Vivre malgré sa dysphorie

avatar ancien membre
Modération Ancien membre
28/09/2020 à 18:46

Bonjour,

Je suis nouveau ici, ça fait plusieurs années que je souffre de dysphorie de genre (depuis que je suis enfant en fait et c'est devenu insupportable à partir de la puberté) enfin bref... Je voulais faire une transition quand j'avais 19 ans (j'en ai 26 aujourd'hui) je me sentais prêt d'être enfin moi meme et j'ai fait mon coming out à une amie, ça c'etait très mal passé j'ai été humilié devant tous mes amis et au file des recherches la vie de trans me fait peur... (La transphobie et la solitude qui peut en découler) , j'ai finalement fait machine arrière cette année là et j'ai essayé de vivre avec ma dysphorie seul sans en parler à personne. Aujourd'hui je craque, je n'en peux plus de cette situation... Je n'ai pas le courage de faire une transition, trop peur du regard des autres et d'etre marginalisé...

Je sais que ce n'ai pas une maladie mais je le ressent comme ça, j'ai l'impression d'etre une femme qui se prend pour un homme et j'en ai honte. J'ai pris un rendez vous avec une spy pour qu'elle m'aide à en "guérir" ( je ne dis pas ça pour vexer qui que ce soit! J'admire tous ceux qui ont franchi le pas de la transition, je n'en ai tout simplement pas le courage).

Je voulais savoir si vous aviez des Conseil pour apprendre à vivre avec la dysphorie (et (dans l'ideal) s'accepter en tant que femme?)

Encore une fois, j'ai bien conscience qu'il y a peu de chance que je trouve de l'aide ici ( qui ne tente rien à rien, et la je sais plus vers qui me tourner) mais sachez que je ne veux pas étre offensant envers vous avec le ressenti que j'ai personnellement face à la dysphorie qui m'empoisone la vie.

En espérant avoir une réponse,

Jo

avatar contributeur de Deyura
Deyura
28/09/2020 à 20:02

Coucou !

Déjà je tiens à dire que je suis désolée si pour toi les choses ont mal commencés... Surtout avec tes amis.

Mais sache que des amis (des vrais, le genre qui ne te juge pas) tu vas forcément en trouver plus tard.

Et pour la transition en elle même, c'est sûr que c'est un pas à franchir. Mais vois ça comme une seconde puberté, certes pendant un temps on ne ressemble à rien, mais le résultat final en vaux la peine !! ^^

Et puis actuellement si tu ne te sens pas bien dans ton corps, je penses que ça ne va faire qu'empirer avec le temps. Mais si tu es sûr de ne pas avoir de remords plus tard, ne change pas et vie comme ça. En revanche si tu sais déjà que tu ne pourras pas vivre dans ton corps actuel tu devrais commencer une transition, peu importe le regard des autres.

Bon c'est un peu hypocrite de ma part de dire de ne pas te soucier des autres vu que c'est ce que je fais tout le temps, mais personnellement quand je suis féminine, quand je suis moi, je suis la fille la plus heureuse du monde.

Et quelque chose me dit que tu pourrais aussi être heureux si tu ose avancer ;)

Voilà c'était mon conseil ^^

Byebye !

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur Dime
Dime
28/09/2020 à 20:21

Salut jo.

Je ne te parlerai pas de transition car je n´en ai pas la competence. Par contre, je te dirai que lorsque l´on est jeune, on recherche la conformité, etre comme tout le monde. C´est normal. Le but du jeu en grandissant est d´apprendre à s´assumer et s´accepter tel qu´on est. Il y a de tout dans la nature. Des hommes qui ressemblent à des femmes et des femmes qui ressemblent à des hommes. Et quand les gens parviennent à s´aimer et s´accepter, personne ne trouve rien à y redire. Mais quand les gens sont mals dans leur peau, ils s´en prennent plein la tete.

Bon courage.

avatar contributeur de Rhea
Rhea
28/09/2020 à 21:19

Tu viens ici nous demander de savoir comment vivre avec cette souffrance, la réponse c'est que tu ne peux pas (ces 7 dernières années en sont la preuve je crois), en tout cas pas en étant une personne heureuse. Les personnes Trans qui renie ce qu'elles sont vivent malheureuse la plupart du temps, elles se sente bloqués déjà par elle-même et ensuite surtout par la société. Le genre est un aspect très important dans l'identité d'une personne, et si on nous empêche de l'exprimer ou qu'on nous force à faire des choses qu'on a pas envie simplement par que t'es X ou Y, on ne peut pas être heureux. C'est l'une des raisons pour lesquelles le taux de suicide est malheureusement si élevé et c'est aussi pour ça que la transition est la meilleur solution (en tout cas statistiquement) pour t'épargner ce calvaire.

Vis pour toi, pas pour les autres, les gens auront toujours des choses à dire de négative, la plupart du temps à tort (beaucoup reflètent leur propre souffrances et/ou obsessions sur les autres).

Fais-ta transition en secret si tu veux en parler à personne, il vaut mieux être seul que mal accompagné par des gens qui te mettent la pression pour que tu sois ce que ne veux pas être non ? C'est pas sain comme relation social j'èspere que tu le conçois. Heureusement que tout le monde n'est pas comme ça.

Quoi qu'il en soit c'est ton choix, mais je t'enjoint à te soucier de toi plus que des autres sur ce coup.

Rencontre Trans

STOP à la fétichisation des personnes transgenres. betolerant est le seul site de rencontre transgenre à ne pas considérer la transidentité comme un vulgaire fantasme fétichisé.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2021, betolerant.fr