Aide En couple avec quelqu'un de peu intelligent

Anonyme

Bonjour...

Un couple où les deux personnes ont des "degrés d'intelligence" très différents peut-il durer ?

Et comment y parvenir ?

Détails.

Je pense être "plus intelligente" que ma compagne. Et cela génère des conflits.

Elle est d'origine étrangère. Si cela n'est pas une cause de moindre intelligence, évidemment, il y a tout de même un décalage important entre nos cultures, notre éducation, nos valeurs, mais aussi des problèmes de communication importants.

Moi, je suis très axée "verbalisation". Elle... décroche s'il y a trop de mots. À l'écrit, à l'oral, en dessins même, je ne parviens pas à lui faire passer certains messages. Même lorsque je suis directe et que j'évite les métaphores et les mots compliqués.

Notre dernière crise m'a mise au 36ème dessous. J'étais persuadée qu'elle me quittait ! Elle m'a envoyé des messages sans trop d'équivoque : "Ça ne fonctionne pas." "Il faut du changement." "Laisse tomber."

Puis, dans la foulée, m'a bloquée sur tous les réseaux sociaux.

Ma chère et tendre est impulsive et excessive, oui...

Au début de notre relation, elle m'avait expliqué que si on cessait de sortir ensemble, elle couperait tous les ponts, même sur les réseaux sociaux. Ce qu'elle à fait et donc, ses messages + ces actions... J'étais persuadée qu'elle avait décidé de me laisser tomber !

On ne s'est pas parlé durant deux jours, j'ai pleuré toutes les larmes de mon corps puis... elle a à nouveau agi comme s'il ne s'était rien passé. Oui, parce qu'en plus de son impulsivité, elle a une sacrée capacité à passer à autre chose.

Nous en avons parlé ensuite, et je me suis rendu compte... qu'elle n'était pas du tout consciente de ce qui s'était passé pour moi ! Je lui ai dit avoir cru à la fin de notre histoire mais... selon elle, nous nous étions juste disputées. Ce n'était pas le cas : elle m'avait demandé de faire quelque chose que d'office, je refuserais. Nous en avions déjà souvent parlé et je le lui avais expliqué plusieurs fois. J'ai donc évidemment refusé, ça ne lui a pas plu, elle a coupé toute communication. De mon côté, y a rien eu d'autre. La colère, c'était en elle. Moi, ça m'est tombé dessus sans savoir d'où ni pourquoi. J'ai pensé qu'elle avait trouvé ce prétexte pour me quitter...

(Oui, je raconte les choses en bref, s'il vous plait, ne commencez pas à juger ma façon d'interpréter et de réagir, j'ai déjà fait un important travail d'auto-psychanalyse à ce sujet... Et vous, il vous manque des détails pour bien tout saisir... Et ce n'est pas la base de cette demande d'aide, ce n'est pas ce qui importe ! L'objectif est de vous montrer le grand décalage dans nos visions des choses et notre compréhension de celles-ci, dans l'intelligence interpersonnelle qu'on peut avoir l'une vis-à-vis de l'autre.)

Au fond : elle n'a toujours pas compris le pourquoi de mon refus, malgré de nombreuses explications, des retournements de situation pour l'aider à se mettre à ma place, etc. Ici comme souvent, elle dit avoir compris mais... la même situation se reproduit et prouve que ce n'est pas le cas !

Et elle n'a aucune empathie, est incapable de voir les choses d'un autre poinf de vue que le sien. Probablement très égocentrée à certains points de vue...

Elle a aussi une façon d'agir parfois un peu égoïste : ce qui vaut pour moi ne vaut pas pour elle. Elle voudrait m'empêcher de parler à une amie lesbienne célibataire, mais elle le fait. Elle me reproche de ne pas savoir prendre une décision... mais n'en prend aucune elle-même. Je ne peux pas faire une blague moqueuse à son sujet, mais elle oui. J'y travaille, pour qu'elle finisse par comprendre que ça me dérange aussi. Mais elle est limitée dans la compréhension de ces choses, elle refuse de voir "hors d'elle" et n'a, je pense, pas l'intelligence émotionnelle de comprendre ce qui se passe en moi.

C'est en quelque sorte... une ado. Elle se laisserait volontiers vivre sans rien faire. Elle a besoin que je sois sur son dos, que je la structure. Elle ne range rien, je lui demande tout. Consignes claires, pour que ce soit effectué. Incapacité à faire la lessive, plier ou ranger son linge, même enlever un vêtement correctement. Puis bon, elle est têtue alors elle n'a pas envie de faire ça... De temps en temps, elle s'y met pour avoir la paix. Parfois, j'ai l'impression d'être sa mère... Et quand je lui dis ne pas vouloir d'une vie commune où je fais, seule, tout ce qui est ménage, elle rit, simplement.

On n'a pas du tout le même humour. Elle peut rire pendant des heures pour des choses qui me font juste sourire. Et elle ne comprend pas si je ne la suis pas dans son délire. Mon humour ne fait pas toujours mouche non plus, elle ne comprend pas certaines blagues.

Elle est très... répétitive. Des mots d'amour, ses feintes, ça revient, toujours pareil, demandant toujours les mêmes réponses de ma part. Je crois avoir entendu facilement 1000 fois la question : "Pourquoi es-tu si belle, dis-moi ?!" Et je dois toujours répondre, et la discussion tourne toujours de la même façon...

Ses centres d'intérêt sont la nourriture, les animaux et les réseaux sociaux.

Elle voit un chien et devient toute folle comme une petite fille : "T'as vu, il a tiré la langue !"

On va chez ma famille : "Qu'est-ce qu'on mange ? Est-ce qu'il y aura du dessert ?"

Hmm... J'en passe, mais c'est juste pour illustrer que le niveau intellectuel de notre vie commune est assez faible. En tout cas, moindre que ce à quoi j'aurais pu aspirer.

Mais je l'aime !

Elle est tellement différente de tous les gens que je fréquente qu'elle met du piment dans ma vie.

Puis, l'amour, ça ne s'explique pas... C'est chimique, c'est comme ça, c'est tout. Je peux rationnaliser certains points, sans pour autant que ça explique tout. Je l'aime, c'est tout, c'est comme ça.

Sa façon de communiquer est finalement plus directe et franche. Ce qu'elle aime chez moi, c'est clair : je suis belle. Je suis chiante mais ça l'amuse. Je râle tout le temps mais elle aime ça. Je suis son trésor, et je suis parfaite. Même mes défauts lui plaisent. Clairement, elle semble très attachée à mon physique, mais ma personnalité lui plait et convient à la sienne. Et... elle me trouve intelligente, elle me le répète souvent. Elle me valorise.

Elle a des envies de voyager et faire des activités, elle est débrouillarde au quotidien, bien plus que moi. Quand on va en "excursion", c'est son initiative et son organisation. Elle met de la couleur dans mon quotidien par sa façon d'être, ses délires,

Elle est à l'écoute de ce que je dis et agis en conséquence. Je lui dis avoir besoin de chaussures et aimer telle couleur ? Tout à coup, je découvre qu'elle m'a créé une paire de chaussures personnalisées ! Je parle d'acheter du chocolat pour ma famille ? Elle en apporte le lendemain. Etc. Bon, elle n'écoute qu'à moitié, gardant en fait "ce qui l'arrange"... Parce que les chaussures, par exemple, j'ai dit ne jamais en acheter en ligne car je préfère les essayer dans un magasin. Mais l'intention n'est jamais mauvaise, bien au contraire.

C'est elle qui cuisine. De la cuisine "youtube". Moi qui ne cuisine pas du tout... Je découvre des aliments nouveaux.

En fait, on est à la fois opposées et complémentaires. Je suis cérébrale, elle est plus débrouillarde. Je suis ordonnée, elle ne l'est pas. Etc.

Et on s'équilibre aussi : j'ai besoin de bouger, elle de "pantoufler"... Elle bouge pour m'accompagner, ce qui lui fait du bien, et moi j'apprends à déconnecter, ce qui me fait du bien. Elle n'a pas d'horaire alors que je suis hyper-organisée. Ça la force à se structurer un peu, à plannifier d'avantage et moi ça me force à lâcher prise, laisser place à l'imprévu.

Bref.

Oui, ma copine est... "bête". Je ne sais pas le dire autrement.

Moi, trop réflexive. Hypersensible. Je suis vite blessée.

Or, elle agit de façon impulsive, sans réfléchir et sans comprendre son impact.

Elle oublie et ne comprend pas que je ne sache pas faire pareil.

Notre couple peut-il durer ?

Au fond, pour éviter d'être blessée, ne devrais-je pas juste me dire : "C'est parce qu'elle est stupide, elle finira par oublier, alors reste tranquille." ??

Et si la clé pour supporter ses comportements excessifs était de me rappeler... qu'elle est bête ?!

C'est méchant, non ???? Je l'aime.

Elle a des côtés où elle est bien plus douée que moi, hein. Parce qu'on n'a pas qu'une intelligence...

Là où le bât blesse, c'est dans les connaissances pures, la communication et l'empathie (l'écoute d'autrui et la compréhension de ce qu'il partage). Son intelligence spatiale, sa connaissance des langues, sa débrouillardise, sa capacité à s'adapter, etc., ça force mon respect car moi, je suis plus faible dans ces domaines. Elle a de la culture et des intérêts, surtout liés à son pays d'origine, des choses dont elle sait parler et où elle a effectivement un savoir à partager. Je ne veux pas dénigrer tout ce qu'elle est. Mais je dois me rendre à l'évidence : j'ai choisi une compagne moins intelligente que moi, et ça me perturbe parfois.

Elle me rend heureuse, et je la rends heureuse.

J'ai besoin d'elle autant qu'elle a besoin de moi.

Alors... Cette différence d' "intelligence" est-elle problématique ?

Comment faire durer un couple ainsi ?

Qu'en pensez-vous ??

(Je sais, ce message part dans tous les sens... Désolée...)

Nkah

Hm. Pour moi le problème que je vois dans ta situation c'est pas la question "d'intelligence" (en termes de capacité à intellectualiser, de facultés d'analyse et/ou de culture g propre à ton contexte, parce que tu le dis bien elle a une autre forme d'intelligence qui te manque à toi), mais plutôt d'intelligence émotionnelle.

Ce qui ressort de ton message, c'est que quand il y a eu conflits c'était dû à ou amplifié par sa difficulté à prendre en compte ce que toi tu pouvais ressentir et à se décentrer.

En fait ma question du coup c'est: qu'est-ce qui te pose problème en soi? Est-ce que tu envisages une rupture? Tu dis que vous vous rendez heureuse mutuellement et que vous êtes amoureuses, mais est-ce que tu recherches autre chose? Est-ce que cet autre chose tu as forcément besoin de le trouver dans cette relation? Ou tu cherches des clefs pour améliorer ce qui te gêne dans la relation? Parce que clairement votre différence de contextes ne changera pas, la façon d'aborder la vie que tu trouves peut-être un peu bêbête n'a pas à changer non plus, par contre communiquer sérieusement sur ce qui peut te mettre en souffrance dans cette relation (et donc autant le fait que ton ressenti n'est pas reconnu et qu'elle peut te blesser un peu sans scrupules que le fait que t'endosses un rôle que tu n'as pas envie de porter (=la personne qui la cadre)) c'est important je pense.

Membre Anonyme

Au-delà de l'intelligence, y'a plein de choses qui font que ça ne colle même pas entre vous. Même si tu ne dis pas tout, je ne comprends pas trop pourquoi vous êtes ensemble. Elle te tire vers le haut ? Ou vers le bas ? Parce que tu dis qu'elle te rend heureuse, sauf que tu nous fais un long paragraphe où tu expliques quand même avoir été en larmes, pendant qu'elle, c'était juste une "simple" embrouille, alors qu'elle te bloque de partout. Je ne comprends pas trop cette façon de procéder, ni comment tu peux te sentir heureuse dans une relation où tu trouves ta compagne "bête" ? C'est génial d'avoir quelqu'un qui te complimente sans cesse, mais ne jamais avoir de sujet de discussion, ne s'intéresser à rien et ne jamais se cultiver, c'est ça la réussite de ton bonheur dans ton couple ? Si tu es cérébrale, au final tu réponds clairement à ta propre question, avoir une copine "bête", ça ne tiendra sûrement pas toute une vie, même si aujourd'hui, je connais peu de relations qui tiennent toute la vie.

Koudour

ça me semble compliqué mais je te souhaite que l'amour sera le plus fort. je ne suis pas sûr qu'elle t'apporte tout le bonheur, l'épanouissement et la stabilité émotionnelle. que la force de l'Amour soit avec vous pour trouver votre chemin

Plume

Bonjour Anonyme,

Qu'est-ce que l'intelligence? la capacité à conceptualiser et theoriser? pas seulement.. pour moi.

Je suis assez d'accord avec Nkah. Et je ne pense pas que ta compagne soit «bête». Il y a pas mal de choses que tu décris sur elle que je trouve plutôt intelligent de sa part (ses capacités a passer a autre chose, a s'adapter et à vivre l'instant présent par exemple). Je dirais que tu es plus dans la réflexion et elle dans l'action. Et je suis plutôt de la team action personnellement (bien que surdouée).

A te lire il est évident que vous avez des fonctionnements différents. Maintenant cela peut fonctionner si cette complémentarité apporte à chacune et que personne se sent lésé..Du genre, tu lui apportes un cadre rassurant, elle t'apporte de la fantaisie et de la légèreté.

Ce qui parait surtout compliqué c'est votre sensibilité à toutes les deux. Parce que plus tu es hyppersensible et plus tu peux ressentir la différence de l'autre comme une agression (ca vaut pour toutes les deux)..

Je pense que tu devrais déconstruire tes représentations de l'intelligence. Cela te permettrait de ne plus la voir comme ton contraire mais de lui donner une place à tes côtés.. Les approches des personnalités type MBTI ou enneagramme pourraient peut etre t'aider un peu..

Plume


● en ligne
Mimosa - modifié par Mimosa le 06/05/2020 - 20:41:21

Bonjour.

Dire de quelqu´un qu´il est bete, surtout quand il s´agit de sa compagne, je trouve ça tres dur. Si vraiment tu le penses, elle va le ressentir et ne restera pas longtemps a tes cotés.

Surtout que tu affirmes vous completer et l´aimer. J´espere que tu arriveras à porter un regard plus indulgent sur elle.

Le secret en amour est de savoir prendre les gens comme ils sont et non les vouloir à sa mesure.

Bon, je ne parle que de ce que j´ai lu. Encore une fois, si tu penses ce que tu as écrit, ça devrait clasher entre vous assez vite. Sans quoi ça risquerait vite de tendre vers une relation perverse.

Clem13 - modifié par Clem13 le 06/05/2020 - 20:39:14

Je rejoins Mimosa, je ne trouve pas que cela transpire l'amour, rien que le titre est dur, et le post manque un peu d'empathie. Après c'est compliqué d'évaluer votre relation, mais le fait est qu'elle t'a blessé et que tu as enclenché ce raisonnement sur elle, si tu sens que cela va plus te faire de mal qu'autre chose, à toi de savoir et de prendre la décision.

Faith141

Moi ça m'a fait rire """ elle... décroche s'il y a trop de mots. À l'écrit, à l'oral, en dessins même,

Sorry, je sais que ça ne se fait pas. Mais je n’ai pas pu m'en empêcher.

Juice

Je ne crois pas que l'intelligence est le problème c'est plus profond que ça. Tu explique son comportement non l'intellect alors fais attention avec votre relation. Vous devez poser la question est-ce que vous vous sentez bien avec elle?

Romane67

Bonjour

Je suis d'accord avec ce que Mimosa écrit.

Très curieuse relation que vous entretenez, où allez-vous ? Elle t'admire tu apprécies et tu l'humilies... Elle te quitte tu es malheureuse, elle revient comme si rien, sans te prendre en compte...

Je ne sais si ce résumé est le reflet de la réalité, c'est celui que ton écrit me laisse avec un ressenti qu'il manque l'ingrédient "amour"

Bonne réflexion

Nina82

Coucou !

Je vais poser une question va paraitre un peu ... offensante envers elle et toi (si oui, je m'en excuse) : est-ce que ta compagne n'aurait pas des traits autistiques à tout grand hasard ?

Je te parle d'un autisme à faible mesure, qui est courant chez beaucoup de personnes, dont moi (oui j'ai des traits autistiques) les voici : troubles de la communication, à la fois verbale et non verbale. Des perturbations dans les relations sociales. Des troubles du comportement comme des gestes stéréotypés et répétitifs, des rituels, ou des intérêts restreints

Attention, être autiste n'empêche pas le fait d'avoir de l'intelligence (intellectuelle, humaine et/ou émotionnelle) et de la débrouillardise malgré tout, par contre son comportement global me rappelle moi sur certains points ... difficulté à communiquer, "décrochage" quand y'a trop de mots ou que la conversation ne m'intéresse pas, quelques obscessions ou forts intérêts primant sur le reste ...

Ca ne l'excuserais pas, mais te poser cette question te permettrais peut-être de savoir si ta compagne est toxique parce qu'elle fait l'ingénue, ou si elle ne le fait pas exprés car elle a des traits autistiques ... je m'excuse encore si je t'ai froisser ^^'

Anonyme

Nina 82

En lisant les réponses et en réfléchissant davantage à tout ça, c'est exactement vers cette idée que je m'étais tournée... Je me renseigne sur le sujet, car je pense que ça expliquerait beaucoup de choses...

(Et non, je ne m'en sens pas du tout offensée ! L'autisme n'a rien de honteux !)

Membre Anonyme

C'est pas sur internet par contre qu'il faut se pencher sur l'autisme, là il faut voir un psychiatre, si ça se trouve elle n'est pas du tout autiste. Surtout que l'autisme a plusieurs formes, et est différente d'une personne à l'autre. Donc se renseigner est une chose, mais ce n'est pas à internet de vous dire si oui ou non elle l'est, mais un vrai spécialiste.

Nina82

Je suis d'accord avec toi Meligood, je voulais juste l'aiguiller dans ce sens, on y pense pas toujours à l'autisme, et oui il y'a effectivement plusieurs niveaux ^^

Anonyme : non y'a rien de honteux, mais je suis bien placer pour savoir que les gens sont cons vis à vis du handicap, surtout si il est mental...

Anonyme

Oui bien sûr !

Mon objectif de base, dans ce message, c'est de trouver des clés pour que ça marche.

Au fond... Écrit sur le coup de la frustration, ça sonne très négatif...

J'étais dans un moment d'incertitude totale, nos différences me mettant dans tous mes états et les moments de crise la touchant à peine.

Et pourtant, quels qu'en soient les doutes émis, ben oui, on s'aime.

J'ai maintenant plusieurs pistes de réflexion et de "canalisation" des moments difficiles.

Et celle de l'autisme, à creuser pour la comprendre et mieux réagir. À moi dans un premier temps d'observer et de déterminer si les traits autistiques pourraient être réels, et dans ce cas, à me rassurer en cas de crise sur le fait que ça ne fera que passer et à trouver le moyen de communiquer plus efficacement...

(Pour ceux qui s'inquiètent du fait que d'une certaine façon, je compte "poser un diagnostic" moi-même... De un, c'est juste pour moi, dans ma tête, pour gérer mes propres émotions. De deux, je ne pars pas de nulle part, mes études m'ont amenée à apprendre beaucoup sur ce trouble, lire des livres et articles scientifiques, et à rencontrer des personnes autistes à des degrés divers.)

Le lui dire et faire appel à un spécialiste, ça viendra après, à mon sens, si mon hypothèse semble se vérifier.

Merci à tous.

Nkah

Hm... Je ne prendrais pas l'autisme comme un angle pour appréhender ton rapport à elle perso... Bien sûr que c'est une possibilité; c'est intéressant comme intervention parce que ça souligne qu'elle a probablement un fonctionnement différent du tien, mais chercher à expliquer son comportement comme ça je crains surtout que ça devienne pathologisant et que ça ne fasse que renforcer cet espèce de désequilibre que vous avez dans la relation. Il y a mille autres façon d'appréhender sa réaction (on peut y aller dans les analyses: tiens elle aurait pas quelques troubles des conduites? Des difficultés à gérer la frustration? Peu de filtres émotionnels? Un rapport particulier à son identité? Y a peut-être des tendances borderline? Oui peut-être, ou peut-être pas), maintenant ma question c'est: quel est l'objectif de lui prêter un trouble, un handicap, ou autre?

Et puis ça reste très subjectif, perso à la lecture j'avais pas l'impression qu'elle a des intérêts particulièrement restreints, et le fait qu'elle décroche ou qu'elle n'arrive pas à suivre ça peut aussi être simplement que justement vous n'avez pas évolué du tout dans le même contexte donc à un moment donné ça bloque... Perso j'ai un pote qui est mathématicien, j'avais passé une soirée avec ses collègues doctorants et à un moment donné ils sont partis sur leurs sujets de thèses... Ben j'ai écouté dix minutes par politesse et puis j'ai décroché, simplement parce ça surpassait largement mes limites de compréhension.

Nina82 je dis pas que c'est forcément faux, mais Anonyme (ça me fait bizarre comme pseudo) t'es ni sa psy, ni son éduc, et là vraiment j'ai peur qu'en appréhendant les choses sous cet angle tu renforces ce rôle de "cadrante" que tu portes déjà.

Discutes-en déjà avec elle en posant des mots sur ce que tu vis en mode communication non-violente (et là je parle de ce qui te met en souffrance dans la relation, pas du fait que tu la trouves limitée), et vois si elle peut le recevoir quoi. Et si elle ne peut pas, alors à toi de voir ce que tu attends de cette relation.

Lindos

"Elle est d'origine étrangère. ". "Elle... décroche s'il y a trop de mots".

Le plus simple me semblerait de dialoguer dans sa langue.

Bon étant moi-même avec un français d'origine étrangère, je sais que cela n'a rien de simple, même s'engueuler deviendrait problématique. Mais comme c'est le but recherché...

Membre Anonyme
Pasea - modifié par le 11/05/2020 - 13:10:52

Bonjour,

Je suis tellement peu intelligent que je n'arrive pas à vous lire jusqu'au bout.

😊

Queenchacha

Ça ressemble à une relation toxique malheureusement .. tu as beau lui témoigner ton amour , gravir des montagnes , essayer de la raisonnee . Elle te fait de la jalousie ou comme tu dis agis comme une ado .. et ça n'a vraiment pas l'air de te convenir .. prend du temps pour te recentrer sur toi .. et la routine ça ce casse a vous de trouver la solution . N'oublie pas que dans un couple on est deux et si madame est trop axe sur elle '... C'est qui l'est Peut être temps de changement ..

Envoyé depuis l'application android

● en ligne
Hanabi

Vous vous engueulez en autre langue du coup. En Chinois, en Anglais etc.

Avec mon homme, on s'engueulait en Français . Quand on s'engueule, le plus important n'est pas la langue mais la voix. J'ai une voix puissante.

Lindos - modifié par Lindos le 15/05/2020 - 10:43:25

"Je suis tellement peu intelligent que je n'arrive pas à vous lire jusqu'au bout"

Extra ^^ Lire des méchancetés sur quelqu'un qu'on ne connait pas n'est pas drôle très longtemps.

Tu auras compris que je trouvais un peu abusé de se plaindre des différences culturelles et de la barrière de la langue quand les soucis doivent se régler en français. Quand on sort avec un(e) étranger(e), on en partage l'exotisme, mais surtout on en assume les différences culturelles, surtout si on est pas capable d'aligner plus de deux mots dans sa langue maternelle. Bon après faut pas trop qu'il/elle abuse hein ^^

Après lui avoir malicieusement conseillé de converser dans la langue de sa copine, je citais les engueulades parce qu'on commence à être vraiment à l'aise dans une langue quand on est capable de s'ingueuler dans cette langue ^^ Et c'est très loin d'être évident, sauf peut-être si on a été éduqué dans la rue mdr.

Alors oui bien sur on peut élever la voix, dans ce cas on pourrait le faire dans n'importe quelle langue les gens comprennent qu'il y a un souci. Mais pour comprendre lequel souci, vaut mieux une langue commune. Sinon reste in fine la langue dite "fourrée", qui résoud bien des problèmes ^^

J'en profite, une fois n'est pas coutume car je fais rarement dans le pathos, pour te souhaiter de rencontrer la personne qui s'attachera à toi et te comblera. Tu apparais être très émotif, ton copain devra avoir les nerfs solides, mais tu as un coeur en or, ce qui est une qualité rare de nos jours.

Mais je m'éloigne du sujet.


● en ligne
Hanabi - modifié par Chen Chen le 15/05/2020 - 21:36:16

Tu étais mon copain ? Ah je ne savais pas.

Je pense que tu ne m'as jamais connu en vrai vie, tu ne peux donc me juger sur mon comportement, quand je suis engagé. En plus, mon homme est habitué avec mon comportement de "merde", la langue fourée selon mes expériences, ne marche pas à tous les coups. Il faut savoir dans chaque couple, les engueulades ne sont pas forcément la faute d'une seule personne. En plus, On s'engueule parce que l'on s'attache, sinon, y a rien de plus simple que de l'ignorer,comme avec un gros con sur l'internet, example certain sur beto, vieux ou jeune, je préfère ne plus lire leurs commentaires car ça pique les yeux et fait pitié.

Merci pour tes souhaits, et j'espère pour toi et ton copain que vous n'aurez jamais d'engueulade dans votre vie commune, et tout ira à merveille, et tu y tiens bien pour le reste de ta vie.


  S'inscrire pour participer