/08/2021 à 18:21

TU AS LE DROIT d'être triste, de pleurer, de vouloir tout foutre en l'air !

Tu as le droit de trouver que c'est insupportable, douloureux, incompréhensible.

Tu as le droit de douter, de t’inquiéter, et d’angoisser...

Tu as le droit de ne pas avoir toutes les réponses, et de poser de nouvelles questions.

Tu as le droit de ne pas savoir si tu fais assez bien, et de le faire quand même !

Tu as le droit de crier, hurler, t’écrouler et ne plus vouloir te relever.

Tu as le droit d’être déçu des paroles ou réactions de tes amis, proches, famille, collègues...

Donne-toi le temps d'être frustré et en colère.

Tu as le droit de ne vouloir voir personne et préférer rester seul chez toi !

Tu as le droit de te sentir paumé, à côté de la plaque, dans un autre monde, sur une autre planète, dans une autre dimension.

Tu as le droit de faire des erreurs, faire des gaffes, faire des boulettes, mais de continuer quand même...

Tu as le droit de dire que ça ne va pas.

Tu as le droit de demander de l’aide...

Tu as le droit de te ramasser lamentablement, puis, de te lever triomphant !

Tu as le droit de sourire et rire aux éclats aussi...

On ne te demande pas d’être parfait.

On ne te demande pas de toujours aller bien.

On ne te demande pas de plaquer un sourire sur ton visage et de nous faire croire que la vie c’est un arc-en-ciel merveilleux...

Tant pis si personne ne comprend (même pas toi).

Personne n’a dit que ce chemin devait être lisse et linéaire !

Tu as le droit d'être fatigué, le droit de prendre une pause... mais tu n'as pas le droit d'abandonner !

Donne-toi du temps pour guérir et accepter de grandir malgré les vicissitudes de la vie...

Un matin, tu te réveilleras et la lumière pénétrera ton coeur.

Petit à petit, tu apprendras à réparer et recoller tes morceaux brisés.

Tu attireras des nouvelles situations et des nouvelles personnes qui t'aideront par leur amour à sortir de ta tristesse et te feront oublier ton désespoir.

Garde le sourire et la foi malgré ce que tu vis encore en ce moment, et ne l'oublie pas : la souffrance tente de te nettoyer et t'aider à libérer ton Âme 🙏

~Auteur inconnu qui gagne à être connu

Partage d'un Groupe FB : La porte entre deux monde.

avatar contributeur de HerMajesty
HerMajesty
29/08/2021 à 18:44 - 29/08/2021 à 18:46

Cher sujet anonyme,

Ton texte me parle bcp.

( Je suis également fatiguée mais tu mets les mots exacts sur ce sentiment. Je valide totalement ).

Je te conseille d'essayer de faire comme moi et de tout débrancher ( même le cerveau) en appuyant sur OFF.

Parfois ça fonctionne... quand le système veut bien s'éteindre ...

Bonne fatigue 👍🤦‍♀️💆‍♀️

avatar contributeur de Rosso
Rosso
29/08/2021 à 22:30

Citation de Anonyme #371071

Ton texte est très beau ... je crois qu’ on est quelque un(e) ici (et ailleurs) à être fatigué(e) ... je souhaites à tous et toutes de trouver la force de se relever encore et encore ...

avatar contributeur de Nath00009
Nath00009
29/08/2021 à 23:11

Bonsoir Anonyme,

Merci pour ce partage, qui me parle beaucoup également..

Oui, c'est fatiguant de penser, encore et encore, de ressentir si vivement les émotions que c'en est douloureux, de chercher encore et encore le bonheur, alors qu'il se trouve dans les petites choses de la vie, le regard d'un enfant, le sourire d'un, d'une ami(e), le bruissement du vent dans les arbres, le bruit des vagues sur la plage...

Parfois on voudrait tout débrancher, ce serait si simple..

Et pourtant..cela est bien mieux que ne rien ressentir du tout, avoir le coeur vide...

Ne perds jamais espoir, de belles choses t'attendent encore..



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr