Une aventure ; de l'humanité...Une histoire

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor
- Modification par Chipsochoc le 10/10/2020 - 14:19:13

C'est comme un appel. C'est ce petit quelque chose au fond de soi qui nous pousse à emprunter une autre voie. Je veux de l'aventure; j'en ai besoin.

Nous sommes quelques part au Kosovo dans la décennie 2000. Je suis engagée volontaire dans l'armée. En mission de maintient de la paix dans cette poudrière. Jeune, naive , idéaliste je m'étais engagée pour le goût de l'aventure. Pour cette capacité a pouvoir repousser ses propres limites et se sentir un peu plus vivante.

Bien sur il y avait autre chose en moi; mais je ne le voyais pas.

Je m'appelle Lou et je souhaite vous raconter quelque chose d'autre.

Portant les couleurs de notre pays; sous la bannière de l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord; héritage de la seconde guerre mondiale; me voilà engagée a 19 ans dans un pays qui a connu beaucoup d'horreur. Que ça soit des conflits idéoliques, religieux ou culturels ; vous connaissez la chanson quoi ! J'imagine que tellement d'entre vous on une vision propre de ce que peux etre l'armée. Et bien sur cela se respecte, je ne suis pas la pour recruter fort heureusement.

Nan voilà; quand je dis raconter autre chose ... Je ne vous parlerai pas d 'uniforme; d 'ordre, d 'acte de bravoure, d'héroisme et j'en passe ... Je vais vous parler d 'une expérience qui m'a profondément atteinte. Et que celle ci; sans que je m'en rende compte; a été trés déterminante dans la construction de mon avenir. Une expérience humaine.

C'était le jour de mes 20 ans. Mes ami/es en France avaient pour habitude de feter cette évenement en faisant des fetes. Ou le seul objectif etait de boire le plus et de tenir.... J'ai toujours trouvé ça ridicule meme si parfois je devais faire comme eux pour faire semblant d'avoir la même vie qu'eux. Du coup ça m'arrangeait au fond qu'à mes 20 ans je sois loin de tout ça.

Nous étions en patrouille dans la chaine montagneuse des balkans. J'étais avec mon groupe; composé de 9 personnes. Il faut savoir que pour patrouiller dans ces montagnes la; il fallait un véhicule tout terrain adapté. Les sentiers la haut non rien à voir avec nos beaux petits chemins francais. Nous étions donc à bord d'un TRM2000 . Un petit camion de transport de troupes. Vous savez c'est ceux ou on voit les militaires assies à l'arriere sur des petits bancs, sans aucune ceinture ni confort. Bon on ne pouvait pas rouler à plus de 20km donc hormis les secousses... On ne craignait pas grand chose. C'était un été trés chaud, 40 degrés facile. Notre objectif pour la journée etait de grimper tout en haut d'une montagne; pour aller fouiner autour d'un village et prendre des renseignements. Une mission lambda. J'dois même vous avouer que c'etait ce genre de mission que j'aimais le plus .... Car justement elle amenait a voir autre chose que le côté ordre et structuré de la grande muette. Alors que nous montions par des chemins escarpés; mon regard ne pouvait se defaire du paysage qui défilait devant moi. Des paysages sompteux et sauvages; où l'impact de l'homme ne se fait pas ressentir. Une végétation luxuriante mais egalement touchée par la sécheresse. Du jaune et du vert timide. Un décord que je ne reverrai certainement jamais. C'est aussi des odeurs que ma mémoire olfactive me fait ressentir a chaque fois que j'y repense. Un ciel bleu sans nuage.

Nous approchions de ce fameux village. Je me souviens etre sidérée par ces villages ... trés souvent coupés du monde; sans éléctricité ; sans eau courrante. Le chef de groupe, le sergent Mayers décide d'arreter le groupe à 500 métres du village. C'etait souvent pour eviter de perturber les locaux avec le bruit du vehicule. Il décida également de prendre la moitié du groupe pour continuer la patrouille à pied; pendant que l'autre moitié gardait le matériel et l'armement. J'étais donc sous les ordres de mon chef d'équipe pour surveiller autour de nous. C'etait le Caporel-chef Zaral. J'avais du mal avec lui quand même. Le parfait archétype du militaire,grand, beau, musclé ... mais pas grand chose dans le ciboulot hormis ses responsabilités de militaire. Je reconnaissais cepandant qu'il aimait ce métier et qu'il etait fait pour. J'vous parle de lui car il est important dans ma perception de cette histoire. Et je pense qu'il avait du mal avec moi car j'etais connu des mecs de part ma sensibilité et ma manière de remettre toujours tout en question. Ca pouvait les enerver! Une chieuze comme ils avaient l'habitude de me le rappeller ! Quoi qu'il en soit ... le temps passait et nous etions là à l 'arriére du camion toujours; a attendre le retour de la moitié du groupe. On enchainait cigarettes sur cigarettes; boissons energitiques sur café ... j 'entendais pour la énième fois les discours des collegues qui racontent se qu'il feront au retour ... trés souvent les conversations se limitent à la ceinture ... j'en avais pris l 'habitude; j'etais de toute manière transparentes ces moments là. Comme ci je n'existais pas.

Et puis soudain... des petits bruits se font entendre au bout du chemin. On pense alors au retour du groupe. Mais on distingue une toute petite voix qui parle. On reste alors alerte en attendant de voir qui se rapprochait de notre position. C'est certainement des locaux les gars ! dit le Caporel-chef.

Et effectivement, c'etait 2 minuscules locaux. 2 enfants. Un petit garçon et une petite fille. Ils se rapprochaient timidement de nous. En les voyant; nous nous sommes pas du tout inquieter et sommes repartis a nos occupations pour faire passer le temps. Mais les deux petits etaient désormais à 5 metres de nous. Ils etaient la , curieux et innocents a nous regarder. Je me souviens que j 'etais énormement affecté par leurs apparences. Ils etaient tout maigre, le petit devait avoir 6 ans et la petite 3 . J'etais déconcertée de voir qu 'aussi jeune , il etait déja livré a eux même. Aprés ce n'est pas rare dans ce pays de voir cela. Mais j'etais legerement attristée... Je ne pouvais pas m' empecher de faire la comparaison entre nos gosses en France et ces petits loulous chetifs et sales... Je ne pouvais me défaire de leurs petits regards innocents. Les 2 avaient des yeux bleues mis en valeur par la saleté qui couvrait leurs visages. La ressemblance entre eux etait frappante . Un grand frère et une petite soeur. Leur innoncence commencait par attirer l 'intention des collegues. J'entends encore mon équipe se moquer legerement d'eux ; ce n'etait pas méchant ! "Faites gaffes les gars ils vont nous bouffer " dit le CcH ...C'etait stupide; heureusement les petits ne nous comprenaient pas . Et c'est la que le caporal-chef; dans sa stupidité general fait un geste dont je me souviendrai toute ma vie. Ils fait signe aux petits de se rapprocher du camion. Je me suis dit ça y est il va les emmerder, leur jeter de l'eau, faire une connerie comme il avait toujours l 'habitude de faire.

Et bien non ... il sortait de sa musette un petit sachet de Dragibus .... La celebre marque de bonbon. Me voilà soulagée et attendrie par le geste de la grosse brute... Je n'etais que spectatrice. Le chef tends la main pour donner au petit garçon la précieuse cargaison. Il l' a recupere; mais ... ne sait pas c 'est quoi exactement; le petit nous regardait avec un air interrogatif. C'est alors que tous ensemble, on mime le geste pour manger et faire comprendre que c 'est pour lui et pour manger. On etait surpris de sa reaction; n'importe quel enfant sait ce qu'est un bonbon . Mais quand il a compris... Quand il a compris ... Le petit s'est mis a hurler de joie. Au point d 'en avoir des larmes aux yeux et en sautillant sur place. Quand je l'écris je vous jure que je revois la scène et son intensité innatendue. D'un coup ... le petit avait juste apaiser l'humour débile des mecs...je sentais que je n'etais pas la seule a être touchée par cette scene. Les petits avaient désormais toute notre attention. Et attendez ce n'est pas fini.

On observe le petit ouvrir le paquet. Ses joues sales etaient imbibées de chaudes larmes et laissaient apparaitre un immense sourire. Il prends alors un petit bonbon et le goûte. Un seul petit dragibus et on voit son sourire s'illuminer encore plus. Il etait a croquer je vous jure. Mais d 'un coup; il se retourne auprés de sa soeur... lui prends la main et versse la moitié du paquet dedans. On etait la 4 abrutis dans un camion; sidérés par la simplicité de ce moment. Je pense que la petite ne comprenait pas encore ce qui se passait ; mais elle se donnait a coeur joie de manger les bonbons.

Mais voilà que le petit se retourne vers nous. On ne se comprenait pas; mais son petit etre nous laisser apparaitre toute sa reconnaissance. J'etais émue. Mais ce n'est pas fini encore ... Il se rapproche a nouveaux de nous ... et nous tends en retour le paquet de dragibus.... .... .... Il nous fait signe d 'en prendre...Il veut partager avec nous ce qu'on lui a donner.... Il partage l' autre moitié avec nous en ayant mangé qu 'un seul petit dragibus; aprés avoir pris la peine d 'en donner a sa soeur.

Purée mais quelle leçon ; quand j' y repense ; ou meme en l'écrivant ça me touche encore tellement.

Et c'est ça que j 'appelle l'aventure. Mais je vais revenir aprés la dessus.

Sur le coup ; il n' y a pas eu de grosses reactions des hommes avec qui j'etais ... On etait juste abasourdis et silencieux. Je sais que moi j' avais envie de pleurer . Le caporel-chef dans son expression la plus brute lache " Ah oh puis merde !! Les gars sortez vos rations " Ni une ni deux on a capté son intention ... On a sorti de nos sacs tout ce qui etait a boire et à manger pour en faire un gros sac et le leur donner . On etait tous d 'accord. Meme si nous n'avions pas le droit d 'echanger avec la population locale.. C 'etait un instant unique et une expérience d 'une profonde simplicité . Une leçon de la vie intense .

Les petits sont partis avec le sac qu'ils peinaient a tirer, fins heureux ... Moi... j'ai fait mine d' aller au petit coin... mais j 'ai juste pleuré discretement. Les autres du groupe sont revenus et nous sommes partis.

Voila une petite histoire ....

C'est comme un appel. C'est ce petit quelque chose au fond de soi qui nous pousse à emprunter une autre voie. Je veux de l'aventure; j'en ai besoin.

Pourquoi j'ai commencé par cette phrase ? Et bien parceque j'ai compris que voilà .... Nous avons besoin d'humanité; surtout avec les temps qui courrent... Si je peux me permettre un petit conseil ; partez à l'aventure... Bon je ne dis pas de vous engager bien sur hein lol !!

J'ai comme vous cette vie à 100 a l'heure... Meme si je ne suis plus à l'armée ... Et il m'arrive tout comme vous de ressentir ce climat anxiogéne et stressant. Je vois la force de la désinformation des reseaux sociaux nous eloigner les uns des autres . Je vois cette distance se creuser laissant apparaitre un gouffre d'individualisme . De la peur et du jugement. Mais voilà ce n'est pas ça la vie . La vie est cette aventure ; c 'est cette patrouille dans les Balkans ... c'est cette lecon d'humilité et d 'innoncence... On l'oublit facilement , surtout quand on baigne dans le confort matériel. Si vous vous sentez a l'etroit ; n'oubliez pas que cette realité , cette vie que vous avez est affectée par le virtuel .... Lancez vous des defis, des objectifs autres que ce coup cassé pour regarder l'écran du smartphone. C'est egalement depassé ses propres prejugés sur ce qu'on peut ressentir; votre ennemie est il vraiment mauvais ? Persso j 'ai toujours eu du mal avec ce fameux caporel chef ... mais je reconnais m 'etre trompée sur ce qu 'il pouvait etre au fond ... on ne s 'aimait pas ; mais au moin on a appris à se respecter.

Aller a l'aventure et prenez vous cette dose d'humanité ; rappellez vous ce que vous etes.

Pour ma part j 'ai décidé de partir en pélérinage... et d'écrire mon histoire au fur et a mesure. Et vu que Beto m 'a vu evoluer ( même si je suis trés discrete) ; je partage avec vous peu etre la premiere ebauche d 'un livre .

Si vous m'avez lu jusqu 'ici je vous remercie ! Et peu etre à trés bientot. la bise . R.E.S.T

avatar contributeur de Maya67
Maya67

Merci, Merci beaucoup pour ce partage

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor

Coucou Apo !!

C'est effectivement une des nombreuses histoires !! Mais j'imagine que il n'y a pas besoin d'être a l'armée pour en vivre des comme ça ... Il suffit comme tu dis de voir les choses sous un autre angle. La beauté des choses est souvent sous notre nez... partir a l'aventure pour justement redécouvrir ces choses là !!

Je me prépare enfin pour me pérélinage ... j 'ai besoin d etre remise à l'epreuve et de revivre ce genre d 'instant .

J'ai du arreté car blessée ( rien de grave heiiiin ) et puis parceque j 'estime , en tout cas pour moi , m'etre assez investie a travers mon service ... Et que surtout j'etais beaucoup trop submergée par mes emotions et des questions existentielles lol !! je ne laissais rien paraitre ; je faisais la forte tete... et ça ne peut qu'aller qu'un temps ! J 'etais epuisée tout simplement

ENfin voila c 'est du consomable , j 'ai adoré et ça ma vraiment forgée .... mais pas assez d'epaules pour faire carrière !

Dime

Sympa ton petit récit, J´etais bien dedans .

Tu as de la chance de voir du pays. Profites-en bien,

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor

Coucou Dime !!

Merci pour ton coms ^^ Aprés je te rassure je ne fais pas la route tout le temps ... comme je dis il faut charbonner... et aprés lacher du lest en sachant aprécier des choses qui nous tiennent à coeur !!

Par contre j 'etais morte de rire j avais pas vu ma grosse faute "pérélinage" au lieu de "pélérinage" ... ca commence bien ^^

avatar contributeur de Wondeur
Modération Wondeur
- modifié par W0nderwOOman le 10/10/2020 - 14:29:05

Citation de Chipsochoc #343126

Nous avons besoin d'humanité; surtout avec les temps qui courent...

Je suis tellement d'accord... Merci ce très beau post enrichissant 😌

Moi aussi, j'me cache pour pleurer (et je suis sûre qu'on n'est pas les seul·e·s). Sauf pendant un enterrement, comme c'est généralement admis, j'me dis que je peux me lâcher 😁

En tout cas, je te souhaite un excelllent pélerinage ;-)


Oîda oudèn eidôs

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor

@wonderwoman : oui je n'ai jamais compris cette pudeur qu' on peut avoir ... apres faut reconnaitre que de la morve et des yeux maquillés dégoulinant...c'est pas trop classe XD

avatar contributeur de BoumVoyageur
BoumVoyageur
- modifié par BoumVoyageur le 10/10/2020 - 22:07:01

Salut :)

Je lis très rarement les pavés ^^

& le passage de ta description du contact avec les p'tits & le paquet de dragibus... : je l'ai bien ressenti ; visualisé => très touchant comme vision de la Vie !

Merci :)

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor

Et bah merci très cher boum ! D'avoir pris le temps de lire !!

Missunshine

waouh ton recit est une belle claque !

touchee en plein coeur ...

tu m´as captivé j etais avec toi au kosovo le temps d´ un recit

merci pour cette belle lecon d´humanité 🙏

et va au bout de ton livre !

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor

Merci beaucoup miss rayon de soleil !!

C'est dingue je m attendais pas a autant de retour positifs comme ca !!

le livre ca va etre dure ... mais comme cette aventure je dois le faire !

avatar contributeur de Jstophe
Jstophe

Bonjour Chipsochoc, dans ton récit, j'ai l'impression de vivre une vive émotion.

Excuse-moi si c'est un peu banal.


Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor

Tu n as pas a t'excuser ne t inquietes pas!

Une impression ? Il y a au moin une petite réaction 😊😊

Ancien membre

🙏 Merci infiniment de ce magnifique partage, de cette leçon, des vos émotions et de ta tendre écriture

avatar contributeur de MissKim
MissKim

j'invite les personnes à écouter les témoignages de cette femme trans militaire qui a été en Irak et en Afghanistan, et qui a transmis des centaines de milliers de documents à Wikileaks le media de JULIAN ASSANGE, au sujet des massacres de civils et tous les autres trucs dégueus ... vous connaissez..; la fabuleuse CHELSEA MANNING ?

https://www.lanceurdalerte.info/chelsea-manning/

avatar contributeur de Eivoor
Eivoor

@tessya: merci beaucoup 😊😊

@misskim : ouai je connais !! Elle est bizarre cette histoire en plus je trouve !Enfin bref heureusement j ai pas vécu ce genre de délire la haut ! j prefere mon histoire huhu !!



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr