Hétéro mais sentiments pour une personne du même sexe ?

Publicité
photo de l'auteur victoria
Victoria
Femme de 22 ans

Bonjour à tous ! Je me suis inscrite sur ce site/forum puisque j´ai besoin de parler d´un sujet qui me tracasse.

Je me suis toujours sentie hétéro. Quand je croise un homme qui me plait, il y a une vraie réaction en chaîne qui se produit en moi. Je n´ai jamais eu ça en croisant une fille, aussi jolie soit-elle. La question de ma sexualité ne se posait pas.

Cependant, cette année j´ai rencontré une fille qui m´attirait, pas sexuellement ou amoureusement, j´avais juste envie d´avoir cette personne dans mon entourage. J´ai très vite compris que c´était une personne avec qui je me sentais fondamentalement bien, alors je me posais parfois la question de mon orientation sexuelle mais ça n´allait jamais très loin. Pourtant, je sentais que mes sentiments étaient plus forts que des sentiments amicaux, j´avais une véritable tendresse pour cette personne.

(Entre temps, il a peu à peu utilisé le masculin en parlant de lui)

Il y a peu, cette personne m´a fait une déclaration. Une fille m´avait déjà fait une déclaration auparavant mais ça ne m´avait fait "ni chaud ni froid" (façon de parler...!) alors que là, argh. J´ai la tête pleine d´interrogations... Je pense avoir de vrais sentiments pour cette personne et je ne me vois pas être "juste" son amie.

Vous allez me dire : "ben sortez ensemble !", mais c´est là que ça se complique. Pour faire assez simple, avoir une relation amoureuse avec cette personne, je peux l´envisager. Tout ce que je pourrais faire avec un homme, j´arrive à l´envisager avec cette personne du même sexe, j´irais même jusqu´à dire que j´en ai envie. Mais il y a des choses que je ne me sens pas capable de lui donner. Par exemple, si notre relation évolue jusque là, je ne me sentirai pas capable de toucher son intimité... parce que je suis hétéro et ça me rebute...

J´aimerais lui en parler directement mais ça lui ferait du mal de savoir qu´une partie de sa personne me rebute. Je n´arrive pas à trouver les mots ou la tournure de phrase pour lui expliquer comment je me sens...

Des fois, je me dis que je suis peut-être une bi refoulée et que si je me laisse aller, ça viendra naturellement. Mais je ne peux pas lui donner de faux espoirs non plus et risquer de le blesser. Une partie de moi me suggère de m´éloigner, de ne rien tenter et d´oublier parce que ça nous complique la vie. Mais une autre partie de moi est persuadée qu´on pourrait trouver un équilibre qui sort de l´ordinaire, et avoir une relation peu banale mais très belle. Mais j´ai peur que cette relation que j´envisage ne soit pas suffisante pour lui, mais qu´il se laisse tenter quand même parce que ce serait "mieux que rien"...

Je pense avoir fait le tour...

Merci d´avoir lu ! Et si vous avez des conseils.. ^^



Rencontre bi |   >   Rencontre bi Paris

Date de publication : 29/05/2019 à 11:51
#300611
photo de l'auteur mimoza
Mimoza
Homme de 47 ans

Salut Victoria.

Déjà il me semble que tu mélanges tes envies et les siennes. Tu penses à sa place, ce qui t'embrouille l'esprit. Axe toi sur tes désirs seulement. Tu pourrais lui exposer sincèrement ce qui te fait peur. Bien des choses peuvent se régler par le dialogue, à condition d'oser parler de soi en toute transparence et franchise.


 1 vote #300613
photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 29 ans
- modifié par Lunik le 29/05/2019 - 14:00:28

Je n'ai pas compris tout compris :/

Je crois que l'on peut avoir de bonnes relations sexuelles ou sensuelles sans être très amoureux ou amoureuse d'une personne (bien sûr ça dépend des gens). Par contre en avoir quand on n'a pas de désir sexuel ça me semble infaisable même si on n'a des sentiments (encore quelque chose à dire avec des pincettes tant ça dépend des gens aussi).


 1 vote #300615
photo de l'auteur victoria
Victoria
Femme de 22 ans

Citation de mimoza #300613

Tu as raison. J´anticipe et de ce fait, pense à sa place. Cependant j´ignore comment bien parler de ce sujet, comment l´aborder, comment être claire... Je vais encore y réfléchir. Merci de ta réponse !

Citation de Lunik #300615

Pour simplifier, c´est mon combat interne entre mon hétérosexualité et mes sentiments pour cette personne du même sexe. Je n´irai pas jusqu´à dire que je n´ai pas de désir pour lui, parce que honnêtement j´en ai pour certaines choses, alors que pour d´autres et qui me semblent la base d´une relation sexuelle entre femmes, c´est plutôt tout l´inverse. Après c´est vraiment un sujet que je ne connais pas et j´en ai peut-être une idée fausse. Une conversation honnête simpose, c´est évident...


 0 vote #300617
Meilleure réponse

photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Citation de victoria #300611

Coucou Victoria,

En fait ce que tu essayes de dire à demi mot, c´est que tu ne te vois pas avoir de sexe oral avec cette fille, mais que malgré ça tu as suffisamment de désir pour elle pour envisager une relation sexuelle et amoureuse ?

Si c´est le cas, rassure toi le cunnilingus n´est pas une obligation dans un rapport intime avec une femme. Déjà il faut aimer cette pratique et en avoir envie. C´est quelque chose que l´on ne peut pas calculer ou prévoir, ça vient sur le moment. Donc ne t inquiète pas, aucun problème.

Ensuite j ai cru comprendre que cette fille était potentiellement trans ou non-binaire, c´est ça ?

En fait ta peur est toute naturelle. C´est la fameuse peur des choses que l´on a jamais expérimenté. Parfois on se fait une montagne de qqch en imagination et heureusement la réalité est là pour nous rassurer.

Mon conseil: ça serait d´avouer à cette personne que tu partages ses sentiments. Et qu´elle ne te laisse pas indifférente. Et de commencer à vous rapprocher intimement de façon soft, calins, bisous. A la base c´est juste ça l´attirance amoureuse: se sentir bien avec quelqu´un. Donc si tu as cette opportunité, saisis-là.

Et t´embêtes pas pour le moment à essayer d´expliquer pourquoi tu ressens ça, si t´es bi, etc. Vis juste ton truc. Et regarde comment tu te sens.

#300620
photo de l'auteur Lunik
Lunik
Femme de 29 ans

J'étais perdue entre "elle" et "il" dsl :/

En effet, c'est probablement une personne transgenre ce qui pourrait "complexifier" le désir quand on une vision hétérosexuelle sur les relations intimes.

Le conseil de Keiros est top =)

Le dialogue est une clé qui peut ouvrir tant de portes.


 0 vote #300632
photo de l'auteur victoria
Victoria
Femme de 22 ans

Citation de Keiros #300620

Merci beaucoup ! Ce que tu me dis m´aide beaucoup.

En fait, sexe oral oui mais également avec les doigts... C´est pour cela que j´ai peur et appréhende une relation sexuelle avec lui... Je ne vois pas à quoi elle pourrait ressembler ^^'

Ton message m´est d´une grande aide, ne serait-ce qu´à relativiser la discussion ! Je dois prendre mon courage à deux mains et voir ce que ça donne!! 💪

Citation de Lunik #300632

Ah oui pardon!!^^" On n'en a jamais discuté, et je ne savais pas comment parler de ça en étant claire, c'est très nouveau pour moi


 0 vote #300662
photo privée de l'auteur Romangel
Romangel
Homme de 34 ans

Je rajouterai rien de plus que mes camarades ^_^

Si tu sens une accroche, un début de sentiment, sois honnête et parles-en.

Il vaut mieux mettre cartes sur table dès le début que de s'engager avec des secrets ou des angoisses. La discussion fera évoluer ton point de vue et le sien, dans un bon sens pour vous ou l'inverse mais ça tu ne peux pas le prévoir. L'important est de rester soi et sincère.


 0 vote #300695
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Citation de victoria #300662

De rien! Je suis contente que ca ait pu t´aider.

Et puis cela va bien très bien se passer.

🙂

#300696
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Pour rajouter une réflexion qui me vient:

Je ne sais pas si tu as forcément à lutter contre ton hétérosexualité initiale dans ce cas de figure. Si cette personne préfère le pronom "il", c´est qu´il se conçoit au masculin, et donc pour le moment assigné au mauvais genre.

En fait pour moi, il est très probable qu´en plus de lui en tant qu´individu, tu sois tout simplement attirée par l´homme qu´il est en devenir. Et donc, selon moi, ça reste du domaine de l´hétérosexualité, car tu es une nouvelle fois attiré par " le principe masculin ".

Du moins c´est comme cela que je perçois les attirances sexuelles et sentimentales, au delà du physique simple.

De plus, si il souhaite s´inscire dans un parcours de transition ( bon là c´est une supposition ), c´est que lui-même ne se sent pas très à l´aise avec son corps tel qu´il est maintenant. Et donc je pense que vous pouvez vous comprendre dans votre dialogue sur la sexualité. Par ailleurs, je pense que cette personne comprendra très bien ce que tu ressens à la perspective d´une intimité avec un corps différent de tes habitudes. C´est quelque chose qui n´est évident pour personne, toute orientation confondue. ;)

#300700
photo de l'auteur victoria
Victoria
Femme de 22 ans
- modifié par victoria le 31/05/2019 - 19:32:32

Citation de Keiros #300700

Merci Keiros! Tu n´as pas tort, son côté masculin m´attire beaucoup. Cependant, je ne suis pas sûre qu´il soit trans... Et je n´ose pas lui demander de peur qu´il se sente étiquetter, mis en case... haha... ^^'

Tu as raison parce que quand un élément féminin ressort chez lui, ça me "choque" presque (parce que je n´y suis pas habituée, choquée dans le sens de surprise, rien de méchant!). Et comme il y a de temps en temps des éléments assez féminins chez lui, je me dis qu´il est peut-être non binaire. J´ai des amis trans ftm qui sont plutôt dans le rejet total de tout ce qui pourrait être associé ou perçu comme féminin. M´enfin, ce n´est pas quelque chose que je peux deviner!

Je réfléchis encore beaucoup à comment je vais formuler tout ce que j´ai à lui dire, pour qu´il comprenne ce dont j´ai envie mais sans le contrarier non plus... que c´est dur... 🤦‍♀️

merci en tout cas !


 0 vote #300798
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Citation de victoria #300798

De rien Victoria :)

Après si à la base, cette personne est une fille et qu´elle utilise le pronom "il" pour parler d´elle, elle devrait logiquement pas s´offusquer que vous ayez une petite discussion sur la transidentité ou encore l´androgynie. ( enfin je dis "logiquement" car les comportements de chacun n´obéissent pas toujours à la logique ^^).

Bon dialogue en tout cas,

tu nous diras comme ça s´est passé !

#300837
photo de l'auteur victoria
Victoria
Femme de 22 ans

On parlait tranquillement et c´est venu assez naturellement sur le tapis, alors je peux vous le dire, il se considère non binaire et préfère qu´on utilise le masculin en parlant de lui


 0 vote #300859
photo de l'auteur BILOVELY
BILOVELY
Homme de 44 ans

Hello,

Il faut que tu te laisses aller à ton désir, il n'y a aucun mal à avoir une relation "exceptionnelle", ça fait du bien même de découvrir que l'on est plus vaste émotionnellement ;-) Si tu ne vis pas cette relation, tu en souffriras forcément. Et tu le regretteras très amèrement.

Le désir est une chose complexe qui n'est pas forcément polarisé.

Il y a une phrase de J. Lacan que j'aime beaucoup et qui m'a permis de comprendre plein de choses c'est : "La seule chose dont on puisse être coupable c'est d'avoir cédé sur son désir".

Céder, tu l'as compris, c'est dans le sens d'y renoncer...

Alors, désirer une femme, fait parti de ton être et ne t'obliges pas à te sentir autrement qu'hétéro non plus. Tu vis ton désir, c'est tout...


 0 vote #300868
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- modifié par Jeanne00 le 02/06/2019 - 03:38:06

Tranquillement , je poursuis ma lecture des sujets . J'ai lu les interprétations/suppositions/etc ainsi que les conseils donnés . Sans avis , je m'interroge malgré tout . Pourquoi faut-il tout sexualiser ? Une amitié forte n'a plus de place en ce bas monde ?

*" ... Je me suis toujours sentie hétéro. Quand je croise un homme qui me plait, il y a une vraie réaction en chaîne qui se produit en moi. Je n´ai jamais eu ça en croisant une fille, aussi jolie soit-elle. La question de ma sexualité ne se posait pas.

Cependant, cette année j´ai rencontré une fille qui m´attirait, pas sexuellement ou amoureusement, j´avais juste envie d´avoir cette personne dans mon entourage. J´ai très vite compris que c´était une personne avec qui je me sentais fondamentalement bien, alors je me posais parfois la question de mon orientation sexuelle mais ça n´allait jamais très loin. Pourtant, je sentais que mes sentiments étaient plus forts que des sentiments amicaux, j´avais une véritable tendresse pour cette personne..."*

Ah . La tendresse . Quel beau sujet . https://www.youtube.com/watch?v=FLSunaQI-O4 ... (celle dont on a le plus besoin au coeur d'une tempête , d'une indifférence , d'une détresse)^^

(@Wiloooo . un problème subsiste . J'ai du inversé les interventions "en gras" . Impossible dans l'autre sens . je ne souhaitais pas souligner les miennes)

#300892
photo de l'auteur victoria
Victoria
Femme de 22 ans

@Jeanne00 ; je ne sexualise pas mon amitié. Enfin je ne crois pas. C´était au départ une amitié normale, même forte. Puis petit à petit j´ai développé des sentiments pour lui et aujourd´hui je veux davantage qu´une amitié, une relation amoureuse. Peut-être pas une relation de couple au sens conventionnel, quelque chose d´un peu extraordinaire.

J´avais du mal à faire la part des choses entre mon orientation sexuelle et mes sentiments. Maintenant, même si je suis prête pour démarrer quelque chose avec lui, c´est l´intimité qui m´inquiète...


 0 vote #300918
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- modifié par Jeanne00 le 04/06/2019 - 22:35:13

Ok , reçu . J'ai vécu ce dilemme avec une femme en surpoids . J'ai attendu d'avoir dépassé mes à-prioris (en me donnant du temps) pour vivre une belle histoire même si celle ci a aussi trouvé sa fin . En parler sans gèner peut paraître insurmontable . C'est toujours moins difficile que les nons-dits et permet d'avancer , plutôt que de stagner . Je ne vois pas de meilleure solution que de dialoguer , en prenant certes un peu son courage à deux mains :-)

#301056

Publicité

Publicité


  




Publicité


Publicité