Je n’ose pas avouer ma bisexualité

auteur anonyme

Anonyme
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

bonjour,

je suis nouveau et c´est la premiere fois que j´en parle ouvertement.

alors voilà, la question ne se pose plus j´aime les femmes mais j´aime aussi les hommes

mais voilà je n´ose pas l´avouer....

je sens que mes parents ne reagiront pas super bien ni même les autres membres de ma famille

je n´ose pas non plus le dire à mes amis car j´ai peur que ma relation ne change avec eux surtout avec mes amis garçon

mais aussi parce qu´en tant que bi je n´ai pas envie de ne plus interesser la gente feminine. j´ai peur qu´en l´avouant les filles ne voient plus qu´en moi un gay alors que oui j´aime les hommes mais je suis aussi attirer par les filles

alors je me suis dit que j´allais le dire à personne mais plus le temps avance et plus j´ai besoin de le dire, d´etre enfin pleinement moi

si vous aviez des conseils à me donner ou votre avis sur ma situation

j´ai ete long pour ma première fois mais ça fait du bien d´en parler enfin



photo de l'auteur Ulfoa
Ulfoa
Non binaire de 24 ans
Toulouse

Bonsoir

Je comprend bien tes craintent. L'avouer à sa famille n'est pas chose facile, à ses amis non plus. Surtout quand on est un garçon je pense, car malheureusement il existe encore beaucoup de gens qui pensent qu'un homme bi c'est juste un gay qui ne s'assume pas ( même certain gays pensent ca )

Le seul conseil que je puisse te donner c'est d'en parlé a la personne en qui tu as la plus confiance, ton/ta meilleure ami(e) par exemple. Si tu as des doutes sur le fait de lui avouer tâte le terrain en abordant le sujet de la bisexualité ( tu peux toujours dire que tu as vu un reportage pour essayer d'amener ça le plus naturellement possible ), tu peux faire de même avec ton entourage. Il est important de se trouver un soutien dans ces moments là car meme si on ose pas le dire a tout le monde, avoir un proche qui sait aide a tenir jusqu'au jour ou on trouve la force d'affronter le regard des autres.

Je te souhaite que tout ce passe bien en tout cas, le jour ou tu l'avouera à ton entourage

Bon courage

Ps : N'oubli jamais que tu n'es qu'un simple être humain qui ne fait qu'aimer et que personne n'a à te juger pour ça :)


photo de l'auteur Aislinn
Aislinn
Femme de 36 ans
Clermont Ferrand

bonjour

Je te comprends c est vrai que ce n est jamais facile d avouer sa bisexualité à son entourage. on a toujours peur je pense d être rejeté d une part et d autre part la bisexualité est toujours plus compliquée à expliquer que l homosexualité. elle n a pas bonne presse les gens ne comprennent pas toujours au début. cependant si tu veux mon avis si tu ressens vraiment ce besoin d en parler à tes amis fais le: si ce sont de véritables amis ils ne te rejetteront pas pour cela. les amis nous aiment pour ce que nous sommes et tels que nous sommes. donc pas d inquiétude envers eux vraiment. pour ce qui est des parents là c est plus compliqué. tout dépend de la relation que tu as avec eux mais là encore ne pas hésiter à prendre le temps d expliquer les choses. si tu ressens le besoin de parler de tout ça fais le mais n aies pas peur du jugement des autres. sinon rien ne t oblige à en parler non plus ça t appartient. mais je comprends ton desir de vouloir être toi sans avoir l impression de tricher ou mentir par omission. Je suis passée par là aussi. explique les choses telles que tu les vois, que tu les ressens, que tu les vis, laisse du temps aux personnes qui en ont besoin pour assimiler et tout se passera bien. ????


photo de l'auteur Olivier89
Olivier89
Homme de 35 ans
Thonon-les-Bains

Bonjour à toi et bienvenue sur le site,

Je partage complétement ton avis, moi-même inscrit depuis peut sur le site, je trouve intéressant de pouvoir partager nos peurs, nos espoirs, nos envies d'avancer.

Je prends également à mon compte les conseils d'Ulfoa et d'Aislinn ;-) merci à vous.

Pour ma part, je n'ai pas encore parlé à qui que se soit car entre se l'avouer à nous même et l'assumer intérieurement il y a un chemin que je parcours actuellement. Et sans doute quand, tout me semblera claire et que je serais prêt à en parler alors je le ferais (sans doute avec la grosse boule au ventre me connaissant !!). Comme toi, j'ai besoin d'être vraie dans mes futurs relations qu'elles soient hétéro ou homo selon avec qui tomberais en amour comme dirait les quebecois et avec mes amis et ma famille.

N'hésite pas, on est là

Olivier


Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit