Enfant tyrannique, malveillante et pourrie gâtée

avatar contributeur de Sourirefroid
Sourirefroid
19/04/2021 à 23:56

Bonsoir tout le monde.

Je rédige ceci car je suis en proie à un épineux dilemme. Je donne des cours particuliers de Français à une collégienne. Cependant, c'est une enfant méchante, sournoise qui me gratifie de remarques déplacées et gratuites. Ses parents sont conscients du problème mais ne font rien pour remédier à la situation. Je ne veux plus travailler avec cette diablesse irrespectueuse. Le comble, cc'est que ses parents me demandent de lire à sa place les œuvres de Français que son professeur lui fait travailler. Surréaliste n'est-ce pas? J'ai peir lorsque je dois aller faire cours là bas. Comment manifester mon refus de travailler de nouveau avec cette famille sans la blesser? J'ai eu beau expliquer aux parents que je ne rendais pas service à leur fille en faisant son travail puisque cela ne l'encourage nullement à être autonome. Mais ils prétendent que je suis le seul à pouvoir l'aider. Ils m'ont menti. Il m'ont fait croire qu'elle était surdouée, mais c'est parfaitement faux: rien dans ses réflexes, son comportement ou sa manière de penser renvoie au fait d'être surdouée.

Merci aux internautes qui prendront le temps de me lire et de me soumettre des propositions. Bonne soirée.

avatar contributeur de Maya67
Maya67
20/04/2021 à 06:25

Bonjour

Tu n’es pas dans l’obligation de leur donner une explication. Ils te paient chaque cours ?

Le prochain tu affirmes " c’est le dernier cours que je donne à votre fille” et à la jeune pareil ”c’est le dernier cours que je te donne” S’ils veulent et même insistent pour savoir pourquoi tu leur réponds toujours " les raisons m’appartiennent", tu ne leur donnes aucune occasion d’argumenter. Ils te font du chantage "affectif” en te disant que tu es le seul à pouvoir l aider, et ils risquent d’essayer d’en rajouter plusieurs couches. Tu ne change pas d’avis et répétes toujours ”les raisons m’appartiennent” tu fermes la porte à toute discussion et c’est le seul moyen avec de telles personnes, parents comme élève et tu t’en vas, sans aucun regret !

Ils vont à l’envers de toute pédagogie sensée, le résultat tu l’as sous les yeux et tu ne peux rien contre à toi seul, car en plus ils sont malsains donc pars sans te retourner.

C’est toi qui as raison,

Toute mon énergie pour ce moment, libère toi!

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2021 à 08:01

si j' ai bien compris tu donnes des cours à une enfant qui ne te respecte pas , qui est nefaste et te rend malade

ses parents sont concient du probleme et en rajoutent en te faisant culpabiliser

et toi tu te demandes comment ne plus travailler avec eux sans les blesser

oui effectivement à mom humble avis il y a un probleme ...

2 possibilites pour moi :

soit tu continue à ne pas leur rendre service (ni à l eleve , ni à ses parents) en continuant de donner des cours qui n' en sont pas

soit tu dis stop et la encore il y a 2 ecoles :

ceux qui vont y mettre les formes et argumenter leur choix et leur decision mais qui vont quand meme claquer la porte

et ceux qui vont dire mon metier c' est d' enseigner le francais et pas psy et qui vont claquer la porte

avatar contributeur de Tangerine
Tangerine
20/04/2021 à 08:32

Salut Sourirefroid,

Il m'est arrivé le même cas de figure, sauf que l'élève était une jeune adulte voulant passer le bac en candidat libre et je l'aidais pour l'histoire.

Elle ne voulait pas lire les bouquins de cours (elle trouvait ça trop long), et exigeait que je lui fasse des fiches à apprendre par cœur.

J'ai tenté de lui expliquer que faire des fiches soi-même était le passage obligé pour comprendre et retenir les notions, et ainsi être à même de réussir les épreuves du bac, mais elle a insisté.

J'ai donc mis fin à cette mission, en donnant comme raison qu'elle ne suivait pas les conseils pédagogiques et que je ne pouvais donc rien pour elle.

Par ailleurs, j'ai aussi fait du soutien pour un jeune garçon dont les parents pensaient qu'il était surdoué, d'où ses difficultés .... ben non, il n'était pas surdoué, il comprenait plus lentement que les autres et se laissait aller car ses parents le défendaient. Mais peu à peu, j'ai réussi à l'intéresser à la matière et il a très bien réussi son année.

Les parents qui s'aveuglent sur leurs enfants ne leur rendent pas service. Mais c'est à toi de savoir ce qui est mieux pour l'élève, et si les parents refusent de suivre tes conseils, c'est une raison suffisante pour mettre fin à ta mission.

Courage à toi !

avatar contributeur de Dime
Dime
20/04/2021 à 10:05

Les rapports humains sont des échanges. Si tu n'y trouves pas ton compte, il faut stopper. C'est ton droit. Tu rendras plus service à cette enfant ( et à cette famille) par ton refus que par ta soumission.

avatar contributeur de ICarter
ICarter
20/04/2021 à 10:07

Salut et bon courage.

si tu veux vraiment arrêter, tu le fais tu n'as pas de compte à rendre, tu leur rendais un service rémunéré donc tu peux decider d'y mettre un arrêt.

Je donne de temps en temps de cours de soutien en maths, il arrive que les élèves soient désintéressés par la matière et certains parents pensent que nous sommes la pour compenser leurs échecs, je me dis toujours la rémunération n'inclue pas du suivi psychologique surtout quand l'on tombe sur des enfants gâtés en plus certains te parle comme a leur parents .

heureusement que je les remets vite a leur place et ca marche et dans le cas ou ce n'est plus possible.

Je donne les cours mais juste les cours , je ne fais de surplus d'effort car faut bien arrondir ses fins de mois.

Et souvent ces enfants sont à l'image de leur parent.

En tout cas bon courage.

avatar contributeur de Plume
Plume
20/04/2021 à 10:19

@SourireFroid,

Tu ne devrais pas vraiment te soucier de blesser ou non cette famille.. Si cette situation te met mal a l'aise a ce point, tu peux simplement dire que tu n'as plus envie de donner des cours a cette collégienne.

Sache, si cela peut te consoler, que la plupart du temps les enfants et jeunes insolents ou tyranniques ne sont pas heureux de l'être. En general le cadre éducatif n'est pas sécurisant et chaque membre de la famille n'est plus vraiment a sa place. Toi, tu n'as pas vraiment les moyens de remédier à cela, il faudrait une remise en queston profonde des parents..

Bref, si eux ne fixent pas de limite, toi tu peux le faire. Alors n'hésite pas et si leur discours te destabilise, ne te justifie pas.

Bon courage,

Plume


"Dès que tu avances sur le chemin, le chemin apparaît" Djalâl ad-Dîn Rûmi

avatar ancien membre
Ancien membre
20/04/2021 à 10:47

Je me joins aux avis partagés avec toi ci-dessus...

Ce n´est pas parce que tu as vocation à te sentir utile qu´il faut accepter tout ou n´importe quoi.

Pour avoir longtemps travaillé avec des publics jeunes (16/25 ans, dans le domaine de la formation professionnelle), tu ne pourras rien apporter de probant à cette jeune personne tant qu´elle continuera à fonctionner, sur le plan pédagogique, comme elle semble le faire.

Et peu importe ce qu´en pensent ou disent ses parents. Parents qui, j´en ai bien l´impression, ont un peu tendance à te refiler la patate chaude faute de prendre position eux-mêmes et de poser un cadre éducatif à leur enfant.

Après, et ça j´en suis bien conscient, il y a la façon de dire les choses ne serait-ce qu´à ses parents.

Perso je te conseille de rester dans une position strictement professionnelle et pédagogique, donc d´exclure de tes arguments vis à vis d´eux tout ce qu´ils pourraient considérer comme un jugement personnel (et nécessairement injuste, du point de vue d´un parent).

Reste pro dans ton argumentation à leur encontre :

  • l'´attitude de cette jeune fille te permet t'elle de lui apporter un soutien scolaire pertinent et constructif (oui/non) ?

  • est-elle dans une posture susceptible de favoriser l'apprentissage pédagogique que tu essaies de lui transmettre (oui/non) ?

  • témoigne t'elle d'une réelle motivation à apprendre et travaille t'elle dans ce sens (oui/non) ?

  • plus globalement, a t'elle une authentique motivation pour des cours de soutien, ou ces derniers lui sont-ils imposés par ses parents (oui/non) ? Car comme tu le sais, le soutien imposé n'apporte jamais grand chose...

Tu peux leur faire entendre que, pour ces différentes raisons, une démarche de soutien scolaire n'apportera rien à leur fille, qu'elle n'est pas encore prête pour ça.

Le fait est que cette jeune fille semble passer par une crise d'ado un peu compliquée sur le plan comportemental. Tu n'es pas un éducateur, ce n'est pas ton rôle et tu n'as pas à prendre en charge ce genre de situation.

Concernant la demande de ses parents de lire à sa place les livres qu'elle étudie en cours : non sûrement pas mdrrr !! Tu es là pour apporter un soutien scolaire, combler un déficit pédagogique, pas pour faire le travail de l'élève à sa place.

Dis-toi bien une chose : en l'état actuel le soutien que tu essaies d'apporter à cette jeune ne fonctionnera pas ; en tout cas pas tant qu'elle ne se remettra pas en question.

De leur côté ses parents te refilent le "problème" ; autrement dit ils se déresponsabilisent. De ce fait là, dans leur discours, pour le moment il n'y a soit-disant que toi qui puisses l'aider. Demain, si elle ne progresse pas, ce sera à cause de toi. Ses parents te feront redescendre aussi vite du piedestal sur lequel ils t'ont installé qu'ils t'y ont fait monter.

avatar contributeur de Doremi
Doremi
20/04/2021 à 10:50

Citation de Sourirefroid #360499

Salut à toustes,

Bien d'accord avec ce qui a été dit plus haut. La situation est la même que quand tu sors avec un.e pervers.e narcissique : trancher net, dire clairement STOP ! Toute la famille semble toxique, ils exigent de toi et déplacent sur tes épaules ce qui incombe à la jeune collégienne, c'est le monde à l'envers !

avatar contributeur de Faith141
Faith141
20/04/2021 à 12:02

Salut, je suis enseignant en cours particulier. Je donne plus de 30 heures de cours par semaine.

J'ai régulièrement des élèves ou parents "compliqué ".

On a un petit groupe sur watt app sur lequel j'échange avec une dizaine d'enseignant en cours particulier.

Tu ne nous as pas dit quel est ta situation perso.

Ce cours tu en a besoin pour manger? Tu peux me contacter en mp si tu veux.

avatar contributeur de Maya67
Maya67
21/04/2021 à 08:55

Bonjour

Que ce soit pour ce cas particulier ou pour d'autres, malheureusement les enseignants me semblent bien seuls d’autant ceux qui donnent des cours particuliers, alors l’idée des échanges en équipe pédagogique, groupe WhatsApp d’enseignants, est essentielle. La proposition de Faith141 est particulièrement utile.

Éducatrice dans le milieu "spécialisé” donc avec uniquement des jeunes extra-ordinaires, sans équipe, dans l’éducation spécialisée particulièrement pluridisciplinaire, on ne tient pas seul.e et tout en y croyant vraiment, personne ne s’appelle Zorro!

Dans le cas que tu relates, un enseignant seul ne peut régler les difficultés de cette jeune et ses parents, tu viens pour des cours particuliers, pour en tirer des bénéfices scolaires, critères pour lesquels les parents souhaitent des résultats certainement rapides et miraculeux, il serait nécessaire de prendre en compte beaucoup d’autres facteurs pour lesquels tu as peut-être des compétences, mais pour lesquels tu n’es ni mandaté ni rémunéré et beaucoup trop seul.

Maya

avatar contributeur de OffRoad
OffRoad
21/04/2021 à 09:21

Bonjour Sourirefroid,

Citation de Sourirefroid #360499 : "...enfant méchante, sournoise..."

OUIIIIN ! Je suis malheureux que vous ayez raté le webinaire de Clarisse Clément sur ce sujet douloureux pour les parents et surtout pour l'enfant lui-même...

Bon... rien n'est perdu ! http://clement.celine.free.fr/ Je pense qu'elle refera d'autres webinaire : https://bbb.unistra.fr/b/cel-cgz-bvo-gdb (Papa, Maman, Ados, Enfants : gardez ce lien, je vous informe par Blabla des prochains RdV)

Citation de Tangerine #360511 : "...Les parents qui s'aveuglent sur leurs enfants ne leur rendent pas service..."

En effet, les tiraillements des parents dans leur propres difficultés sont visibles chez l'enfant.

Une piste : https://www.sdaesf01.fr/la-parentalite/

Analyser et comprendre les ficelles qui déforment le comportement de l'enfant est complexe. Ne vous sentez pas de régler cela en ... amateur ! Restez vous-même et si cela n'est pas supportable, rompez votre contrat d'aide pédagogique.

De plus, vous êtes soumis à un Double-Bind par le ou les parents ! https://fr.wikipedia.org/wiki/Double_contrainte

Sortir d'un Double-Bind demande de la fermeté, de l'engagement personnel dans son choix. C'est une relation dite PN (perversion narcissique). Fuyez donc !... Vous ne 'sauverez' pas l'enfant et surtout vous allez vous noyer avec ...

Bien sûr, vous pouvez attirer l'enfant vers les structures MDA (Maisons Des Ados), il y en a un peu partout. En MP si vous le souhaitez pour vous accompagner....

Tenez-nous informé SVP ! Merci Sourirefroid

Yep à Tous

avatar contributeur de Jessica69
Jessica69
21/04/2021 à 11:46

Citation de Sourirefroid #360499

J'entrevois une autre possibilité si ton souhait est de ne pas abandonner cette peste...

Tu pourrais exiger de faire cours avec un psy qui pourrait arriver a déjouer l'enfant.

Condition sine qua non.


Jessica Mrgn "Tout Homme a contre lui, ceux qui voudraient faire pareil, ceux qui feraient le contraire et la grande armée de ceux qui ne font rien" J.Clarety

avatar contributeur de Aspen
Aspen
12/07/2021 à 15:17 - 12/07/2021 à 15:19

OffRoad a eu une fois de plus la meilleure des réponses qui soit, même si je ne suis pas fan encore une fois de cette notion de "pervers narcissique" (ou le "narcissique" balancé à toutes les sauces, quand le trouble de la personnalité narcissique est une réelle condition, bref ça ça mériterait tout un sujet...). Se rendre compte de la toxicité d'un environnement, d'une situation ou d'une personne sur soi-même pour l'éviter ou se préserver, ça c'est utile par contre.

Mais sinon il n'y a que moi qui voit des choses qui clochent dans ce qu'il raconte ? Des problèmes derrière la façon extrême avec laquelle il s'affirme et les certitudes qu'il pose ?

Sourirefroid, la gamine est peut-être en effet surdouée (et a également des troubles du comportement, fréquente comorbidité) mais elle a besoin d'une aide que tu n'es visiblement pas en capacité de lui donner, et que ses parents ne souhaitent pas lui offrir non plus. Ces derniers ne l'aident pas, et tu as raison de dire que faire le travail qu'on lui donne à sa place ne va absolument pas lui servir. Moi je voudrais bien savoir où il est ton fameux "dilemme", vu la situation que tu décris. Pourquoi n'es-tu pas déjà parti exactement ?

avatar contributeur de Barbatos
Barbatos
12/07/2021 à 16:26

Tu peux simplement leur dire que malgré tous tes efforts, tu n’est pas en capacité de l’aider. Être prof, c’est aimer enseigner ce que l’on a du mieux que l’on peu. Tu est le seul à savoir si tu DOIT le faire. Mais peut-être est ce simplement ton approche vis à vis de ton élève qui ne convient pas ? Si cette enfant est une diablesse, n’essaie pas de lutter. Un bon apprentissage passe d’abord par la compréhension de l’élève. Adapte toi, sort des sentiers battus. Un peu d’originalité ne fait pas de mal.

J’espère avoir pu t’aider



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr