Trans et gay : Faut-il le dire mais surtout quand le dire?

Forum Gay - Créé le - 7 Participations

Trans et gay : Faut-il le dire mais surtout quand le dire?

Je présente ma situation.

Je suis transgenre, quelque chose d'assez banal pour moi, surtout depuis que je suis hormoné. Dans ma vie de tout les jours, pas besoin de le dire, les gens me voient comme un mec, connaissent mon prénom, Louis et je n'ai pas spéciallement besoin de leur dire "alors, vous savez, avant, j'étais pas exactement comme ça".

Ma vie devient celle d'un mec lambda.

Le seul soucis c'est qu'aujourd'hui quand un mec me plait, qu'on est tout les deux gays/bi se posent la question du Faut-il le dire et quand le dire? Car dans mon cas, je ne suis pas opéré du torse et même si j'ai quand même une prothèse assez réaliste et performante, certains disent non (sans même essayer d'ailleurs).

Quand je le dis, certains le prennent comme si c'était une revendication, ou me dise "mais t'avais pas à me le dire. Enfin, on s'en fou quoi.".

D'autres si je ne le disent pas tombent des nus quand avant de passer à l'acte je leur annonce quand même par peur que mon torse un peu atypique les surprenne.

Bref, je ne sais jamais quand le dire, comment le dire et si il faut le dire, dans quel circonstance. Avant une rencontre, après une rencontre.

Recemment sur le site gayromeo (si vous connaissez), vu que c'est un site plutôt porté cul, je l'ai mis (mais genre c'est écrit 3 fois...) et j'ai rencontré quelqu'un qui vraiment me plait. Sauf que j'ai bien l'impression qu'il n'a pas capté. J'essaye de faire des sous entendu, l'opération cet été, ma vie "d'hétéro" avant mais "hétéro" car quand il dit "mais t'as déjà couché avec les meufs", je le reprends et dis "bah j'ai déjà couché quand j'étais hétéro", mes exs sont tous des mecs donc bon... Bref et j'ai vraiment l'impression qu'il ne le sait pas, genre, pas du tout.

Ca m'angoisse un peu parce qu'il me plait vraiment et je pense que question transidentité, il n'y connait rien. Certains se braquent de base parce qu'ils ne connaissent pas, d'autres juste savent que c'est pas leur truc et je ne sais pas vraiment si c'est un truc qui serait gênant pour lui ou non.

C'est un peu égoiste mais je me sens tellement bien avec lui que le dire, risquer de le perdre alors que si peut-etre nous apprenions à nous connaitre en face à face, il verrait qu'au final, je suis juste un mec avec un corps un peu atypique mais qui au final évolue...

Et je sais qu'il est passif, genre que passif et je ne sais pas si ça aussi ça joue un rôle sur le fait que de base, je suis pas né avec un pénis...

Enfin bref ça me tracasse car récemment même collé à quelqu'un, j'ai bien vu que pour les gens, je suis un mec, un mec qui fait jeune mais un mec, il ne remarque rien et du coup, je sais pas comment je dois m'y prendre, gérer cette situation de "coming out inversé".


Rencontre gay
0 vote

Salut !

Le soucis avec ta situation, c'est que tout le monde, vraiment tout le monde, pourrait réagir différemment. Certains te diront "je sais", d'autres "t'aurais pu me le dire avant", d'autres t'auraient rembaré si tu leur avait dit trop tôt, d'autres, encore, trop tard... C'est vraiment très compliqué...

Donc si j'ai bien compris ton message, tu as été opéré cet été "en bas", mais tu as toujours une petite poitrine qui persiste, c'est ça ? J'ai envie de dire, si t'as pas des seins de la taille de la martinique, on s'en fout un peu non ? Faudrait vraiment qu'il chipote pour t'envoyer bouler pour si peu...

Personnellement, je préfèrerais qu'on me tienne au courant avant, parce que je considère qu'il y a un choix à faire. Il y a de la légitimité à être homo, et certains homos ont le droit de ne pas considérer les FTM comme de vrais hommes. C'est triste, mais c'est comme ça.

Alors ce que je te conseille, c'est de lui en parler à demi-mots : tu lui demande son avis sur les FTM, ce qu'il en pense. S'il était déjà au courant pour ta transition, il te demandera si tu le prends pas pour une bille, tu rougiras un peu et lui diras que t'étais pas sûr qu'il était au courant... Soit il est pas au courant malgré les nombreuses mises en évidense dans ton annonce, et il te donnera son avis.

Et s'il t'envoie bouler, t'inquiète pas trop, t'es mignon comme tout, tu lui trouvera vite un remplaçant ;)


0 vote

Les gens se compliquent tellement la vie que ça en devient ridicule.

Les sentiments ne sont pas quelques choses qui doivent se lier au physique.

Je sais je sais... chacun pense comme il veux mais je trouve ça ridicule.

Si mon chéri avait été trans jamais ça ne m'aurait poser soucis. Ça ne m'aurai meme pas effleuré l'esprit.

Certe, l'amour c'est un tout. Le physique mais aussi le mental mais quand même...

Pour moi c'est plus une question de découverte. Pas besoin de l'avouer comme si c'était quelques choses de honteux. Je pense qu'avec la découverte du corps ça doit passer tout seul.

Je pense que si cela te stresse autant tu devrais prendre le temps de le lui dire clairement. Vous vous retrouvez tranquillement dans un coin tranquille type salon de thé ou vos appartement respectif et tu lance le sujet. Autant être franc et honnête quitté à être brute de décoffrage.

Après je suis du même avis que Vhesper lol avec ta bouille toute trognon ça devrais le faire.

???? ;)


0 vote

Personnellement, je peux comprendre que des gens qui sont homos et ont un fort gout pour le sexe masculin sois gêné si il n'y en a pas. J'ai conscience qu'être trans a des originalités et cela a certainement ses "avantages" comme ses "défauts" qui seront vu différement d'une personne à une autre.

Ca n'a pas vraiment avoir avec le fait d'être un homme ou non. Certains reconnaissent que je suis un homme tout en ayant du mal, que ce sois juste dans leur tête ou physique et je respecte.

Et non, avec la testostérone ma poitrine a baissé. Maintenant, j'ai plus grand chose. Mais je sais qu'une fois, ça a gêné une personne que je devais rencontrer.

Cet été je me fais opérer de la poitrine. Concernant l'opération de la phallosplastie (pour avoir un pénis), ça ne m'interesse pas.

Je préfère avoir une prothèse. Et une prothèse n'est pas un gode, visuellement et au toucher, ça se veut très proche d'un pénis dit naturel.

Donc, je lui en ai parlé. Il est adorable. En fait, il avait cru comprendre mais pensais que j'étais déjà opèré du coup, il est interessé par moi mentalement et je lui plais beaucoup physiquement mais comme il n'a jamais été confronté à cela et qu'il n'est que passif et que de base avec son ex ils avaient essayé des godes et qu'ils n'aimaient pas, il ne sait pas encore comment ça va se passer. Il a très envie de moi et n'est de prime à bord pas spéciallement gêné par un physique atypique au départ, surtout que je me fais opérer cet été dans mon cas et que donc au final, j'aurais une allure de moins en moins atypique.

Pour ce qui est de la prothèse, il ne sait pas si il prendra du plaisir et comme nous pensons quand même tout deux que c'est un peu primordial dans notre cas, on verra par la suite je suppose.

C'est toujours difficile de savoir comment amener le sujet, savoir si on l'amène ou non, puis parfois être jugé dessus, parfois être rejeté ou qu'on te parle différement alors qu'en fait, t'es exactement la même personne.

En tout cas, merci de vos réponses.

Et merci pour le compliment sur mon "physique", on ne choisi pas son physique mais je pense que ça doit m'aider parfois même si il y a largement plus beau que moi, je suis du moins rarement rejeté de prime à bord.


0 vote


Le garçon dont tu nous parle a l'air plutôt attaché à toi. Il faut que tu y ailles doucement, surtout s'il a des appréhentions vis-à-vis de la prothèse. Allez-y doucement, apprenez à bien vous connaître, et quand il sera tombé sous le charme, ce sera le bon moment je pense.

Sois patient, les choses viendront d'elles même !

Et bon courage pour ton opération ! On est avec toi !


0 vote

Je croise aussi les doigts pour vous, même si je suis plus circonspect.


0 vote

Bonsoir,

Eh bien moi j'ai ete dans cette situation a l'epoque ou je n'etais pas "opere du bas": le 1er gars que j'ai rencontre avait fait genre que ca ne le derangeait pas mais apres avoir couche ensemble il ne m'a plus donne signe de vie.

Un autre pareil, a fait genre qu'il n'etait absolument pas choque, mais ensuite est alle raconte a tout le monde qu'avant j'etais "une fille" dont a mon patron et a mes collegues a l'epoque!! Donc deja il n'a rien compris a ce que j'etais mais en plus s'est permis de raconter ca partout sans se soucier des consequences pour moi (professionnelles ou autre)...

Bref donc je suis devenu extremement mefiant et aujourd'hui meme si j'ai tout termine (moi par contre j'ai fait la phallo et ca fonctionne tres bien) je me pose la meme question que toi... Le dire ou pas... Meme si la phallo est quand meme realiste il y a quand meme des differences avec "une vraie"... Et puis il y a aussi les cicatrices...

D'ou mon inscription sur ce site , personnellement, je me dis qu'au moins les personnes sont au courant des le depart (enfin si elles se donnent la peine de lire mon profil en entier bien sur)...

Je pense qu'il faut tomber sur la bonne personne, celle qui t'aime envers et contre tout.

Je croise les doigts pour toi et ce garcon et bon courage pour ton ope.

Tu peux m'ecrire en prive si tu veux.

Dsl j'ecris sans les accent (pb de clavier) j'espere que mon message est lisible quand meme...


0 vote

Le mec était en couple de toute manière et m'a fait vivre un peu une histoire galère où il ne savait pas si il voulait rester avec son copain, aller avec moi, il était perdu mais ça n'a pas à avoir avec ce que j'ai entre les jambes, j'ai bien vu qu'au final et encore plus avec ma prothèse, en fait, il s'en foutait. Sauf cette petite phrase où je l'ai tout de suite repris "en meme temps, si c'est un gode, c'est pas tromper" mais bon... Personne un peu perdu face à ses sentiments.

Ce que je trouve bien sur PlanetRomeo, c'est que je peux mettre que je suis trans, le tourner comme je le désire et il y a quand même des gens qui ne me posent pas spéciallement de questions dessus, peut-être sont-ils déjà connaisseur du sujet.

Franchement, j'ai jamais eu de problème avec ce site... Alors que Grindr et même Tinder, j'en ai bavé.

Après ma description sur PlanetRomeo est assez conséquente même si je ne parles que de "cul" c'est une forme de "cul intellectuel" donc bon, les gens qui m'écrivent sincèrement sont plus le genre de personne qui on plus envie de coucher avec une personne qu'avec ce qu'elle a dans le pantalon.

Enfin merci pour vos conseils, soutiens.

Je suis de toute manière en arret niveau recherche un peu plus profonde, vu que je vais bientot déménager et que Paris et la communauté gay m'a un peu fatigué.

Je préfère aujourd'hui être juste moi-même. Ecrivain, photographe, libre, qui aime de temps en temps m'unir à d'autres corps, interagir avec le monde, lire, prendre soin de mes plantes, de mon chat, faire les magasins, reflechir, bref etre moi-même et je me dis que certainement, un jour, quand je ne m'y attendrais pas, je tomberais sur quelqu'un. Et à ce moment là, j'improviserais en connection avec ce que je ressens.

Mais merci de vos conseils.


0 vote




Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit