Le troisième sexe : mythe ou réalité?

Place aux débats - Créé le - 12 Participations

Le troisième sexe : mythe ou réalité?

Ce sujet est un débat, échangez et partagez dans la bonne humeur

Bonsoir tout le monde.

Pour tout ceux qui voguent un peu trop loin des poles, le troisième sexe n'est-il-pas l'amarrage révé, l'ilot de repos, l'oasis dans le désert?

Je fais un peu de poesie pour atteindre le point fatidique et libérateur des quarante cinq mots obligatoires...


0 vote

Bonsoir,

Juste pour dire qu'il y a peu de temps mon frère s'est fait viré d'un cours à la fac de... bref je veux pas faire un scandale mais une fac aux Etats-Unis dans le Maryland. La prof présentait l'hermaphrodisme comme le 3e genre et ça la choqué qu'elle affirme ça en classe, alors que c'est pathologique. La prof la pris pour un homophobe intolérant. On est tous d'accord pour dire que l'homosexualité n'est pas une maladie mais j'ai une amie hermaphrodite, je le sais depuis peu, alors j'en profite pour éclaircir un point: L'Hermaphrodisme est un problème biologique qui se lie au mouvement lgbtq par le problème d'identité. Mais c'est une malformation qui rend stérile et entraîne des décisions difficiles et des questionnements sur sa sexualité tres fort (si on te laisse le choix de ton sexe et qui peuvent être pire si ça n'est pas le cas). Et d'évidence n'a rien à voir avec l'idée indienne et répendu du 3e sex "tritiya-prakrti", un être spirituel par sa compréhension et son acceptation des 2 autres genres.


0 vote


Le sexe est un aspect purement biologique, donc le 3ème sexe n'existe pas, à moins qu'on parle des personnes intersexes


0 vote


J'aurais tendance à penser qu'il y a surtout un "entre deux" plutôt qu'un troisième . Je remets ici ce doc' déjà partagé ...

https://www.youtube.com/watch?v=aNJWuYJUQHM

*"Pour beaucoup, le monde se partage entre hommes et femmes, bleu et rose. Quid des personnes intersexes qui n'entrent dans aucune de ces catégories ? Florilège d'histoires de vie.

Depuis que Vincent Guillot a découvert, tardivement dans sa vie d’adulte, le mot pour se définir – intersexe –, il n'a cessé d’aller au-devant de ses semblables, une quête indispensable à la compréhension de sa personne. L'artiste allemand Ins A Kromminga, lui, a pris conscience de cette différence à l'adolescence. De sexe féminin sur son état civil, son corps a commencé à prendre des caractéristiques masculines à la puberté. Ses dessins évocateurs racontent mieux que n'importe quel discours les traumatismes infligés aux personnes intersexes.

Minorité meurtrie

Déterminés et non dénués d'humour, les personnages du documentaire de Régine Abadia se battent tous pour l'émancipation de leur minorité invisible et meurtrie. Leur principal problème : la médecine, qui intervient non pas pour soigner mais pour les conformer à des normes féminines ou masculines. De manière irréversible, à coup de bistouri et d'ajout d'hormones, des petites filles et des petits garçons sont ainsi "fabriqués", au détriment de leur développement personnel et avec des effets psychologiques et physiques traumatisants. Un florilège d'histoires de vie, recueillies, notamment, lors d'un forum à Douarnenez, où débattent chaque été les intersexes.

Documentaire de Régine Abadia (France, 2017, 57mn)"*


1 vote

Je me permet de relancer le sujet car il est passé un peu sous silence.

Le concept du troisieme sexe, ou encore sexe neutre, me semble interressant, bien que pour l'heure tout à fait utopique. Il concernerait bien-sur les intersexes, mais pas seulement. Cela pourrait etre apaisant pour une société de sortir de la binarité homme/femme pour toutes les personnes qui se trouvent un peu entre les deux sexes. Ces derniers se sentent parfois contraints de faire des transitions de genre, alors qu'ils seraient peut-etre plus à leur place dans le sexe neutre?

Qu'en pensez-vous? Le sujet peut paraitre trés rocambolesque à certains, mais j'aimerais quand meme avoir votre ressenti sur l'idée.


0 vote

Hello.

Si on doit parler d'un pronom neutre dans la langue alors oui c'est aujourdh'ui plus qu'une nécessité.

Après, concernant les fameuses "étiquettes" ...

Loin du fétishisme que présente une troisième "option" pour certains, je pense que la question devrais en priorité être traitée par les personnes concernées. Qui dit qu'une seule option parapluie sera suffisante pour englober ceux qui se trouve entre deux (quelqu'en soit la raison)?

" Cela pourrait etre apaisant pour une société de sortir de la binarité homme/femme pour toutes les personnes qui se trouvent un peu entre les deux sexes. Ces derniers se sentent parfois contraints de faire des transitions de genre, alors qu'ils seraient peut-etre plus à leur place dans le sexe neutre?"

Pareil... C'est prendre la parole des concernés que de dire qu'ils ou elles sont obligés à une transition à cause d'un manque d'options ou. Comment en tant que cis pourrais-je correctement imaginer les raisons d'une personne trans? Ce qui lea pousse à faire sa transition?

Il faudrais peut être rendre les concepts d'homme et de femmes moins cloisonnés .... plus fléxible et perméable? C'est une question que je me pose.


0 vote

Bonjour.

Puisque il est entre autre question d'intersexuation dans ce topic je vous met en lien un chaîne Youtube qui viens tout juste d'ouvrir et qui traite activement du sujet puisqu'elle est tenue par une personne concernée et orientée sur l'information à propos de la condition d'intersex dans notre société.

https://www.youtube.com/channel/UCuSNTe1yvWQts5olGhwOBWQ

Et bonne journée!


0 vote

Citation de Mewood #302029

Salut.

Je connais le sujet de l'intersexualité pour m'etre renseigné dessus. Cela est touchant et je compatis complètement pour trouver pour eux le meilleur moyen d'intégration. C'est trés méconnu du grand public et ils ont raison de se faire connaitre.

Mais l'idée est aussi d'élargir cette notion de sexe neutre à un public de genre défini ( masculin comme féminin ) et qui serait androgyne de part leur apparence ( homme trés éffeminé ou femme trés masculine ). Cela pourrait etre apaisant pour eux de sortir de la binarité homme/femme et de se ranger dans une catégorie neutre, désignant bien ainsi leur ambivalence dans l'allure ou le physique. Sans compter que certains transgenres non opérés pourraient etre ravis d'y appartenir aussi.

Les redéfinitions des genres ont du sens en soi, mais je trouve qu'elle apportent plus de confusion auprés du grand public qu'autre chose ( meme au sein de LGBT, il n'y a qu'à voir déjà toutes les discussions que cela entraine).

C'est juste une idée qui me semble avant-gardiste, mais interressante, et qui à mon sens, apaiseraient tous les conflits liés à ce problème de la définition de genre. Ce me semblerait pouvoir etre une belle avancée pour une société moderne???


0 vote

Citation de mimoza #302037

Mimoza j'ai écrit "Puisque il est entre autre question d'intersexuation". Le "entre autre" est important dans ma phrase ;)

Cela ne change rien à ce que j'ai écrit. Les cis ne sont pas à même de définir de ce qui serait mieux pour les autres. Si des personnes ditent androgynes se sentent le besoin de créer un "sexe neutre" cela les concernent. Penser que cela résoudrais tout les problème de confusion de genre n'est pas seulement utopique, c'est presque insultant pour la plupars des personnes qui souhaite se définir pour affirmer une identité qui leur ai chère. Qui déciderais de ce qui se trouverais dans ce sexe neutre pour commencer?

"Sans compter que certains transgenre non opéré pourraient etre ravis d'y appartenir aussi."

Nous n'en savons rien.

"Les redéfinitions des genres ont du sens en soi, mais je trouve qu'elle apportent plus de confusion auprés du grand public qu'autre chose ( meme au sein de LGBT, il n'y a qu'à voir déjà toutes les discissions que cela entraine)."

Il est souvent plus simple de créer quelques chose de nouveau que de tenter de déconstruir de l'ancien mais il faut éviter de pousser dans la simplicité quand on parle d'identité.

"C'est juste une idée qui me semble avant-gardiste, mais interressante, et qui à mon sens, appaiseraient tous les conflits liés à ce problème de la définition de genre. Ce me semblerait pouvoir etre une belle avancée pour une société moderne???"

Je n'ai rien contre l'optimisme, au contraire. Cependant penser que la création d'un troisième genre simplifierais la vie de tous c'est nier un certaint ressenti et des besoins que nous ne somme pas en mesure de comprendre correctement à cause de notre position dans la société. Plutôt que de créer des cases plus ou moins large ne vaut t'il pas mieux travailler sur un principe d'accéptation de l'existence de l'autre dans tout ce qu'elle a de multiple?


0 vote


Merci de me donner ton point de vue Mewood.

Je le reçois avec interret. Il est visiblement négatif.

J'espère que j'aurais d'autres retours, qu'ils soient négatifs ou positifs.

Aprés m'etre un peu renseigné, un certain nombre de pays ont déjà légiférés pour l'adoption du sexe neutre pour les personnes intersexes. Pour la France l'affaire est en cours, et tout porte à penser que cela va etre fait aussi.

Maintenant, devrait-on rever que des personnes au sexe biologique défini puissent, à leur majorité sexuelle, choisir d'adopter le sexe neutre?

C'est une question qui est évidement, pour l'heure, bien loin de toute réalité.


0 vote


1 remerciement
Meilleure réponse

"Sans compter que certains transgenre non opéré pourraient etre ravis d'y appartenir aussi."

Nous n'en savons rien.

Effectivement, la majorité des personnes transgenres non opérées (dont je fais parti) appartiennent à un genre définit. Il y aurait, à mon avis, un non sens d'être Neutre si par définition nous sommes Homme ou Femme.

Et la me direz vous peut-être ou bien je le fais remarquer: Mais tu as pourtant bien mis NB sur ton profil, cela revient au même.

=> ceci est dû aux nombreuses personnes HYPER chiantes et très étroites d'esprits qui ont fini par me fatiguer. Je ne souhaitais plus me prendre la tête avec ces Gens.

Je n'ai rien contre l'optimisme, au contraire. Cependant penser que la création d'un troisième genre simplifierais la vie de tous c'est nier un certaint ressenti et des besoins que nous ne somme pas en mesure de comprendre correctement à cause de notre position dans la société. Plutôt que de créer des cases plus ou moins large ne vaut t'il pas mieux travailler sur un principe d'accéptation de l'existence de l'autre dans tout ce qu'elle a de multiple?

Comme dit dans plusieurs débats, la société adore créer de nouvelles cases et attribuer des étiquettes aux gens. Je pense que pour le coup, il serait plus simple de supprimer cette notion de "sexe". Je ne suis pas convaincu qu'il est extêment important de savoir cela au quotidien (hors milieu médical).

Ceci pourrait faciliter la vie de beaucoup de gen et permettrait effectivement l'acceptation de l'autre sans être rattaché à ses cases.

Maintenant, devrait-on rever que des personnes au sexe biologique défini puissent, à leur majorité sexuelle, choisir d'adopter le sexe neutre?

A la limite il serait plus pratique d'être Neutre dès le départ et... A la majorité avoir le choix de le garder ou d'attribuer un mot plus explicite concernant notre genre.


2 votes




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit