questionnement sur l'expression "être né-e dans le mauvais corps"

Publicité
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Bonjour/Bonsoir,

je me questionne sur l’expression « être né-e dans le mauvais corps » que j’entends et lis ça et là et notamment ici.

Donc je voudrais vous demander :

aux personnes trans* :
Est-ce que vous utilisez cette expression pour vous décrire ?
Qu’est-ce que cette expression signifie pour vous ?
Est-ce que des personnes vous définissent comme ça ?
Si oui, est-ce que cela vous convient ?

aux personnes cis :
Est-ce que vous avez déjà utilisé cette expression pour qualifier une personne trans* ?
Qu’est-ce que cette expression signifie pour vous ?
Où est-ce que vous avez entendu cette expression au départ ? (dans une discussion, via un média traditionnel (télé, radio, journaux) ou sur internet ? )

Merci de m’avoir lu et merci pour vos éventuelles réponses !

Belle journée/soirée

Date de publication : 24/01/2018 à 17:18
#268336
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Salut,

Je n'ai jamais utilisé cette expression, mais elle me semblait décrire la situation jusqu'à ce que j'apprenne que : non, il ne faut pas dire ça. Et je ne sais pas pourquoi d'ailleurs. Du coup, je ne l'utilise pas (enfin il faut dire que je n'en parle pas spécialement non-plus).

Pour moi ça signifie qu'un homme peut avoir un corps de femme et que ça le dérange au point de vouloir réduire la dissonance entre ce qu'il est et son corps (je peux par exemple m'imaginer me réveiller avec un corps de femme et me dire "je ne suis pas dans le bon corps, je suis un homme, c'est quoi ce bordel ?"). Du coup, puisqu'on parle de quelqu'un qui a fait une transition, il est né dans le mauvais corps, et maintenant : "ouf !", ça va.

J'ai conscience de la limite de cette interprétation (ton corps, c'est forcément le bon corps, du coup "le mauvais corps" c'est une formule problématique), et de l'analogie (tu ne découvres pas ton corps en te réveillant un matin, tu as grandi avec, tu y es sans doute habitué), mais ça ne m'empêche pas d'avoir cette idée en tête quand j'entends cette expression.

je l'ai entendue dire une fois ou deux sans que ça me marque particulièrement, et une autre fois dans une vidéo youtube où le youtubeur avertissait que c'était mal de dire ça, sans vraiment donner un éclairage compréhensible sur ce qu'il ressentait au sujet de son corps ni au sujet de cette expression.
#268359
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
l’expression « être né-e dans le mauvais corps »

Est-ce que vous utilisez cette expression pour vous décrire ?
Non, je dis plutôt que mon corps de naissance n'est pas en adéquation avec mon ressenti et mon genre, sachant que je me considère plutôt comme binaire.

Qu’est-ce que cette expression signifie pour vous ?
Pour moi cette expression c'est un peu une erreur, car je ne me considère pas être né dans le mauvais corps mais plutôt avoir certaines parties de mon corps qui ne correspondent pas à mon ressenti. Après c'est très subjectif chaque individu à sa vision de son corps.

Est-ce que des personnes vous définissent comme ça ?
C'est déjà arrivé pendant des questions qu'on me posait, notamment des camarades de classe.
Si oui, est-ce que cela vous convient ? Comme c'est une expression qui pour ma part ne me convient pas, j'explique tout simplement mon ressenti aux gens avec les mots les plus simples possible.
#268368
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
Merci pour vos réponses :)
#268383
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

ooh dommage qu’il n’y ai pas plus de témoignages de personnes transgenres transexuels sur ce sujet joliment formulé car c’est un grand thème qui abrite autres sous questions que je n’ai pas encore trouvé clairement sur le forum…

qu’est ce pour vous que « Etre un homme/femme », « se sentir homme/femme »,
ou seulement des parties de sois alors Wilden c’est intéressant pourrais tu développer ?

#272673
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Pour moi, le genre est totalement subjectif. Les éléments que nous connaissons du genre et des différenciations sont souvent des clichés transmis depuis très longtemps dans notre culture et nos traditions. Ma définition personnel du genre serait : Le ressenti intérieur d'un individu à se sentir dans un premier temps binaire ou non-binaire puis après pouvoir préciser les choses ( Fluide, homme, Agenre, femme...).

Après, être un homme ou être une femme si nous parlons d'un point de vue physique ne veut rien dire dans le sens ou il faudrait du coup utiliser des nuances ( corps de naissance féminin..) car notre monde est fait de nuances. Etre homme ou Etre femme b'est pas un fait acquis ou ferme justement.

J’espère avoir assez développer, n'hésite pas si tu veux des précisions.

#272684
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

je ne suis pas sure d’avoir bien compris, ou peut etre que ce que j’ai compris ne m’éclaire pas plus : )

Justement la question est « le ressenti intérieur d’un individu », qu’est ce qui fait que tu te sentes homme ou seulement une part de toi de naissance qui « ne correspond pas » à ce que tu vois à l’intérieur de toi. J’ai en fait du mal à me visualiser les interrogations que se posent les personnes qui « passent à l’acte » pour modifier - « corriger » alors plutôt - leur corps ou une partie. [b]Comment s’exprime l’incohérence. [/b]
Je suppose que le genre existe. C’est difficilement définissable et je me dis que les personnes trans sont peut être les plus a même à éclairer cette question.

Pour exemple : Je n’ai pas de problème avec mon corps de naissance, mais je ne me sens pas plus « féminine » que « masculine » ni n’est « androgyne » ou « garçon manqué »... : ce sont des mots sociaux sans réelles valeurs. Mais alors je suppose qu’on peut dire que je suis simplement moi, d’un [b]genre psychique[/b] féminin dans un corps féminin. Je suppose que si j’étais née avec des attributs physiques masculins ça aurait naturellement joué sur ma personnalité/mon esprit qui devrait donc être de genre psychique masculin. ce qui ne serait alors pas le cas chez les individus qui ressentent n’être pas nés avec les bons attributs. ? Là c’est l’hypothèse, mais elle attend éléments démonstratifs si vous m’avez suivi et êtes en accord ?

#272688
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

Pour moi, le genre et le sexe n'ont absolument rien à voir. Ce sont deux choses différentes. Je ne sais pas définir se ressenti, je le sais c'est tout.

Comment s'exprime l'incohérence ?

Je dirai que pour ma part, je savais qu'une chose n'était pas comme j’étais mais après, je n'en sais pas plus, je ne peux pas le définir, je le sens c'est tout

#272699
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit
- Modification par Gentilchat le 15/03/2018 - 08:05:05

J'avais vu passer une fois un truc en anglais sur le sujet... Ça disait en gros : "Il n'y a pas de "mauvais" corps, juste des corps différents"... Et je rejoins carrément ce type d'idée. Les corps sont comme ils sont.

#272727
photo de l'auteur Robot
Membre désinscrit

[b]Citation de Gentilchat[/b][quote cite=https://betolerant.fr/forum/11710/questionnement-sur-l-expression-quot-etre-ne-e-dans-le-mauvais-corps-quot#272727] J avais vu passer une fois un truc en anglais sur le sujet... Ça disait en gros : Il n y a pas de mauvais corps, juste des corps différents ... Et je rejoins carrément ce type d idée. Les corps sont comme ils sont.[/quote]

Je suis assez d'accord, après c'est la notion d'acceptation de soit qui je pense ne va pas trop avec cette idée du coup

#272729
photo de l'auteur Akela
Akela
Homme de 22 ans
- Modification par Akela le 30/03/2018 - 15:53:23

[quote]Je n’ai pas de problème avec mon corps de naissance, mais je ne me sens pas plus « féminine » que « masculine » ni n’est « androgyne » ou « garçon manqué »... : ce sont des mots sociaux sans réelles valeurs. Mais alors je suppose qu’on peut dire que je suis simplement moi, d’un [b]genre psychique[/b] féminin dans un corps féminin. Je suppose que si j’étais née avec des attributs physiques masculins ça aurait naturellement joué sur ma personnalité/mon esprit qui devrait donc être de genre psychique masculin. [/quote]

C'est tout le problème avec les gens cis, comme ça concorde vous arrivez pas à dissocier. En effet la probabilité que tu aies été de genre masculin si tu étais née mâle aurait été importante, mais pas totale. Pour mieux te figurer la chose je te suggère plutôt de t'imaginer te retrouver demain avec une paire de couilles, une apparence virile et tout le monde qui s'adresse à toi en conséquence. Penses-tu être tout aussi bien dans ta peau ?


 0 vote #273906
Meilleure réponse

photo de l'auteur missKim
MissKim
Femme de 35 ans

pour ma part je trouve que l’utilisation du terme “né.e dans le mauvais corps” est abusive et est en quelques sortes une mode dans le milieu trans, ou du moins une formule banalisée répétée X fois et qui ne veut rien dire.


 1 vote #316918
photo de l'auteur Kheops
Kheops
Femme de 31 ans

Coucou.

Pour ma part , et te répondre.

j'utilisais ce terme plus jeune , avant transition et même au debut.

Cela implique que la nature , la vie a mal fait son oeuvre...

Va savoir , ça me rassurait certainement de pointer un responsable de ma situation en prétextant une grossière erreur de la "nature " , afin de me faire déculpabiliser...

Sauf que baaaaaaaah je réalisais que je me plantais mais royalement !

A partir du moment qu'on cherche à interpréter la nature ... on s'fout les orteils des pieds dans les yeux ..

Et puis ... bah ça m'est littéralement passé .

Quoi voila , une fois l esprit disons plus "clair " . Plus d experience et plus de maturité.

Nous avons le corps que nous avons( wooow perspicace ) !

hihi nan la ou je veux en venir , c'est que peu importe qui tu es , en quoi tu inspires ... ce qui va faire la différence... C'est comment tu vas apprendre à composer avec ton corps .

Ce que tu fais pour justement essayer de te dépasser ; pour t accepter. Et tout simplement t'aimer !

Donc je ne suis pas née dans le mauvais corps ...noooon...

J'ai juste le corps de ma vie puis voila ! c'est pas pareil , et ça généralise beaucoup plus .

J'ai entendu beaucoup de gens autour de moi sortir cette expression pour me décrire.

Pour la plupart, ce n'est jamais méchant, c est juste plus maladroit qu'autre chose .

Generalement j evite de discuter plus avec eux ...

Quoi voila, j'ai déjà essayé d en discuter , d amener la chose differement... mais c est très souvent peine perdue ... et puis j ai disons d autres choses a faire que d avoir a me justifier .

Donc voilà, je m'en fous ! et franchement... c est plus simple comme ça !

Voila , bisous bisous sucré


 0 vote #317003
photo privée de l'auteur PetiteCore
PetiteCore
Femme de 42 ans

Même si cela est maladroit, je ne jetterai pas la pierre à celleux qui l'utilisent : c'est difficile pour une personne trans de retranscrire ce qu'elle vie.

J'ai dû le faire a un moment.


 0 vote #317033

Publicité

Publicité


  




Publicité


Publicité