Hétéro en quête de réponses

Survival   - Modification par W0nderwOOman le 13/10/2020 - 11:04:49

Bonjour à toutes et tous, ça me coûte beaucoup d'écrire ici mais le besoin de réponse devient véritablement vital.

Depuis ma grosse relation avec une femme il y a 2 ans une porte s'est ouverte en moi quand j'ai tout remis en question et notamment mon orientation sexuelle sur laquelle je n'avais jamais eu de doutes auparavant.

Depuis 2 ans je lutte pour me rassurer et par phase cette peur revient de manière récurrente et je sais pertinement qu'elle ne partira pas de cette façon.

Je n'ai jamais eu de relation homosexuelle. Mes rapports hétéros sont normaux, je n'ai pas de mal à avoir du désir.

Cependant les relations de couple avec les femmes me stressent et je suis dans un inconfort permanent, probablement du à un traumatisme.. ou au fait que je ne suis pas au clair avec qui je suis profondément.

Je vois que je ne suis pas insensible a certains hommes. De là à vouloir coucher avec eux il y a un monde.

Cependant je suis dans ce conflit intérieur permanent qui me ronge et je ne trouve pas d'issue actuellement dans mes tentatives....

Je cherche à échanger autour de ça, à avoir des témoignages peu importe mais ne plus être seul dans cette situation...

Merci d'avance

Missunshine  

Bonjour Survival,

Je suis allée voir ton profil pour connaitre ton âge car je pense que le questionnement n'est pas le même en fonction de son experience de vie.

A ton age j'ai commencé ma 2eme vie après une vie "hétéro" remplie de doute, de mal être, de questionnements sans fin.

Comme toi, je n'avais pas de problème de désir, j'ai eu quelques relations dont une d'un peu plus de 2 ans, et quelques "coups d'un soir" aussi. Le seul but à tout cela était de me convaincre que j'étais hétéro et que j'aurais une vie normale.

Mais au fond de moi, il ne se passait pas un jour sans que je doute de mon hétérosexualité.

A coté d'un homme je n'étais simplement pas à ma place, et je n'étais pas bien, ni épanouie, ni heureuse.

La seule chose qui me rendait bien était le regard des autres, car pour eux j'étais normale.

J'ai franchi le pas avec une nana, histoire d'essayer : elle ne me plaisait pas vraiment mais le désir de "SAVOIR enfin " était plus fort que le fait de la desirer elle vraiment... resultat... ben je n'en savais pas plus car ( en tout cas pour moi ) coucher avec une nana sans vraiment avoir de désir ben ca ne donne pas grand chose !!!

Mais j'avais ouvert une porte, et j'ai continué à aller voir ce qu'il y avait derriere cette porte...

Jusqu'à ce je rencontre une autre fille, et là j'ai su qu'au dela d'elle, à coté d'une femme j'étais à ma place.

Tout simplement.

Je pense qu'au fond de toi, tu sais si à coté d'une femme tu te sens bien ou pas, et meme si aujorud'hui coucher avec un mec peut te faire peur, il faut voir au delà : emtotionnellement vers qui te sens tu attiré ? en confiance ? et à ta place.

Survival  

Merci beaucoup pour ce témoignage dans lequel je me retrouve quand même pas mal.

Regard des autres validant en quelque sorte. Pas forcément à l'aise effectivement de manière générale dans le quotidien, je me replis rapidement sur moi.

Savoir où je suis à ma place est en effet la question qui me travaille fortement.

Très perturbant ce processus car pourtant j'aime avoir des moments de tendresse et du contact physique avec une femme, des rapports sexuels. Chose que je n'envisage absolument pas avec un homme. Même embrasser un homme est inconcevable à l'heure actuelle.

J'ai le cul entre deux chaises en quelque sorte.

Missunshine  

ah....ton absence de desir pour les hommes m'interpelle... dans ma situation je desirais les femmes, c'était une "obsession" et une souffrance depuis de nombreuses années ...

Est-ce un blocage de ta part en lien avec une peur d'assumer ? ou bien réellement une absence de desir pour les hommes ? ( je n'attends pas de réponse à ces questions, j'ai bien compris que tu ne les avais pas forcement 😉 juste je les pose, les voir écrites t'aidera peut-etre )

Si tu n'as pas de desir ou d'envie d'être avec un homme qu'est ce qui te fait douter de ton hétérosexualité ?

Tu parles de possibles traumatismes qui ne te rendent pas bien avec une femme, mais cela ne veut pas forcement dire que tu es gay... peut etre une thérapie t'aiderait à regler ces traumas et à y voir plus clair?

Dime   - modifié par Dime le 13/10/2020 - 12:42:13

Salut.

Tout ceci est tellement variable selon les gens. Il y a des hommes qui adorent les femmes, d´autres un peu moins, mais qui trouvent quand meme leur equilibre aupres d´elles. D´autres qui peuvent etre sensibles à l´homosexualité mais qui ne trouveront jamais leur equilibre aupres d´un homme. Ne te pose pas trop de question, surtout si tu n´as pas les reponses.

Ta derniere relation etait peut-etre stressante ? A voir la suite. Reste ouvert et receptif avec tout le monde et ne cherche pas trop à sur-analyser tes comportements.

Survival  

Et bien en fait c'est simple, dès que je me met dans une relation avec une femme (ou plus généralement personne peut-être) ma psychologie change... Je ressens comme un enfermement, un stress s'installe mais pourquoi donc ? Perte d'appétit, sommeil compliqué etc des symptomes qui sont très difficiles à vivre et cela a été le cas dans chaque relation que j'ai tenté depuis cette longue relation de 2ans.

Je souffre donc physiquement et cela me fatigue psychologiquement et me force à renoncer .. comme je viens de le faire aujourd'hui. J'ai peut être fait un énorme raccourci, car je n'ai effectivement jamais fantasmé de manière consciente sur un homme ou encore regardé des vidéos gay cela me dérange d'ailleurs.

Le schéma est répétitif = je me mets dans une relation, les symptomes se manifestent et je fini par me résigner car j'ai trop mal.

Je doute de mon hétérosexualité par rapport à ce changement de comportement que je subit à chaque fois et comme le ventre ne trompe jamais ...

Missunshine  

Je vois davantage un lien avec ta relation qui a duré 2 ans.

Que s'est-il passé ? Qu'as-tu vécu avec elle ? ( pas de réponse ici obligatoire : juste à réfléchir )

Tu dis que depuis cette relation tu vis un stress avec les autres femmes et que ton corps te montre des signes de mal-être, et cela sans ressentir une attirance pour des hommes.

Je fais peut-être un raccourci ou de la psychologie de comptoir comme on dit, mais l'origine semble être cette relation de 2 ans qui a crée un trauma et aujourd'hui tu n'arrives pas à être heureux ou dans un lacher prise en couple.

Je ne vois pas tellement de lien avec une interrogation sur ton orientation sexuelle, car pas de fantasmes, pas d'attirance, pas d'envie d'etre avec un homme. (-> un homme que tu trouves mignon te drague, tu fais quoi / tu ressens quoi?)

Mais seul toi sais, seul toi à les réponses, certainement bien enfoui, mais tu as les réponses...

Alors, réfléchir des heures et des heures en boucle n'est pas tellement productif ( je sais de quoi je parle et je sais aussi à quel point il est dur de trouver le bouton pause) , essais plutôt de t'occuper l'esprit, te ballader, sortir, voir des amis, essais aussi d'écrire sur ce que tu ressens au plus profond de toi et laisse couler par écrit tes blessures...

Au besoin je le redis un travail avec un psy peut t'aider en quelques séances à faire le point sur le pourquoi de cette réaction qui se repète dans tes couples.

L'amour/la relation de couple, fait appel à tellement de choses en nous, le couple parental, la sexualité, nos experiences,et j'en passe, c'est tellement complexe qu'on peut avoir des blocages, des shémas qui nous font aller vers un certain type de personnes par exemple et repeter sans cesse une meme histoire ...

Un point de vue neutre, exterieur, qui pointe du doigt certaine chose est aidant pour avancer et comprendre.

Survival  

Le blocage vient de bien plus loin en fait, dès le collège j'ai pris peur par la réaction disproportionnée que les gens ont eu lors de l'annonce de ma première amoureuse.. j'ai paniqué.

Si un homme me drague je suis gêné et je bloque, c'est déjà arrivé je sais que je plais aux hommes. Maintenant ces derniers temps il m'arrive de me rendre compte que je regarde les hommes aussi ou du moins je m'observe observer.

J'ai justement commencé un travail avec une psychologue qui je trouve est très à l'écoute et j'ai déjà pu sortir pas mal d'éléments de mon histoire.

Merci énormément de ton écoute. Si d'autres personnes souhaitent échanger n'hésitez pas !

Azur  

Bonjour,

Sache que regarder des hommes dans la rue ne signifie pas pour autant que tu puisses être gay. Je comprend tes doutes car c'est tout nouveau pour toi. Pensez qu'un homme est beau n'est pas un crime, loin de là ^^ Il y a des hétéros hommes et femmes suffisamment à l'aise avec leur sexualité pour admettre qu'une personne du même sexe a du charme.

Comme tu l'as dit toi même tu n'as pas envie de coucher avec un homme et si un homme te drague tu es gêné et bloqué. Dans le second cas, est-ce que c'est parce que tu n'es pas intéressé ou plus de la surprise/peur de l'inconnu?

Je sais que dans mon cas par exemple je pense être tout à fait être capable de tomber amoureux d'une femme mais ne pas éprouver de désirs alors qu'avec un homme ce sont les 2.

Quand à ce que tu ressens lorsque tu es en couple... Tu as le même âge que moi, 25 ans, si je me trompe pas. Est-il possible qu'inconsciemment ce soit trop tôt pour toi? Je veux dire par là que certaines personnes peuvent se sentir "piégées" lorsqu'elles sont en couple. En effet, on ne peut plus être égoiste, il faut rendre des comptes à la personne, moins de liberté...

avatar contributeur de Lunakisss69
Lunakisss69  

"Cependant je suis dans ce conflit intérieur permanent qui me ronge et je ne trouve pas d'issue actuellement dans mes tentatives...."

Coucou ! Je ne comprends pas trop ce qui te mets dans cet état de peur, de conflit, tu dis que ça te ronge même ...

Ce n'est pas si mal d'être gay. Il y a des avantages et des inconvénients. Mais au final, on arrive à vivre et à être heureux comme les autres ! C'est juste parfois un peu chiant pour trouver quelqu'un car on a moins de "possibilités" ahah mais à part ça, ça peut être tout aussi fun ;) !

Après, je peux comprendre que cela te pose problème de ne pas savoir, mais il faut aussi que tu souffles un peu, que tu médites et que tu te relaxes ! La vie ne se résume pas à ça et cela ne doit pas te miner ou te ronger autant !

Les réponses viendront petit à petit. Rencontre des garçons, discute avec eux, accepte le fait que tu puisses être attiré par eux, accepte d'en rencontrer quelques uns et ensuite tu auras ta réponse ! :)

Courage ^^

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.