Je souhaiterais en savoir plus

photo de l'auteur Tomlille
Tomlille
Homme de 22 ans
Lille
Ce sujet est une demande d'aide, écoute et bienveillance sont de rigueur

Bonsoir à tous,

Jusqu'à il y a deux ou trois ans, je croyais n'être intéressé que par la gent féminine dans le domaine sentimental et charnel (je croyais être hétéro comme on dit). Cela dit, les choses se sont compliqués, car plusieurs éléments ( fantasmes, flash sur certaines personnes) m'ont conduit à me questionner. Par ailleurs, lorsque j'ai posé des mots sur ma définition de l'amour, je me suis rendu compte qu'elle s'étendait au-delà des relations avec les femmes, du moins en théorie. Je n'ai pas beaucoup d'expérience dans le domaine sentimental, c'est pour ça que je reste prudent. J'ai fait des recherches qui m''ont aidé à me faire une idée. Néanmoins, mon manque d'expérience continue de me faire hésiter (je précise que je sais qu'il n'y a pas forcément besoin d'avoir eu des expériences avec les deux sexes pour être bisexuel). Je ne parviens pas à trancher pour savoir s'il s'agit d'un simple fantasme ou d'une réalité. Je sais que chaque expérience est spécifique à une personne particulière, néanmoins, seulement si vous le souhaitez bien sûr, j'aimerais que vous me fassiez connaître votre propre parcours.

Voilà. Merci et félicitations pour avoir lu ce pavé. Bonne soirée.


photo de l'auteur VanilleXena
VanilleXena
Femme de 29 ans
Sivry

3 remerciements
Dans mon cas, j’ai découvert ma bisexualité en réalisant que j’étais jalouse des personnes qui approchait une « amie ». Ayant eu déjà contact avec des bisexuels et homosexuel, je ne me suis pas trop « remise en question ». Dans ma tête, je devais passer à l’acte pour être sûre. Ce que j’ai voulu faire même si cela ne s’est pas fait réellement fait la fille en question. (Mon ex, homme a foutu la merde parce qu’il a pas apprécier que la femme (qui était son ex aussi) soit devenue ma petite amie donc on a pas concrétiser. J’étais toujours un peu dans le doute.

Je m’étais inscrite sur un site de rencontre et j’ai fait la connaissance de Vanessa qui me plaisait beaucoup. Elle voulait sortir avec moi-même si elle savait ce qu’il en était (ne pas être certaine) mais elle n’a jamais voulu m’embrasser sur les quelques rendez-vous malgré ce qu’elle disait. J’ai donc rompu avec elle, en restant avec mes doutes.

Mais ce qui m’a conforté dans l’idée, c’est ce qu’on pourrait appeler ma première vraie histoire. J’avais fait la connaissance de cette fille, « Anne », qui se disait bi sur un forum (de jeu de rôle), elle connaissait mon histoire et mon « envie » sachant que je n’étais pas passer à l’acte même les baiser. Et dans mon « université », certains de ma classe m’ennuyait beaucoup sur le fait que je sois proche d’un mec, Kevin, (bon il est devenu mon ex et mon meilleur ami par la suite) et j’avais envie de les faire taire. Avec « Anne », on avait plaisanté en disant qu’on ferait bien la blague de sortir ensemble pour les faire taire sur Kevin parce que c’était lourd, car à chaque fois qu’ils nous voyaient ensemble pendant et une semaine après j’avais le droit aux questions du genre : Vous êtes ensembles ? Vous sortez quand ensemble ? C’est ton copain ? Pourquoi il vient si ce n’est pas ton copain ? Et j’en passe...

Et puis, un jour « Anne » est venue, un peu après lui, elle a vu que les questions me pesait et finalement les plans en l’air de faire mine de sortir ensemble sont devenu réel... Et de fil en aiguille, on est réellement sortie ensemble. Je suis passée à l’acte et j’ai pu affirmer avec certitude que j’étais bi.

photo de l'auteur Pinson
Pinson
Femme de 34 ans
Bruxelles
Juste un petit mot pour suivre le sujet qui m'intéresse...

photo de l'auteur Robot
Ancien membre
Utilisateur désinscrit
Bonjour Tom. Sacré questionnement qu'est le tien ! Et à 21 ans, pas facile de comprendre un sujet si complexe, devant lequel on se sent un peu "désarmé" niveau réflexion. Surtout, si jusqu'à maintenant, tu as eu peu de relations (et uniquement avec des femmes...). Alors mon conseil est simple, et se résume en 1 dicton : " C'est en forgeant, qu'on devient forgeron". Comprends que toi seul, aura les réponses à ta question ! Et cela au fur à mesure de tes appréciations, suite a de "nouvelles" rencontres plus variées... Peut être pourrais tu considérer cette nouvelle phase de ta vie comme "l'exploration" ? Afin de decouvrir, au mieux, qui est vraiment Tom et quelle orientation lui correspond le plus. La bonne nouvelle, c'est qu'à l'heure d'aujourd'hui, avec les sites de rencontres dédiés, il sera bien plus facile pour toi, de pouvoir "filtrer" en discutant dans un premier temps. Ensuite, lorsque tu te sentiras prêt, et si tu es toujours désireux de trouver tes reponses, alors tu n'auras plus qu'a franchir le pas. Voila pour mon conseil Tom. Surtout n'oublies pas : on apprend de ses erreurs et des mauvaises expériences. Ps : avant n'importe quelle eventuelle rencontre Tom, demande une photo et parle, toujours, au téléphone avec la personne. Sois prudent et bonne continuation dans ta recherche.

photo de l'auteur Tomlille
Tomlille
Homme de 22 ans
Lille
Merci beaucoup pour vos réponses

photo de l'auteur KrysFuller
KrysFuller
Homme de 29 ans
Paris

2 remerciements
Pourquoi forcément vouloir te mettre dans une case ? Pourquoi forcément vouloir se définir comme "hétérosexuel" "bisexuel" ou "homosexuel".
Personnellement, je pense qu'il faut juste avancer dans la vie, et au hasard des rencontres, faire ce que tu as envie, avec qui tu as envie, quand tu en as envie, sans te "limiter", sans étiqueter ces envies.
Demain, tu fantasmeras peut-être sur un mec dans la rue, le lendemain sur une fille, et ainsi de suite.
Il y aura peut-être des périodes où tu préfèreras regarder des femmes, d'autres des hommes. Est-ce que cela fait forcément de toi...un hétéro de quelques mois, puis un homo de quelques mois, ou un bi ?
Il y a certes des mots pour tout ces comportements, mais, ce ne sont justement que des mots :)

photo de l'auteur Pinson
Pinson
Femme de 34 ans
Bruxelles
👍

J'approuve ce que dit KrysFuller !

photo de l'auteur KrysFuller
KrysFuller
Homme de 29 ans
Paris

2 remerciements
Citation de Pinson
👍

J approuve ce que dit KrysFuller !


Merci beaucoup :D

photo de l'auteur clenake
Clenake
Femme de 40 ans
Tours

3 remerciements
Salut :)

J'ai envie de te dire que tu es jeune, testes et tu verras bien.
Attends pas 20 ans avec tes doutes.
T'as rien à perdre à te lancer et voir ce qui vient.

☺️

photo de l'auteur Tomlille
Tomlille
Homme de 22 ans
Lille
Citation de KrysFuller
Pourquoi forcément vouloir te mettre dans une case ? Pourquoi forcément vouloir se définir comme hétérosexuel bisexuel ou homosexuel .
Personnellement, je pense qu il faut juste avancer dans la vie, et au hasard des rencontres, faire ce que tu as envie, avec qui tu as envie, quand tu en as envie, sans te limiter , sans étiqueter ces envies.
Demain, tu fantasmeras peut-être sur un mec dans la rue, le lendemain sur une fille, et ainsi de suite.
Il y aura peut-être des périodes où tu préfèreras regarder des femmes, d autres des hommes. Est-ce que cela fait forcément de toi...un hétéro de quelques mois, puis un homo de quelques mois, ou un bi ?
Il y a certes des mots pour tout ces comportements, mais, ce ne sont justement que des mots :)


Oui, ne t'inquiète pas Khrysfuller. L'objectif n'est pas de me mettre dans une case ( ce ne sont que des mots comme tu dit) mais de mieux me comprendre moi-même.

photo de l'auteur VanilleXena
VanilleXena
Femme de 29 ans
Sivry

3 remerciements
Je suis d'accord avec KrysFuller, ce ne sont que des mots.
Mais ce que je ne suis pas d'accord c'est qu'on associe certains mots ensembles "hétéro quelques mois" "homo quelques mois" "bi quelques mois". J'ai trop souvent eu des "jugements" de ce genre là. Même si je ne dis pas que tu juges KrysFuller. Mais c'est souvent émis par des personnes peu ouverte qui ne savent pas comment agir.
On est ce qu'on est, ce sont des mots pour tenter de décrire et pour moi, il y a des déclinaisons, bien plus que ces trois mots...
Ce n'est pas non plus pour autant que ces mots sont une case, je suis d'accord sur le principe.

photo de l'auteur Tomlille
Tomlille
Homme de 22 ans
Lille
Voilà, je pense que tu as raison VanilleXena. On peut poser des mots sur sa particularité sans pour autant s'emprisonner dans une case.

photo de l'auteur Rosa57
Rosa57
Femme de 48 ans
-Metz

https://www.youtube.com/watch?v=Id de la vidéo

photo de l'auteur Rosa57
Rosa57
Femme de 48 ans
-Metz
coucou à tous je viens de découvrir le forum ainsi que les commentaires moi-même étant bi et maintenant je l'assume car quand tu dis lesbienne homo gay tout ce qu'on veut échangiste j'ai remarqué quand on posera jamais de questions: par contre être bi souvent tu entendras oui mais toi tu manges à tous les râteliers : où tu es en recherche de ton identité! et j'en passe ... dur dur!?! bah non car soyons fiers et de répondre que ce n'est pas pour un sexe que l'on aime personnellement mon visage n'a pas de sexe lol alors arrêtons tous les préjugés il resto honnête être bi et l'accepter ça restera pour moi la plus belle franchise d'amour???? et pourquoi pas créer un drapeau bi lol

photo de l'auteur LilyT
LilyT
Femme de 24 ans
la Louvière
Bon perso, ça fait quelques mois à peine que je doute de ma sexualité également. J'ai toujours vécu des relations hétéros. Et je vis encore aujourd'hui avec un garçon que j'aime très fort (bientôt 4 ans de relation). Je ne doute donc pas de mon attirance pour les hommes.

Cependant, j'ai l'impression qu'il me manque quelque chose, et j'ai fantasmé récemment sur des amies, actrices, inconnues dans mes rêves. J'en ai parlé avec mon copain actuel qui est d'accord pour que je me cherche encore un peu et que je rencontre des filles.

Après je pense à moi mais je veux penser aux autres aussi. Je suis donc claire dès le départ: je ne suis jamais tombée amoureuse d'une fille, mais j'ai déjà eu chaud, j'ai déjà ressenti de l'excitation à l'égard de certaines.

Des gens de mon entourage féministe militant m'ont parlé du concept de bisexualité avec hétéroaffectivité.

J'explique: j'aimerais connaitre des expériences plus corporelles avec les deux sexes, mais peut-être n'aimer par amour que les hommes. Et énormément de gens sont dans ce cas.

Je ne doute pas que ça soit possible, mais je n'écarte pas pour autant la possibilité que j'éprouve des sentiments pour le même sexe car la frontière entre amitié et amour m'a toujours semblé tellement fine... Dernièrement, j'étais du genre à avoir le coeur qui battait la chamade en attendant le message d'une amie qui me plait particulièrement.

Donc suis-je bie, le suis-je à moitié? Que suis-je? J'aimerais le découvrir, et malgré le fait que je sois en couple, j'ai un copain ouvert et compréhensif qui me donne le feu vert pour tenter de rencontrer la perle rare, donc je me lance!

Voilà pour la petite histoire de mon côté^^

photo de l'auteur veluma
Veluma
Femme de 44 ans
Grenoble, Isère, France

9 remerciements
je me suis pensé hetero jusqu'à mes 21 ans ou une fille avec qui j'étais amie m'a fait du rentre dedans.

je n'étais dailleurs pas satisfaite de mes flirts masculins de l'époque.

Puis jai franchi le pas malgres une éducation catho.Et cela fait 22 ans que cela dur ;)

Je suis pas forcement fermés aux hommes mais j'en ai jamais rencontrés qui m'ont remué la petite cuillere comme peuvent le faire certaines femmes ????

Pour participer à ce sujet, il faut être obligatoirement inscrit