Un petit soucis de messages

avatar contributeur anonyme
Anonyme
20/10/2020 à 01:46

Bonjour,

Je viens vers vous aujourd'hui parce que j'ai un peu de misère à déterminer ce que je devrais faire par rapport à une petite peine que j'ai avec la fille que j'aime. Qui m'aime aussi, a priori.

Il se trouve que nous sommes à distance et que je peux vivre avec mais jusqu'à un certain point. Cette demoiselle voyez vous ne va pas toujours très bien : elle a une fibromyalgie, si vous voyez ce que c'est. Pour ceux qui ne voient pas disons que ce sont des douleurs chroniques et une fatigue inexpliquée, souvent associées à une anxiété notable et de la dépression. A distance c'est parfois compliqué à gérer parce qu'elle me dit rarement quand ça ne va pas et que les fois où elle le fait j'ai plutôt l'impression d'être inutile. C'est compliqué aussi parce que la dépression à tendance à entraîner une mauvaise hygiène de vie et une organisation un peu bancale alors j'essaie de la pousser un peu, sur certains sujets, parfois, mais j'ai toujours un brin de peur de la saouler/brusquer/faire pire que mieux.

Le soucis c'est qu'en ce moment elle me manque, pas simplement sa présence physique, sa présence mentale aussi. On s'envoit des messages bien sûr sauf que quand je n'en envoie pas elle en envoie très peu et j'ai l'impression un peu vicieuse d'être celle qui initie toujours et fais durer les conversations. Ce qui a en fait tendance à me faire me rétracter et à me sentir envahissante. Je lui ai déjà fait part, plus ou moins discrètement, du fait que j'avais l'impression qu'elle me racontait moins de choses que ce que je ne le faisais et elle avait l'air surprise, je n'ai pas osé insister. La question est : est-ce que je devrais insister ?

Je sais qu'elle m'aime, je sais qu'elle s'ouvre déjà beaucoup de son point de vue, alors est-ce que je devrais admettre tout simplement que tout le monde n'a pas autant autant besoin de s'exprimer par messages ? Est-ce que je devrais lui en parler, au risque que ça la stresse, qu'elle se convainque qu'elle me fait du mal et qu'elle se retrouve à se forcer à me parler ? De manière assez évidente je n'ai pas envie que le résultat soit qu'elle prenne le fait de discuter avec moi comme une nouvelle exigence sociale. J'aimerais qu'elle me parle parce qu'elle en a envie tout simplement... mais si je lui en parle est-ce que ça ne biaiserait pas indéniablement les choses ?

C'est le genre de questionnemment dont j'aimerais bien pouvoir discuter avec un ami et que je préfèrerais vous épargner mais le désavantage de tomber en amour au sein de son groupe d'amis et d'en avoir peu, des amis, c'est qu'on trouve difficilement à qui se confier. Du moins, pour l'avis objectif, on repassera.

Je sais bien que vous n'avez sans doute pas la réponse universelle, simplement je me demandais quel serait votre avis ?

Passez une bonne journée, en tout cas !

PS : Et désolée de publier en anonyme pour quelque chose d'aussi simple alors d'autres se confient sur des choses bien plus complexes sans être anonymes mais je ne me sentais vraiment pas de faire autrement, un peu absurdement puisque de toute façon vous ne me connaissez pas.

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
20/10/2020 à 04:27

Je pars du principe simple que si quelqu'un ne parle pas, c'est qu'elle n'a pas envie de te parler ^^

Seule solution : Trouver quelqu'un qui sera plus compatible avec toi !

C'est simple mais c'est ma réponse !

Bon courage ^^

avatar contributeur anonyme
Anonyme
23/10/2020 à 00:37

Bonjour !

J

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
23/10/2020 à 09:45

Bonjour!

Ayant déjà connu cette situation, ne penses tu pas que sa déprime et que son silence pourrait venir du fait que la distance, l'éloignement et ton absence "physique", sont peut être une partie de la cause?

Elle aurait peut être besoin de toi plus qu'en message et ça lui pèserait en plus de ses problèmes de santé ! Je pense que quand tu es mal, tu as besoin d'être entouré, d'avoir tes proches et ton amoureuse avec toi pour te soutenir...

La distance dans un couple, peut créer de la solitude, de la déprime et un profond mal être ...

J'espère en tout cas que vous trouverez une solution...

Courage, ne désespérez pas!

avatar contributeur anonyme
Anonyme
23/10/2020 à 14:31

Bonjour ! (de nouveau)

Désolée pour le petit plantage de tantôt et merci d'avoir pris le temps de me répondre !

Pour répondre à ta question ApoFFtX : sans doute en partie parce que les messages sont notre unique moyen de communication. Je ne saurais pas te dire si l'appeler régulièrement me suffirait puisque nous ne nous appelons pas, nous n'en avons jamais eu le réflexe... mais ça pourrait être un moyen de trouver un certain équilibre, il faudrait que je lui demande.

Autrement tu as raison aussi en suggérant que le soucis vienne en partie de moi et de mon besoin. Je suppose que le fait d'être presque confinée chez moi en ce moment du fait de ma situation professionnelle n'aide pas les choses.

Et en effet Blackbox, je suppose que la distance n'arrange pas les choses de son côté non plus.

Je vais essayer de travailler un peu sur moi même et de trouver un angle d'approche pour lui en parler...

Merci pour vos encouragements et vos points de vue, dans tous les cas !

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
25/10/2020 à 17:24

je vais te parler en tant que souffrante chronique :je souffre de douleur chronique et ca impacte mon quotidien, y compris ds la communication, donc, je reste distante, puisque je ne tolererai pas par ex , auditivement la ventilation de mon ordi

la fibro est une souffrance chronique, et il y a les yeux qui voit mal, , le brouillard ds la tete ...les difficulte de concentration, aussi, c'est assez difficiel a decrire, et a faire comprendre, pour qqulequ'un qui n'en souffre aps donc, voilà p e pourquoi la demoiselle est distante et ne confie aps ses souffrances

qd on parle de fatigue, c'est vraiment chronique et envahissant a ne plus pouvoir sortir de son lit a ne plus pouvoir se laver, la douleur chronique peut faire plonger ds la deperession, c'est une de ses consequence

le manque d'hygiene :ne pas bousculer, mais proposer des alternatives :des flacons faciles a ouvrir, attention aux parfums , mettre un tapis anti glisse ds la baignoire ou la douche

quand on a mal, on ne veut pas deranger ou peser sur la personne qu'on aime avec ses douleurs, ou susciter la pitie,

*mais je repete, l'impact de la douleur dans le cas d'une maladie tel que la fibro est tel, dans tout le qotidien, que ca empeche rellement les gestes que nous on fait tous, se deplacer, descendre un escalier, tenir un telephone , ce n'est aps , je veux dire , un probleme d'eloignement, qu'elle en veuille plus te voir, mais une incapacite physique....c'est difficile a comprendre pour ceux qui n'en souffrent pas !

j'ai eu une relation a distance, il savait que ej ne pouvais repondre au message, alors on avait un code :je viens aux nlles, tout va bien?si je en repondais pas, il se doutait que j'avais mal et en incapacite auditive de repondre , donc, 30 mn plus tard, j'avais un autre message :bon, ca ne doit pas aller, n'hesite pas a me contacter ...ainsi je n'avais pas le pression de repondre au message et ca me securisait d'etre comprise ds ma douleur ,puis qd j'etais en etat, j'envoyais :toc toc!c'etais le signal qu'en fin, je pouvais parler ...

il s'etait aussi renseigné sur ma pathologie auditive , et vivait a 800 km de chez moi, on ne s'est jamais vu , mais il est oujours là, present fraternellment , on a bcp communiqué par skype

bref, parle a coeur ouvert avec ta dulcinée, sans la brusquer, car comme il est dit plus haut, la souffrance physique associé a l'eloignement de son cher et tendre, et on se senti vitertres seul!

avatar contributeur Dime
Dime
25/10/2020 à 21:36

Bonsoir.

La communication par ecrit est dangeureuse. On peut vite s´eloigner, soit parceque l'un des deux saoule l'autre en ecrivant trop, soit parceque certains textos peuvent etre mal interpretés, faute de ponctuation ou d´un ecrit trop bref.

avatar contributeur anonyme
Anonyme
26/10/2020 à 13:29

Bonjour !

Merci Bloguinette pour ton témoignage éclairant.

J'ai bien conscience que c'est compliqué, à ce point en effet parfois, même si je pense qu'il y a des différences entre elle et toi. Cela dit c'est bien ce qui m'embête, c'est que je sais en partie pourquoi elle ne parle pas, mais que ça me pèse tout de même. Parler à coeur ouvert sans la brusquer est le point compliqué. Au potentiel contradictoire élevé j'ai bien l'impression.

Justement je sais qu'elle va mal, que nous sommes en plus de ça à distance, je n'ai pas envie de lui rajouter des considérations du style "coucou, en fait tu sais moi ça va pas trop non plus et c'est en partie dû à la façon dont tu agis, que ce soit bien malgré toi ou pas" pour la stresser. Donc comment parler tout en évitant cet écueil ? Difficile de savoir. Certainement pas comme ça.

Cela Dime a plus ou moins raison alors je vais essayer d'attendre de la voir vraiment pour lui en parler.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr