Ces choses invisibles...

avatar contributeur de Multicolore
Multicolore  

Pendant de très nombreuses années, je n'ai pas osé parler de certaines choses, même pas à ma meilleure amie, parce que je pensais qu'on se moquerait de moi, qu'on me trouverait bizarre, peut-être folle et qu'on me fuirait. Depuis environ un an et demi, j'explique ces choses à certaines personnes, celles en lesquelles j'ai confiance, celles qui ne me jugeront pas . Et finalement, je me rends compte qu'en m'ouvrant un peu, les autres s'ouvrent aussi parfois et je me sens moins seule, moins "anormale" car chacun peut avoir des particularités invisibles. Alors je me suis dit que cela pourrait être bien d'en parler aussi sur ce forum. Peut-être que d'autres oseront sortir aussi du silence...

Je compte très souvent : les marches des escaliers, le nombre de pas entre deux carreaux, entre deux marques au sol... Lorsqu'il y a plusieurs choses un peu identiques devant moi, je les compte dans un sens, puis dans l'autre, puis en partant du milieu... Je fais toutes les combinaisons. Ça ne sert à rien, ça doit m'occuper... Mais parfois ça m'énerve mais ça se fait tout seul...

Je dessine beaucoup, mentalement, les formes que j'ai sous les yeux, dans un sens puis dans l'autre, en partant de différents endroits... Par exemple si une personne est face à moi, pendant que je lui parle, je dessine le contour de ses sourcils, ses lèvres, ses yeux, son collier, ses vêtements... Je fais pareil avec les objets (mais je ne leur parle pas 🤣)... S'il y a des écritures (affiches...), je fais le contour des lettres...

Sur l'autoroute, si je suis passagère, probablement pour m'occuper, les lignes discontinues sur la droite deviennent des sons : un aigu pour la bande blanche et un grave pour l'espace ou inversement. Je dessine aussi, toujours mentalement, le contour des voitures : pare-brise, phares, écussons...

Voilà des petites choses invisibles qui me concernent. Vous allez peut-être me trouver étrange ou vous reconnaître.

Au plaisir de découvrir vos "choses invisibles"...

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Vlid
Vlid  

Ah, oui ! Ça me parle ce genre de particularités.

Par exemple, j'aime imaginer une perspective différente. Si le plafond d'un lieu était le sol et inversement. Sauf que tout est exactement dans le même état : on devrait contourner les lumières, les tables de ce qui était le son sont accrochées à ce qui est maintenant le plafond.

Dans le même ordre d'idée j'aime beaucoup les miroirs. Pas pour me regarder mais pour imaginer le monde de l'autre côté du miroir où les agencements sont inversés.

Envoyé depuis l'application android
Ancien membre   - modifié par Gizlu le 28/06/2020 - 10:08:41

C'est marrant moi je m'amuse à modifier le monde qui m'entoure mentalement : je vois des visages expressifs dans des motifs répétitifs et rigides, je peins en couleurs des tons ternes, je mets de la verdure et de la jungle là où il y a du métal et du béton... j'imagine les gens trop sérieux en clown et les gens méchants je les vois tout petit minuscule ...par exemple ! 😜

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Multicolore
Multicolore  

Intéressante cette envie d'inverser, j'aime bien.

Pendant très longtemps, pour ne pas voir certaines choses probablement trop difficiles, je transformais, toujours mentalement, ce que je voyais : j'eloignais beaucoup ce que je voyais, cela devenait petit et je ne distinguais plus les détails donc la réalité était moins violente. De la même façon, j'avais parfois la sensation que mes mains étaient énormes et cela l'empêchait d'avoir un toucher fin, je ne percevait plus les détails là non plus. Des moyens de protection pour une personne trop sensible...

Envoyé depuis l'application android
Ancien membre  

Citation de Multicolore #336068

Oui je pense que ce sont des mécanismes que l'on met inconsciemment en place pour supporter les choses qui nous entourent qui nous touchent ou nous font peur.

Parfois, même je crée des scénarios dans ma tête et je m'amuse à imaginer que je suis dans un film ou une série avec des personnages moitiés fictifs, moitiés réels 😆

Ca fait un peu penser à Truman Show ! 😁

avatar contributeur de Multicolore
Multicolore  

Chacun ses stratégies. C'est passionnant de voir ce que nous sommes capables de développer

Envoyé depuis l'application android
Ancien membre  

Oui ! La créativité humaine n'a pas de limite ! 😉

Envoyé depuis l'application android
Chagrindame   - modifié par chagrindame le 28/06/2020 - 12:39:51

Citation de Multicolore #336063

Très Chère Multicolore

A chacun ou Chacune ses invisibilités. Notre Monde intérieur est souvent Invisible et non partagé aux autres. Justement parceque nous ne voulons pas ou ne pouvons pas le rendre Visible aux autres et surtout, parcequ'il nous est nécessaire voire vitale de nous écarter de notre propre réel. Et c'est en grande partie ce Réel Tangible et Concret qui nous pousse dans notre personnalité à rendre certaines choses Invisibles

Que l'on soit Porteurs ou Porteuses de nos manies Invisibles, de nos pensées Invisibles, de notre Monde Intérieur Invisible , de nos paroles invisibles ou invisibilisées, de nos secrets invisibles, de nos espérances invisibles, de nos douleurs invisibles, de nos sentiments invisibles ou invisibilisés, , il existera peut-être, l'exceptionnelle possibilité de partager l'inpartageable avec de très rares personnes voire qu'une seule personne dans toute sa vie...

Pourquoi rends t'on Invisible certaines choses ? Parcequ'elles ne peuvent tout simplement pas trouver de place ou de compréhension auprès des autres, et qu'il n'y a pas cet espace offert pour en parler...

Ces Invisibilités font partie de Nous, tout comme ce qui est Visible chez Nous.. Mais parfois ce qui est Visible peut-être Invisible aux autres.

Doit on tout rendre visible et a quel fin ???? Pour ma part, je n'y songe même pas un court instant, sinon, plus personne au monde ne me parlerait ah ah ah ah

PS: je ne suis pas sûr que je suis dans le sujet ???? Mon esprit a tendance à passer d'une pensée qui en fait venir une autre et ainsi de suite et oupssssss, je m'écarte du propos en question

..................................................................................

Je rejoins également Gizlu et Vlid, je crois que nous sommes très nombreux à mettre en scène les personnes que nous avons en face de nous comme nous pouvons nous créer des films où nous jouons d'autres rôles.. 👍 😂 ...Mais, tout ceci reste très partageable aux autres

avatar contributeur de Vlid
Vlid  

Autre particularité à laquelle j'ai pensé : j'adore imaginer comment les gens pouvaient être à d'autres âges de la vie. Des personnes âgées quand elles étaient enfants, adolescents, jeunes adultes. Ou à l'inverse, à partir d'enfants, me dire que celui-là sera peut-être camionneur ou avocat, que celle-là sera peut-être ouvrière en bâtiment ou cheffe d'entreprise. Je pense aussi beaucoup aux événements et âges des personnes par rapport à une date. Par exemple, en telle année, il y a eu tel événement, unetelle avait tel âge, untel avait tel âge ... C'est un exercice à la fois très stimulant et très suprenant.

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Multicolore
Multicolore  

Chagrind'âme, je fais comme vous. Une idée en entrainent plusieurs, elles-mêmes en entraînant encore plusieurs... Dans ma tête, j'ai l'impression que des arbres poussent. L'idée de départ est le tronc puis des branches naissent... Et finalement, je ne sais plus d'où je suis partie car parfois l'arbre grandit très vite et devient immense, comme s'il allait sortir de mon cerveau et j' ai presque le vertige. Des fois je me dis que je suis un remède contre la deforestation...

Gizlu et Vlid, vous avez beaucoup d'imagination, je trouve que c'est une grande richesse

Envoyé depuis l'application android
avatar contributeur de Jstophe
Jstophe  

Je repense au livre de Georges Pérec "La vie mode d'emploi".

Quand je regarde par mes fenêtres qui ne donnent que sur la rue, je tente d'imaginer l'occupation, l'activité des personnes qui habitent dans les immeubles en face. Ma rue fait une quinzaine de mètres de large. Par rapport aux fenêtres ouvertes, aux pièces éclairées le soir.

Plus ardu, ce qui se passe au rez-de-chaussée, que des commerces ou des prestataires de services.

Je n'irai pas jusqu'à imaginer "Fenêtre sur cour" d'Alfred Hitchkock.

Sauf erreur de ma part, j'ai toujours raison.

Pour participer à ce sujet vous devez obligatoirement créer un compte.