Suis je le seul ? Comment en parler ?

avatar contributeur Guillaumef
Guillaumef
29/01/2022 à 15:02

Bonjour à tous, je me présente je m'appelle Guillaume j'aurais 28 ans dans quelques jours. Je suis en couple avec une femme, je serais bientôt père d'ici quelque semaines.

J'ai commencer à ressentir de l'excitation en pensant à des ami lors que j'étais au collège. J'ai passé énormément de temps sur des tchat et des forum pour parler avec d'autre garçon, hommes.

Je me masturbe devant du porno gay, bi ou tout simplement en imaginant des rapport avec d'autres hommes, une fois fini je ressentais un léger dégoût, de la culpabilité.

J'ai eu 3 expériences avec des hommes, du moment que j'ai ejaculer, je suis dégoûter mais je fini toujours pas ressentir le besoin d'avoir une nouvelle expérience.

J'aimerais savoir si certain on pu vivre ce genre de sentiment ?

Comme j'ai dit je suis en couple et ces envies peuvent être très forte au point de ne pas d'avoir d'envie avec ma copine lors que je suis dans une "phase". Elle est très ouverte sur tous les sujet de la sexualité et de l'orientation.

Est ce que certain on réussi à parler de leur sexualité avec leur copine/femme ?

avatar ancien membre
Ancien membre
30/01/2022 à 05:55

Bonjour Guillaumef,

Je comprend ta frustration car je l'ai aussi vécu quand j'étais plus jeune.

Avec le temps, on relativise en se disant qu'il ne serre à rien de cacher ce que nous aimons à la personne que nous aimons.

Pendant des années j'ai cacher à toutes mes compagnes que j'étais bi passif. Et puis un jour, avec ma toute nouvelle compagne du moment il y a 25 ans maintenant, nous nous promenions sur une plage de sable et pendant que nous nous embrassions, j'ai pris mon courage à deux mains et je lui ai tout avoué.

J'avais très peur de sa réaction et bien sûr de la perdre.

Bien au contraire, elle à été très heureuse que je lui fasse confiance.

A partir de ce jour là, ce fût une libération et en avouent à mes compagnes suivantes (il n'y en a pas eu 50 je te rassure !! ^___^) ce que j'aime les rapports ont été bien meilleure. De plus, elle participé à mes jeux sexuelles.

Moi, je te dirais de lui dire, si elle t'aime, apparemment c'est le cas, elle comprendra ...

avatar contributeur de Betty Bee
Betty Bee
31/01/2022 à 15:47

Salut Guillaume

Je comprends ce que tu ressens, il m'a fallu du temps pour accepter ma propre bisexualité - tellement que je commence tout juste à sortir du placard alors que, si je regarde en arrière, je ressentais déjà des attirances (romantiques et érotiques) pour certains garçons dès la pré-puberté. Petite différence toutefois, je n'ai jamais ressenti de dégoût - de la gêne, de la culpabilité, mais pas de dégoût - peut-être parce qu'il y a toujours eu du sentiment dans mes (trop rares) expériences homosexuelles ? En même temps ça n'a pas forcément rendu les choses plus faciles, car du coup je pouvais difficilement prétendre que ce n'était "que" un fantasme ou une "expérience"...

Il y a quelque chose qu'on appelle l'homophobie intériorisée, toute la pression sociale qui dévalorise l'homosexualité et peut-être encore plus la bisexualité masculine, qui nous atteint profondément dans l'image que nous avons de nous même. Difficile d'y échapper, même pour ta génération qui a pourtant subi une pression bien moindre que la mienne. Il n'y a pourtant rien de malsain, rien de pervers, rien de sale dans une relation amoureuse entre deux hommes, cela peut être très doux et très tendre, largement autant qu'une relation avec une femme. En fait les seules fois où j'ai ressenti du dégoût après un rapport sexuel, c'était avec des femmes... dont je n'étais pas amoureux et/oui qui n'étaient pas amoureuses de moi. Quand je dis "amoureux" ça n'implique pas "Le Grand Amour Eternel" ou autre connerie, juste un vrai sentiment fait de complicité, de tendresse et d'attirance. Bref, tu ne dis pas grand chose des circonstances de tes expériences, mais peut-être ton dégoût ne se résume-t'il pas au fait homosexuel ?

Quant à aborder le sujet avec ta chérie... Feue la mienne, qui n'était pourtant absolument pas homophobe, était trop mal à l'aise avec l'idée que "son homme" puisse avoir ce genre de désir pour qu'on ait jamais pû vraiment en parler - mais elle le savait bien sûr, et m'a un jour donné l'autorisation de vivre cette part de ma sensualité - même si un peu implicitement, pour éviter de prononcer les mots qui la gênait, et à la condition de ne jamais jamais en savoir quoi que ce soit.

Si ta chérie est ouverte et qu'elle t'aime vraiment, elle ne te rejettera pas. Ce sera peut-être difficile pour elle (comme ce l'était pour la mienne), ou peut-être qu'elle trouvera ça érotique, impossible à dire. En tout état de cause, je pense qu'il est préférable pour vous deux que tu abordes le sujet - mais avec beaucoup de précautions, surtout si elle porte votre enfant, elle a besoin de se sentir en sécurité avec toi pour le moment. A ta place, j'attendrais au moins quelques mois, voire une année complète, avant de commencer à sonder le terrain. Il aurait probablement été préférable que tu le fasses avant.

mes deux centimes...


Yes I know I'm queer...

avatar contributeur Karim124
Karim124
04/02/2022 à 19:55

Non, j'aai vécu la même chose et ca a été une des raisons de l'échec de mon mariage... je te dirai simplement, que jouer la comédie ne t'aidera ni toi ni elle, ni votre enfant. Un mariage doit être basé sur l'honneteté... si elle t'aime, elle comprendra

avatar contributeur de Boulanger44
Boulanger44
05/02/2022 à 18:47

Bonsoir, juste une interogation j'imagine que si tu es en couple avec une femme tu es aussi attiré par elles et que tu te masturbes en pensant à des femmes ?

avatar contributeur de Hieronym
Hieronym
05/02/2022 à 22:33

Bonsoir Guillaume,

Il s'agit là d'une problématique récurente et qui demande réflexion et conseils au cas par cas. La réponse de BenjiCalin > Citation de BenjiCalin #389100 me semble honnête et reflète assez la réalité complexe qui est aujourd'hui la tienne. Si tu veux lire d'autres témoignage, j'ai de mon côté exposé mes questionnements et doutes dans un ancien post (cf. comment vivre sa bisexualité quand on ne sait plus qui on est). En ce qui concerne la franchise et la sincérité avec la personne qui partage ta vie aujourd'hui (que ce soit un homme ou une femme, peu importe, c'est pareil), je suis aujourd'hui d'avis de dire tout. De trouver le moment, la manière et la force de le faire, mais de le dire. Ne pas le cacher, car un jour ou l'autre ça revient à la figure de l'un ou de l'autre, et ça fait alors encore plus mal. Être honnête avec soi-même oblige à être honnête avec ceux que l'on aime (et uniquement ceux que l'on aime. Le reste de la planète n'a pas à connaître ton moi réel et peut se contenter de ton moi social...). Voilà, je n'en rajoute pas plus, mais si besoin, je peux développer. Bon courage à toi.

avatar contributeur Casper91400
Casper91400
11/02/2022 à 01:48 - 11/02/2022 à 01:52

Citation de Guillaumef #388860

Salut Guillaume,

je suis dans la même situation que toi...

je n'ai pas de dégoût une fois éjaculé.

l'envie passe et revient.

Je me rend compte que quand j'ai envie de sexe et pour X ou Y raison, je ne peux le faire avec ma copine, je me tourne bcp vers les vidéos bisexuelles... ce qui m’excite et où je me projette dans le film. lol

Ma copine est au courant de mon attirance pour le sexe mâle, lol. Elle n'est pas choquée, mais en reste là. Ne se pose pas la question si cela me frustre vraiment de ne pas passer à l'acte...

donc j'ai ce manque et cette frustration...

:))

avatar contributeur de DodoRéMi
DodoRéMi
11/02/2022 à 08:31

Je crois qu'il y aurait moins de guerres dans le monde si certains tabous concernant le plaisir etaient dépassés.

https://www.lemonde.fr/m-perso/article/2018/07/01/etre-ou-ne-pas-etre-un-homme-penetre_5323880_4497916.html

avatar ancien membre
Ancien membre
13/02/2022 à 17:21

Bonjour j ai lu vos poste , je suis un femme marié tres ouvert sur notre sexualité, je cherche a me renseigné car j ai suggèrais a mon mari d explorer une relation avec un homme car moi je ne suis pas fan de tenir ce role occasionnellement, cela ne me dérange pas du tout si ca peut lui permettre de s'épanouir sexuellement. Alors il me repond trouve moi quelqu'un ce qui n est pas forcément facile je ne sais pas vraiment comment m'y prendre

Dsl je ne suis peut-être pas au bon endroit

Merci quand meme

avatar contributeur de Betty Bee
Betty Bee
19/02/2022 à 07:43

Citation de SUN02 #390378

j ai suggèrais a mon mari d explorer une relation avec un homme car moi je ne suis pas fan de tenir ce role occasionnellement

Attention, un homme peut aimer la pénétration sans être pour autant attiré par les hommes, ce sont deux choses totalement distinctes. Es tu sûre que ton mari désire une relation homosexuelle ? En est-il sûr lui-même d'ailleurs ?

Dsl je ne suis peut-être pas au bon endroit

Tu devrais peut-être créer un topic spécifique et fournir quelques détails supplémentaires ?

Une question que je me pose aussi: est-ce à toi de chercher pour lui ? Si son désir est effectivement de faire l'amour avec un homme, ce serait plutôt à lui de faire la démarche, non ? Je salue sincèrement ton ouverture d'esprit et le souci que tu a du bonheur de ton mari, c'est très bien que tu le soutiennes activement (si j'ose dire xD) dans cette démarche, mais cela reste fondamentalement son désir à lui.

Mes 2 centimes...


Yes I know I'm queer...

avatar ancien membre
Ancien membre
20/02/2022 à 00:09 - 20/02/2022 à 00:11

Bonsoir,

Mon conseil est de ne pas en parler tout de suite, pas avec la naissance qui arrive et le baby blues qui suit. Ca risque d’être un choc au plus mauvais moment, il aurait fallu le faire avant, fais le peut-être plus tard en sachant ce que tu risques. Par contre tu peux sonder la personne de manière discrète et subtile pour te donner une idée de ce qui t’attends.

Après la petite mort, il n’est pas rare avec le côté horny qui part de ressentir l’envie de dormir, l’envie de faire autre chose, de partir, ou de ressentir de la gêne ou de la honte. Puis l’envie revient… c’est une des choses que je déteste dans la testostérone, je n’ai pas de solutions à te proposer mais un bon conseil serait d’arrêter la pornographie, c’est probzblement à cause de la pornographie que tu as moins envie d’elle.

avatar contributeur de François76
François76
27/03/2022 à 19:28 - 27/03/2022 à 22:09

Bonjour Guillameuf,

Si tu veux préserver ton ménage, garde le silence.

Si tu veux soulager ta conscience, comme l'a dit un internaute, diminue le porno, et garde le silence (conseil entendu de Brigitte Lahaie sur RMC).

Quand tu la sentiras prête, et seulement si tu la sens prête, tu peux-lui en parler.

Mais dans quel but :

  • soulager ta conscience (je ne porte aucun jugement) = garde le silence;

  • un plan à 3, seulement si elle prête !

sinon, surfe sur tes envies, en respectant ton conjoint (et donc en gardant le silence & en sortant couvert).

avatar contributeur de TendreNeels
TendreNeels
09/04/2022 à 21:09

Parler de ce que vous avez vécu dans le passé passera bien mieux que si vous le mettez d'actualité:

"Il m'est arrivé d'avoir eu une relation avec un mec" ou "j'ai déjà essayé les mecs"...: c'est soft !

Soit elle bloquera soit elle deviendra curieuse. A sa curiosité vous verrez si elle est respectueusement curieuse ou si elle est rebutée de l'apprendre.

Si vous pouvez développer, tôt ou tard viendra sur le tapis que parfois vous ressentez du désir pour un homme... il faudra alors parler avec elle de vos fidélité (si c'est une exigence)....mais au moins la base sera avouée et vous vous sentirez mieux ! courage !

Communauté Bi

betolerant est fier de sa communauté bisexuelle. Notre communauté est un véritable site de rencontres bi tolérant et bienveillant.

Parlons Coming-out

Le coming-out pour une femme ou un homme bisexuel est une étape difficile. Échangez votre expérience sur le forum coming-out.



Suivez-nous
Téléchargez l'application
Application android
conçu avec par Carbonell Wilfried
© Copyright 2022, betolerant.fr