Lesbienne n ayant jamais fais l amour, votre opinion

photo de l'auteur tuali
Tuali
Femme de 21 ans
Nante
Bonjour à toutes et tous !
Imaginons que vous sympathisiez avec une femme, que celle ci s affirme lesbienne, mais que vous decouvrez que celle ci n a jamais couché avec une femme , seriez vous réticente ? Désenchantée ? La perceviriez vous comme une hétéro curieuse ? Bref auriez vous un apriori négatif ? Celui ci serait il encore plus grand après qu elle est d ailleurs menti sur ce sujet en disant qu elle avait eu des expériences ?


photo de l'auteur Lindos
Lindos
Homme de 36 ans
Lyon

41 remerciements
Chez les lesbiennes je ne saurais répondre.
Chez les hommes c'est beaucoup plus simple, les hétéros raffolent des "virginités" et les gays ne les dédaignent pas ;-)

photo de l'auteur Maryad
Maryad
Femme de 44 ans
Pontoise
Bonjour
Tout d'abord, que veux tu dire par, réticente? Pour avoir une relation avec elle?
Pour ma part, je suis attirée par les personnes de mon âge, et je n'en ai encore jamais eu qui n'ont jamais fait l'amour , mais ça ne me freinerait pas pour une relation.
Ce qui me gênerait ça serait le fait que cette personne a mentit parce que j'ai une sainte horreur du mensonge .

photo de l'auteur MargauxLFP
MargauxLFP
Femme de 32 ans
Calais 62100

4 remerciements
Coucou,

Si la fille ment c'est chaud car beaucoup de gens n'aiment pas le mensonge mais si au contraire elle ne ment pas mais qu'elle n'a pas d’expériences ben perso faut pas être réticente à vouloir sortir avec.
La vie est tellement courte donc autant en profiter même si parfois ça ne va pas.

photo de l'auteur Geekette
Geekette
Femme de 34 ans
Montpellier
Il faut bien une première fois pour tout. Mets-toi à sa place : tu aimerais qu'on renonce à une relation avec toi sous prétexte que tu n'as pas encore eu d'expérience dans ce domaine ? Cela te semblerait sûrement injuste. (Ca me fait penser aux entretiens d'embauche !)

Pour la question du mensonge, même si j'ai moi aussi horreur de ça, je ne sais pas s'il faut forcément se braquer dans le cas présent : il est possible qu'elle se soit sentie gênée de son inexpérience et ait eu peur de te faire fuir (et visiblement, elle n'aurait pas forcément eu tort de penser que ça te ferait douter...). Bien sûr, c'est difficile d'en juger de façon extérieure comme nous. Si tu as l'impression que ce n'est pas le seul point sur lequel elle t'aurait menti, c'est une autre histoire !

Le plus simple serait probablement d'ouvrir le dialogue sur la question. Tu peux lui dire que ça te gêne qu'elle t'ait menti ? ^^

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Quelqu'un qui ment sur le coup de la surprise et sous le coup du charme pour ne pas fermer la porte, ce n'est pas un menteur compulsif. Regarde le nombre d'ados qui mentent sur leur âge ou sur le fait d'avoir déjà couché, déjà fumé, déjà fait ci ou ça quand ils rencontrent quelqu'un qui leur plaît...

Alors je dis pas, quand on est adulte, c'est moins évident, parce qu'un adulte est censé être plus sûr de lui, mais puisqu'on parle d'une sexualité que la personne ne connaît pas, ça ne me surprend pas qu'elle se sente un peu conne et ait comme premier réflex le mensonge. Imagine un adulte qui n'a jamais eu de rapports sexuels (j'ai entendu parler de ce site japonais qui propose des dépucelages express aux japonaises trentenaires que leur virginité embarrasse), c'est quelque chose de difficile à admettre dans notre société, même si c'est ultimement assez difficile à cacher.

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 43 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
Si cette personne me plait je ne vois pas en quoi cela me generais.

De quoi as tu peur?

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Il y a une première expérience à tout. Au contraire, c'est bien d'être la première de quelqu'un.

Par mon expérience, je ne l'avais pas encore fait. J'ai rencontré mon ex, qui était également ma première copine.
Elle était "réticente" car elle voulait quelqu'un avec de l'expérience, ça l'a freinait car "tu es débutante, il faut tout t'apprendre". Peut être que certaines veulent des filles l'ayant déjà fait pour s'amuser...

Après, honnêtement, si la personne te plait, et si c'est réciproque, la question ne se pose même pas, et puis si c'est sa première fois, c'est pas grave, l'important c'est de l'a mettre à l'aise et que tout se passe bien :) !

Et une fille peut se sentir lesbienne sans avoir couché ;) ! Pas besoin de "coucher", on peut le ressentir en nous cette attirance pour les femmes.

photo de l'auteur Shane
Shane
Femme de 22 ans
Aix en Provence
Mais, mais, PAS DU TOUT.

Pourquoi être réticente ? Fin' elle a le droit de ne pas avoir d'expérience, d'attendre le bon moment, de ne pas être prête. Ça change rien tout le monde passe par cette étape.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Pourquoi être réticente ? Il y a bien une première fois à tout, quelque soit le genre ou l'orientation ou le comportement sexuel, non ?

photo de l'auteur LittlePink1
LittlePink1
Femme de 31 ans
MONTPELLIER

1 remerciement
Je pense que ce qu'elle a voulu dire, c'est si la femme est "vierge" de femme .. que si y'a sentiments amoureux qui naissent et que la fille se rend compte que finalement ben les femmes c'est pas trop son truc.. ou qu'elle n'ose pas aller plus loin ... ça va créer un malaise ..

Après ça dépend si elle est totalement vierge, (homme et femme) ou c'est juste qu'elle n'a pas sauté le pas avec une femme...


Perso je préfere les femmes vraiment bi ou lesbienne "confirmé" pour ne pas avoir de surprise ou de gène pendant l'acte .. car j'ai eu une expérience avec une hétéro curieuse, et elle n'étais pas tout à fait à l'aise, on a arrêter avant de finir.. et du coup c'est assez frustrant ..

photo de l'auteur desiles54
Desiles54
Femme de 42 ans
Audun-le-Roman

33 remerciements
Je comprends ta réticence.
Si une femme me ment sur son orientation, ça ne passera pas du tout. J'ai une sainte horreur des mensonges.

Mais, si elle a ton âge, je comprends qu'elle sois encore vierge. Ça n'excuse pas le mensonge.
Essaie de savoir pourquoi elle t'as menti!

photo de l'auteur noflomeys
Noflomeys
Femme de 22 ans
Amboise
J'ai 22 ans, je suis lesbienne, et je n'ai jamais couché avec personne. Pour autant je n'ai pas l'impression de mentir sur mes préférences, et j'ai des personnes dans mon entourage qui n'ont jamais rien fait même à 25 ans. Ça arrive, selon moi les choses se font quand elles doivent se faire, question de ressenti. Là je parle de moi car je suis la personne que je connais le mieux (merci captain obvious).
Bon après dans le lot de l'humanité on peut croiser la route de personnes simplement curieuses, mais dans ce cas cela doit se savoir pour éviter la gêne comme l'écrit Littlepink1. J'ai une amie qui se définit comme hétéro, eh ben ça ne l'a pas empêchée de se faire plaisir avec une autre fille le temps d'une soirée, parce qu'elles en avaient envie ensemble à ce moment-là.

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Je ne crois pas que la virginité d'une personne soit l'élément le plus parlant concernant une relation ou les intentions de cette dite personne... C'est quelque chose d'intime qui ne doit susciter aucun jugement ni aucune théorie.
Tu te poses la mauvaise question. Au lieu de souligner sa virginité - choix qui n'appartient qu'à elle - souligne plutôt le fait que tu es peut-être sa première relation "fille-fille". Dans ce cas-là, tu as le droit de t'interroger et de te montrer hésitante si tu as peur de n'être "qu'une" expérience. Mais attention de ne pas virer à la paranoïa: le mieux, c'est encore de communiquer et de lui soumettre tes doutes (de manière subtile et élégante SANS FAIRE référence à sa virginité parce que là tu te tires une balle dans le pied).
Pour ma part, si la jeune femme me plaît vraiment, je me fiche pas mal de son passif. Dans un premier temps du moins. Mais si je sens que je m'attache et que je commence à avoir peur de la perdre parce que j'ai peur moi-même de n'être qu'un "test" à ses yeux, je le lui dirai ouvertement. Histoire de savoir dans quoi je m'embarque. Mais encore une fois, ce n'est pas une question de virginité.

photo de l'auteur Manou45
Manou45
Femme de 44 ans
Montargis
Pour ma part, je n’ai pas de réticence à avoir une relation avec une lesbienne;e vierge ce qui m’est déjà arrivé. Il ne faut juste pas mentir

photo de l'auteur SandraMia
SandraMia
Femme de 22 ans
Toul
Huh? Je suis lesbienne vierge moi même (demisexuelle) et je vois pas le problème.... sL'orientation sexuelle c'est un ressenti personnel, Il n'y a pas d'adoubement "lesbienne" lors du premier rapport. Admettons que ça fonctionne comme ça. Dans ce cas les homosexuels refoulés qui ont eu des partenaires de l'autre sexe sans désir seraient hétéro jusqu'à ce qu'il couchent avec quelqu’un de même sexe? Et deviendraient alors Bi? Naaah, merci de laisser le sexe hors des considérations d'orientation sexuelle sinon on invisibilise l'aspect romantique des relations (chose primordiale pour moi et je pense pas être la seule)

photo de l'auteur WadiwasiWapiti
WadiwasiWapiti
Femme de 22 ans
Nantes
Au contraire, j'y verrais plutôt une potentielle "complicité" sur le sujet, ne l'ayant moi-même jamais fait [avec une femme]. Il n'y a pas de mal à ne pas avoir d'expérience, tant que le coeur y est une fois le moment venu :)

photo de l'auteur Manou45
Manou45
Femme de 44 ans
Montargis
Merci pour tous vos témoignages qui me font chaud au cœur . Je parlais aussi de la beauté physique qui semble un frein pour certzines lesbiennes.

photo de l'auteur Danish78
Danish78
Femme de 29 ans
Vélizy
Salut à tous,
Il m est arrivée la même chose. Dans mon histoire je suis toi.Petite question...Est ce qu'elle est célibataire?
En tout cas pour ma part ce fut une expérience géniale et de son coté aussi.
Mais après ça dépend de la suite surtout. Quelle chemin va prendre votre relation (sérieuse ou pas) et ce que tu ressens pour elle et vis versa.
Si vous êtes sur la même longueur d'onde. FONCE!!!!!
Mais il faut garder en tête que c'est un grand changement pour elle. Il se peut qu elle change aussi. Dans le bon sens ou pas...

photo de l'auteur Stelmaria
Stelmaria
Femme de 20 ans
Paris

4 remerciements
Citation de Geekette
Il faut bien une première fois pour tout. Mets-toi à sa place : tu aimerais qu on renonce à une relation avec toi sous prétexte que tu n as pas encore eu d expérience dans ce domaine ? Cela te semblerait sûrement injuste. (Ca me fait penser aux entretiens d embauche !)

Pour la question du mensonge, même si j ai moi aussi horreur de ça, je ne sais pas s il faut forcément se braquer dans le cas présent : il est possible qu elle se soit sentie gênée de son inexpérience et ait eu peur de te faire fuir (et visiblement, elle n aurait pas forcément eu tort de penser que ça te ferait douter...). Bien sûr, c est difficile d en juger de façon extérieure comme nous. Si tu as l impression que ce n est pas le seul point sur lequel elle t aurait menti, c est une autre histoire !

Le plus simple serait probablement d ouvrir le dialogue sur la question. Tu peux lui dire que ça te gêne qu elle t ait menti ? ^^


+1

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit